undefined cover
undefined cover
38- L'entreprise peut-elle sauver la planète, avec Eric Duverger, co-fondateur de la Convention des Entreprises pour le Climat cover
38- L'entreprise peut-elle sauver la planète, avec Eric Duverger, co-fondateur de la Convention des Entreprises pour le Climat cover
Demain N'attend Pas

38- L'entreprise peut-elle sauver la planète, avec Eric Duverger, co-fondateur de la Convention des Entreprises pour le Climat

38- L'entreprise peut-elle sauver la planète, avec Eric Duverger, co-fondateur de la Convention des Entreprises pour le Climat

36min |13/07/2022|

520

Play
undefined cover
undefined cover
38- L'entreprise peut-elle sauver la planète, avec Eric Duverger, co-fondateur de la Convention des Entreprises pour le Climat cover
38- L'entreprise peut-elle sauver la planète, avec Eric Duverger, co-fondateur de la Convention des Entreprises pour le Climat cover
Demain N'attend Pas

38- L'entreprise peut-elle sauver la planète, avec Eric Duverger, co-fondateur de la Convention des Entreprises pour le Climat

38- L'entreprise peut-elle sauver la planète, avec Eric Duverger, co-fondateur de la Convention des Entreprises pour le Climat

36min |13/07/2022|

520

Play

Description

Il ne se passe pas un jour sans qu’un record de chaleur ne soit battu et qu’un nouveau papier scientifique ne donne une énième alerte sur les risques de l’inaction climatique...

Chaque jour, nous prenons conscience des conséquences de notre modèle de société et nos comportements se modifient progressivement.


Mais nous sommes encore largement schizophrènes.

 

  • Nous consommons de plus en plus local, mangeons moins de viande, regardons à deux fois avant de prendre l’avion… Mais en même temps, nous réclamons plus de pouvoir d’achat et des prix bas, ce qui implique en général des productions lointaines.
  • Les entreprises sont de plus en plus sollicitées sur leur bilan carbone et la documentation extra-financière devient un enjeu majeur … Mais en même temps, elles sont encore largement prisonnières de la croissance et des rendements attendus par les investisseurs, et d’une communication court-terme qui réduit drastiquement la marge de manœuvre dont elles disposent pour transformer leur modèle de production.
  • Les politiques parlent d’urgence de transformation écologique…. Mais en même temps, ils subventionnent le prix d’achat de l’essence à la pompe et nos voisins allemands réouvrent des puits de charbon…


Face à ces contradictions, mon invité, ERIC DUVERGER s’est demandé comment accélérer la transition environnementale des entreprises qui sont à la fois des émetteurs massifs de CO2 et une partie essentielle de la solution …


Inspiré par Convention des Citoyens pour le Climat, Eric a pris un long sabbatique et a lancé la CONVENTION DES ENTREPRISES POUR LE CLIMAT (CEC).

SA MISSION ? Sensibiliser 150 patrons d’entreprise à l’urgence climatique, 150 patrons représentatifs de l’économie française-, les faire travailler collaborativement pendant 9 mois et leurs demander de repenser leur modèle économique dans le respect des limites planétaires.

 
La discussion avec Eric est passionnante. Ensemble, on évoque les questions suivantes :

  • Que se passe-t-il quand on est à la tête d’une entreprise et qu’on a une compréhension profonde des liens directs entre notre modèle de production et le réchauffement climatique / l’effondrement de la biodiversité ?
  • Qu’est-ce qu’un modèle extractif ? Qu’est-ce qu’un modèle contributif ? Comment et sous quelles conditions une entreprise peut-elle se transformer pour devenir contributive ?
  • Quelles entreprises peuvent prendre l’initiative d’un tel changement de modèle ? Qu’attendre des sociétés cotées ?
  • Qu’est-ce que cela veut dire pour le modèle de leadership de l’entreprise ?
  • Comment transformer nos indicateurs de pilotage, au niveau des entreprises et au niveau de l’économie d’un pays, pour permettre à ces projets de se développer ?
  • Pourquoi la France et l’Europe ont-elles un rôle à jouer dans l’émergence de ce capitalisme responsable ?
  • Comment associer le monde politique et co-construire avec lui les indispensables réformes climatiques ?


L’interview a eu lieu il y a quelques semaines.


Depuis, la Convention des Entreprises pour le Climat a clôturé sa dernière session. Chaque chef d’entreprise a rendu une feuille de route pour transformer sa société dans un modèle contributif. Au total, nous avons maintenant 151 feuilles de route qui sont autant d’inspiration pour le reste du monde économique.


La discussion avec Eric est passionnante. J’espère que vous aurez autant d’intérêt à écouter Eric, que j’en ai eu à l’interviewer.

 

Les questions soulevées sont immenses, les chantiers à mettre en œuvre complexes ! Mais un chemin se dessine ! A nous de l’emprunter !

 

🎧 Je vous laisse en bonne compagnie et vous souhaite une bonne écoute !

POUR SUIVRE ERIC ET LA CEC :
https://cec-impact.org/

https://www.linkedin.com/company/convention-entreprises-climat/posts/?feedView=all

POUR ME SUIVRE : Delphine Darmon | LinkedIn et Demain n'attend pas : administrateur de la Page LinkedIn | LinkedIn  


POUR ME SOUTENIR :
Et comme toujours, si le podcast vous plait,   

- vous pouvez vous abonner sur l’application de podcasts que vous préférez (Apple podcast, Spotify, Deezer…) , 

- le partager en cliquant sur les 3 points,  

- laisser un avis 5 étoiles ou un commentaire sur l’application iTunes 

- me laisser votre adresse email pour recevoir la newsletter : abonnement à la newsletter - Demain n'attend pas (demainnattendpas.fr) 

- et en parler autour de vous (vive le bouche-à-oreille), 

Ca m’aide vraiment ! Bonne écoute ! 

Et pour cet épisode, un merci spécial a :

- Julie Da Costa, qui m'accompagne avec ses doigts de fée sur les réseaux sociaux
- Clara Ernoult, pour une post-prod sans pareil              

Description

Il ne se passe pas un jour sans qu’un record de chaleur ne soit battu et qu’un nouveau papier scientifique ne donne une énième alerte sur les risques de l’inaction climatique...

Chaque jour, nous prenons conscience des conséquences de notre modèle de société et nos comportements se modifient progressivement.


Mais nous sommes encore largement schizophrènes.

 

  • Nous consommons de plus en plus local, mangeons moins de viande, regardons à deux fois avant de prendre l’avion… Mais en même temps, nous réclamons plus de pouvoir d’achat et des prix bas, ce qui implique en général des productions lointaines.
  • Les entreprises sont de plus en plus sollicitées sur leur bilan carbone et la documentation extra-financière devient un enjeu majeur … Mais en même temps, elles sont encore largement prisonnières de la croissance et des rendements attendus par les investisseurs, et d’une communication court-terme qui réduit drastiquement la marge de manœuvre dont elles disposent pour transformer leur modèle de production.
  • Les politiques parlent d’urgence de transformation écologique…. Mais en même temps, ils subventionnent le prix d’achat de l’essence à la pompe et nos voisins allemands réouvrent des puits de charbon…


Face à ces contradictions, mon invité, ERIC DUVERGER s’est demandé comment accélérer la transition environnementale des entreprises qui sont à la fois des émetteurs massifs de CO2 et une partie essentielle de la solution …


Inspiré par Convention des Citoyens pour le Climat, Eric a pris un long sabbatique et a lancé la CONVENTION DES ENTREPRISES POUR LE CLIMAT (CEC).

SA MISSION ? Sensibiliser 150 patrons d’entreprise à l’urgence climatique, 150 patrons représentatifs de l’économie française-, les faire travailler collaborativement pendant 9 mois et leurs demander de repenser leur modèle économique dans le respect des limites planétaires.

 
La discussion avec Eric est passionnante. Ensemble, on évoque les questions suivantes :

  • Que se passe-t-il quand on est à la tête d’une entreprise et qu’on a une compréhension profonde des liens directs entre notre modèle de production et le réchauffement climatique / l’effondrement de la biodiversité ?
  • Qu’est-ce qu’un modèle extractif ? Qu’est-ce qu’un modèle contributif ? Comment et sous quelles conditions une entreprise peut-elle se transformer pour devenir contributive ?
  • Quelles entreprises peuvent prendre l’initiative d’un tel changement de modèle ? Qu’attendre des sociétés cotées ?
  • Qu’est-ce que cela veut dire pour le modèle de leadership de l’entreprise ?
  • Comment transformer nos indicateurs de pilotage, au niveau des entreprises et au niveau de l’économie d’un pays, pour permettre à ces projets de se développer ?
  • Pourquoi la France et l’Europe ont-elles un rôle à jouer dans l’émergence de ce capitalisme responsable ?
  • Comment associer le monde politique et co-construire avec lui les indispensables réformes climatiques ?


L’interview a eu lieu il y a quelques semaines.


Depuis, la Convention des Entreprises pour le Climat a clôturé sa dernière session. Chaque chef d’entreprise a rendu une feuille de route pour transformer sa société dans un modèle contributif. Au total, nous avons maintenant 151 feuilles de route qui sont autant d’inspiration pour le reste du monde économique.


La discussion avec Eric est passionnante. J’espère que vous aurez autant d’intérêt à écouter Eric, que j’en ai eu à l’interviewer.

 

Les questions soulevées sont immenses, les chantiers à mettre en œuvre complexes ! Mais un chemin se dessine ! A nous de l’emprunter !

 

🎧 Je vous laisse en bonne compagnie et vous souhaite une bonne écoute !

POUR SUIVRE ERIC ET LA CEC :
https://cec-impact.org/

https://www.linkedin.com/company/convention-entreprises-climat/posts/?feedView=all

POUR ME SUIVRE : Delphine Darmon | LinkedIn et Demain n'attend pas : administrateur de la Page LinkedIn | LinkedIn  


POUR ME SOUTENIR :
Et comme toujours, si le podcast vous plait,   

- vous pouvez vous abonner sur l’application de podcasts que vous préférez (Apple podcast, Spotify, Deezer…) , 

- le partager en cliquant sur les 3 points,  

- laisser un avis 5 étoiles ou un commentaire sur l’application iTunes 

- me laisser votre adresse email pour recevoir la newsletter : abonnement à la newsletter - Demain n'attend pas (demainnattendpas.fr) 

- et en parler autour de vous (vive le bouche-à-oreille), 

Ca m’aide vraiment ! Bonne écoute ! 

Et pour cet épisode, un merci spécial a :

- Julie Da Costa, qui m'accompagne avec ses doigts de fée sur les réseaux sociaux
- Clara Ernoult, pour une post-prod sans pareil              

Share

Embed

You may also like

Description

Il ne se passe pas un jour sans qu’un record de chaleur ne soit battu et qu’un nouveau papier scientifique ne donne une énième alerte sur les risques de l’inaction climatique...

Chaque jour, nous prenons conscience des conséquences de notre modèle de société et nos comportements se modifient progressivement.


Mais nous sommes encore largement schizophrènes.

 

  • Nous consommons de plus en plus local, mangeons moins de viande, regardons à deux fois avant de prendre l’avion… Mais en même temps, nous réclamons plus de pouvoir d’achat et des prix bas, ce qui implique en général des productions lointaines.
  • Les entreprises sont de plus en plus sollicitées sur leur bilan carbone et la documentation extra-financière devient un enjeu majeur … Mais en même temps, elles sont encore largement prisonnières de la croissance et des rendements attendus par les investisseurs, et d’une communication court-terme qui réduit drastiquement la marge de manœuvre dont elles disposent pour transformer leur modèle de production.
  • Les politiques parlent d’urgence de transformation écologique…. Mais en même temps, ils subventionnent le prix d’achat de l’essence à la pompe et nos voisins allemands réouvrent des puits de charbon…


Face à ces contradictions, mon invité, ERIC DUVERGER s’est demandé comment accélérer la transition environnementale des entreprises qui sont à la fois des émetteurs massifs de CO2 et une partie essentielle de la solution …


Inspiré par Convention des Citoyens pour le Climat, Eric a pris un long sabbatique et a lancé la CONVENTION DES ENTREPRISES POUR LE CLIMAT (CEC).

SA MISSION ? Sensibiliser 150 patrons d’entreprise à l’urgence climatique, 150 patrons représentatifs de l’économie française-, les faire travailler collaborativement pendant 9 mois et leurs demander de repenser leur modèle économique dans le respect des limites planétaires.

 
La discussion avec Eric est passionnante. Ensemble, on évoque les questions suivantes :

  • Que se passe-t-il quand on est à la tête d’une entreprise et qu’on a une compréhension profonde des liens directs entre notre modèle de production et le réchauffement climatique / l’effondrement de la biodiversité ?
  • Qu’est-ce qu’un modèle extractif ? Qu’est-ce qu’un modèle contributif ? Comment et sous quelles conditions une entreprise peut-elle se transformer pour devenir contributive ?
  • Quelles entreprises peuvent prendre l’initiative d’un tel changement de modèle ? Qu’attendre des sociétés cotées ?
  • Qu’est-ce que cela veut dire pour le modèle de leadership de l’entreprise ?
  • Comment transformer nos indicateurs de pilotage, au niveau des entreprises et au niveau de l’économie d’un pays, pour permettre à ces projets de se développer ?
  • Pourquoi la France et l’Europe ont-elles un rôle à jouer dans l’émergence de ce capitalisme responsable ?
  • Comment associer le monde politique et co-construire avec lui les indispensables réformes climatiques ?


L’interview a eu lieu il y a quelques semaines.


Depuis, la Convention des Entreprises pour le Climat a clôturé sa dernière session. Chaque chef d’entreprise a rendu une feuille de route pour transformer sa société dans un modèle contributif. Au total, nous avons maintenant 151 feuilles de route qui sont autant d’inspiration pour le reste du monde économique.


La discussion avec Eric est passionnante. J’espère que vous aurez autant d’intérêt à écouter Eric, que j’en ai eu à l’interviewer.

 

Les questions soulevées sont immenses, les chantiers à mettre en œuvre complexes ! Mais un chemin se dessine ! A nous de l’emprunter !

 

🎧 Je vous laisse en bonne compagnie et vous souhaite une bonne écoute !

POUR SUIVRE ERIC ET LA CEC :
https://cec-impact.org/

https://www.linkedin.com/company/convention-entreprises-climat/posts/?feedView=all

POUR ME SUIVRE : Delphine Darmon | LinkedIn et Demain n'attend pas : administrateur de la Page LinkedIn | LinkedIn  


POUR ME SOUTENIR :
Et comme toujours, si le podcast vous plait,   

- vous pouvez vous abonner sur l’application de podcasts que vous préférez (Apple podcast, Spotify, Deezer…) , 

- le partager en cliquant sur les 3 points,  

- laisser un avis 5 étoiles ou un commentaire sur l’application iTunes 

- me laisser votre adresse email pour recevoir la newsletter : abonnement à la newsletter - Demain n'attend pas (demainnattendpas.fr) 

- et en parler autour de vous (vive le bouche-à-oreille), 

Ca m’aide vraiment ! Bonne écoute ! 

Et pour cet épisode, un merci spécial a :

- Julie Da Costa, qui m'accompagne avec ses doigts de fée sur les réseaux sociaux
- Clara Ernoult, pour une post-prod sans pareil              

Description

Il ne se passe pas un jour sans qu’un record de chaleur ne soit battu et qu’un nouveau papier scientifique ne donne une énième alerte sur les risques de l’inaction climatique...

Chaque jour, nous prenons conscience des conséquences de notre modèle de société et nos comportements se modifient progressivement.


Mais nous sommes encore largement schizophrènes.

 

  • Nous consommons de plus en plus local, mangeons moins de viande, regardons à deux fois avant de prendre l’avion… Mais en même temps, nous réclamons plus de pouvoir d’achat et des prix bas, ce qui implique en général des productions lointaines.
  • Les entreprises sont de plus en plus sollicitées sur leur bilan carbone et la documentation extra-financière devient un enjeu majeur … Mais en même temps, elles sont encore largement prisonnières de la croissance et des rendements attendus par les investisseurs, et d’une communication court-terme qui réduit drastiquement la marge de manœuvre dont elles disposent pour transformer leur modèle de production.
  • Les politiques parlent d’urgence de transformation écologique…. Mais en même temps, ils subventionnent le prix d’achat de l’essence à la pompe et nos voisins allemands réouvrent des puits de charbon…


Face à ces contradictions, mon invité, ERIC DUVERGER s’est demandé comment accélérer la transition environnementale des entreprises qui sont à la fois des émetteurs massifs de CO2 et une partie essentielle de la solution …


Inspiré par Convention des Citoyens pour le Climat, Eric a pris un long sabbatique et a lancé la CONVENTION DES ENTREPRISES POUR LE CLIMAT (CEC).

SA MISSION ? Sensibiliser 150 patrons d’entreprise à l’urgence climatique, 150 patrons représentatifs de l’économie française-, les faire travailler collaborativement pendant 9 mois et leurs demander de repenser leur modèle économique dans le respect des limites planétaires.

 
La discussion avec Eric est passionnante. Ensemble, on évoque les questions suivantes :

  • Que se passe-t-il quand on est à la tête d’une entreprise et qu’on a une compréhension profonde des liens directs entre notre modèle de production et le réchauffement climatique / l’effondrement de la biodiversité ?
  • Qu’est-ce qu’un modèle extractif ? Qu’est-ce qu’un modèle contributif ? Comment et sous quelles conditions une entreprise peut-elle se transformer pour devenir contributive ?
  • Quelles entreprises peuvent prendre l’initiative d’un tel changement de modèle ? Qu’attendre des sociétés cotées ?
  • Qu’est-ce que cela veut dire pour le modèle de leadership de l’entreprise ?
  • Comment transformer nos indicateurs de pilotage, au niveau des entreprises et au niveau de l’économie d’un pays, pour permettre à ces projets de se développer ?
  • Pourquoi la France et l’Europe ont-elles un rôle à jouer dans l’émergence de ce capitalisme responsable ?
  • Comment associer le monde politique et co-construire avec lui les indispensables réformes climatiques ?


L’interview a eu lieu il y a quelques semaines.


Depuis, la Convention des Entreprises pour le Climat a clôturé sa dernière session. Chaque chef d’entreprise a rendu une feuille de route pour transformer sa société dans un modèle contributif. Au total, nous avons maintenant 151 feuilles de route qui sont autant d’inspiration pour le reste du monde économique.


La discussion avec Eric est passionnante. J’espère que vous aurez autant d’intérêt à écouter Eric, que j’en ai eu à l’interviewer.

 

Les questions soulevées sont immenses, les chantiers à mettre en œuvre complexes ! Mais un chemin se dessine ! A nous de l’emprunter !

 

🎧 Je vous laisse en bonne compagnie et vous souhaite une bonne écoute !

POUR SUIVRE ERIC ET LA CEC :
https://cec-impact.org/

https://www.linkedin.com/company/convention-entreprises-climat/posts/?feedView=all

POUR ME SUIVRE : Delphine Darmon | LinkedIn et Demain n'attend pas : administrateur de la Page LinkedIn | LinkedIn  


POUR ME SOUTENIR :
Et comme toujours, si le podcast vous plait,   

- vous pouvez vous abonner sur l’application de podcasts que vous préférez (Apple podcast, Spotify, Deezer…) , 

- le partager en cliquant sur les 3 points,  

- laisser un avis 5 étoiles ou un commentaire sur l’application iTunes 

- me laisser votre adresse email pour recevoir la newsletter : abonnement à la newsletter - Demain n'attend pas (demainnattendpas.fr) 

- et en parler autour de vous (vive le bouche-à-oreille), 

Ca m’aide vraiment ! Bonne écoute ! 

Et pour cet épisode, un merci spécial a :

- Julie Da Costa, qui m'accompagne avec ses doigts de fée sur les réseaux sociaux
- Clara Ernoult, pour une post-prod sans pareil              

Share

Embed

You may also like