Aurélie Filippetti : "Une femme de pouvoir reste transgressive" cover
Aurélie Filippetti : "Une femme de pouvoir reste transgressive" cover
Désirs

Aurélie Filippetti : "Une femme de pouvoir reste transgressive"

Aurélie Filippetti : "Une femme de pouvoir reste transgressive"

35min |06/12/2018
Listen
Aurélie Filippetti : "Une femme de pouvoir reste transgressive" cover
Aurélie Filippetti : "Une femme de pouvoir reste transgressive" cover
Désirs

Aurélie Filippetti : "Une femme de pouvoir reste transgressive"

Aurélie Filippetti : "Une femme de pouvoir reste transgressive"

35min |06/12/2018
Listen

Description

Septième invitée de notre podcast nommé Désirs, la romancière et ex-ministre de la Culture défend la place du corps, du désir et de l’amour en politique.


Elle est une députée de gauche, il est un élu de droite issu des beaux quartiers. Rivaux en politique, mais rivés l’un à l’autre dans l’intime, ils s’aiment clandestinement. Le désir à l’épreuve du pouvoir, c’est le sujet hautement transgressif qu’aborde avec audace et finesse Aurélie Filippetti dans son dernier roman, Les Idéaux (1). Quelle place pour le corps et l’amour dans l’arène politique ? Comment endosser le costume du pouvoir, taillé par et pour les hommes ? Comment affirmer sa féminité sans rien céder, ni sur ses désirs, ni sur ses idéaux ? Aurélie Filippetti témoigne de la place des femmes en politique.


Vous pouvez écouter Désirs sur le site Madame Figaro, Apple PodcastSoundcloudSpotifyDeezerYouTube ou via son flux RSS.


Et suivre toute l’actualité de nos podcasts sur FacebookInstagram et Twitter


Désirs est proposé en partenariat avec Yves Saint Laurent Beauté. Pendant près de 40 ans, Monsieur Saint Laurent a mis son talent au service des femmes contribuant, à travers son œuvre, à leur émancipation. Dans son sillage, la beauté Yves Saint Laurent nourrit cette histoire d’amour avec les femmes en imposant des créations mues par l’audace, le désir, la jeunesse et l’avant-garde.

Description

Septième invitée de notre podcast nommé Désirs, la romancière et ex-ministre de la Culture défend la place du corps, du désir et de l’amour en politique.


Elle est une députée de gauche, il est un élu de droite issu des beaux quartiers. Rivaux en politique, mais rivés l’un à l’autre dans l’intime, ils s’aiment clandestinement. Le désir à l’épreuve du pouvoir, c’est le sujet hautement transgressif qu’aborde avec audace et finesse Aurélie Filippetti dans son dernier roman, Les Idéaux (1). Quelle place pour le corps et l’amour dans l’arène politique ? Comment endosser le costume du pouvoir, taillé par et pour les hommes ? Comment affirmer sa féminité sans rien céder, ni sur ses désirs, ni sur ses idéaux ? Aurélie Filippetti témoigne de la place des femmes en politique.


Vous pouvez écouter Désirs sur le site Madame Figaro, Apple PodcastSoundcloudSpotifyDeezerYouTube ou via son flux RSS.


Et suivre toute l’actualité de nos podcasts sur FacebookInstagram et Twitter


Désirs est proposé en partenariat avec Yves Saint Laurent Beauté. Pendant près de 40 ans, Monsieur Saint Laurent a mis son talent au service des femmes contribuant, à travers son œuvre, à leur émancipation. Dans son sillage, la beauté Yves Saint Laurent nourrit cette histoire d’amour avec les femmes en imposant des créations mues par l’audace, le désir, la jeunesse et l’avant-garde.

Share

Embed

You may also like

Description

Septième invitée de notre podcast nommé Désirs, la romancière et ex-ministre de la Culture défend la place du corps, du désir et de l’amour en politique.


Elle est une députée de gauche, il est un élu de droite issu des beaux quartiers. Rivaux en politique, mais rivés l’un à l’autre dans l’intime, ils s’aiment clandestinement. Le désir à l’épreuve du pouvoir, c’est le sujet hautement transgressif qu’aborde avec audace et finesse Aurélie Filippetti dans son dernier roman, Les Idéaux (1). Quelle place pour le corps et l’amour dans l’arène politique ? Comment endosser le costume du pouvoir, taillé par et pour les hommes ? Comment affirmer sa féminité sans rien céder, ni sur ses désirs, ni sur ses idéaux ? Aurélie Filippetti témoigne de la place des femmes en politique.


Vous pouvez écouter Désirs sur le site Madame Figaro, Apple PodcastSoundcloudSpotifyDeezerYouTube ou via son flux RSS.


Et suivre toute l’actualité de nos podcasts sur FacebookInstagram et Twitter


Désirs est proposé en partenariat avec Yves Saint Laurent Beauté. Pendant près de 40 ans, Monsieur Saint Laurent a mis son talent au service des femmes contribuant, à travers son œuvre, à leur émancipation. Dans son sillage, la beauté Yves Saint Laurent nourrit cette histoire d’amour avec les femmes en imposant des créations mues par l’audace, le désir, la jeunesse et l’avant-garde.

Description

Septième invitée de notre podcast nommé Désirs, la romancière et ex-ministre de la Culture défend la place du corps, du désir et de l’amour en politique.


Elle est une députée de gauche, il est un élu de droite issu des beaux quartiers. Rivaux en politique, mais rivés l’un à l’autre dans l’intime, ils s’aiment clandestinement. Le désir à l’épreuve du pouvoir, c’est le sujet hautement transgressif qu’aborde avec audace et finesse Aurélie Filippetti dans son dernier roman, Les Idéaux (1). Quelle place pour le corps et l’amour dans l’arène politique ? Comment endosser le costume du pouvoir, taillé par et pour les hommes ? Comment affirmer sa féminité sans rien céder, ni sur ses désirs, ni sur ses idéaux ? Aurélie Filippetti témoigne de la place des femmes en politique.


Vous pouvez écouter Désirs sur le site Madame Figaro, Apple PodcastSoundcloudSpotifyDeezerYouTube ou via son flux RSS.


Et suivre toute l’actualité de nos podcasts sur FacebookInstagram et Twitter


Désirs est proposé en partenariat avec Yves Saint Laurent Beauté. Pendant près de 40 ans, Monsieur Saint Laurent a mis son talent au service des femmes contribuant, à travers son œuvre, à leur émancipation. Dans son sillage, la beauté Yves Saint Laurent nourrit cette histoire d’amour avec les femmes en imposant des créations mues par l’audace, le désir, la jeunesse et l’avant-garde.

Share

Embed

You may also like