undefined cover
undefined cover
Episode #20 : La succession d'un auteur d'une œuvre de l'esprit cover
Episode #20 : La succession d'un auteur d'une œuvre de l'esprit cover
Endroit

Episode #20 : La succession d'un auteur d'une œuvre de l'esprit

Episode #20 : La succession d'un auteur d'une œuvre de l'esprit

06min |08/06/2022
Play
undefined cover
undefined cover
Episode #20 : La succession d'un auteur d'une œuvre de l'esprit cover
Episode #20 : La succession d'un auteur d'une œuvre de l'esprit cover
Endroit

Episode #20 : La succession d'un auteur d'une œuvre de l'esprit

Episode #20 : La succession d'un auteur d'une œuvre de l'esprit

06min |08/06/2022
Play

Description

Dans la croyance commune, il existe l’illusion que le droit d’auteur dure 70 ans après le décès de l'auteur et qu’après cette date, l'œuvre est libre de droit, car elle tombe dans domaine public. C’est en partie vrai, mais il ne faut pas omettre les droits moraux (comportant le droit à la paternité, au respect de l’intégrité de l’œuvre, à la divulgation et au retrait).


Se pose la question de savoir quels droits et prérogatives disposent les ayants droits de l’auteur décédé.


Est ce qu'un testament est nécessaire ? Et à ce titre, dans son testament l’auteur ou l’ artiste peut-il demander à ce que son œuvre soit publiée après sa mort?

Description

Dans la croyance commune, il existe l’illusion que le droit d’auteur dure 70 ans après le décès de l'auteur et qu’après cette date, l'œuvre est libre de droit, car elle tombe dans domaine public. C’est en partie vrai, mais il ne faut pas omettre les droits moraux (comportant le droit à la paternité, au respect de l’intégrité de l’œuvre, à la divulgation et au retrait).


Se pose la question de savoir quels droits et prérogatives disposent les ayants droits de l’auteur décédé.


Est ce qu'un testament est nécessaire ? Et à ce titre, dans son testament l’auteur ou l’ artiste peut-il demander à ce que son œuvre soit publiée après sa mort?

Share

Embed

You may also like

Description

Dans la croyance commune, il existe l’illusion que le droit d’auteur dure 70 ans après le décès de l'auteur et qu’après cette date, l'œuvre est libre de droit, car elle tombe dans domaine public. C’est en partie vrai, mais il ne faut pas omettre les droits moraux (comportant le droit à la paternité, au respect de l’intégrité de l’œuvre, à la divulgation et au retrait).


Se pose la question de savoir quels droits et prérogatives disposent les ayants droits de l’auteur décédé.


Est ce qu'un testament est nécessaire ? Et à ce titre, dans son testament l’auteur ou l’ artiste peut-il demander à ce que son œuvre soit publiée après sa mort?

Description

Dans la croyance commune, il existe l’illusion que le droit d’auteur dure 70 ans après le décès de l'auteur et qu’après cette date, l'œuvre est libre de droit, car elle tombe dans domaine public. C’est en partie vrai, mais il ne faut pas omettre les droits moraux (comportant le droit à la paternité, au respect de l’intégrité de l’œuvre, à la divulgation et au retrait).


Se pose la question de savoir quels droits et prérogatives disposent les ayants droits de l’auteur décédé.


Est ce qu'un testament est nécessaire ? Et à ce titre, dans son testament l’auteur ou l’ artiste peut-il demander à ce que son œuvre soit publiée après sa mort?

Share

Embed

You may also like