#29 Hugues Ansart - Gréement de fortune en solo après démâtage sur la Transquadra 😬 cover
#29 Hugues Ansart - Gréement de fortune en solo après démâtage sur la Transquadra 😬 cover
Canal 16 le podcast des galères en mer

#29 Hugues Ansart - Gréement de fortune en solo après démâtage sur la Transquadra 😬

#29 Hugues Ansart - Gréement de fortune en solo après démâtage sur la Transquadra 😬

37min |28/07/2022|

2369

Play
#29 Hugues Ansart - Gréement de fortune en solo après démâtage sur la Transquadra 😬 cover
#29 Hugues Ansart - Gréement de fortune en solo après démâtage sur la Transquadra 😬 cover
Canal 16 le podcast des galères en mer

#29 Hugues Ansart - Gréement de fortune en solo après démâtage sur la Transquadra 😬

#29 Hugues Ansart - Gréement de fortune en solo après démâtage sur la Transquadra 😬

37min |28/07/2022|

2369

Play

Description

Aujourd’hui une aventure de course au large ! 


Mon invité fait partie des rares amateurs ayant franchi le pas de la Transquadra, une course réservée aux amateurs de plus de quarante ans. 


Comme toujours en voile de compétition, certaines courses se passent sans encombre, d’autres sont un peu plus compliquées 😜


Il nous raconte :

  • La découverte du large en solo direction Madère
  • Le premier départ au tas au large : « il est où le zodiac du coach ? »
  • Le démâtage avec un mât en 4 morceaux avec 3 m de creux
  • Son convoyage retour en solo puis en double depuis San Miguel


Ses conseils :

  • Se former dans un pôle de course au large 
  • Noter tout ce qui se passe sur le moment sur le carnet de bord car lors des incidents, il est possible que l’esprit soit un peu embrouillé : "sur un démâtage, on est un peu perturbé"
  • Tout couper avec une pince monseigneur mais il nécessaire de mettre tout son poids dessus 
  • Mettre en marche son moteur pour extrapoler ce qu’il est possible de faire avec le reste de carburant
  • Le gréement de fortune permet de stabiliser le bateau quitte à utiliser en plus le moteur
  • Utilisation du liberty kite d’Yves Parlier au portant permet de gagner 2 kn (important sur un convoyage retour !) 
  • Utilisation du moteur quand il y a moins de 10 kn de vent sur son convoyage retour


Liens :


Pour me contacter c'est etienne🍩canal16lepodcast.fr et surtout, n'oubliez pas les 5 étoiles sur l'application apple podcast ou spotify !


Description

Aujourd’hui une aventure de course au large ! 


Mon invité fait partie des rares amateurs ayant franchi le pas de la Transquadra, une course réservée aux amateurs de plus de quarante ans. 


Comme toujours en voile de compétition, certaines courses se passent sans encombre, d’autres sont un peu plus compliquées 😜


Il nous raconte :

  • La découverte du large en solo direction Madère
  • Le premier départ au tas au large : « il est où le zodiac du coach ? »
  • Le démâtage avec un mât en 4 morceaux avec 3 m de creux
  • Son convoyage retour en solo puis en double depuis San Miguel


Ses conseils :

  • Se former dans un pôle de course au large 
  • Noter tout ce qui se passe sur le moment sur le carnet de bord car lors des incidents, il est possible que l’esprit soit un peu embrouillé : "sur un démâtage, on est un peu perturbé"
  • Tout couper avec une pince monseigneur mais il nécessaire de mettre tout son poids dessus 
  • Mettre en marche son moteur pour extrapoler ce qu’il est possible de faire avec le reste de carburant
  • Le gréement de fortune permet de stabiliser le bateau quitte à utiliser en plus le moteur
  • Utilisation du liberty kite d’Yves Parlier au portant permet de gagner 2 kn (important sur un convoyage retour !) 
  • Utilisation du moteur quand il y a moins de 10 kn de vent sur son convoyage retour


Liens :


Pour me contacter c'est etienne🍩canal16lepodcast.fr et surtout, n'oubliez pas les 5 étoiles sur l'application apple podcast ou spotify !


Share

Embed

You may also like

Description

Aujourd’hui une aventure de course au large ! 


Mon invité fait partie des rares amateurs ayant franchi le pas de la Transquadra, une course réservée aux amateurs de plus de quarante ans. 


Comme toujours en voile de compétition, certaines courses se passent sans encombre, d’autres sont un peu plus compliquées 😜


Il nous raconte :

  • La découverte du large en solo direction Madère
  • Le premier départ au tas au large : « il est où le zodiac du coach ? »
  • Le démâtage avec un mât en 4 morceaux avec 3 m de creux
  • Son convoyage retour en solo puis en double depuis San Miguel


Ses conseils :

  • Se former dans un pôle de course au large 
  • Noter tout ce qui se passe sur le moment sur le carnet de bord car lors des incidents, il est possible que l’esprit soit un peu embrouillé : "sur un démâtage, on est un peu perturbé"
  • Tout couper avec une pince monseigneur mais il nécessaire de mettre tout son poids dessus 
  • Mettre en marche son moteur pour extrapoler ce qu’il est possible de faire avec le reste de carburant
  • Le gréement de fortune permet de stabiliser le bateau quitte à utiliser en plus le moteur
  • Utilisation du liberty kite d’Yves Parlier au portant permet de gagner 2 kn (important sur un convoyage retour !) 
  • Utilisation du moteur quand il y a moins de 10 kn de vent sur son convoyage retour


Liens :


Pour me contacter c'est etienne🍩canal16lepodcast.fr et surtout, n'oubliez pas les 5 étoiles sur l'application apple podcast ou spotify !


Description

Aujourd’hui une aventure de course au large ! 


Mon invité fait partie des rares amateurs ayant franchi le pas de la Transquadra, une course réservée aux amateurs de plus de quarante ans. 


Comme toujours en voile de compétition, certaines courses se passent sans encombre, d’autres sont un peu plus compliquées 😜


Il nous raconte :

  • La découverte du large en solo direction Madère
  • Le premier départ au tas au large : « il est où le zodiac du coach ? »
  • Le démâtage avec un mât en 4 morceaux avec 3 m de creux
  • Son convoyage retour en solo puis en double depuis San Miguel


Ses conseils :

  • Se former dans un pôle de course au large 
  • Noter tout ce qui se passe sur le moment sur le carnet de bord car lors des incidents, il est possible que l’esprit soit un peu embrouillé : "sur un démâtage, on est un peu perturbé"
  • Tout couper avec une pince monseigneur mais il nécessaire de mettre tout son poids dessus 
  • Mettre en marche son moteur pour extrapoler ce qu’il est possible de faire avec le reste de carburant
  • Le gréement de fortune permet de stabiliser le bateau quitte à utiliser en plus le moteur
  • Utilisation du liberty kite d’Yves Parlier au portant permet de gagner 2 kn (important sur un convoyage retour !) 
  • Utilisation du moteur quand il y a moins de 10 kn de vent sur son convoyage retour


Liens :


Pour me contacter c'est etienne🍩canal16lepodcast.fr et surtout, n'oubliez pas les 5 étoiles sur l'application apple podcast ou spotify !


Share

Embed

You may also like