Le savoir-faire des charpentiers de marine sur l'île de Noirmoutier cover
Le savoir-faire des charpentiers de marine sur l'île de Noirmoutier cover
De l'or dans les mains

Le savoir-faire des charpentiers de marine sur l'île de Noirmoutier

Le savoir-faire des charpentiers de marine sur l'île de Noirmoutier

23min |21/03/2022
Play
Le savoir-faire des charpentiers de marine sur l'île de Noirmoutier cover
Le savoir-faire des charpentiers de marine sur l'île de Noirmoutier cover
De l'or dans les mains

Le savoir-faire des charpentiers de marine sur l'île de Noirmoutier

Le savoir-faire des charpentiers de marine sur l'île de Noirmoutier

23min |21/03/2022
Play

Description

Dans les charpentes de bateaux, il n’y a rien de droit. Tout est rondeur. S’y déploie un champ lexical qu’on croit inventé. Aubier, bauquière, bordage, carlingue, cornées, dépayolage, écoutille, épontille, étuvage, étrave, herminette, jaumière, liston, membrures, parclose, rablure, savate, serre, varangue. 


Ce vocabulaire, c’est celui de la langue des charpentiers de la mer. Frédéric est installé à Noirmoutier depuis une dizaine d'années. Avec son équipe, il rénove le LXI. Un bateau qui a gagné en 1928 les jeux olympiques d’été à Stockolm. Je le retrouve au fond de son atelier pour qu'il nous raconte son savoir-faire.

Description

Dans les charpentes de bateaux, il n’y a rien de droit. Tout est rondeur. S’y déploie un champ lexical qu’on croit inventé. Aubier, bauquière, bordage, carlingue, cornées, dépayolage, écoutille, épontille, étuvage, étrave, herminette, jaumière, liston, membrures, parclose, rablure, savate, serre, varangue. 


Ce vocabulaire, c’est celui de la langue des charpentiers de la mer. Frédéric est installé à Noirmoutier depuis une dizaine d'années. Avec son équipe, il rénove le LXI. Un bateau qui a gagné en 1928 les jeux olympiques d’été à Stockolm. Je le retrouve au fond de son atelier pour qu'il nous raconte son savoir-faire.

Share

Embed

You may also like

Description

Dans les charpentes de bateaux, il n’y a rien de droit. Tout est rondeur. S’y déploie un champ lexical qu’on croit inventé. Aubier, bauquière, bordage, carlingue, cornées, dépayolage, écoutille, épontille, étuvage, étrave, herminette, jaumière, liston, membrures, parclose, rablure, savate, serre, varangue. 


Ce vocabulaire, c’est celui de la langue des charpentiers de la mer. Frédéric est installé à Noirmoutier depuis une dizaine d'années. Avec son équipe, il rénove le LXI. Un bateau qui a gagné en 1928 les jeux olympiques d’été à Stockolm. Je le retrouve au fond de son atelier pour qu'il nous raconte son savoir-faire.

Description

Dans les charpentes de bateaux, il n’y a rien de droit. Tout est rondeur. S’y déploie un champ lexical qu’on croit inventé. Aubier, bauquière, bordage, carlingue, cornées, dépayolage, écoutille, épontille, étuvage, étrave, herminette, jaumière, liston, membrures, parclose, rablure, savate, serre, varangue. 


Ce vocabulaire, c’est celui de la langue des charpentiers de la mer. Frédéric est installé à Noirmoutier depuis une dizaine d'années. Avec son équipe, il rénove le LXI. Un bateau qui a gagné en 1928 les jeux olympiques d’été à Stockolm. Je le retrouve au fond de son atelier pour qu'il nous raconte son savoir-faire.

Share

Embed

You may also like