Le jeu de l'égo : limiter son emprise cover
Le jeu de l'égo : limiter son emprise cover
Radio Monaco - Feel Good

Le jeu de l'égo : limiter son emprise

Le jeu de l'égo : limiter son emprise

02min |18/06/2021|

69

Listen
Le jeu de l'égo : limiter son emprise cover
Le jeu de l'égo : limiter son emprise cover
Radio Monaco - Feel Good

Le jeu de l'égo : limiter son emprise

Le jeu de l'égo : limiter son emprise

02min |18/06/2021|

69

Listen

Description

L'égo est au cœur de votre rdv dédié au développement personnel aujourd'hui avec Lynda Pausé. Il est d'ailleurs au centre de multiples conversations " Il a un égo surdimentionné " , et même de certains romans, notamment ceux de Laurent Gounelle.


L'égo représente notre « moi », l'identité que nous montrons devant les autres et devant nous-même. Il est constitué de la somme de toutes nos croyances, de nos expériences et apprentissages, mais aussi de nos douleurs et nos peurs. C'est une forme de protection face, par exemple, à la nouveauté ou encore à l'engagement basé uniquement sur les erreurs du passé. Résultat : il nous rend lâche en amour, compétitif ou encore méfiant envers autrui.

L'égo peut s'apparenter à un logiciel installé dans notre ordinateur intérieur. L'important c'est de ne pas le laisser prendre les commandes de tous les logiciels, et par extension de toute notre vie. Comme vous l'explique Lynda, il a un rôle et une utilité. En revanche, gare à ne pas le laisser contrôler votre vie et vos réactions !


A quels moments l'égo dirige votre vie ?


Vous pouvez facilement identifier ses instants où il est trop présent.
Par exemple lorsque vous vous critiquez ou critiquez quelqu'un d'autre. Lorsque vous vous comparez, que vous vous justifiez.
Quand vous ne savez pas écouter l'autre et que vous l'interrompez pour parler de vous.
Lorsque vous avez besoin sans cesse de compliments et de reconnaissance ou encore que vous souhaitez avoir le dernier mot.

S'il prend une place prépondérante, il vous éloigne alors de votre « moi naturel ».


Comment limiter son emprise ?


L'égo s'exprime via les petites voix qui tournent en boucle dans votre tête.

Dans un premier temps, il est important d'etre conscient de votre discours intérieur.
Si vous avez accumulé trop d'émotions basses et de pensées négatives, soufflez. Prenez le temps de stopper le temps et d'observer vos pensées. Ensuite n'hésitez pas à les écrire en y associant les émotions ressenties.

Vous pouvez aussi pratiquer l'exercice de l'élastique pour être en observation de vos pensées.

Deuxième point : le lâcher-prise. Cessez de vouloir tout contrôler. Parfois il suffit d'accepter les choses telles qu'elle sont, surtout si vous ne pouvez pas les changer.

La gratitude est un outil très intéressant également. Cela permet de conscientiser les aspects positifs de votre vie.

 

La playlist 100% développement personnel

Description

L'égo est au cœur de votre rdv dédié au développement personnel aujourd'hui avec Lynda Pausé. Il est d'ailleurs au centre de multiples conversations " Il a un égo surdimentionné " , et même de certains romans, notamment ceux de Laurent Gounelle.


L'égo représente notre « moi », l'identité que nous montrons devant les autres et devant nous-même. Il est constitué de la somme de toutes nos croyances, de nos expériences et apprentissages, mais aussi de nos douleurs et nos peurs. C'est une forme de protection face, par exemple, à la nouveauté ou encore à l'engagement basé uniquement sur les erreurs du passé. Résultat : il nous rend lâche en amour, compétitif ou encore méfiant envers autrui.

L'égo peut s'apparenter à un logiciel installé dans notre ordinateur intérieur. L'important c'est de ne pas le laisser prendre les commandes de tous les logiciels, et par extension de toute notre vie. Comme vous l'explique Lynda, il a un rôle et une utilité. En revanche, gare à ne pas le laisser contrôler votre vie et vos réactions !


A quels moments l'égo dirige votre vie ?


Vous pouvez facilement identifier ses instants où il est trop présent.
Par exemple lorsque vous vous critiquez ou critiquez quelqu'un d'autre. Lorsque vous vous comparez, que vous vous justifiez.
Quand vous ne savez pas écouter l'autre et que vous l'interrompez pour parler de vous.
Lorsque vous avez besoin sans cesse de compliments et de reconnaissance ou encore que vous souhaitez avoir le dernier mot.

S'il prend une place prépondérante, il vous éloigne alors de votre « moi naturel ».


Comment limiter son emprise ?


L'égo s'exprime via les petites voix qui tournent en boucle dans votre tête.

Dans un premier temps, il est important d'etre conscient de votre discours intérieur.
Si vous avez accumulé trop d'émotions basses et de pensées négatives, soufflez. Prenez le temps de stopper le temps et d'observer vos pensées. Ensuite n'hésitez pas à les écrire en y associant les émotions ressenties.

Vous pouvez aussi pratiquer l'exercice de l'élastique pour être en observation de vos pensées.

Deuxième point : le lâcher-prise. Cessez de vouloir tout contrôler. Parfois il suffit d'accepter les choses telles qu'elle sont, surtout si vous ne pouvez pas les changer.

La gratitude est un outil très intéressant également. Cela permet de conscientiser les aspects positifs de votre vie.

 

La playlist 100% développement personnel

Share

Embed

You may also like

Description

L'égo est au cœur de votre rdv dédié au développement personnel aujourd'hui avec Lynda Pausé. Il est d'ailleurs au centre de multiples conversations " Il a un égo surdimentionné " , et même de certains romans, notamment ceux de Laurent Gounelle.


L'égo représente notre « moi », l'identité que nous montrons devant les autres et devant nous-même. Il est constitué de la somme de toutes nos croyances, de nos expériences et apprentissages, mais aussi de nos douleurs et nos peurs. C'est une forme de protection face, par exemple, à la nouveauté ou encore à l'engagement basé uniquement sur les erreurs du passé. Résultat : il nous rend lâche en amour, compétitif ou encore méfiant envers autrui.

L'égo peut s'apparenter à un logiciel installé dans notre ordinateur intérieur. L'important c'est de ne pas le laisser prendre les commandes de tous les logiciels, et par extension de toute notre vie. Comme vous l'explique Lynda, il a un rôle et une utilité. En revanche, gare à ne pas le laisser contrôler votre vie et vos réactions !


A quels moments l'égo dirige votre vie ?


Vous pouvez facilement identifier ses instants où il est trop présent.
Par exemple lorsque vous vous critiquez ou critiquez quelqu'un d'autre. Lorsque vous vous comparez, que vous vous justifiez.
Quand vous ne savez pas écouter l'autre et que vous l'interrompez pour parler de vous.
Lorsque vous avez besoin sans cesse de compliments et de reconnaissance ou encore que vous souhaitez avoir le dernier mot.

S'il prend une place prépondérante, il vous éloigne alors de votre « moi naturel ».


Comment limiter son emprise ?


L'égo s'exprime via les petites voix qui tournent en boucle dans votre tête.

Dans un premier temps, il est important d'etre conscient de votre discours intérieur.
Si vous avez accumulé trop d'émotions basses et de pensées négatives, soufflez. Prenez le temps de stopper le temps et d'observer vos pensées. Ensuite n'hésitez pas à les écrire en y associant les émotions ressenties.

Vous pouvez aussi pratiquer l'exercice de l'élastique pour être en observation de vos pensées.

Deuxième point : le lâcher-prise. Cessez de vouloir tout contrôler. Parfois il suffit d'accepter les choses telles qu'elle sont, surtout si vous ne pouvez pas les changer.

La gratitude est un outil très intéressant également. Cela permet de conscientiser les aspects positifs de votre vie.

 

La playlist 100% développement personnel

Description

L'égo est au cœur de votre rdv dédié au développement personnel aujourd'hui avec Lynda Pausé. Il est d'ailleurs au centre de multiples conversations " Il a un égo surdimentionné " , et même de certains romans, notamment ceux de Laurent Gounelle.


L'égo représente notre « moi », l'identité que nous montrons devant les autres et devant nous-même. Il est constitué de la somme de toutes nos croyances, de nos expériences et apprentissages, mais aussi de nos douleurs et nos peurs. C'est une forme de protection face, par exemple, à la nouveauté ou encore à l'engagement basé uniquement sur les erreurs du passé. Résultat : il nous rend lâche en amour, compétitif ou encore méfiant envers autrui.

L'égo peut s'apparenter à un logiciel installé dans notre ordinateur intérieur. L'important c'est de ne pas le laisser prendre les commandes de tous les logiciels, et par extension de toute notre vie. Comme vous l'explique Lynda, il a un rôle et une utilité. En revanche, gare à ne pas le laisser contrôler votre vie et vos réactions !


A quels moments l'égo dirige votre vie ?


Vous pouvez facilement identifier ses instants où il est trop présent.
Par exemple lorsque vous vous critiquez ou critiquez quelqu'un d'autre. Lorsque vous vous comparez, que vous vous justifiez.
Quand vous ne savez pas écouter l'autre et que vous l'interrompez pour parler de vous.
Lorsque vous avez besoin sans cesse de compliments et de reconnaissance ou encore que vous souhaitez avoir le dernier mot.

S'il prend une place prépondérante, il vous éloigne alors de votre « moi naturel ».


Comment limiter son emprise ?


L'égo s'exprime via les petites voix qui tournent en boucle dans votre tête.

Dans un premier temps, il est important d'etre conscient de votre discours intérieur.
Si vous avez accumulé trop d'émotions basses et de pensées négatives, soufflez. Prenez le temps de stopper le temps et d'observer vos pensées. Ensuite n'hésitez pas à les écrire en y associant les émotions ressenties.

Vous pouvez aussi pratiquer l'exercice de l'élastique pour être en observation de vos pensées.

Deuxième point : le lâcher-prise. Cessez de vouloir tout contrôler. Parfois il suffit d'accepter les choses telles qu'elle sont, surtout si vous ne pouvez pas les changer.

La gratitude est un outil très intéressant également. Cela permet de conscientiser les aspects positifs de votre vie.

 

La playlist 100% développement personnel

Share

Embed

You may also like