Et si vous arrêtiez de demander pardon à tort et à travers ? cover
Et si vous arrêtiez de demander pardon à tort et à travers ? cover
Radio Monaco - Feel Good

Et si vous arrêtiez de demander pardon à tort et à travers ?

Et si vous arrêtiez de demander pardon à tort et à travers ?

02min |23/04/2021|

104

Listen
Et si vous arrêtiez de demander pardon à tort et à travers ? cover
Et si vous arrêtiez de demander pardon à tort et à travers ? cover
Radio Monaco - Feel Good

Et si vous arrêtiez de demander pardon à tort et à travers ?

Et si vous arrêtiez de demander pardon à tort et à travers ?

02min |23/04/2021|

104

Listen

Description

« Je suis désolée de te déranger »
« Pardon pour le délai de réponse »
« Veuillez m'excuser pour ce retard »
« Toutes mes excuses »

Certaines personnes ont tendance à demander pardon à tort et à travers. C'est presque un tic verbal, une béquille langagière pour combler le vide.
Cela peut aussi être lié à un caractère introverti ou à un manque de confiance en soi.
C'est parfois une question d'éducation, dans une enfance où certains ont été encouragés à faire preuve de retenue et de politesse.

Le problème c'est que ça diminue l’impact positif des excuses. Il est possible que ce tic lasse les autres comme vos collègues ou vos proches, surtout si cela s'applique à des faits sans aucune gravité. Cela peut même finir par être interprété comme un manque de sincérité !

Par ailleurs, cette "manie" est plus marquée chez les femmes. Selon plusieurs chercheurs, ce décalage est lié à une sensibilité accrue des femmes aux situations et comportement qui peuvent offenser.

Vous l'aurez compris, présenter ses excuses à chaque phrase n'est pas vraiment indiqué !

Comment changer cette vieille habitude ? 

Le premier pas c'est d'en prendre conscience. Il suffit d'observer toutes les fois où vous demandez pardon sans réel motif. En y mettant de la conscience, vous engagerez ensuite les changements nécessaires pour stopper ce tic verbal.

Par exemple :
Je suis désolé d'être en retard devient Merci de m'avoir attendu
Je vous prie de m'excuser d'avoir trop parler se transforme en Merci de m'avoir écouté
Si vous êtes en retard à un RDV avec un ami ou une amie, mettez en valeur sa patience : “Je suis encore en retard… je te remercie de m'avoir attendu !”.

Trouvez le bon équilibre ! 

En revanche, attention à ne pas tomber dans l’excès inverse. Certaines personnes ne s’excusent jamais, même lorsqu’elles sont en faute. Idéal pour renforcer leur estime de soi, mais ça contribue fortement à dégrader leur image aux yeux des autres qui l'interprètent comme un manque de sensibilité, voire de mépris pour autrui.

Les conseils de votre coach Lynda Pausé 

Votre playlist 100% développement personnel avec Lynda Pausé

Description

« Je suis désolée de te déranger »
« Pardon pour le délai de réponse »
« Veuillez m'excuser pour ce retard »
« Toutes mes excuses »

Certaines personnes ont tendance à demander pardon à tort et à travers. C'est presque un tic verbal, une béquille langagière pour combler le vide.
Cela peut aussi être lié à un caractère introverti ou à un manque de confiance en soi.
C'est parfois une question d'éducation, dans une enfance où certains ont été encouragés à faire preuve de retenue et de politesse.

Le problème c'est que ça diminue l’impact positif des excuses. Il est possible que ce tic lasse les autres comme vos collègues ou vos proches, surtout si cela s'applique à des faits sans aucune gravité. Cela peut même finir par être interprété comme un manque de sincérité !

Par ailleurs, cette "manie" est plus marquée chez les femmes. Selon plusieurs chercheurs, ce décalage est lié à une sensibilité accrue des femmes aux situations et comportement qui peuvent offenser.

Vous l'aurez compris, présenter ses excuses à chaque phrase n'est pas vraiment indiqué !

Comment changer cette vieille habitude ? 

Le premier pas c'est d'en prendre conscience. Il suffit d'observer toutes les fois où vous demandez pardon sans réel motif. En y mettant de la conscience, vous engagerez ensuite les changements nécessaires pour stopper ce tic verbal.

Par exemple :
Je suis désolé d'être en retard devient Merci de m'avoir attendu
Je vous prie de m'excuser d'avoir trop parler se transforme en Merci de m'avoir écouté
Si vous êtes en retard à un RDV avec un ami ou une amie, mettez en valeur sa patience : “Je suis encore en retard… je te remercie de m'avoir attendu !”.

Trouvez le bon équilibre ! 

En revanche, attention à ne pas tomber dans l’excès inverse. Certaines personnes ne s’excusent jamais, même lorsqu’elles sont en faute. Idéal pour renforcer leur estime de soi, mais ça contribue fortement à dégrader leur image aux yeux des autres qui l'interprètent comme un manque de sensibilité, voire de mépris pour autrui.

Les conseils de votre coach Lynda Pausé 

Votre playlist 100% développement personnel avec Lynda Pausé

Share

Embed

You may also like

Description

« Je suis désolée de te déranger »
« Pardon pour le délai de réponse »
« Veuillez m'excuser pour ce retard »
« Toutes mes excuses »

Certaines personnes ont tendance à demander pardon à tort et à travers. C'est presque un tic verbal, une béquille langagière pour combler le vide.
Cela peut aussi être lié à un caractère introverti ou à un manque de confiance en soi.
C'est parfois une question d'éducation, dans une enfance où certains ont été encouragés à faire preuve de retenue et de politesse.

Le problème c'est que ça diminue l’impact positif des excuses. Il est possible que ce tic lasse les autres comme vos collègues ou vos proches, surtout si cela s'applique à des faits sans aucune gravité. Cela peut même finir par être interprété comme un manque de sincérité !

Par ailleurs, cette "manie" est plus marquée chez les femmes. Selon plusieurs chercheurs, ce décalage est lié à une sensibilité accrue des femmes aux situations et comportement qui peuvent offenser.

Vous l'aurez compris, présenter ses excuses à chaque phrase n'est pas vraiment indiqué !

Comment changer cette vieille habitude ? 

Le premier pas c'est d'en prendre conscience. Il suffit d'observer toutes les fois où vous demandez pardon sans réel motif. En y mettant de la conscience, vous engagerez ensuite les changements nécessaires pour stopper ce tic verbal.

Par exemple :
Je suis désolé d'être en retard devient Merci de m'avoir attendu
Je vous prie de m'excuser d'avoir trop parler se transforme en Merci de m'avoir écouté
Si vous êtes en retard à un RDV avec un ami ou une amie, mettez en valeur sa patience : “Je suis encore en retard… je te remercie de m'avoir attendu !”.

Trouvez le bon équilibre ! 

En revanche, attention à ne pas tomber dans l’excès inverse. Certaines personnes ne s’excusent jamais, même lorsqu’elles sont en faute. Idéal pour renforcer leur estime de soi, mais ça contribue fortement à dégrader leur image aux yeux des autres qui l'interprètent comme un manque de sensibilité, voire de mépris pour autrui.

Les conseils de votre coach Lynda Pausé 

Votre playlist 100% développement personnel avec Lynda Pausé

Description

« Je suis désolée de te déranger »
« Pardon pour le délai de réponse »
« Veuillez m'excuser pour ce retard »
« Toutes mes excuses »

Certaines personnes ont tendance à demander pardon à tort et à travers. C'est presque un tic verbal, une béquille langagière pour combler le vide.
Cela peut aussi être lié à un caractère introverti ou à un manque de confiance en soi.
C'est parfois une question d'éducation, dans une enfance où certains ont été encouragés à faire preuve de retenue et de politesse.

Le problème c'est que ça diminue l’impact positif des excuses. Il est possible que ce tic lasse les autres comme vos collègues ou vos proches, surtout si cela s'applique à des faits sans aucune gravité. Cela peut même finir par être interprété comme un manque de sincérité !

Par ailleurs, cette "manie" est plus marquée chez les femmes. Selon plusieurs chercheurs, ce décalage est lié à une sensibilité accrue des femmes aux situations et comportement qui peuvent offenser.

Vous l'aurez compris, présenter ses excuses à chaque phrase n'est pas vraiment indiqué !

Comment changer cette vieille habitude ? 

Le premier pas c'est d'en prendre conscience. Il suffit d'observer toutes les fois où vous demandez pardon sans réel motif. En y mettant de la conscience, vous engagerez ensuite les changements nécessaires pour stopper ce tic verbal.

Par exemple :
Je suis désolé d'être en retard devient Merci de m'avoir attendu
Je vous prie de m'excuser d'avoir trop parler se transforme en Merci de m'avoir écouté
Si vous êtes en retard à un RDV avec un ami ou une amie, mettez en valeur sa patience : “Je suis encore en retard… je te remercie de m'avoir attendu !”.

Trouvez le bon équilibre ! 

En revanche, attention à ne pas tomber dans l’excès inverse. Certaines personnes ne s’excusent jamais, même lorsqu’elles sont en faute. Idéal pour renforcer leur estime de soi, mais ça contribue fortement à dégrader leur image aux yeux des autres qui l'interprètent comme un manque de sensibilité, voire de mépris pour autrui.

Les conseils de votre coach Lynda Pausé 

Votre playlist 100% développement personnel avec Lynda Pausé

Share

Embed

You may also like