Pourquoi notre alimentation impacte l'environnement ? cover
Pourquoi notre alimentation impacte l'environnement ? cover
Radio Monaco - Feel Good

Pourquoi notre alimentation impacte l'environnement ?

Pourquoi notre alimentation impacte l'environnement ?

03min |18/06/2021|

55

Listen
Pourquoi notre alimentation impacte l'environnement ? cover
Pourquoi notre alimentation impacte l'environnement ? cover
Radio Monaco - Feel Good

Pourquoi notre alimentation impacte l'environnement ?

Pourquoi notre alimentation impacte l'environnement ?

03min |18/06/2021|

55

Listen

Description

My positive Impact ! C'est votre nouveau RDV sur Radio Monaco chaque vendredi avec Florent Favier. Sa mission : vous apporter des clefs de compréhension sur les enjeux environnementaux et écologiques. En parallèle, Florent vous livre ses astuces et conseils pour agir au quotidien de façon simple et ludique. A l'occasion de la journée mondiale de la gastronomie durable, découvrez pourquoi notre alimentation impacte l'environnement et comment limiter son impact.


Aujourd'hui l'alimentation va bien au-delà d'un simple besoin vital. Elle se trouve à la croisée des préoccupations sociales, culturelles, environnementales, de santé, de réchauffement climatique, de bien-être animal, d’agriculture et de biodiversité. Nos choix alimentaires ont un impact sur la planète trois fois par jour.

Comme elle est de plus en plus associée au plaisir et au partage, nous misons sur une nourriture correspondant à nos désirs. Nous sommes donc "victimes" du marketing de l’industrie agroalimentaire où sucre, gras et exotisme cohabitent.
Plus un repas est diététique et sain pour vous, plus il sera durable pour la planète. Pas question pour autant de manger avec ennui : il est toujours possible de se faire plaisir tout en préservant l'environnement.


Comment limiter l'impact de votre alimentation ?


Florent Favier vous propose donc 4 alternatives pour une alimentation saine, gourmande et moins impactante pour la planète.
Tout d'abord, privilégiez les fruits et légumes de saison, locaux et bio si possible.
Concernant la viande rouge, il vous conseille de vous limiter à deux belles pièces par semaine chez le boucher, issues de productions locales ou nationales, de qualité nutritive et gustative supérieure.
Par ailleurs, essayez de viser le "zéro emballage plastique". Beaucoup de magasins permettent à leurs clients d'apporter leurs propres contenants.
Enfin pour y parvenir d'ailleurs, éviter les produits alimentaires industriels et préfabriqués.


La recette plaisir non-impactante


Cap sur le hamburger sans boeuf. Vous pouvez remplacer la viande par une tranche d’aubergine italienne ronde d’1,5cm d’épaisseur. Il suffit de la faire griller à la poêle avec de l’huile d’olive et du sel.
Ensuite garnissez votre hamburger avec une purée d’avocat, de la pâte d’olive ou encore du piment. Vous pouvez y ajouter du comté, de l’ail et du confit d’oignon.

Régalez-vous !


My positive impact chaque vendredi sur Radio Monaco !

Description

My positive Impact ! C'est votre nouveau RDV sur Radio Monaco chaque vendredi avec Florent Favier. Sa mission : vous apporter des clefs de compréhension sur les enjeux environnementaux et écologiques. En parallèle, Florent vous livre ses astuces et conseils pour agir au quotidien de façon simple et ludique. A l'occasion de la journée mondiale de la gastronomie durable, découvrez pourquoi notre alimentation impacte l'environnement et comment limiter son impact.


Aujourd'hui l'alimentation va bien au-delà d'un simple besoin vital. Elle se trouve à la croisée des préoccupations sociales, culturelles, environnementales, de santé, de réchauffement climatique, de bien-être animal, d’agriculture et de biodiversité. Nos choix alimentaires ont un impact sur la planète trois fois par jour.

Comme elle est de plus en plus associée au plaisir et au partage, nous misons sur une nourriture correspondant à nos désirs. Nous sommes donc "victimes" du marketing de l’industrie agroalimentaire où sucre, gras et exotisme cohabitent.
Plus un repas est diététique et sain pour vous, plus il sera durable pour la planète. Pas question pour autant de manger avec ennui : il est toujours possible de se faire plaisir tout en préservant l'environnement.


Comment limiter l'impact de votre alimentation ?


Florent Favier vous propose donc 4 alternatives pour une alimentation saine, gourmande et moins impactante pour la planète.
Tout d'abord, privilégiez les fruits et légumes de saison, locaux et bio si possible.
Concernant la viande rouge, il vous conseille de vous limiter à deux belles pièces par semaine chez le boucher, issues de productions locales ou nationales, de qualité nutritive et gustative supérieure.
Par ailleurs, essayez de viser le "zéro emballage plastique". Beaucoup de magasins permettent à leurs clients d'apporter leurs propres contenants.
Enfin pour y parvenir d'ailleurs, éviter les produits alimentaires industriels et préfabriqués.


La recette plaisir non-impactante


Cap sur le hamburger sans boeuf. Vous pouvez remplacer la viande par une tranche d’aubergine italienne ronde d’1,5cm d’épaisseur. Il suffit de la faire griller à la poêle avec de l’huile d’olive et du sel.
Ensuite garnissez votre hamburger avec une purée d’avocat, de la pâte d’olive ou encore du piment. Vous pouvez y ajouter du comté, de l’ail et du confit d’oignon.

Régalez-vous !


My positive impact chaque vendredi sur Radio Monaco !

Share

Embed

You may also like

Description

My positive Impact ! C'est votre nouveau RDV sur Radio Monaco chaque vendredi avec Florent Favier. Sa mission : vous apporter des clefs de compréhension sur les enjeux environnementaux et écologiques. En parallèle, Florent vous livre ses astuces et conseils pour agir au quotidien de façon simple et ludique. A l'occasion de la journée mondiale de la gastronomie durable, découvrez pourquoi notre alimentation impacte l'environnement et comment limiter son impact.


Aujourd'hui l'alimentation va bien au-delà d'un simple besoin vital. Elle se trouve à la croisée des préoccupations sociales, culturelles, environnementales, de santé, de réchauffement climatique, de bien-être animal, d’agriculture et de biodiversité. Nos choix alimentaires ont un impact sur la planète trois fois par jour.

Comme elle est de plus en plus associée au plaisir et au partage, nous misons sur une nourriture correspondant à nos désirs. Nous sommes donc "victimes" du marketing de l’industrie agroalimentaire où sucre, gras et exotisme cohabitent.
Plus un repas est diététique et sain pour vous, plus il sera durable pour la planète. Pas question pour autant de manger avec ennui : il est toujours possible de se faire plaisir tout en préservant l'environnement.


Comment limiter l'impact de votre alimentation ?


Florent Favier vous propose donc 4 alternatives pour une alimentation saine, gourmande et moins impactante pour la planète.
Tout d'abord, privilégiez les fruits et légumes de saison, locaux et bio si possible.
Concernant la viande rouge, il vous conseille de vous limiter à deux belles pièces par semaine chez le boucher, issues de productions locales ou nationales, de qualité nutritive et gustative supérieure.
Par ailleurs, essayez de viser le "zéro emballage plastique". Beaucoup de magasins permettent à leurs clients d'apporter leurs propres contenants.
Enfin pour y parvenir d'ailleurs, éviter les produits alimentaires industriels et préfabriqués.


La recette plaisir non-impactante


Cap sur le hamburger sans boeuf. Vous pouvez remplacer la viande par une tranche d’aubergine italienne ronde d’1,5cm d’épaisseur. Il suffit de la faire griller à la poêle avec de l’huile d’olive et du sel.
Ensuite garnissez votre hamburger avec une purée d’avocat, de la pâte d’olive ou encore du piment. Vous pouvez y ajouter du comté, de l’ail et du confit d’oignon.

Régalez-vous !


My positive impact chaque vendredi sur Radio Monaco !

Description

My positive Impact ! C'est votre nouveau RDV sur Radio Monaco chaque vendredi avec Florent Favier. Sa mission : vous apporter des clefs de compréhension sur les enjeux environnementaux et écologiques. En parallèle, Florent vous livre ses astuces et conseils pour agir au quotidien de façon simple et ludique. A l'occasion de la journée mondiale de la gastronomie durable, découvrez pourquoi notre alimentation impacte l'environnement et comment limiter son impact.


Aujourd'hui l'alimentation va bien au-delà d'un simple besoin vital. Elle se trouve à la croisée des préoccupations sociales, culturelles, environnementales, de santé, de réchauffement climatique, de bien-être animal, d’agriculture et de biodiversité. Nos choix alimentaires ont un impact sur la planète trois fois par jour.

Comme elle est de plus en plus associée au plaisir et au partage, nous misons sur une nourriture correspondant à nos désirs. Nous sommes donc "victimes" du marketing de l’industrie agroalimentaire où sucre, gras et exotisme cohabitent.
Plus un repas est diététique et sain pour vous, plus il sera durable pour la planète. Pas question pour autant de manger avec ennui : il est toujours possible de se faire plaisir tout en préservant l'environnement.


Comment limiter l'impact de votre alimentation ?


Florent Favier vous propose donc 4 alternatives pour une alimentation saine, gourmande et moins impactante pour la planète.
Tout d'abord, privilégiez les fruits et légumes de saison, locaux et bio si possible.
Concernant la viande rouge, il vous conseille de vous limiter à deux belles pièces par semaine chez le boucher, issues de productions locales ou nationales, de qualité nutritive et gustative supérieure.
Par ailleurs, essayez de viser le "zéro emballage plastique". Beaucoup de magasins permettent à leurs clients d'apporter leurs propres contenants.
Enfin pour y parvenir d'ailleurs, éviter les produits alimentaires industriels et préfabriqués.


La recette plaisir non-impactante


Cap sur le hamburger sans boeuf. Vous pouvez remplacer la viande par une tranche d’aubergine italienne ronde d’1,5cm d’épaisseur. Il suffit de la faire griller à la poêle avec de l’huile d’olive et du sel.
Ensuite garnissez votre hamburger avec une purée d’avocat, de la pâte d’olive ou encore du piment. Vous pouvez y ajouter du comté, de l’ail et du confit d’oignon.

Régalez-vous !


My positive impact chaque vendredi sur Radio Monaco !

Share

Embed

You may also like