#11 Mettez un migrant dans votre couloir cover
#11 Mettez un migrant dans votre couloir cover
L’AntiÉditorial

#11 Mettez un migrant dans votre couloir

#11 Mettez un migrant dans votre couloir

05min |30/06/2021
Listen
#11 Mettez un migrant dans votre couloir cover
#11 Mettez un migrant dans votre couloir cover
L’AntiÉditorial

#11 Mettez un migrant dans votre couloir

#11 Mettez un migrant dans votre couloir

05min |30/06/2021
Listen

Description

Les migrants, voilà un sujet clivant ! Tout le monde s’accorde sur deux points : c’est un problème majeur pour l’Europe, et pour les nouvelles mafias, c’est un énorme trafic. Mais passé ce double constat, on peut dire que deux camps se font face. D’un côté, ceux qui trouvent intolérable que des hommes, des femmes et des enfants se noient dans la
Méditerranée. De l’autre, ceux qui nous voient submergés par des vagues migratoires de plus en plus importantes. Mais L’AntiEditorial a repéré une idée intéressante, qui essaie de dépasser ces deux approches : ni l’Europe passoire, ni l’Europe forteresse. Ça s’appelle les couloirs humanitaires. 

Description

Les migrants, voilà un sujet clivant ! Tout le monde s’accorde sur deux points : c’est un problème majeur pour l’Europe, et pour les nouvelles mafias, c’est un énorme trafic. Mais passé ce double constat, on peut dire que deux camps se font face. D’un côté, ceux qui trouvent intolérable que des hommes, des femmes et des enfants se noient dans la
Méditerranée. De l’autre, ceux qui nous voient submergés par des vagues migratoires de plus en plus importantes. Mais L’AntiEditorial a repéré une idée intéressante, qui essaie de dépasser ces deux approches : ni l’Europe passoire, ni l’Europe forteresse. Ça s’appelle les couloirs humanitaires. 

Share

Embed

You may also like

Description

Les migrants, voilà un sujet clivant ! Tout le monde s’accorde sur deux points : c’est un problème majeur pour l’Europe, et pour les nouvelles mafias, c’est un énorme trafic. Mais passé ce double constat, on peut dire que deux camps se font face. D’un côté, ceux qui trouvent intolérable que des hommes, des femmes et des enfants se noient dans la
Méditerranée. De l’autre, ceux qui nous voient submergés par des vagues migratoires de plus en plus importantes. Mais L’AntiEditorial a repéré une idée intéressante, qui essaie de dépasser ces deux approches : ni l’Europe passoire, ni l’Europe forteresse. Ça s’appelle les couloirs humanitaires. 

Description

Les migrants, voilà un sujet clivant ! Tout le monde s’accorde sur deux points : c’est un problème majeur pour l’Europe, et pour les nouvelles mafias, c’est un énorme trafic. Mais passé ce double constat, on peut dire que deux camps se font face. D’un côté, ceux qui trouvent intolérable que des hommes, des femmes et des enfants se noient dans la
Méditerranée. De l’autre, ceux qui nous voient submergés par des vagues migratoires de plus en plus importantes. Mais L’AntiEditorial a repéré une idée intéressante, qui essaie de dépasser ces deux approches : ni l’Europe passoire, ni l’Europe forteresse. Ça s’appelle les couloirs humanitaires. 

Share

Embed

You may also like