Delphine Lehericey, des films en habits de joie cover
Delphine Lehericey, des films en habits de joie cover
Créatrices

Delphine Lehericey, des films en habits de joie

Delphine Lehericey, des films en habits de joie

26min |13/07/2021
Listen
Delphine Lehericey, des films en habits de joie cover
Delphine Lehericey, des films en habits de joie cover
Créatrices

Delphine Lehericey, des films en habits de joie

Delphine Lehericey, des films en habits de joie

26min |13/07/2021
Listen

Description

Delphine Lehericey, des films en habits de joie  

  

"L'univers du cinéma est tellement brutal que l'on ne va pas nous-mêmes faire des films qui nous brutalisent. [...] Je ne sais pas pourquoi je fais des films, sinon que c'est une nécessité. Je ne sais pas pourquoi je suis homosexuelle, ni pourquoi je suis devenue mère. Par contre, je sais que mon identité et ses multiples facettes fabriquent qui je suis, de façon complexe, et je remercie ce métier de me donner la possibilité de réfléchir à ce que c'est d'être une mère, inconditionnellement aimée par son enfant, ce que c'est d'être une femme en régime patriarcal… Ces questions fabriquent mon regard de cinéma."   (Delphine Lehericey, axelle n°230).  

  

Après #MeToo, alors que le "female gaze" commence à être reconnu pour sa richesse, axelle mag a voulu laisser la parole à la réalisatrice franco-suisse installée à Bruxelles, Delphine Lehericey. Nous l’avons déjà croisée dans nos pages au fil des sorties de ses films (Puppylove en 2013, dans axelle n° 169 ; Le Milieu de l’horizon en 2019, dans axelle
n° 230 ; ce dernier film sortira enfin en salle au mois de septembre 2021).  

  

Dans cet épisode de "Créatrices", Delphine Lehericey questionne la "réussite", met au jour les processus de fabrication des films, pose un regard féministe sur sa trajectoire personnelle et sur le monde du cinéma francophone d’aujourd’hui.  


Prises de son interview : Corinne Ricuort et Sabine Panet. Générique : Marielle Vancamp. Extraits musicaux : Sold Out, It's a Sin et Early Ghost, usage gracieux autorisé, remerciements à Charlotte et David.  Extrait de Cérémonie des Golden Awards 2018, discours d’Oprah Winfrey. Extraits des bandes-annonces des films de Delphine Lehericey, Puppylove (2013) et Le Milieu de l'horizon (2019).  Extrait de l’avant-première du film "Le Milieu de l'horizon" au cinéma Capitole (Suisse) le 30 septembre 2019.  Visuel : Candela Sierra.  


 🎧 Retrouvez tous les épisodes sur : 

👉 www.axellemag.be/serie/creatrices 

🔥 Soutenez notre média d'information
générale féministe  

👉 www.axellemag.be 


💜 Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

👉 Instagram :
www.instagram.com/axellemagazine/ 

👉 Facebook : www.facebook.com/axellemagazine  

Description

Delphine Lehericey, des films en habits de joie  

  

"L'univers du cinéma est tellement brutal que l'on ne va pas nous-mêmes faire des films qui nous brutalisent. [...] Je ne sais pas pourquoi je fais des films, sinon que c'est une nécessité. Je ne sais pas pourquoi je suis homosexuelle, ni pourquoi je suis devenue mère. Par contre, je sais que mon identité et ses multiples facettes fabriquent qui je suis, de façon complexe, et je remercie ce métier de me donner la possibilité de réfléchir à ce que c'est d'être une mère, inconditionnellement aimée par son enfant, ce que c'est d'être une femme en régime patriarcal… Ces questions fabriquent mon regard de cinéma."   (Delphine Lehericey, axelle n°230).  

  

Après #MeToo, alors que le "female gaze" commence à être reconnu pour sa richesse, axelle mag a voulu laisser la parole à la réalisatrice franco-suisse installée à Bruxelles, Delphine Lehericey. Nous l’avons déjà croisée dans nos pages au fil des sorties de ses films (Puppylove en 2013, dans axelle n° 169 ; Le Milieu de l’horizon en 2019, dans axelle
n° 230 ; ce dernier film sortira enfin en salle au mois de septembre 2021).  

  

Dans cet épisode de "Créatrices", Delphine Lehericey questionne la "réussite", met au jour les processus de fabrication des films, pose un regard féministe sur sa trajectoire personnelle et sur le monde du cinéma francophone d’aujourd’hui.  


Prises de son interview : Corinne Ricuort et Sabine Panet. Générique : Marielle Vancamp. Extraits musicaux : Sold Out, It's a Sin et Early Ghost, usage gracieux autorisé, remerciements à Charlotte et David.  Extrait de Cérémonie des Golden Awards 2018, discours d’Oprah Winfrey. Extraits des bandes-annonces des films de Delphine Lehericey, Puppylove (2013) et Le Milieu de l'horizon (2019).  Extrait de l’avant-première du film "Le Milieu de l'horizon" au cinéma Capitole (Suisse) le 30 septembre 2019.  Visuel : Candela Sierra.  


 🎧 Retrouvez tous les épisodes sur : 

👉 www.axellemag.be/serie/creatrices 

🔥 Soutenez notre média d'information
générale féministe  

👉 www.axellemag.be 


💜 Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

👉 Instagram :
www.instagram.com/axellemagazine/ 

👉 Facebook : www.facebook.com/axellemagazine  

Share

Embed

You may also like

Description

Delphine Lehericey, des films en habits de joie  

  

"L'univers du cinéma est tellement brutal que l'on ne va pas nous-mêmes faire des films qui nous brutalisent. [...] Je ne sais pas pourquoi je fais des films, sinon que c'est une nécessité. Je ne sais pas pourquoi je suis homosexuelle, ni pourquoi je suis devenue mère. Par contre, je sais que mon identité et ses multiples facettes fabriquent qui je suis, de façon complexe, et je remercie ce métier de me donner la possibilité de réfléchir à ce que c'est d'être une mère, inconditionnellement aimée par son enfant, ce que c'est d'être une femme en régime patriarcal… Ces questions fabriquent mon regard de cinéma."   (Delphine Lehericey, axelle n°230).  

  

Après #MeToo, alors que le "female gaze" commence à être reconnu pour sa richesse, axelle mag a voulu laisser la parole à la réalisatrice franco-suisse installée à Bruxelles, Delphine Lehericey. Nous l’avons déjà croisée dans nos pages au fil des sorties de ses films (Puppylove en 2013, dans axelle n° 169 ; Le Milieu de l’horizon en 2019, dans axelle
n° 230 ; ce dernier film sortira enfin en salle au mois de septembre 2021).  

  

Dans cet épisode de "Créatrices", Delphine Lehericey questionne la "réussite", met au jour les processus de fabrication des films, pose un regard féministe sur sa trajectoire personnelle et sur le monde du cinéma francophone d’aujourd’hui.  


Prises de son interview : Corinne Ricuort et Sabine Panet. Générique : Marielle Vancamp. Extraits musicaux : Sold Out, It's a Sin et Early Ghost, usage gracieux autorisé, remerciements à Charlotte et David.  Extrait de Cérémonie des Golden Awards 2018, discours d’Oprah Winfrey. Extraits des bandes-annonces des films de Delphine Lehericey, Puppylove (2013) et Le Milieu de l'horizon (2019).  Extrait de l’avant-première du film "Le Milieu de l'horizon" au cinéma Capitole (Suisse) le 30 septembre 2019.  Visuel : Candela Sierra.  


 🎧 Retrouvez tous les épisodes sur : 

👉 www.axellemag.be/serie/creatrices 

🔥 Soutenez notre média d'information
générale féministe  

👉 www.axellemag.be 


💜 Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

👉 Instagram :
www.instagram.com/axellemagazine/ 

👉 Facebook : www.facebook.com/axellemagazine  

Description

Delphine Lehericey, des films en habits de joie  

  

"L'univers du cinéma est tellement brutal que l'on ne va pas nous-mêmes faire des films qui nous brutalisent. [...] Je ne sais pas pourquoi je fais des films, sinon que c'est une nécessité. Je ne sais pas pourquoi je suis homosexuelle, ni pourquoi je suis devenue mère. Par contre, je sais que mon identité et ses multiples facettes fabriquent qui je suis, de façon complexe, et je remercie ce métier de me donner la possibilité de réfléchir à ce que c'est d'être une mère, inconditionnellement aimée par son enfant, ce que c'est d'être une femme en régime patriarcal… Ces questions fabriquent mon regard de cinéma."   (Delphine Lehericey, axelle n°230).  

  

Après #MeToo, alors que le "female gaze" commence à être reconnu pour sa richesse, axelle mag a voulu laisser la parole à la réalisatrice franco-suisse installée à Bruxelles, Delphine Lehericey. Nous l’avons déjà croisée dans nos pages au fil des sorties de ses films (Puppylove en 2013, dans axelle n° 169 ; Le Milieu de l’horizon en 2019, dans axelle
n° 230 ; ce dernier film sortira enfin en salle au mois de septembre 2021).  

  

Dans cet épisode de "Créatrices", Delphine Lehericey questionne la "réussite", met au jour les processus de fabrication des films, pose un regard féministe sur sa trajectoire personnelle et sur le monde du cinéma francophone d’aujourd’hui.  


Prises de son interview : Corinne Ricuort et Sabine Panet. Générique : Marielle Vancamp. Extraits musicaux : Sold Out, It's a Sin et Early Ghost, usage gracieux autorisé, remerciements à Charlotte et David.  Extrait de Cérémonie des Golden Awards 2018, discours d’Oprah Winfrey. Extraits des bandes-annonces des films de Delphine Lehericey, Puppylove (2013) et Le Milieu de l'horizon (2019).  Extrait de l’avant-première du film "Le Milieu de l'horizon" au cinéma Capitole (Suisse) le 30 septembre 2019.  Visuel : Candela Sierra.  


 🎧 Retrouvez tous les épisodes sur : 

👉 www.axellemag.be/serie/creatrices 

🔥 Soutenez notre média d'information
générale féministe  

👉 www.axellemag.be 


💜 Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

👉 Instagram :
www.instagram.com/axellemagazine/ 

👉 Facebook : www.facebook.com/axellemagazine  

Share

Embed

You may also like