Maya Boo : des couches lavables évolutives pour vos bébés ! cover
Maya Boo : des couches lavables évolutives pour vos bébés ! cover
Radio Monaco - Feel Good

Maya Boo : des couches lavables évolutives pour vos bébés !

Maya Boo : des couches lavables évolutives pour vos bébés !

05min |18/10/2021|

41

Listen
Maya Boo : des couches lavables évolutives pour vos bébés ! cover
Maya Boo : des couches lavables évolutives pour vos bébés ! cover
Radio Monaco - Feel Good

Maya Boo : des couches lavables évolutives pour vos bébés !

Maya Boo : des couches lavables évolutives pour vos bébés !

05min |18/10/2021|

41

Listen

Description

Maya Boo, entreprise azuréenne, propose des couches lavables évolutives pour les bébés. Une solution green et économique portée par sa fondatrice Magali Lopez.
Aujourd'hui, selon les derniers chiffres, un enfant va utiliser en moyenne 4970 couches, de sa naissance à la propreté.
En se basant sur un prix moyen, la couche jetable revient à 25 centimes soit une dépense de 1242 euros par enfant, de sa naissance jusqu'à la propreté.


D'un point de vue environnemental, il y a aussi un prix à payer. Une couche jetable met environ 500 ans à se dégrader ! Le poids est colossal lorsque l'on sait qu'un enfant va produire en moyenne 1 tonne de déchets (1 tonne de couches).

 

Maya Boo : des valeurs écoresponsables


Face à ces deux constats, Magali Lopez a fondé Maya Boo. L'entreprise mise sur le fait main tricolore. En effet, chaque couche est fabriquée de façon artisanale au sein d'un atelier dans les Alpes-Maritimes.
Ces créations lavables bio ont aussi l'avantage d'être évolutives : elles s'adaptent aux enfants de leur naissance jusqu'à leur propreté.


Elles sont respectueuses de la planète puisqu'elles ne génèrent peu ou pas de déchets. Enfin, Magali Lopez mise sur des tissus certifiés GOTS et Oeko-Tex pour garantir l’absence de substances nocives sur la peau des bébés.


Magali Lopez vous révèle tous les dessous de ses couches green, entre process de création, économie et écologie. Elle déconstruit aussi les idées reçues autour des couches lavables et prodigue de précieux conseils pour les parents ou futurs parents.

 

Description

Maya Boo, entreprise azuréenne, propose des couches lavables évolutives pour les bébés. Une solution green et économique portée par sa fondatrice Magali Lopez.
Aujourd'hui, selon les derniers chiffres, un enfant va utiliser en moyenne 4970 couches, de sa naissance à la propreté.
En se basant sur un prix moyen, la couche jetable revient à 25 centimes soit une dépense de 1242 euros par enfant, de sa naissance jusqu'à la propreté.


D'un point de vue environnemental, il y a aussi un prix à payer. Une couche jetable met environ 500 ans à se dégrader ! Le poids est colossal lorsque l'on sait qu'un enfant va produire en moyenne 1 tonne de déchets (1 tonne de couches).

 

Maya Boo : des valeurs écoresponsables


Face à ces deux constats, Magali Lopez a fondé Maya Boo. L'entreprise mise sur le fait main tricolore. En effet, chaque couche est fabriquée de façon artisanale au sein d'un atelier dans les Alpes-Maritimes.
Ces créations lavables bio ont aussi l'avantage d'être évolutives : elles s'adaptent aux enfants de leur naissance jusqu'à leur propreté.


Elles sont respectueuses de la planète puisqu'elles ne génèrent peu ou pas de déchets. Enfin, Magali Lopez mise sur des tissus certifiés GOTS et Oeko-Tex pour garantir l’absence de substances nocives sur la peau des bébés.


Magali Lopez vous révèle tous les dessous de ses couches green, entre process de création, économie et écologie. Elle déconstruit aussi les idées reçues autour des couches lavables et prodigue de précieux conseils pour les parents ou futurs parents.

 

Share

Embed

You may also like

Description

Maya Boo, entreprise azuréenne, propose des couches lavables évolutives pour les bébés. Une solution green et économique portée par sa fondatrice Magali Lopez.
Aujourd'hui, selon les derniers chiffres, un enfant va utiliser en moyenne 4970 couches, de sa naissance à la propreté.
En se basant sur un prix moyen, la couche jetable revient à 25 centimes soit une dépense de 1242 euros par enfant, de sa naissance jusqu'à la propreté.


D'un point de vue environnemental, il y a aussi un prix à payer. Une couche jetable met environ 500 ans à se dégrader ! Le poids est colossal lorsque l'on sait qu'un enfant va produire en moyenne 1 tonne de déchets (1 tonne de couches).

 

Maya Boo : des valeurs écoresponsables


Face à ces deux constats, Magali Lopez a fondé Maya Boo. L'entreprise mise sur le fait main tricolore. En effet, chaque couche est fabriquée de façon artisanale au sein d'un atelier dans les Alpes-Maritimes.
Ces créations lavables bio ont aussi l'avantage d'être évolutives : elles s'adaptent aux enfants de leur naissance jusqu'à leur propreté.


Elles sont respectueuses de la planète puisqu'elles ne génèrent peu ou pas de déchets. Enfin, Magali Lopez mise sur des tissus certifiés GOTS et Oeko-Tex pour garantir l’absence de substances nocives sur la peau des bébés.


Magali Lopez vous révèle tous les dessous de ses couches green, entre process de création, économie et écologie. Elle déconstruit aussi les idées reçues autour des couches lavables et prodigue de précieux conseils pour les parents ou futurs parents.

 

Description

Maya Boo, entreprise azuréenne, propose des couches lavables évolutives pour les bébés. Une solution green et économique portée par sa fondatrice Magali Lopez.
Aujourd'hui, selon les derniers chiffres, un enfant va utiliser en moyenne 4970 couches, de sa naissance à la propreté.
En se basant sur un prix moyen, la couche jetable revient à 25 centimes soit une dépense de 1242 euros par enfant, de sa naissance jusqu'à la propreté.


D'un point de vue environnemental, il y a aussi un prix à payer. Une couche jetable met environ 500 ans à se dégrader ! Le poids est colossal lorsque l'on sait qu'un enfant va produire en moyenne 1 tonne de déchets (1 tonne de couches).

 

Maya Boo : des valeurs écoresponsables


Face à ces deux constats, Magali Lopez a fondé Maya Boo. L'entreprise mise sur le fait main tricolore. En effet, chaque couche est fabriquée de façon artisanale au sein d'un atelier dans les Alpes-Maritimes.
Ces créations lavables bio ont aussi l'avantage d'être évolutives : elles s'adaptent aux enfants de leur naissance jusqu'à leur propreté.


Elles sont respectueuses de la planète puisqu'elles ne génèrent peu ou pas de déchets. Enfin, Magali Lopez mise sur des tissus certifiés GOTS et Oeko-Tex pour garantir l’absence de substances nocives sur la peau des bébés.


Magali Lopez vous révèle tous les dessous de ses couches green, entre process de création, économie et écologie. Elle déconstruit aussi les idées reçues autour des couches lavables et prodigue de précieux conseils pour les parents ou futurs parents.

 

Share

Embed

You may also like