undefined cover
undefined cover
#11 - ChatGPT, l'IA pour travailler dans l'activisme environnemental cover
#11 - ChatGPT, l'IA pour travailler dans l'activisme environnemental cover
Derrière nos Ecrans

#11 - ChatGPT, l'IA pour travailler dans l'activisme environnemental

#11 - ChatGPT, l'IA pour travailler dans l'activisme environnemental

30min |20/03/2023
Play
undefined cover
undefined cover
#11 - ChatGPT, l'IA pour travailler dans l'activisme environnemental cover
#11 - ChatGPT, l'IA pour travailler dans l'activisme environnemental cover
Derrière nos Ecrans

#11 - ChatGPT, l'IA pour travailler dans l'activisme environnemental

#11 - ChatGPT, l'IA pour travailler dans l'activisme environnemental

30min |20/03/2023
Play

Description

Aliénor Rougeot, responsable de programme autour de l'environnement dans une ONG, a commencé à utiliser l'IA conversationnelle ChatGPT pour rédiger dans le cadre de son travail. 

Elle nous parle des bons et mauvais usages d'après son expérience.

Caroline Isautier évoque ensuite avec elle des exemples de limites de cette IA,  comme des erreurs grossières de réponse, puis son lourd impact environnemental. 

Enfin, elles évoquent la non-réaction des états, notamment au Canada, pour réguler cet outil que Caroline compare à l'énergie nucléaire en terme de pouvoir d'énergie positive ou négative. 

Description

Aliénor Rougeot, responsable de programme autour de l'environnement dans une ONG, a commencé à utiliser l'IA conversationnelle ChatGPT pour rédiger dans le cadre de son travail. 

Elle nous parle des bons et mauvais usages d'après son expérience.

Caroline Isautier évoque ensuite avec elle des exemples de limites de cette IA,  comme des erreurs grossières de réponse, puis son lourd impact environnemental. 

Enfin, elles évoquent la non-réaction des états, notamment au Canada, pour réguler cet outil que Caroline compare à l'énergie nucléaire en terme de pouvoir d'énergie positive ou négative. 

Share

Embed

You may also like

Description

Aliénor Rougeot, responsable de programme autour de l'environnement dans une ONG, a commencé à utiliser l'IA conversationnelle ChatGPT pour rédiger dans le cadre de son travail. 

Elle nous parle des bons et mauvais usages d'après son expérience.

Caroline Isautier évoque ensuite avec elle des exemples de limites de cette IA,  comme des erreurs grossières de réponse, puis son lourd impact environnemental. 

Enfin, elles évoquent la non-réaction des états, notamment au Canada, pour réguler cet outil que Caroline compare à l'énergie nucléaire en terme de pouvoir d'énergie positive ou négative. 

Description

Aliénor Rougeot, responsable de programme autour de l'environnement dans une ONG, a commencé à utiliser l'IA conversationnelle ChatGPT pour rédiger dans le cadre de son travail. 

Elle nous parle des bons et mauvais usages d'après son expérience.

Caroline Isautier évoque ensuite avec elle des exemples de limites de cette IA,  comme des erreurs grossières de réponse, puis son lourd impact environnemental. 

Enfin, elles évoquent la non-réaction des états, notamment au Canada, pour réguler cet outil que Caroline compare à l'énergie nucléaire en terme de pouvoir d'énergie positive ou négative. 

Share

Embed

You may also like