Épisode 15 : Écrire, c'est mettre de l'ordre dans ses idées avec Marie Robert cover
Épisode 15 : Écrire, c'est mettre de l'ordre dans ses idées avec Marie Robert cover
Assez parlé, le podcast qui donne envie d'écrire

Épisode 15 : Écrire, c'est mettre de l'ordre dans ses idées avec Marie Robert

Épisode 15 : Écrire, c'est mettre de l'ordre dans ses idées avec Marie Robert

30min |26/02/2021
Listen
Épisode 15 : Écrire, c'est mettre de l'ordre dans ses idées avec Marie Robert cover
Épisode 15 : Écrire, c'est mettre de l'ordre dans ses idées avec Marie Robert cover
Assez parlé, le podcast qui donne envie d'écrire

Épisode 15 : Écrire, c'est mettre de l'ordre dans ses idées avec Marie Robert

Épisode 15 : Écrire, c'est mettre de l'ordre dans ses idées avec Marie Robert

30min |26/02/2021
Listen

Description

Marie Robert peut philosopher sur tout. Puisque pour elle, la philosophie “parle de nous”. Mais elle n’a que très rarement évoqué son rapport à l’écriture. Dans ce podcast, elle nous raconte comment l’envie d’écrire lui est apparue pour la première fois...

Marie Robert est philosophe, écrivaine et depuis très peu de temps romancière ! L’hiver 2020, elle a publié son tout premier roman sous le titre “Le voyage de Pénélope, une Odyssée de la pensée” chez Flammarion. Depuis bientôt six ans, elle partage chaque jour de courtes narrations philosophiques qui saisissent et réveillent ses très nombreux lecteurs et lectrices sur une page Instagram nommée “Philosophy is sexy”. Sacré titre ! 

Interrogée régulièrement dans les médias et sur les réseaux sociaux à propos de sujets aussi passionnants que l’enfance, l’existence humaine, l’éducation, la sagesse, l’amour, la transmission… Marie Robert peut philosopher sur tout. Puisque pour elle, la philosophie “parle de nous”. Mais elle n’a que très rarement évoqué son rapport à l’écriture. Dans ce podcast, elle nous raconte comment l’envie d’écrire lui est apparue pour la première fois, en s’adressant à une petite souris imaginaire à qui elle prenait soin d’écrire chaque jour. Elle nous parle de sa passion pour l’enfance, ce lieu de toutes les découvertes et des premiers vertiges. Elle nous fait revivre son émerveillement pour la philosophie au moment des premières dissertations. Et oui, car Marie s’est prise de passion pour cet exercice ! Elle remplissait des dizaines de doubles pages après avoir discuté de ses sujets avec son grand frère. Plus tard, ce même grand frère, Guillaume Robert, deviendra son éditeur. Elle nous raconte de quelle façon ce nouveau lien s’est tissé et les doutes qu’elle a traversés avant de publier ses premiers livres. Surtout, elle nous dit à quel point il est important pour elle de passer de l’oralité à l’écrit, de l’échange d’idées, d’énergie et de rires à la concentration solitaire qui permet de ne pas “trahir sa pensée”.

A la fin de cet épisode, Marie Robert propose un exercice d’écriture philosophique. L’occasion de sentir à quel point, comme Marie le dit, “la philosophie vit en nous !”. 

Création et réalisation : Lauren Malka. Musique : “Machine à écrire” Paroles : Louise Pressager / Musique Ferdinand Identité graphique : Nina Jovanovic. Direction générale : Elise Nebout. 

Description

Marie Robert peut philosopher sur tout. Puisque pour elle, la philosophie “parle de nous”. Mais elle n’a que très rarement évoqué son rapport à l’écriture. Dans ce podcast, elle nous raconte comment l’envie d’écrire lui est apparue pour la première fois...

Marie Robert est philosophe, écrivaine et depuis très peu de temps romancière ! L’hiver 2020, elle a publié son tout premier roman sous le titre “Le voyage de Pénélope, une Odyssée de la pensée” chez Flammarion. Depuis bientôt six ans, elle partage chaque jour de courtes narrations philosophiques qui saisissent et réveillent ses très nombreux lecteurs et lectrices sur une page Instagram nommée “Philosophy is sexy”. Sacré titre ! 

Interrogée régulièrement dans les médias et sur les réseaux sociaux à propos de sujets aussi passionnants que l’enfance, l’existence humaine, l’éducation, la sagesse, l’amour, la transmission… Marie Robert peut philosopher sur tout. Puisque pour elle, la philosophie “parle de nous”. Mais elle n’a que très rarement évoqué son rapport à l’écriture. Dans ce podcast, elle nous raconte comment l’envie d’écrire lui est apparue pour la première fois, en s’adressant à une petite souris imaginaire à qui elle prenait soin d’écrire chaque jour. Elle nous parle de sa passion pour l’enfance, ce lieu de toutes les découvertes et des premiers vertiges. Elle nous fait revivre son émerveillement pour la philosophie au moment des premières dissertations. Et oui, car Marie s’est prise de passion pour cet exercice ! Elle remplissait des dizaines de doubles pages après avoir discuté de ses sujets avec son grand frère. Plus tard, ce même grand frère, Guillaume Robert, deviendra son éditeur. Elle nous raconte de quelle façon ce nouveau lien s’est tissé et les doutes qu’elle a traversés avant de publier ses premiers livres. Surtout, elle nous dit à quel point il est important pour elle de passer de l’oralité à l’écrit, de l’échange d’idées, d’énergie et de rires à la concentration solitaire qui permet de ne pas “trahir sa pensée”.

A la fin de cet épisode, Marie Robert propose un exercice d’écriture philosophique. L’occasion de sentir à quel point, comme Marie le dit, “la philosophie vit en nous !”. 

Création et réalisation : Lauren Malka. Musique : “Machine à écrire” Paroles : Louise Pressager / Musique Ferdinand Identité graphique : Nina Jovanovic. Direction générale : Elise Nebout. 

Share

Embed

You may also like

Description

Marie Robert peut philosopher sur tout. Puisque pour elle, la philosophie “parle de nous”. Mais elle n’a que très rarement évoqué son rapport à l’écriture. Dans ce podcast, elle nous raconte comment l’envie d’écrire lui est apparue pour la première fois...

Marie Robert est philosophe, écrivaine et depuis très peu de temps romancière ! L’hiver 2020, elle a publié son tout premier roman sous le titre “Le voyage de Pénélope, une Odyssée de la pensée” chez Flammarion. Depuis bientôt six ans, elle partage chaque jour de courtes narrations philosophiques qui saisissent et réveillent ses très nombreux lecteurs et lectrices sur une page Instagram nommée “Philosophy is sexy”. Sacré titre ! 

Interrogée régulièrement dans les médias et sur les réseaux sociaux à propos de sujets aussi passionnants que l’enfance, l’existence humaine, l’éducation, la sagesse, l’amour, la transmission… Marie Robert peut philosopher sur tout. Puisque pour elle, la philosophie “parle de nous”. Mais elle n’a que très rarement évoqué son rapport à l’écriture. Dans ce podcast, elle nous raconte comment l’envie d’écrire lui est apparue pour la première fois, en s’adressant à une petite souris imaginaire à qui elle prenait soin d’écrire chaque jour. Elle nous parle de sa passion pour l’enfance, ce lieu de toutes les découvertes et des premiers vertiges. Elle nous fait revivre son émerveillement pour la philosophie au moment des premières dissertations. Et oui, car Marie s’est prise de passion pour cet exercice ! Elle remplissait des dizaines de doubles pages après avoir discuté de ses sujets avec son grand frère. Plus tard, ce même grand frère, Guillaume Robert, deviendra son éditeur. Elle nous raconte de quelle façon ce nouveau lien s’est tissé et les doutes qu’elle a traversés avant de publier ses premiers livres. Surtout, elle nous dit à quel point il est important pour elle de passer de l’oralité à l’écrit, de l’échange d’idées, d’énergie et de rires à la concentration solitaire qui permet de ne pas “trahir sa pensée”.

A la fin de cet épisode, Marie Robert propose un exercice d’écriture philosophique. L’occasion de sentir à quel point, comme Marie le dit, “la philosophie vit en nous !”. 

Création et réalisation : Lauren Malka. Musique : “Machine à écrire” Paroles : Louise Pressager / Musique Ferdinand Identité graphique : Nina Jovanovic. Direction générale : Elise Nebout. 

Description

Marie Robert peut philosopher sur tout. Puisque pour elle, la philosophie “parle de nous”. Mais elle n’a que très rarement évoqué son rapport à l’écriture. Dans ce podcast, elle nous raconte comment l’envie d’écrire lui est apparue pour la première fois...

Marie Robert est philosophe, écrivaine et depuis très peu de temps romancière ! L’hiver 2020, elle a publié son tout premier roman sous le titre “Le voyage de Pénélope, une Odyssée de la pensée” chez Flammarion. Depuis bientôt six ans, elle partage chaque jour de courtes narrations philosophiques qui saisissent et réveillent ses très nombreux lecteurs et lectrices sur une page Instagram nommée “Philosophy is sexy”. Sacré titre ! 

Interrogée régulièrement dans les médias et sur les réseaux sociaux à propos de sujets aussi passionnants que l’enfance, l’existence humaine, l’éducation, la sagesse, l’amour, la transmission… Marie Robert peut philosopher sur tout. Puisque pour elle, la philosophie “parle de nous”. Mais elle n’a que très rarement évoqué son rapport à l’écriture. Dans ce podcast, elle nous raconte comment l’envie d’écrire lui est apparue pour la première fois, en s’adressant à une petite souris imaginaire à qui elle prenait soin d’écrire chaque jour. Elle nous parle de sa passion pour l’enfance, ce lieu de toutes les découvertes et des premiers vertiges. Elle nous fait revivre son émerveillement pour la philosophie au moment des premières dissertations. Et oui, car Marie s’est prise de passion pour cet exercice ! Elle remplissait des dizaines de doubles pages après avoir discuté de ses sujets avec son grand frère. Plus tard, ce même grand frère, Guillaume Robert, deviendra son éditeur. Elle nous raconte de quelle façon ce nouveau lien s’est tissé et les doutes qu’elle a traversés avant de publier ses premiers livres. Surtout, elle nous dit à quel point il est important pour elle de passer de l’oralité à l’écrit, de l’échange d’idées, d’énergie et de rires à la concentration solitaire qui permet de ne pas “trahir sa pensée”.

A la fin de cet épisode, Marie Robert propose un exercice d’écriture philosophique. L’occasion de sentir à quel point, comme Marie le dit, “la philosophie vit en nous !”. 

Création et réalisation : Lauren Malka. Musique : “Machine à écrire” Paroles : Louise Pressager / Musique Ferdinand Identité graphique : Nina Jovanovic. Direction générale : Elise Nebout. 

Share

Embed

You may also like