Vanessa Bianconi_Miloé Santé cover
Vanessa Bianconi_Miloé Santé cover
Art du Lien

Vanessa Bianconi_Miloé Santé

Vanessa Bianconi_Miloé Santé

44min |09/09/2020
Listen
Vanessa Bianconi_Miloé Santé cover
Vanessa Bianconi_Miloé Santé cover
Art du Lien

Vanessa Bianconi_Miloé Santé

Vanessa Bianconi_Miloé Santé

44min |09/09/2020
Listen

Description

Miloé-Santé: Depuis un village corse, une solution connectée pour le bien-être au quotidien de tous les français

« Il n’y a pas de mauvaise idée, juste différentes manières de les mener »

Le PARCOURS de Vanessa Bianconni:

Aussi à l’aise pour manier des dossiers de financements que des pinceaux ou du fusain, vous avez rejoint la vie active très jeune en cumulant des postes principalement dans le domaine du commerce, puis dans le secteur de l’horlogerie et la joaillerie de luxe. Durant votre parcours de vie vous avez subi différentes opérations qui ont entrainé une longue période de convalescence.

Vous êtes une curieuse de nature et aimez apprendre ce qui vous a poussé à ne pas rester inactive et avez profité de ce temps pour obtenir votre BAC. Ce diplôme en poche, et une fois remise, vous avez voyagé. 

Nous sommes en 2012, vous n’avez pas 30 ans, et posez vos valises à Los Angeles, et San Francisco. Et c’est en Californie que la bonne idée, votre bonne idée germe: un bracelet médical connecté. Vous avez le point de vue de l’utilisateur (patient), avec votre expérience des multiples consultations médicales, opérations, vous avez vécu la difficulté à récupérer un dossier médical, à communiquer aux nombreux professionnels de santé les infos sur votre pathologie…

C’est donc ces enjeux-là que vous allez traiter avec votre solution qui vise à aider le patient et l’urgentiste, humaniser la santé et mettre la prévention au cœur du quotidien. Car toute personne est susceptible de devoir un jour ou l’autre, en situation d’urgence, communiquer ces renseignements sur sa santé. 

Améliorer le quotidien, faciliter le parcours, et même sauver des vies : voilà la finalité du projet Capsul Protect.

En 2013, à Marseille, puis à Paris, vous vous entourez d’experts pour le développement et la technologie, et prenez à bras le corps la stratégie et les finances (vos financements au démarrage sont vos économies accumulées depuis plusieurs années). Capsul Protect se lance dans une pépinière d’entreprise à Marseille puis continue son développement au sein de l’incubateur Station F.  

Différents partenariats mis en place pendant cette période, vous permettent de comprendre que pour que votre projet rencontre le succès espéré, vous aviez besoin d’apporter des améliorations technologiques et structurelles qui nécessitaient d’importants besoins financiers.

Fin 2019, vous validez une première levée de fonds auprès d’investisseurs privés qui décident de vous faire confiance.

Cette levée de fonds apporte le carburant nécessaire pour faire évoluer le projet Capsul Protect vers une nouvelle identité aujourd’hui appelée Miloé.

Après plusieurs années d’allers-retours entre Paris et la la Corse, vous décidez d’implanter votre start-up innovante en Corse. Cette décision est motivée par un projet familial, et vous vous appuyez sur les soutiens de l’Adec (Agence de Développement Economique de la Corse) et de l’incubateur Corse Inizia.

5:22. Phase de commercialisation, soutenus par l'ADEC, Incubateur Inizia.

Se rapproche des différents acteurs du sport santé: signé différents partenariats ces 2 dernières semaines; fédération nationale de boxe savate française, au niveau PACA -Corse: avec le SMUC, pôle Sport Santé pour l’équipement des adhérents- pratiques sportives et adaptées. En Corse, avec le CSJC, ou l’UFOLEP: fédération sportive multisport de France 

7:07: Objectif de Miloé: permettre de Se sentir rassuré pendant la pratique d’une activité au quotidien & lutter contre la sédentarité. Repartir sur une activité, même après un accident, seul.

Nous avons tous un historique de Santé, et pendant une situation d’urgence on n’est pas forcément apte à le communiquer.

10:00 : CONCRÈTEMENT, c’est un sticker, une carte,  un badge

En 1 scann, les services de secours peuvent accéder au dossier médical, une photo, ses coordonnées, ses pathologies, les personnes à contacter en cas d’urgence, par sms. PostCovid, le dernier test de la personne est téléchargeable.

12:32 - Se rapprocher des réseaux professionnels de santé: avec son lourd passé de patiente, difficulté à obtenir son dossier de santé, même si cela s’arrange, devoir donner toujours les même réponses, et parfois en oublier.

C’est une solution pensée « patient »; mais besoin de savoir les informations utiles aux médecins.

Avoir leur avis et leur soutien, répondre à leurs attentes: leur donner les moyens d’exercer au mieux leur métier, nous soigner 

15:30 - J’utilise beaucoup les réseaux sociaux pour pouvoir solliciter et mobiliser les acteurs nécessaires à la construction de notre projet. Réagissent positivement, et coopèrent pour rendre l’outil le plus utile.

On travaille beaucoup en co-construction: par exemple avec le comité régional d’équitation de Corse, pour des solutions adaptées à leurs besoins.

18:06 -attrait du monde de l’éducation et du sport. Convaincre le parent qui est responsable de l’enfant jusqu’à sa majorité médicale (15 ans) Les associations de parents d’élèves pourraient être des interlocuteurs.

Au coeur du quotidien de chacun : prévention.

22:52 -Le réseau des Corsican Business Women, ça lui apporte: Partager sa vie d’entrepreneur, ses réussites et ses échecs, qui permettent d’avancer. Recentrer l’humain : porter un projet, ça apporte beaucoup de positif, mais très prenant et difficile à manier, et être membre d’un réseau soulage du poids et d’éventuels découragements

24:00 - Manifestation déserts numériques 2018: ateliers avec différents partenaires présentant des solutions pour favoriser la médecine en milieux ruraux. « J’y ai noué un lien avec un médecin urgentiste qui est aujourd’hui membre de notre comité scientifique."

25:44 - Implanté à Canavagghia, en Haute Corse, on a vocation à faire de Miloé un acteur principal du bien-être au quotidien des Corses. Accueil chaleureux, da ile mon -e du sport; Sur le continent aussi, la Fédération nationale de Boxe Savate française. Des partenariats en cours sur d’autres régions; 

27:35 - le respect, valeur essentielle, notamment pour notre environnement. Solution est pensée éco-reponsable, valeur partagée par toute notre équipe. Nous sommes acteurs de changement, les humains, nous devons nous-mêmes l’incarner. 

Bien avant le Covid, nous avions la préoccupation de circuits courts. Nous avons choisi la fabrication française, des matériaux réduisant l’impact environnemental. L’ADEME nous y accompagne. 

30:26 - c’est tout un écosystème qui est mobilisé autour d’un projet : les acteurs du Territoire, comme la Collectivité de Corse, les acteurs du Sport, ligues, et de la Santé, ARS, via le GRADE (Groupement régionaux d’appui au développement de l’e-Santé) qui accompagne les projets valorisant la santé numérique, Incubateur Inizia, ADEC avec divers programmes, notamment de soutien financier, aux côtés d'investisseurs. En Corse, nous sommes bien soutenus au niveau RH, pour l’emploi local, dans les zones rurales de Corse. 

Dans mon parcours, je n’avais pas de formation initiale d’entrepreneur, mais les pépinières à Marseille, puis à Paris, à Station F (où j’ai été dans la 1ère session de Start-ups accompagnées), les échanges et apports très divers et pointus de professionnels m’ont été très bénéfiques. 

Dans la vie d’une entrepreneure, il y a aussi la vie personnelle et familiale et quand je suis devenue maman, nous avons décidé avec mon mari de rentrer en Corse, d’élever notre fils en lui offrant une qualité de vie autre qu’en ville.

Il n’y a pas de mauvaise idée, il y a juste différentes manières de les mener. Ici il y a cette proximité, qui permet de se sentir plus unique, d’avoir un accompagnement. Dommage que beaucoup de jeunes compétents exportent leurs savoir-faire  et n’en fassent pas profiter leur île.

Description

Miloé-Santé: Depuis un village corse, une solution connectée pour le bien-être au quotidien de tous les français

« Il n’y a pas de mauvaise idée, juste différentes manières de les mener »

Le PARCOURS de Vanessa Bianconni:

Aussi à l’aise pour manier des dossiers de financements que des pinceaux ou du fusain, vous avez rejoint la vie active très jeune en cumulant des postes principalement dans le domaine du commerce, puis dans le secteur de l’horlogerie et la joaillerie de luxe. Durant votre parcours de vie vous avez subi différentes opérations qui ont entrainé une longue période de convalescence.

Vous êtes une curieuse de nature et aimez apprendre ce qui vous a poussé à ne pas rester inactive et avez profité de ce temps pour obtenir votre BAC. Ce diplôme en poche, et une fois remise, vous avez voyagé. 

Nous sommes en 2012, vous n’avez pas 30 ans, et posez vos valises à Los Angeles, et San Francisco. Et c’est en Californie que la bonne idée, votre bonne idée germe: un bracelet médical connecté. Vous avez le point de vue de l’utilisateur (patient), avec votre expérience des multiples consultations médicales, opérations, vous avez vécu la difficulté à récupérer un dossier médical, à communiquer aux nombreux professionnels de santé les infos sur votre pathologie…

C’est donc ces enjeux-là que vous allez traiter avec votre solution qui vise à aider le patient et l’urgentiste, humaniser la santé et mettre la prévention au cœur du quotidien. Car toute personne est susceptible de devoir un jour ou l’autre, en situation d’urgence, communiquer ces renseignements sur sa santé. 

Améliorer le quotidien, faciliter le parcours, et même sauver des vies : voilà la finalité du projet Capsul Protect.

En 2013, à Marseille, puis à Paris, vous vous entourez d’experts pour le développement et la technologie, et prenez à bras le corps la stratégie et les finances (vos financements au démarrage sont vos économies accumulées depuis plusieurs années). Capsul Protect se lance dans une pépinière d’entreprise à Marseille puis continue son développement au sein de l’incubateur Station F.  

Différents partenariats mis en place pendant cette période, vous permettent de comprendre que pour que votre projet rencontre le succès espéré, vous aviez besoin d’apporter des améliorations technologiques et structurelles qui nécessitaient d’importants besoins financiers.

Fin 2019, vous validez une première levée de fonds auprès d’investisseurs privés qui décident de vous faire confiance.

Cette levée de fonds apporte le carburant nécessaire pour faire évoluer le projet Capsul Protect vers une nouvelle identité aujourd’hui appelée Miloé.

Après plusieurs années d’allers-retours entre Paris et la la Corse, vous décidez d’implanter votre start-up innovante en Corse. Cette décision est motivée par un projet familial, et vous vous appuyez sur les soutiens de l’Adec (Agence de Développement Economique de la Corse) et de l’incubateur Corse Inizia.

5:22. Phase de commercialisation, soutenus par l'ADEC, Incubateur Inizia.

Se rapproche des différents acteurs du sport santé: signé différents partenariats ces 2 dernières semaines; fédération nationale de boxe savate française, au niveau PACA -Corse: avec le SMUC, pôle Sport Santé pour l’équipement des adhérents- pratiques sportives et adaptées. En Corse, avec le CSJC, ou l’UFOLEP: fédération sportive multisport de France 

7:07: Objectif de Miloé: permettre de Se sentir rassuré pendant la pratique d’une activité au quotidien & lutter contre la sédentarité. Repartir sur une activité, même après un accident, seul.

Nous avons tous un historique de Santé, et pendant une situation d’urgence on n’est pas forcément apte à le communiquer.

10:00 : CONCRÈTEMENT, c’est un sticker, une carte,  un badge

En 1 scann, les services de secours peuvent accéder au dossier médical, une photo, ses coordonnées, ses pathologies, les personnes à contacter en cas d’urgence, par sms. PostCovid, le dernier test de la personne est téléchargeable.

12:32 - Se rapprocher des réseaux professionnels de santé: avec son lourd passé de patiente, difficulté à obtenir son dossier de santé, même si cela s’arrange, devoir donner toujours les même réponses, et parfois en oublier.

C’est une solution pensée « patient »; mais besoin de savoir les informations utiles aux médecins.

Avoir leur avis et leur soutien, répondre à leurs attentes: leur donner les moyens d’exercer au mieux leur métier, nous soigner 

15:30 - J’utilise beaucoup les réseaux sociaux pour pouvoir solliciter et mobiliser les acteurs nécessaires à la construction de notre projet. Réagissent positivement, et coopèrent pour rendre l’outil le plus utile.

On travaille beaucoup en co-construction: par exemple avec le comité régional d’équitation de Corse, pour des solutions adaptées à leurs besoins.

18:06 -attrait du monde de l’éducation et du sport. Convaincre le parent qui est responsable de l’enfant jusqu’à sa majorité médicale (15 ans) Les associations de parents d’élèves pourraient être des interlocuteurs.

Au coeur du quotidien de chacun : prévention.

22:52 -Le réseau des Corsican Business Women, ça lui apporte: Partager sa vie d’entrepreneur, ses réussites et ses échecs, qui permettent d’avancer. Recentrer l’humain : porter un projet, ça apporte beaucoup de positif, mais très prenant et difficile à manier, et être membre d’un réseau soulage du poids et d’éventuels découragements

24:00 - Manifestation déserts numériques 2018: ateliers avec différents partenaires présentant des solutions pour favoriser la médecine en milieux ruraux. « J’y ai noué un lien avec un médecin urgentiste qui est aujourd’hui membre de notre comité scientifique."

25:44 - Implanté à Canavagghia, en Haute Corse, on a vocation à faire de Miloé un acteur principal du bien-être au quotidien des Corses. Accueil chaleureux, da ile mon -e du sport; Sur le continent aussi, la Fédération nationale de Boxe Savate française. Des partenariats en cours sur d’autres régions; 

27:35 - le respect, valeur essentielle, notamment pour notre environnement. Solution est pensée éco-reponsable, valeur partagée par toute notre équipe. Nous sommes acteurs de changement, les humains, nous devons nous-mêmes l’incarner. 

Bien avant le Covid, nous avions la préoccupation de circuits courts. Nous avons choisi la fabrication française, des matériaux réduisant l’impact environnemental. L’ADEME nous y accompagne. 

30:26 - c’est tout un écosystème qui est mobilisé autour d’un projet : les acteurs du Territoire, comme la Collectivité de Corse, les acteurs du Sport, ligues, et de la Santé, ARS, via le GRADE (Groupement régionaux d’appui au développement de l’e-Santé) qui accompagne les projets valorisant la santé numérique, Incubateur Inizia, ADEC avec divers programmes, notamment de soutien financier, aux côtés d'investisseurs. En Corse, nous sommes bien soutenus au niveau RH, pour l’emploi local, dans les zones rurales de Corse. 

Dans mon parcours, je n’avais pas de formation initiale d’entrepreneur, mais les pépinières à Marseille, puis à Paris, à Station F (où j’ai été dans la 1ère session de Start-ups accompagnées), les échanges et apports très divers et pointus de professionnels m’ont été très bénéfiques. 

Dans la vie d’une entrepreneure, il y a aussi la vie personnelle et familiale et quand je suis devenue maman, nous avons décidé avec mon mari de rentrer en Corse, d’élever notre fils en lui offrant une qualité de vie autre qu’en ville.

Il n’y a pas de mauvaise idée, il y a juste différentes manières de les mener. Ici il y a cette proximité, qui permet de se sentir plus unique, d’avoir un accompagnement. Dommage que beaucoup de jeunes compétents exportent leurs savoir-faire  et n’en fassent pas profiter leur île.

Share

Embed

To listen also

Description

Miloé-Santé: Depuis un village corse, une solution connectée pour le bien-être au quotidien de tous les français

« Il n’y a pas de mauvaise idée, juste différentes manières de les mener »

Le PARCOURS de Vanessa Bianconni:

Aussi à l’aise pour manier des dossiers de financements que des pinceaux ou du fusain, vous avez rejoint la vie active très jeune en cumulant des postes principalement dans le domaine du commerce, puis dans le secteur de l’horlogerie et la joaillerie de luxe. Durant votre parcours de vie vous avez subi différentes opérations qui ont entrainé une longue période de convalescence.

Vous êtes une curieuse de nature et aimez apprendre ce qui vous a poussé à ne pas rester inactive et avez profité de ce temps pour obtenir votre BAC. Ce diplôme en poche, et une fois remise, vous avez voyagé. 

Nous sommes en 2012, vous n’avez pas 30 ans, et posez vos valises à Los Angeles, et San Francisco. Et c’est en Californie que la bonne idée, votre bonne idée germe: un bracelet médical connecté. Vous avez le point de vue de l’utilisateur (patient), avec votre expérience des multiples consultations médicales, opérations, vous avez vécu la difficulté à récupérer un dossier médical, à communiquer aux nombreux professionnels de santé les infos sur votre pathologie…

C’est donc ces enjeux-là que vous allez traiter avec votre solution qui vise à aider le patient et l’urgentiste, humaniser la santé et mettre la prévention au cœur du quotidien. Car toute personne est susceptible de devoir un jour ou l’autre, en situation d’urgence, communiquer ces renseignements sur sa santé. 

Améliorer le quotidien, faciliter le parcours, et même sauver des vies : voilà la finalité du projet Capsul Protect.

En 2013, à Marseille, puis à Paris, vous vous entourez d’experts pour le développement et la technologie, et prenez à bras le corps la stratégie et les finances (vos financements au démarrage sont vos économies accumulées depuis plusieurs années). Capsul Protect se lance dans une pépinière d’entreprise à Marseille puis continue son développement au sein de l’incubateur Station F.  

Différents partenariats mis en place pendant cette période, vous permettent de comprendre que pour que votre projet rencontre le succès espéré, vous aviez besoin d’apporter des améliorations technologiques et structurelles qui nécessitaient d’importants besoins financiers.

Fin 2019, vous validez une première levée de fonds auprès d’investisseurs privés qui décident de vous faire confiance.

Cette levée de fonds apporte le carburant nécessaire pour faire évoluer le projet Capsul Protect vers une nouvelle identité aujourd’hui appelée Miloé.

Après plusieurs années d’allers-retours entre Paris et la la Corse, vous décidez d’implanter votre start-up innovante en Corse. Cette décision est motivée par un projet familial, et vous vous appuyez sur les soutiens de l’Adec (Agence de Développement Economique de la Corse) et de l’incubateur Corse Inizia.

5:22. Phase de commercialisation, soutenus par l'ADEC, Incubateur Inizia.

Se rapproche des différents acteurs du sport santé: signé différents partenariats ces 2 dernières semaines; fédération nationale de boxe savate française, au niveau PACA -Corse: avec le SMUC, pôle Sport Santé pour l’équipement des adhérents- pratiques sportives et adaptées. En Corse, avec le CSJC, ou l’UFOLEP: fédération sportive multisport de France 

7:07: Objectif de Miloé: permettre de Se sentir rassuré pendant la pratique d’une activité au quotidien & lutter contre la sédentarité. Repartir sur une activité, même après un accident, seul.

Nous avons tous un historique de Santé, et pendant une situation d’urgence on n’est pas forcément apte à le communiquer.

10:00 : CONCRÈTEMENT, c’est un sticker, une carte,  un badge

En 1 scann, les services de secours peuvent accéder au dossier médical, une photo, ses coordonnées, ses pathologies, les personnes à contacter en cas d’urgence, par sms. PostCovid, le dernier test de la personne est téléchargeable.

12:32 - Se rapprocher des réseaux professionnels de santé: avec son lourd passé de patiente, difficulté à obtenir son dossier de santé, même si cela s’arrange, devoir donner toujours les même réponses, et parfois en oublier.

C’est une solution pensée « patient »; mais besoin de savoir les informations utiles aux médecins.

Avoir leur avis et leur soutien, répondre à leurs attentes: leur donner les moyens d’exercer au mieux leur métier, nous soigner 

15:30 - J’utilise beaucoup les réseaux sociaux pour pouvoir solliciter et mobiliser les acteurs nécessaires à la construction de notre projet. Réagissent positivement, et coopèrent pour rendre l’outil le plus utile.

On travaille beaucoup en co-construction: par exemple avec le comité régional d’équitation de Corse, pour des solutions adaptées à leurs besoins.

18:06 -attrait du monde de l’éducation et du sport. Convaincre le parent qui est responsable de l’enfant jusqu’à sa majorité médicale (15 ans) Les associations de parents d’élèves pourraient être des interlocuteurs.

Au coeur du quotidien de chacun : prévention.

22:52 -Le réseau des Corsican Business Women, ça lui apporte: Partager sa vie d’entrepreneur, ses réussites et ses échecs, qui permettent d’avancer. Recentrer l’humain : porter un projet, ça apporte beaucoup de positif, mais très prenant et difficile à manier, et être membre d’un réseau soulage du poids et d’éventuels découragements

24:00 - Manifestation déserts numériques 2018: ateliers avec différents partenaires présentant des solutions pour favoriser la médecine en milieux ruraux. « J’y ai noué un lien avec un médecin urgentiste qui est aujourd’hui membre de notre comité scientifique."

25:44 - Implanté à Canavagghia, en Haute Corse, on a vocation à faire de Miloé un acteur principal du bien-être au quotidien des Corses. Accueil chaleureux, da ile mon -e du sport; Sur le continent aussi, la Fédération nationale de Boxe Savate française. Des partenariats en cours sur d’autres régions; 

27:35 - le respect, valeur essentielle, notamment pour notre environnement. Solution est pensée éco-reponsable, valeur partagée par toute notre équipe. Nous sommes acteurs de changement, les humains, nous devons nous-mêmes l’incarner. 

Bien avant le Covid, nous avions la préoccupation de circuits courts. Nous avons choisi la fabrication française, des matériaux réduisant l’impact environnemental. L’ADEME nous y accompagne. 

30:26 - c’est tout un écosystème qui est mobilisé autour d’un projet : les acteurs du Territoire, comme la Collectivité de Corse, les acteurs du Sport, ligues, et de la Santé, ARS, via le GRADE (Groupement régionaux d’appui au développement de l’e-Santé) qui accompagne les projets valorisant la santé numérique, Incubateur Inizia, ADEC avec divers programmes, notamment de soutien financier, aux côtés d'investisseurs. En Corse, nous sommes bien soutenus au niveau RH, pour l’emploi local, dans les zones rurales de Corse. 

Dans mon parcours, je n’avais pas de formation initiale d’entrepreneur, mais les pépinières à Marseille, puis à Paris, à Station F (où j’ai été dans la 1ère session de Start-ups accompagnées), les échanges et apports très divers et pointus de professionnels m’ont été très bénéfiques. 

Dans la vie d’une entrepreneure, il y a aussi la vie personnelle et familiale et quand je suis devenue maman, nous avons décidé avec mon mari de rentrer en Corse, d’élever notre fils en lui offrant une qualité de vie autre qu’en ville.

Il n’y a pas de mauvaise idée, il y a juste différentes manières de les mener. Ici il y a cette proximité, qui permet de se sentir plus unique, d’avoir un accompagnement. Dommage que beaucoup de jeunes compétents exportent leurs savoir-faire  et n’en fassent pas profiter leur île.

Description

Miloé-Santé: Depuis un village corse, une solution connectée pour le bien-être au quotidien de tous les français

« Il n’y a pas de mauvaise idée, juste différentes manières de les mener »

Le PARCOURS de Vanessa Bianconni:

Aussi à l’aise pour manier des dossiers de financements que des pinceaux ou du fusain, vous avez rejoint la vie active très jeune en cumulant des postes principalement dans le domaine du commerce, puis dans le secteur de l’horlogerie et la joaillerie de luxe. Durant votre parcours de vie vous avez subi différentes opérations qui ont entrainé une longue période de convalescence.

Vous êtes une curieuse de nature et aimez apprendre ce qui vous a poussé à ne pas rester inactive et avez profité de ce temps pour obtenir votre BAC. Ce diplôme en poche, et une fois remise, vous avez voyagé. 

Nous sommes en 2012, vous n’avez pas 30 ans, et posez vos valises à Los Angeles, et San Francisco. Et c’est en Californie que la bonne idée, votre bonne idée germe: un bracelet médical connecté. Vous avez le point de vue de l’utilisateur (patient), avec votre expérience des multiples consultations médicales, opérations, vous avez vécu la difficulté à récupérer un dossier médical, à communiquer aux nombreux professionnels de santé les infos sur votre pathologie…

C’est donc ces enjeux-là que vous allez traiter avec votre solution qui vise à aider le patient et l’urgentiste, humaniser la santé et mettre la prévention au cœur du quotidien. Car toute personne est susceptible de devoir un jour ou l’autre, en situation d’urgence, communiquer ces renseignements sur sa santé. 

Améliorer le quotidien, faciliter le parcours, et même sauver des vies : voilà la finalité du projet Capsul Protect.

En 2013, à Marseille, puis à Paris, vous vous entourez d’experts pour le développement et la technologie, et prenez à bras le corps la stratégie et les finances (vos financements au démarrage sont vos économies accumulées depuis plusieurs années). Capsul Protect se lance dans une pépinière d’entreprise à Marseille puis continue son développement au sein de l’incubateur Station F.  

Différents partenariats mis en place pendant cette période, vous permettent de comprendre que pour que votre projet rencontre le succès espéré, vous aviez besoin d’apporter des améliorations technologiques et structurelles qui nécessitaient d’importants besoins financiers.

Fin 2019, vous validez une première levée de fonds auprès d’investisseurs privés qui décident de vous faire confiance.

Cette levée de fonds apporte le carburant nécessaire pour faire évoluer le projet Capsul Protect vers une nouvelle identité aujourd’hui appelée Miloé.

Après plusieurs années d’allers-retours entre Paris et la la Corse, vous décidez d’implanter votre start-up innovante en Corse. Cette décision est motivée par un projet familial, et vous vous appuyez sur les soutiens de l’Adec (Agence de Développement Economique de la Corse) et de l’incubateur Corse Inizia.

5:22. Phase de commercialisation, soutenus par l'ADEC, Incubateur Inizia.

Se rapproche des différents acteurs du sport santé: signé différents partenariats ces 2 dernières semaines; fédération nationale de boxe savate française, au niveau PACA -Corse: avec le SMUC, pôle Sport Santé pour l’équipement des adhérents- pratiques sportives et adaptées. En Corse, avec le CSJC, ou l’UFOLEP: fédération sportive multisport de France 

7:07: Objectif de Miloé: permettre de Se sentir rassuré pendant la pratique d’une activité au quotidien & lutter contre la sédentarité. Repartir sur une activité, même après un accident, seul.

Nous avons tous un historique de Santé, et pendant une situation d’urgence on n’est pas forcément apte à le communiquer.

10:00 : CONCRÈTEMENT, c’est un sticker, une carte,  un badge

En 1 scann, les services de secours peuvent accéder au dossier médical, une photo, ses coordonnées, ses pathologies, les personnes à contacter en cas d’urgence, par sms. PostCovid, le dernier test de la personne est téléchargeable.

12:32 - Se rapprocher des réseaux professionnels de santé: avec son lourd passé de patiente, difficulté à obtenir son dossier de santé, même si cela s’arrange, devoir donner toujours les même réponses, et parfois en oublier.

C’est une solution pensée « patient »; mais besoin de savoir les informations utiles aux médecins.

Avoir leur avis et leur soutien, répondre à leurs attentes: leur donner les moyens d’exercer au mieux leur métier, nous soigner 

15:30 - J’utilise beaucoup les réseaux sociaux pour pouvoir solliciter et mobiliser les acteurs nécessaires à la construction de notre projet. Réagissent positivement, et coopèrent pour rendre l’outil le plus utile.

On travaille beaucoup en co-construction: par exemple avec le comité régional d’équitation de Corse, pour des solutions adaptées à leurs besoins.

18:06 -attrait du monde de l’éducation et du sport. Convaincre le parent qui est responsable de l’enfant jusqu’à sa majorité médicale (15 ans) Les associations de parents d’élèves pourraient être des interlocuteurs.

Au coeur du quotidien de chacun : prévention.

22:52 -Le réseau des Corsican Business Women, ça lui apporte: Partager sa vie d’entrepreneur, ses réussites et ses échecs, qui permettent d’avancer. Recentrer l’humain : porter un projet, ça apporte beaucoup de positif, mais très prenant et difficile à manier, et être membre d’un réseau soulage du poids et d’éventuels découragements

24:00 - Manifestation déserts numériques 2018: ateliers avec différents partenaires présentant des solutions pour favoriser la médecine en milieux ruraux. « J’y ai noué un lien avec un médecin urgentiste qui est aujourd’hui membre de notre comité scientifique."

25:44 - Implanté à Canavagghia, en Haute Corse, on a vocation à faire de Miloé un acteur principal du bien-être au quotidien des Corses. Accueil chaleureux, da ile mon -e du sport; Sur le continent aussi, la Fédération nationale de Boxe Savate française. Des partenariats en cours sur d’autres régions; 

27:35 - le respect, valeur essentielle, notamment pour notre environnement. Solution est pensée éco-reponsable, valeur partagée par toute notre équipe. Nous sommes acteurs de changement, les humains, nous devons nous-mêmes l’incarner. 

Bien avant le Covid, nous avions la préoccupation de circuits courts. Nous avons choisi la fabrication française, des matériaux réduisant l’impact environnemental. L’ADEME nous y accompagne. 

30:26 - c’est tout un écosystème qui est mobilisé autour d’un projet : les acteurs du Territoire, comme la Collectivité de Corse, les acteurs du Sport, ligues, et de la Santé, ARS, via le GRADE (Groupement régionaux d’appui au développement de l’e-Santé) qui accompagne les projets valorisant la santé numérique, Incubateur Inizia, ADEC avec divers programmes, notamment de soutien financier, aux côtés d'investisseurs. En Corse, nous sommes bien soutenus au niveau RH, pour l’emploi local, dans les zones rurales de Corse. 

Dans mon parcours, je n’avais pas de formation initiale d’entrepreneur, mais les pépinières à Marseille, puis à Paris, à Station F (où j’ai été dans la 1ère session de Start-ups accompagnées), les échanges et apports très divers et pointus de professionnels m’ont été très bénéfiques. 

Dans la vie d’une entrepreneure, il y a aussi la vie personnelle et familiale et quand je suis devenue maman, nous avons décidé avec mon mari de rentrer en Corse, d’élever notre fils en lui offrant une qualité de vie autre qu’en ville.

Il n’y a pas de mauvaise idée, il y a juste différentes manières de les mener. Ici il y a cette proximité, qui permet de se sentir plus unique, d’avoir un accompagnement. Dommage que beaucoup de jeunes compétents exportent leurs savoir-faire  et n’en fassent pas profiter leur île.

Share

Embed

To listen also