undefined cover
undefined cover
CITYZAN vox - Brice Piechaczyk cover
CITYZAN vox - Brice Piechaczyk cover
CITYZAN vox

CITYZAN vox - Brice Piechaczyk

CITYZAN vox - Brice Piechaczyk

55min |20/12/2023
Play
undefined cover
undefined cover
CITYZAN vox - Brice Piechaczyk cover
CITYZAN vox - Brice Piechaczyk cover
CITYZAN vox

CITYZAN vox - Brice Piechaczyk

CITYZAN vox - Brice Piechaczyk

55min |20/12/2023
Play

Description

Brice Piechaczyk, architecte-ingénieur est le co-fondateur de l'agence Enia Architecture, spécialiste des bâtiments spécifiques, culturels ou techniques. L’aventure Enia commence d’ailleurs par deux projets peu communs, un Data Center à Cherbourg et la rénovation d’une église en Seine-Saint-Denis. 

Brice définit son métier comme guidé par le plaisir, déployant un mélange de curiosité intellectuelle et d’engagement au service de l’intérêt général. Le métier d’architecte est fondamentalement politique car il contribue à penser le futur du territoire, à façonner le projet local aux côtés des élus, parfois comme un « visiteur du soir ».  L’architecte est un prescripteur dont la vocation est de définir « quoi construire et comment le construire ».

De ce fait, la capacité des équipes à innover impacte directement la soutenabilité de la transition écologique et climatique. Le choix de se doter d’un pôle « recherche appliquée » était alors évident et s’est structuré autour de 3 sujets : établir un système de métrique, travailler sur les nouvelles méthodes de construction comme le hors-site, engager une réflexion sur les nouveaux usages des bâtis existants.

Le fil rouge pour ENIA est de trouver des solutions concrètes qui vont créer une autre réalité, celle d’une ville bas-carbone, sobre en foncier mais aussi plus humaine. Il faut alors réinterroger le rapport à la densité quitte à bousculer un peu les modes de faire, devenus parfois des présupposés, car les formes architecturales peuvent induire un nouveau lien social, stimuler un nouveau rapport à l’autre.

Les projets menés par ENIA articulent une logique systémique de sobriété des ressources en travaillant sur le cycle de vie des bâtiments et la capacité à les transmettre aux générations futures. Il s’agit par exemple de penser dès à présent la réversibilité du bâti et l’intensification des usages comme sur le projet de la gare maritime du Havre, ou d’utiliser les espaces vides, obsolètes comme dans le cas du projet Table Square au cœur du quartier de la Défense. La priorité est de s’atteler à transformer le patrimoine du 20ème siècle en industrialisant les solutions pour faire face aux défis climatiques.

Description

Brice Piechaczyk, architecte-ingénieur est le co-fondateur de l'agence Enia Architecture, spécialiste des bâtiments spécifiques, culturels ou techniques. L’aventure Enia commence d’ailleurs par deux projets peu communs, un Data Center à Cherbourg et la rénovation d’une église en Seine-Saint-Denis. 

Brice définit son métier comme guidé par le plaisir, déployant un mélange de curiosité intellectuelle et d’engagement au service de l’intérêt général. Le métier d’architecte est fondamentalement politique car il contribue à penser le futur du territoire, à façonner le projet local aux côtés des élus, parfois comme un « visiteur du soir ».  L’architecte est un prescripteur dont la vocation est de définir « quoi construire et comment le construire ».

De ce fait, la capacité des équipes à innover impacte directement la soutenabilité de la transition écologique et climatique. Le choix de se doter d’un pôle « recherche appliquée » était alors évident et s’est structuré autour de 3 sujets : établir un système de métrique, travailler sur les nouvelles méthodes de construction comme le hors-site, engager une réflexion sur les nouveaux usages des bâtis existants.

Le fil rouge pour ENIA est de trouver des solutions concrètes qui vont créer une autre réalité, celle d’une ville bas-carbone, sobre en foncier mais aussi plus humaine. Il faut alors réinterroger le rapport à la densité quitte à bousculer un peu les modes de faire, devenus parfois des présupposés, car les formes architecturales peuvent induire un nouveau lien social, stimuler un nouveau rapport à l’autre.

Les projets menés par ENIA articulent une logique systémique de sobriété des ressources en travaillant sur le cycle de vie des bâtiments et la capacité à les transmettre aux générations futures. Il s’agit par exemple de penser dès à présent la réversibilité du bâti et l’intensification des usages comme sur le projet de la gare maritime du Havre, ou d’utiliser les espaces vides, obsolètes comme dans le cas du projet Table Square au cœur du quartier de la Défense. La priorité est de s’atteler à transformer le patrimoine du 20ème siècle en industrialisant les solutions pour faire face aux défis climatiques.

Share

Embed

You may also like

Description

Brice Piechaczyk, architecte-ingénieur est le co-fondateur de l'agence Enia Architecture, spécialiste des bâtiments spécifiques, culturels ou techniques. L’aventure Enia commence d’ailleurs par deux projets peu communs, un Data Center à Cherbourg et la rénovation d’une église en Seine-Saint-Denis. 

Brice définit son métier comme guidé par le plaisir, déployant un mélange de curiosité intellectuelle et d’engagement au service de l’intérêt général. Le métier d’architecte est fondamentalement politique car il contribue à penser le futur du territoire, à façonner le projet local aux côtés des élus, parfois comme un « visiteur du soir ».  L’architecte est un prescripteur dont la vocation est de définir « quoi construire et comment le construire ».

De ce fait, la capacité des équipes à innover impacte directement la soutenabilité de la transition écologique et climatique. Le choix de se doter d’un pôle « recherche appliquée » était alors évident et s’est structuré autour de 3 sujets : établir un système de métrique, travailler sur les nouvelles méthodes de construction comme le hors-site, engager une réflexion sur les nouveaux usages des bâtis existants.

Le fil rouge pour ENIA est de trouver des solutions concrètes qui vont créer une autre réalité, celle d’une ville bas-carbone, sobre en foncier mais aussi plus humaine. Il faut alors réinterroger le rapport à la densité quitte à bousculer un peu les modes de faire, devenus parfois des présupposés, car les formes architecturales peuvent induire un nouveau lien social, stimuler un nouveau rapport à l’autre.

Les projets menés par ENIA articulent une logique systémique de sobriété des ressources en travaillant sur le cycle de vie des bâtiments et la capacité à les transmettre aux générations futures. Il s’agit par exemple de penser dès à présent la réversibilité du bâti et l’intensification des usages comme sur le projet de la gare maritime du Havre, ou d’utiliser les espaces vides, obsolètes comme dans le cas du projet Table Square au cœur du quartier de la Défense. La priorité est de s’atteler à transformer le patrimoine du 20ème siècle en industrialisant les solutions pour faire face aux défis climatiques.

Description

Brice Piechaczyk, architecte-ingénieur est le co-fondateur de l'agence Enia Architecture, spécialiste des bâtiments spécifiques, culturels ou techniques. L’aventure Enia commence d’ailleurs par deux projets peu communs, un Data Center à Cherbourg et la rénovation d’une église en Seine-Saint-Denis. 

Brice définit son métier comme guidé par le plaisir, déployant un mélange de curiosité intellectuelle et d’engagement au service de l’intérêt général. Le métier d’architecte est fondamentalement politique car il contribue à penser le futur du territoire, à façonner le projet local aux côtés des élus, parfois comme un « visiteur du soir ».  L’architecte est un prescripteur dont la vocation est de définir « quoi construire et comment le construire ».

De ce fait, la capacité des équipes à innover impacte directement la soutenabilité de la transition écologique et climatique. Le choix de se doter d’un pôle « recherche appliquée » était alors évident et s’est structuré autour de 3 sujets : établir un système de métrique, travailler sur les nouvelles méthodes de construction comme le hors-site, engager une réflexion sur les nouveaux usages des bâtis existants.

Le fil rouge pour ENIA est de trouver des solutions concrètes qui vont créer une autre réalité, celle d’une ville bas-carbone, sobre en foncier mais aussi plus humaine. Il faut alors réinterroger le rapport à la densité quitte à bousculer un peu les modes de faire, devenus parfois des présupposés, car les formes architecturales peuvent induire un nouveau lien social, stimuler un nouveau rapport à l’autre.

Les projets menés par ENIA articulent une logique systémique de sobriété des ressources en travaillant sur le cycle de vie des bâtiments et la capacité à les transmettre aux générations futures. Il s’agit par exemple de penser dès à présent la réversibilité du bâti et l’intensification des usages comme sur le projet de la gare maritime du Havre, ou d’utiliser les espaces vides, obsolètes comme dans le cas du projet Table Square au cœur du quartier de la Défense. La priorité est de s’atteler à transformer le patrimoine du 20ème siècle en industrialisant les solutions pour faire face aux défis climatiques.

Share

Embed

You may also like