Claudel et l'avion - Poétique du ciel #38 cover
Claudel et l'avion - Poétique du ciel #38 cover
Aerobuzz.fr, le podcast

Claudel et l'avion - Poétique du ciel #38

Claudel et l'avion - Poétique du ciel #38

06min |23/10/2021
Listen
Claudel et l'avion - Poétique du ciel #38 cover
Claudel et l'avion - Poétique du ciel #38 cover
Aerobuzz.fr, le podcast

Claudel et l'avion - Poétique du ciel #38

Claudel et l'avion - Poétique du ciel #38

06min |23/10/2021
Listen

Description

Paul Claudel est fasciné par l’avènement du transport aérien des années 30. Écrivain, la beauté mécanique d’un moteur ou d’une hélice d’avion attise son élan poétique. Diplomate, il est un des premiers « voyageur fréquent » des lignes aériennes naissantes. En 1937 il publie dans « Contacts et circonstances » un texte dédié à Paul-Louis Weiller, alors directeur de la Société des moteurs Gnome & Rhône et futur administrateur d’Air France. Gérard Maoui en lit un extrait.

Description

Paul Claudel est fasciné par l’avènement du transport aérien des années 30. Écrivain, la beauté mécanique d’un moteur ou d’une hélice d’avion attise son élan poétique. Diplomate, il est un des premiers « voyageur fréquent » des lignes aériennes naissantes. En 1937 il publie dans « Contacts et circonstances » un texte dédié à Paul-Louis Weiller, alors directeur de la Société des moteurs Gnome & Rhône et futur administrateur d’Air France. Gérard Maoui en lit un extrait.

Share

Embed

You may also like

Description

Paul Claudel est fasciné par l’avènement du transport aérien des années 30. Écrivain, la beauté mécanique d’un moteur ou d’une hélice d’avion attise son élan poétique. Diplomate, il est un des premiers « voyageur fréquent » des lignes aériennes naissantes. En 1937 il publie dans « Contacts et circonstances » un texte dédié à Paul-Louis Weiller, alors directeur de la Société des moteurs Gnome & Rhône et futur administrateur d’Air France. Gérard Maoui en lit un extrait.

Description

Paul Claudel est fasciné par l’avènement du transport aérien des années 30. Écrivain, la beauté mécanique d’un moteur ou d’une hélice d’avion attise son élan poétique. Diplomate, il est un des premiers « voyageur fréquent » des lignes aériennes naissantes. En 1937 il publie dans « Contacts et circonstances » un texte dédié à Paul-Louis Weiller, alors directeur de la Société des moteurs Gnome & Rhône et futur administrateur d’Air France. Gérard Maoui en lit un extrait.

Share

Embed

You may also like