#10 Tamara Kiper, Timbre4, le théatre, un métier très humain si tu es ouvert à te transformer cover
#10 Tamara Kiper, Timbre4, le théatre, un métier très humain si tu es ouvert à te transformer cover
Art du Lien

#10 Tamara Kiper, Timbre4, le théatre, un métier très humain si tu es ouvert à te transformer

#10 Tamara Kiper, Timbre4, le théatre, un métier très humain si tu es ouvert à te transformer

33min |06/12/2020
Listen
#10 Tamara Kiper, Timbre4, le théatre, un métier très humain si tu es ouvert à te transformer cover
#10 Tamara Kiper, Timbre4, le théatre, un métier très humain si tu es ouvert à te transformer cover
Art du Lien

#10 Tamara Kiper, Timbre4, le théatre, un métier très humain si tu es ouvert à te transformer

#10 Tamara Kiper, Timbre4, le théatre, un métier très humain si tu es ouvert à te transformer

33min |06/12/2020
Listen

Description

Depuis 2001, on a créé avec des amis, Lautaro Perotti et Claudio Tolcachir le théâtre Timbre 4, démarré le théâtre en occupant une petite salle en sous-sol au lycée. Notre Trio est artistique et amical: le théâtre a toujours été dans notre vie. Nous sommes une famille et on ne veut pas faire autre chose.
Timbre 4 est né comme une maison : nous sommes tous acteurs, comédiens, auteurs, metteurs en scène, enseignants de théâtre.

Le collectif est encore présent plus pendant la 40aine: on cherche tous ensemble toutes les semaines, comment renouveler les cours. On invente un nouveau style: ce n'est plus du théatre, mais pas de la tv, ni du cinéma… en recherche permanente, on a continué, sur Zoom : on fait, on ne pense pas COMMENT. On a parlé beaucoup entre nous.C’est émouvant, l’énergie du théâtre: sans savoir où nous allons, on a besoin de communiquer… 25 prof partagent nos valeurs de citoyenneté pour faire grandir nos élèves.
Lecture filmée : une forme de jeu différente. On a découvert en faisant, on fait évoluer nos méthodes. On ne peut pas mettre un nom sur ce que l’on fait: c’est Maintenant qu’on le vit, et avec le temps, on comprendra. cela nécessite une adaptation de tout le monde. Recherche-action : On innove, on partage et puis on comprend! 

26’37: on doit s'adapter aux nouvelles contraintes: l’écran, le son, le pixels, tu laisses ces conditions, et tu vas au fond de la communication; tu vas à l’essentiel du théâtre. Le monde entier s’adapte, sinon, on reste en-dehors de ton désir, de ton travail. Condition de survie de votre théâtre: ouverture à inventer chaque jour avec d’autres acteurs: l'ADAPTATION
23’24: Rôle citoyen; fonctionnement coopératif. Les cours de théâtre : Comment vous faites vivre vos valeurs : la déconstruction des idées reçues et de préjugés. Il faut laisser dehors les préjugés. Se connaitre, s’accepter soi-même, rire de soi-même. C’est important pour jouer d’autres personnages ensuite.  
Le théâtre c’est l’inclusion. C’est un métier très humain, si tu es ouvert à te transformer. Avoir réfléchi sur soi, sur son histoire, sa famille, c’est important pour entrer dans la peau d’autres personnages;

Avec les professeurs, on remarque qu’il y a différents niveaux de machisme. Beaucoup de comportements, même subtiles, dans les petites blagues qui étaient drôles il y a dix ans. A propos des choses plus extrêmes, des abus ou des violences, il y a différents niveaux d’inégalités : quand tu travailles avec des gens, ces différents paradigmes ont bougé; Je pense que je ne suis pas machiste, mais si je cherche bien, je peux trouver des représentations intégrées depuis l’enfance, dans l’histoire…Historiquement dans le théâtre, beaucoup de rôles masculins sont plus riches que les rôles masculins, 

29:55: le Magazine Femmes Ici et Ailleurs, à propos de machisme set de préjugés, propose de découvrir des portraits 100% féminins, 100%inspirants.

32’14: Ton rôle de Gabi dans la pièce Le cas de la Familia Coleman, c’est la plus jeune, et paradoxalement: c’est la conscience de la famille. Les rôles sont changés, la mère n’occupe pas son rôle de mère, la grand-mère contribue aux relations compliquées. Gabi, mon personnage, est très limitée au niveau émotionnel : tous dans cette famille sont incapables émotionnellement. Et à la fin quand la grand-mère meurt, tout explose, Gabi se sauve. Dans la pièce, elle n’a pas connu son père, sa mère et sa grand-mère ont décidé de ne pas en parler. La « Omission » c’est dans toutes les familles. Toutes les familles sont un peu dysfonctionnelles. Depuis 15 ans, on a beaucoup voyagé  avec cette pièce. Claudio Tolcachir révèle l’humain, la cruauté des relations intra-familiales avec un Humour noir: pourquoi les gens rigolent? Parce que c’est au coeur des relations familiales, universel.

Pour en savoir plus sur le théâtre, écoutez notre épisode #6 avec MAxime Seugé, producteur et administrateur du théâtre!

Description

Depuis 2001, on a créé avec des amis, Lautaro Perotti et Claudio Tolcachir le théâtre Timbre 4, démarré le théâtre en occupant une petite salle en sous-sol au lycée. Notre Trio est artistique et amical: le théâtre a toujours été dans notre vie. Nous sommes une famille et on ne veut pas faire autre chose.
Timbre 4 est né comme une maison : nous sommes tous acteurs, comédiens, auteurs, metteurs en scène, enseignants de théâtre.

Le collectif est encore présent plus pendant la 40aine: on cherche tous ensemble toutes les semaines, comment renouveler les cours. On invente un nouveau style: ce n'est plus du théatre, mais pas de la tv, ni du cinéma… en recherche permanente, on a continué, sur Zoom : on fait, on ne pense pas COMMENT. On a parlé beaucoup entre nous.C’est émouvant, l’énergie du théâtre: sans savoir où nous allons, on a besoin de communiquer… 25 prof partagent nos valeurs de citoyenneté pour faire grandir nos élèves.
Lecture filmée : une forme de jeu différente. On a découvert en faisant, on fait évoluer nos méthodes. On ne peut pas mettre un nom sur ce que l’on fait: c’est Maintenant qu’on le vit, et avec le temps, on comprendra. cela nécessite une adaptation de tout le monde. Recherche-action : On innove, on partage et puis on comprend! 

26’37: on doit s'adapter aux nouvelles contraintes: l’écran, le son, le pixels, tu laisses ces conditions, et tu vas au fond de la communication; tu vas à l’essentiel du théâtre. Le monde entier s’adapte, sinon, on reste en-dehors de ton désir, de ton travail. Condition de survie de votre théâtre: ouverture à inventer chaque jour avec d’autres acteurs: l'ADAPTATION
23’24: Rôle citoyen; fonctionnement coopératif. Les cours de théâtre : Comment vous faites vivre vos valeurs : la déconstruction des idées reçues et de préjugés. Il faut laisser dehors les préjugés. Se connaitre, s’accepter soi-même, rire de soi-même. C’est important pour jouer d’autres personnages ensuite.  
Le théâtre c’est l’inclusion. C’est un métier très humain, si tu es ouvert à te transformer. Avoir réfléchi sur soi, sur son histoire, sa famille, c’est important pour entrer dans la peau d’autres personnages;

Avec les professeurs, on remarque qu’il y a différents niveaux de machisme. Beaucoup de comportements, même subtiles, dans les petites blagues qui étaient drôles il y a dix ans. A propos des choses plus extrêmes, des abus ou des violences, il y a différents niveaux d’inégalités : quand tu travailles avec des gens, ces différents paradigmes ont bougé; Je pense que je ne suis pas machiste, mais si je cherche bien, je peux trouver des représentations intégrées depuis l’enfance, dans l’histoire…Historiquement dans le théâtre, beaucoup de rôles masculins sont plus riches que les rôles masculins, 

29:55: le Magazine Femmes Ici et Ailleurs, à propos de machisme set de préjugés, propose de découvrir des portraits 100% féminins, 100%inspirants.

32’14: Ton rôle de Gabi dans la pièce Le cas de la Familia Coleman, c’est la plus jeune, et paradoxalement: c’est la conscience de la famille. Les rôles sont changés, la mère n’occupe pas son rôle de mère, la grand-mère contribue aux relations compliquées. Gabi, mon personnage, est très limitée au niveau émotionnel : tous dans cette famille sont incapables émotionnellement. Et à la fin quand la grand-mère meurt, tout explose, Gabi se sauve. Dans la pièce, elle n’a pas connu son père, sa mère et sa grand-mère ont décidé de ne pas en parler. La « Omission » c’est dans toutes les familles. Toutes les familles sont un peu dysfonctionnelles. Depuis 15 ans, on a beaucoup voyagé  avec cette pièce. Claudio Tolcachir révèle l’humain, la cruauté des relations intra-familiales avec un Humour noir: pourquoi les gens rigolent? Parce que c’est au coeur des relations familiales, universel.

Pour en savoir plus sur le théâtre, écoutez notre épisode #6 avec MAxime Seugé, producteur et administrateur du théâtre!

Share

Embed

You may also like

Description

Depuis 2001, on a créé avec des amis, Lautaro Perotti et Claudio Tolcachir le théâtre Timbre 4, démarré le théâtre en occupant une petite salle en sous-sol au lycée. Notre Trio est artistique et amical: le théâtre a toujours été dans notre vie. Nous sommes une famille et on ne veut pas faire autre chose.
Timbre 4 est né comme une maison : nous sommes tous acteurs, comédiens, auteurs, metteurs en scène, enseignants de théâtre.

Le collectif est encore présent plus pendant la 40aine: on cherche tous ensemble toutes les semaines, comment renouveler les cours. On invente un nouveau style: ce n'est plus du théatre, mais pas de la tv, ni du cinéma… en recherche permanente, on a continué, sur Zoom : on fait, on ne pense pas COMMENT. On a parlé beaucoup entre nous.C’est émouvant, l’énergie du théâtre: sans savoir où nous allons, on a besoin de communiquer… 25 prof partagent nos valeurs de citoyenneté pour faire grandir nos élèves.
Lecture filmée : une forme de jeu différente. On a découvert en faisant, on fait évoluer nos méthodes. On ne peut pas mettre un nom sur ce que l’on fait: c’est Maintenant qu’on le vit, et avec le temps, on comprendra. cela nécessite une adaptation de tout le monde. Recherche-action : On innove, on partage et puis on comprend! 

26’37: on doit s'adapter aux nouvelles contraintes: l’écran, le son, le pixels, tu laisses ces conditions, et tu vas au fond de la communication; tu vas à l’essentiel du théâtre. Le monde entier s’adapte, sinon, on reste en-dehors de ton désir, de ton travail. Condition de survie de votre théâtre: ouverture à inventer chaque jour avec d’autres acteurs: l'ADAPTATION
23’24: Rôle citoyen; fonctionnement coopératif. Les cours de théâtre : Comment vous faites vivre vos valeurs : la déconstruction des idées reçues et de préjugés. Il faut laisser dehors les préjugés. Se connaitre, s’accepter soi-même, rire de soi-même. C’est important pour jouer d’autres personnages ensuite.  
Le théâtre c’est l’inclusion. C’est un métier très humain, si tu es ouvert à te transformer. Avoir réfléchi sur soi, sur son histoire, sa famille, c’est important pour entrer dans la peau d’autres personnages;

Avec les professeurs, on remarque qu’il y a différents niveaux de machisme. Beaucoup de comportements, même subtiles, dans les petites blagues qui étaient drôles il y a dix ans. A propos des choses plus extrêmes, des abus ou des violences, il y a différents niveaux d’inégalités : quand tu travailles avec des gens, ces différents paradigmes ont bougé; Je pense que je ne suis pas machiste, mais si je cherche bien, je peux trouver des représentations intégrées depuis l’enfance, dans l’histoire…Historiquement dans le théâtre, beaucoup de rôles masculins sont plus riches que les rôles masculins, 

29:55: le Magazine Femmes Ici et Ailleurs, à propos de machisme set de préjugés, propose de découvrir des portraits 100% féminins, 100%inspirants.

32’14: Ton rôle de Gabi dans la pièce Le cas de la Familia Coleman, c’est la plus jeune, et paradoxalement: c’est la conscience de la famille. Les rôles sont changés, la mère n’occupe pas son rôle de mère, la grand-mère contribue aux relations compliquées. Gabi, mon personnage, est très limitée au niveau émotionnel : tous dans cette famille sont incapables émotionnellement. Et à la fin quand la grand-mère meurt, tout explose, Gabi se sauve. Dans la pièce, elle n’a pas connu son père, sa mère et sa grand-mère ont décidé de ne pas en parler. La « Omission » c’est dans toutes les familles. Toutes les familles sont un peu dysfonctionnelles. Depuis 15 ans, on a beaucoup voyagé  avec cette pièce. Claudio Tolcachir révèle l’humain, la cruauté des relations intra-familiales avec un Humour noir: pourquoi les gens rigolent? Parce que c’est au coeur des relations familiales, universel.

Pour en savoir plus sur le théâtre, écoutez notre épisode #6 avec MAxime Seugé, producteur et administrateur du théâtre!

Description

Depuis 2001, on a créé avec des amis, Lautaro Perotti et Claudio Tolcachir le théâtre Timbre 4, démarré le théâtre en occupant une petite salle en sous-sol au lycée. Notre Trio est artistique et amical: le théâtre a toujours été dans notre vie. Nous sommes une famille et on ne veut pas faire autre chose.
Timbre 4 est né comme une maison : nous sommes tous acteurs, comédiens, auteurs, metteurs en scène, enseignants de théâtre.

Le collectif est encore présent plus pendant la 40aine: on cherche tous ensemble toutes les semaines, comment renouveler les cours. On invente un nouveau style: ce n'est plus du théatre, mais pas de la tv, ni du cinéma… en recherche permanente, on a continué, sur Zoom : on fait, on ne pense pas COMMENT. On a parlé beaucoup entre nous.C’est émouvant, l’énergie du théâtre: sans savoir où nous allons, on a besoin de communiquer… 25 prof partagent nos valeurs de citoyenneté pour faire grandir nos élèves.
Lecture filmée : une forme de jeu différente. On a découvert en faisant, on fait évoluer nos méthodes. On ne peut pas mettre un nom sur ce que l’on fait: c’est Maintenant qu’on le vit, et avec le temps, on comprendra. cela nécessite une adaptation de tout le monde. Recherche-action : On innove, on partage et puis on comprend! 

26’37: on doit s'adapter aux nouvelles contraintes: l’écran, le son, le pixels, tu laisses ces conditions, et tu vas au fond de la communication; tu vas à l’essentiel du théâtre. Le monde entier s’adapte, sinon, on reste en-dehors de ton désir, de ton travail. Condition de survie de votre théâtre: ouverture à inventer chaque jour avec d’autres acteurs: l'ADAPTATION
23’24: Rôle citoyen; fonctionnement coopératif. Les cours de théâtre : Comment vous faites vivre vos valeurs : la déconstruction des idées reçues et de préjugés. Il faut laisser dehors les préjugés. Se connaitre, s’accepter soi-même, rire de soi-même. C’est important pour jouer d’autres personnages ensuite.  
Le théâtre c’est l’inclusion. C’est un métier très humain, si tu es ouvert à te transformer. Avoir réfléchi sur soi, sur son histoire, sa famille, c’est important pour entrer dans la peau d’autres personnages;

Avec les professeurs, on remarque qu’il y a différents niveaux de machisme. Beaucoup de comportements, même subtiles, dans les petites blagues qui étaient drôles il y a dix ans. A propos des choses plus extrêmes, des abus ou des violences, il y a différents niveaux d’inégalités : quand tu travailles avec des gens, ces différents paradigmes ont bougé; Je pense que je ne suis pas machiste, mais si je cherche bien, je peux trouver des représentations intégrées depuis l’enfance, dans l’histoire…Historiquement dans le théâtre, beaucoup de rôles masculins sont plus riches que les rôles masculins, 

29:55: le Magazine Femmes Ici et Ailleurs, à propos de machisme set de préjugés, propose de découvrir des portraits 100% féminins, 100%inspirants.

32’14: Ton rôle de Gabi dans la pièce Le cas de la Familia Coleman, c’est la plus jeune, et paradoxalement: c’est la conscience de la famille. Les rôles sont changés, la mère n’occupe pas son rôle de mère, la grand-mère contribue aux relations compliquées. Gabi, mon personnage, est très limitée au niveau émotionnel : tous dans cette famille sont incapables émotionnellement. Et à la fin quand la grand-mère meurt, tout explose, Gabi se sauve. Dans la pièce, elle n’a pas connu son père, sa mère et sa grand-mère ont décidé de ne pas en parler. La « Omission » c’est dans toutes les familles. Toutes les familles sont un peu dysfonctionnelles. Depuis 15 ans, on a beaucoup voyagé  avec cette pièce. Claudio Tolcachir révèle l’humain, la cruauté des relations intra-familiales avec un Humour noir: pourquoi les gens rigolent? Parce que c’est au coeur des relations familiales, universel.

Pour en savoir plus sur le théâtre, écoutez notre épisode #6 avec MAxime Seugé, producteur et administrateur du théâtre!

Share

Embed

You may also like