#57 - Elsa Wolinski - "Marseille c'est des souvenirs avec mon père ..." cover
#57 - Elsa Wolinski - "Marseille c'est des souvenirs avec mon père ..." cover
Cité Radieuse par Caroline Bindel

#57 - Elsa Wolinski - "Marseille c'est des souvenirs avec mon père ..."

#57 - Elsa Wolinski - "Marseille c'est des souvenirs avec mon père ..."

22min |12/05/2021|

852

Listen
#57 - Elsa Wolinski - "Marseille c'est des souvenirs avec mon père ..." cover
#57 - Elsa Wolinski - "Marseille c'est des souvenirs avec mon père ..." cover
Cité Radieuse par Caroline Bindel

#57 - Elsa Wolinski - "Marseille c'est des souvenirs avec mon père ..."

#57 - Elsa Wolinski - "Marseille c'est des souvenirs avec mon père ..."

22min |12/05/2021|

852

Listen

Description

Aujourd’hui mon invitée est la journaliste Elsa Wolinski. Mère de Lila et Bianca, fille de Maryse et Georges, Elsa s’est fait un prénom. Son compte instagram dit beaucoup d’elle sans pour autant tout dévoiler : on y voit une femme de 47 ans qui gère tout à la fois sa vie personnelle, sa vie de mère, ses chats, son engagement contre les violences faites aux femmes, son job, sa marque de fringues Sisterhood, qui jongle avec ses doutes et ses certitudes, le manque de son père, la maladie de sa mère, qui s’assume avec des kilos en plus ou en moins. Elle saute parfois dans un TGV pour rejoindre Marseille : y voir ses amies, des créatrices pour de futures collaborations et la mer, l’horizon. Un tourbillon de vie et une voix douce comme le miel. Elle s’appelle Elsa Angela Wolinski. Je vous laisse découvrir notre conversation. 

Description

Aujourd’hui mon invitée est la journaliste Elsa Wolinski. Mère de Lila et Bianca, fille de Maryse et Georges, Elsa s’est fait un prénom. Son compte instagram dit beaucoup d’elle sans pour autant tout dévoiler : on y voit une femme de 47 ans qui gère tout à la fois sa vie personnelle, sa vie de mère, ses chats, son engagement contre les violences faites aux femmes, son job, sa marque de fringues Sisterhood, qui jongle avec ses doutes et ses certitudes, le manque de son père, la maladie de sa mère, qui s’assume avec des kilos en plus ou en moins. Elle saute parfois dans un TGV pour rejoindre Marseille : y voir ses amies, des créatrices pour de futures collaborations et la mer, l’horizon. Un tourbillon de vie et une voix douce comme le miel. Elle s’appelle Elsa Angela Wolinski. Je vous laisse découvrir notre conversation. 

Share

Embed

You may also like

Description

Aujourd’hui mon invitée est la journaliste Elsa Wolinski. Mère de Lila et Bianca, fille de Maryse et Georges, Elsa s’est fait un prénom. Son compte instagram dit beaucoup d’elle sans pour autant tout dévoiler : on y voit une femme de 47 ans qui gère tout à la fois sa vie personnelle, sa vie de mère, ses chats, son engagement contre les violences faites aux femmes, son job, sa marque de fringues Sisterhood, qui jongle avec ses doutes et ses certitudes, le manque de son père, la maladie de sa mère, qui s’assume avec des kilos en plus ou en moins. Elle saute parfois dans un TGV pour rejoindre Marseille : y voir ses amies, des créatrices pour de futures collaborations et la mer, l’horizon. Un tourbillon de vie et une voix douce comme le miel. Elle s’appelle Elsa Angela Wolinski. Je vous laisse découvrir notre conversation. 

Description

Aujourd’hui mon invitée est la journaliste Elsa Wolinski. Mère de Lila et Bianca, fille de Maryse et Georges, Elsa s’est fait un prénom. Son compte instagram dit beaucoup d’elle sans pour autant tout dévoiler : on y voit une femme de 47 ans qui gère tout à la fois sa vie personnelle, sa vie de mère, ses chats, son engagement contre les violences faites aux femmes, son job, sa marque de fringues Sisterhood, qui jongle avec ses doutes et ses certitudes, le manque de son père, la maladie de sa mère, qui s’assume avec des kilos en plus ou en moins. Elle saute parfois dans un TGV pour rejoindre Marseille : y voir ses amies, des créatrices pour de futures collaborations et la mer, l’horizon. Un tourbillon de vie et une voix douce comme le miel. Elle s’appelle Elsa Angela Wolinski. Je vous laisse découvrir notre conversation. 

Share

Embed

You may also like