Ep 44. Daniel Arasse "On n'y voit rien" avec Thibaut de Coster cover
Ep 44. Daniel Arasse "On n'y voit rien" avec Thibaut de Coster cover
4ème de couverture

Ep 44. Daniel Arasse "On n'y voit rien" avec Thibaut de Coster

Ep 44. Daniel Arasse "On n'y voit rien" avec Thibaut de Coster

29min |08/02/2021
Listen
Ep 44. Daniel Arasse "On n'y voit rien" avec Thibaut de Coster cover
Ep 44. Daniel Arasse "On n'y voit rien" avec Thibaut de Coster cover
4ème de couverture

Ep 44. Daniel Arasse "On n'y voit rien" avec Thibaut de Coster

Ep 44. Daniel Arasse "On n'y voit rien" avec Thibaut de Coster

29min |08/02/2021
Listen

Description

Daniel Arasse : On n'y voit rien (Denoël 2000)

En six courtes fictions narratives qui se présentent comme autant d'enquêtes, de Velázquez à Titien, de Bruegel à Tintoret, Daniel Arasse s’interroge sur la compréhension de la peinture.
Un point commun entre les tableaux qu'il décrit : nous ne voyons rien de ce que la peinture nous montre. Mais ce rien, ce n'est pas rien.

Et il pose des questions essentielles:
Que fait-on quand on regarde une peinture ? À quoi pense-t-on ? Qu'imagine-t-on ? 
Comment dire ce que l'on voit ?  
Comment l'historien d'art peut-il interpréter ce qu'il voit?

Choix musicaux : Barbara "Maitresse d'acteur" et Beethoven: symphonie n° 7 op 92 le 2ème mouvement allegretto.

Description

Daniel Arasse : On n'y voit rien (Denoël 2000)

En six courtes fictions narratives qui se présentent comme autant d'enquêtes, de Velázquez à Titien, de Bruegel à Tintoret, Daniel Arasse s’interroge sur la compréhension de la peinture.
Un point commun entre les tableaux qu'il décrit : nous ne voyons rien de ce que la peinture nous montre. Mais ce rien, ce n'est pas rien.

Et il pose des questions essentielles:
Que fait-on quand on regarde une peinture ? À quoi pense-t-on ? Qu'imagine-t-on ? 
Comment dire ce que l'on voit ?  
Comment l'historien d'art peut-il interpréter ce qu'il voit?

Choix musicaux : Barbara "Maitresse d'acteur" et Beethoven: symphonie n° 7 op 92 le 2ème mouvement allegretto.

Share

Embed

You may also like

Description

Daniel Arasse : On n'y voit rien (Denoël 2000)

En six courtes fictions narratives qui se présentent comme autant d'enquêtes, de Velázquez à Titien, de Bruegel à Tintoret, Daniel Arasse s’interroge sur la compréhension de la peinture.
Un point commun entre les tableaux qu'il décrit : nous ne voyons rien de ce que la peinture nous montre. Mais ce rien, ce n'est pas rien.

Et il pose des questions essentielles:
Que fait-on quand on regarde une peinture ? À quoi pense-t-on ? Qu'imagine-t-on ? 
Comment dire ce que l'on voit ?  
Comment l'historien d'art peut-il interpréter ce qu'il voit?

Choix musicaux : Barbara "Maitresse d'acteur" et Beethoven: symphonie n° 7 op 92 le 2ème mouvement allegretto.

Description

Daniel Arasse : On n'y voit rien (Denoël 2000)

En six courtes fictions narratives qui se présentent comme autant d'enquêtes, de Velázquez à Titien, de Bruegel à Tintoret, Daniel Arasse s’interroge sur la compréhension de la peinture.
Un point commun entre les tableaux qu'il décrit : nous ne voyons rien de ce que la peinture nous montre. Mais ce rien, ce n'est pas rien.

Et il pose des questions essentielles:
Que fait-on quand on regarde une peinture ? À quoi pense-t-on ? Qu'imagine-t-on ? 
Comment dire ce que l'on voit ?  
Comment l'historien d'art peut-il interpréter ce qu'il voit?

Choix musicaux : Barbara "Maitresse d'acteur" et Beethoven: symphonie n° 7 op 92 le 2ème mouvement allegretto.

Share

Embed

You may also like