S2 · Épisode 3 | Systèmes agricoles et précarité cover
S2 · Épisode 3 | Systèmes agricoles et précarité cover
À l'écoute des solidarités

S2 · Épisode 3 | Systèmes agricoles et précarité

S2 · Épisode 3 | Systèmes agricoles et précarité

52min |14/10/2021
Listen
S2 · Épisode 3 | Systèmes agricoles et précarité cover
S2 · Épisode 3 | Systèmes agricoles et précarité cover
À l'écoute des solidarités

S2 · Épisode 3 | Systèmes agricoles et précarité

S2 · Épisode 3 | Systèmes agricoles et précarité

52min |14/10/2021
Listen

Description

Avec Hélène Botreau et Aubin Waibena


Des femmes et des hommes ont toujours faim aujourd’hui. L’insécurité alimentaire touche 10 % de la population mondiale et ce chiffre ne cesse d’augmenter. En 2020 contre coup de la pandémie, 100 millions de personnes déjà fragilisées ont été rattrapées par la sous-alimentation.


Au Tigré, en Guyane, à Madagascar, les causes diffèrent, mais les effets sont les mêmes. Le soir, on va se coucher avec le ventre vide. Et pourtant, l’industrie agroalimentaire promettait et promet toujours qu’elle détient les clés du problème. Ce sont ces géants qui dominent la production alimentaire mondiale. Pour autant les problèmes posés par son modèle de production productiviste concentré intensif exclusif et financiarisé pose aujourd’hui plus de problème qu’elle ne semble en résoudre.

Faut-il sortir de l’agro-industrie pour s’assurer une sécurité alimentaire mondiale ?

Avec ces podcasts, le Festival des Solidarités aborde les questions d’inégalités, de solidarités entre les luttes. Il s’agit d’aller à la rencontre de militant·e·s que l'on entend peu pour rendre compte des parcours d’engagement et de montrer comment et pourquoi s’engagent celles et ceux qui œuvrent à transformer le monde. Quelles alternatives se dessinent derrière le bruissement des solidarités ?


Nous avons sélectionné des intervenant·e·s pour partager leurs réflexions sur chaque sujet, et confié l'animation des discussions à Violette Voldoire, journaliste à Radio Parleur.  Les propos tenus dans ce podcast n'ont pas vocation à exprimer la position du Festival des Solidarités mais à susciter le débat et à favoriser le questionnement.


Si vous souhaitez nous faire part de vos réactions à l'écoute de ces podcasts, n'hésitez pas à nous écrire à contact@festivaldessolidarites.org.


Bonne écoute ! 


. : Intervenant·e·s :


- Héléne Botreau - Chargée de plaidoyer pour Oxfam France  


- Aubin Waibena - Chargé de programme éducation à la nutrition et au droit à l’alimentation et chef d’antenne sud à l’organisation pour l’alimentation et le développement local. (Togo)



. : Animation : Violette Voldoire, journaliste à Radio Parleur 


. : Réalisation : Etienne Gratianette


. : Production et réalisation : Antoire pour la Porte à Côté


 

. : Parole d’acteurs·rices Festisol :


- Erika Girault : Elle travaille à la férération Artisans du Monde et s’occupe des questions d ’ECSI (Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale) particulièrement axées sur le commerce équitable et sur les rapports de domination Nord/Sud. 



. : Texte :  


-Déclaration de rome du mouvement paysans mondial de la Via Campesina  


- Déclaration des nations Unies sur les droits des paysan·e·s et autres personnes travaillant dans les zones rurales


- Témoignage d’Alfredo, paysan bio en Colombie


. : Pour aller plus loin 


Le site du Festival des Solidarités 

Description

Avec Hélène Botreau et Aubin Waibena


Des femmes et des hommes ont toujours faim aujourd’hui. L’insécurité alimentaire touche 10 % de la population mondiale et ce chiffre ne cesse d’augmenter. En 2020 contre coup de la pandémie, 100 millions de personnes déjà fragilisées ont été rattrapées par la sous-alimentation.


Au Tigré, en Guyane, à Madagascar, les causes diffèrent, mais les effets sont les mêmes. Le soir, on va se coucher avec le ventre vide. Et pourtant, l’industrie agroalimentaire promettait et promet toujours qu’elle détient les clés du problème. Ce sont ces géants qui dominent la production alimentaire mondiale. Pour autant les problèmes posés par son modèle de production productiviste concentré intensif exclusif et financiarisé pose aujourd’hui plus de problème qu’elle ne semble en résoudre.

Faut-il sortir de l’agro-industrie pour s’assurer une sécurité alimentaire mondiale ?

Avec ces podcasts, le Festival des Solidarités aborde les questions d’inégalités, de solidarités entre les luttes. Il s’agit d’aller à la rencontre de militant·e·s que l'on entend peu pour rendre compte des parcours d’engagement et de montrer comment et pourquoi s’engagent celles et ceux qui œuvrent à transformer le monde. Quelles alternatives se dessinent derrière le bruissement des solidarités ?


Nous avons sélectionné des intervenant·e·s pour partager leurs réflexions sur chaque sujet, et confié l'animation des discussions à Violette Voldoire, journaliste à Radio Parleur.  Les propos tenus dans ce podcast n'ont pas vocation à exprimer la position du Festival des Solidarités mais à susciter le débat et à favoriser le questionnement.


Si vous souhaitez nous faire part de vos réactions à l'écoute de ces podcasts, n'hésitez pas à nous écrire à contact@festivaldessolidarites.org.


Bonne écoute ! 


. : Intervenant·e·s :


- Héléne Botreau - Chargée de plaidoyer pour Oxfam France  


- Aubin Waibena - Chargé de programme éducation à la nutrition et au droit à l’alimentation et chef d’antenne sud à l’organisation pour l’alimentation et le développement local. (Togo)



. : Animation : Violette Voldoire, journaliste à Radio Parleur 


. : Réalisation : Etienne Gratianette


. : Production et réalisation : Antoire pour la Porte à Côté


 

. : Parole d’acteurs·rices Festisol :


- Erika Girault : Elle travaille à la férération Artisans du Monde et s’occupe des questions d ’ECSI (Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale) particulièrement axées sur le commerce équitable et sur les rapports de domination Nord/Sud. 



. : Texte :  


-Déclaration de rome du mouvement paysans mondial de la Via Campesina  


- Déclaration des nations Unies sur les droits des paysan·e·s et autres personnes travaillant dans les zones rurales


- Témoignage d’Alfredo, paysan bio en Colombie


. : Pour aller plus loin 


Le site du Festival des Solidarités 

Share

Embed

You may also like

Description

Avec Hélène Botreau et Aubin Waibena


Des femmes et des hommes ont toujours faim aujourd’hui. L’insécurité alimentaire touche 10 % de la population mondiale et ce chiffre ne cesse d’augmenter. En 2020 contre coup de la pandémie, 100 millions de personnes déjà fragilisées ont été rattrapées par la sous-alimentation.


Au Tigré, en Guyane, à Madagascar, les causes diffèrent, mais les effets sont les mêmes. Le soir, on va se coucher avec le ventre vide. Et pourtant, l’industrie agroalimentaire promettait et promet toujours qu’elle détient les clés du problème. Ce sont ces géants qui dominent la production alimentaire mondiale. Pour autant les problèmes posés par son modèle de production productiviste concentré intensif exclusif et financiarisé pose aujourd’hui plus de problème qu’elle ne semble en résoudre.

Faut-il sortir de l’agro-industrie pour s’assurer une sécurité alimentaire mondiale ?

Avec ces podcasts, le Festival des Solidarités aborde les questions d’inégalités, de solidarités entre les luttes. Il s’agit d’aller à la rencontre de militant·e·s que l'on entend peu pour rendre compte des parcours d’engagement et de montrer comment et pourquoi s’engagent celles et ceux qui œuvrent à transformer le monde. Quelles alternatives se dessinent derrière le bruissement des solidarités ?


Nous avons sélectionné des intervenant·e·s pour partager leurs réflexions sur chaque sujet, et confié l'animation des discussions à Violette Voldoire, journaliste à Radio Parleur.  Les propos tenus dans ce podcast n'ont pas vocation à exprimer la position du Festival des Solidarités mais à susciter le débat et à favoriser le questionnement.


Si vous souhaitez nous faire part de vos réactions à l'écoute de ces podcasts, n'hésitez pas à nous écrire à contact@festivaldessolidarites.org.


Bonne écoute ! 


. : Intervenant·e·s :


- Héléne Botreau - Chargée de plaidoyer pour Oxfam France  


- Aubin Waibena - Chargé de programme éducation à la nutrition et au droit à l’alimentation et chef d’antenne sud à l’organisation pour l’alimentation et le développement local. (Togo)



. : Animation : Violette Voldoire, journaliste à Radio Parleur 


. : Réalisation : Etienne Gratianette


. : Production et réalisation : Antoire pour la Porte à Côté


 

. : Parole d’acteurs·rices Festisol :


- Erika Girault : Elle travaille à la férération Artisans du Monde et s’occupe des questions d ’ECSI (Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale) particulièrement axées sur le commerce équitable et sur les rapports de domination Nord/Sud. 



. : Texte :  


-Déclaration de rome du mouvement paysans mondial de la Via Campesina  


- Déclaration des nations Unies sur les droits des paysan·e·s et autres personnes travaillant dans les zones rurales


- Témoignage d’Alfredo, paysan bio en Colombie


. : Pour aller plus loin 


Le site du Festival des Solidarités 

Description

Avec Hélène Botreau et Aubin Waibena


Des femmes et des hommes ont toujours faim aujourd’hui. L’insécurité alimentaire touche 10 % de la population mondiale et ce chiffre ne cesse d’augmenter. En 2020 contre coup de la pandémie, 100 millions de personnes déjà fragilisées ont été rattrapées par la sous-alimentation.


Au Tigré, en Guyane, à Madagascar, les causes diffèrent, mais les effets sont les mêmes. Le soir, on va se coucher avec le ventre vide. Et pourtant, l’industrie agroalimentaire promettait et promet toujours qu’elle détient les clés du problème. Ce sont ces géants qui dominent la production alimentaire mondiale. Pour autant les problèmes posés par son modèle de production productiviste concentré intensif exclusif et financiarisé pose aujourd’hui plus de problème qu’elle ne semble en résoudre.

Faut-il sortir de l’agro-industrie pour s’assurer une sécurité alimentaire mondiale ?

Avec ces podcasts, le Festival des Solidarités aborde les questions d’inégalités, de solidarités entre les luttes. Il s’agit d’aller à la rencontre de militant·e·s que l'on entend peu pour rendre compte des parcours d’engagement et de montrer comment et pourquoi s’engagent celles et ceux qui œuvrent à transformer le monde. Quelles alternatives se dessinent derrière le bruissement des solidarités ?


Nous avons sélectionné des intervenant·e·s pour partager leurs réflexions sur chaque sujet, et confié l'animation des discussions à Violette Voldoire, journaliste à Radio Parleur.  Les propos tenus dans ce podcast n'ont pas vocation à exprimer la position du Festival des Solidarités mais à susciter le débat et à favoriser le questionnement.


Si vous souhaitez nous faire part de vos réactions à l'écoute de ces podcasts, n'hésitez pas à nous écrire à contact@festivaldessolidarites.org.


Bonne écoute ! 


. : Intervenant·e·s :


- Héléne Botreau - Chargée de plaidoyer pour Oxfam France  


- Aubin Waibena - Chargé de programme éducation à la nutrition et au droit à l’alimentation et chef d’antenne sud à l’organisation pour l’alimentation et le développement local. (Togo)



. : Animation : Violette Voldoire, journaliste à Radio Parleur 


. : Réalisation : Etienne Gratianette


. : Production et réalisation : Antoire pour la Porte à Côté


 

. : Parole d’acteurs·rices Festisol :


- Erika Girault : Elle travaille à la férération Artisans du Monde et s’occupe des questions d ’ECSI (Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale) particulièrement axées sur le commerce équitable et sur les rapports de domination Nord/Sud. 



. : Texte :  


-Déclaration de rome du mouvement paysans mondial de la Via Campesina  


- Déclaration des nations Unies sur les droits des paysan·e·s et autres personnes travaillant dans les zones rurales


- Témoignage d’Alfredo, paysan bio en Colombie


. : Pour aller plus loin 


Le site du Festival des Solidarités 

Share

Embed

You may also like