:02 Abdallah - 13 ans : la parole des enfants vaut celle des adultes cover
:02 Abdallah - 13 ans : la parole des enfants vaut celle des adultes cover
Followsophy

:02 Abdallah - 13 ans : la parole des enfants vaut celle des adultes

:02 Abdallah - 13 ans : la parole des enfants vaut celle des adultes

33min |17/02/2021
Listen
:02 Abdallah - 13 ans : la parole des enfants vaut celle des adultes cover
:02 Abdallah - 13 ans : la parole des enfants vaut celle des adultes cover
Followsophy

:02 Abdallah - 13 ans : la parole des enfants vaut celle des adultes

:02 Abdallah - 13 ans : la parole des enfants vaut celle des adultes

33min |17/02/2021
Listen

Description

Les adultes ont-ils tendance à oublier que leurs enfants sont capables de grandes choses ? 

Abdallah, 13 ans, a depuis son plus jeune âge exprimé l’envie de prendre la parole et d’adresser son message, sa pensée, sa philosophie aux adultes.

Le jour où il le fera, à 12 ans, ce sera sur la scène d’un TedX. Son sujet ? Montrer que les enfants, tout comme les adultes sont capables de réaliser des choses extraordinaires.

Abdallah fourmille d’idées, de projets. Il participe à une association tenue par des enfants. Leur dernier projet en date : une appli contre le harcèlement scolaire portée par sa soeur, qu’on retrouvera dans le prochain épisode de Followsophy.

Si Abdallah est jeune, qu’il souhaite que sa parole soit entendue des plus grands, il laisse à son tour la parole aux plus jeunes. Son association organisera l’exposition des dessins de son petit frère de 5 ans qui en rêvait.

Il a tant à dire, qu’on aurait beaucoup à écrire pour reproduire ici tout ce qu’il partage au micro de Followsophy.

Avec ses compères et le surnommé « Cisco » qui sait comment trouver les mails de n’importe quelle personne sur la planète, à l’exception de Barack Obama, ils manient Instagram, Twitter et autres réseaux pour rencontrer celles et ceux qui les passionnent et qui peuvent les accompagner dans leurs projets : Streetart, concours Lépine, art oratoire.

Spoiler alert : ce n’est que le début !


On vous donne rendez-vous sur https://smartlink.ausha.co/followsophy

Description

Les adultes ont-ils tendance à oublier que leurs enfants sont capables de grandes choses ? 

Abdallah, 13 ans, a depuis son plus jeune âge exprimé l’envie de prendre la parole et d’adresser son message, sa pensée, sa philosophie aux adultes.

Le jour où il le fera, à 12 ans, ce sera sur la scène d’un TedX. Son sujet ? Montrer que les enfants, tout comme les adultes sont capables de réaliser des choses extraordinaires.

Abdallah fourmille d’idées, de projets. Il participe à une association tenue par des enfants. Leur dernier projet en date : une appli contre le harcèlement scolaire portée par sa soeur, qu’on retrouvera dans le prochain épisode de Followsophy.

Si Abdallah est jeune, qu’il souhaite que sa parole soit entendue des plus grands, il laisse à son tour la parole aux plus jeunes. Son association organisera l’exposition des dessins de son petit frère de 5 ans qui en rêvait.

Il a tant à dire, qu’on aurait beaucoup à écrire pour reproduire ici tout ce qu’il partage au micro de Followsophy.

Avec ses compères et le surnommé « Cisco » qui sait comment trouver les mails de n’importe quelle personne sur la planète, à l’exception de Barack Obama, ils manient Instagram, Twitter et autres réseaux pour rencontrer celles et ceux qui les passionnent et qui peuvent les accompagner dans leurs projets : Streetart, concours Lépine, art oratoire.

Spoiler alert : ce n’est que le début !


On vous donne rendez-vous sur https://smartlink.ausha.co/followsophy

Share

Embed

You may also like

Description

Les adultes ont-ils tendance à oublier que leurs enfants sont capables de grandes choses ? 

Abdallah, 13 ans, a depuis son plus jeune âge exprimé l’envie de prendre la parole et d’adresser son message, sa pensée, sa philosophie aux adultes.

Le jour où il le fera, à 12 ans, ce sera sur la scène d’un TedX. Son sujet ? Montrer que les enfants, tout comme les adultes sont capables de réaliser des choses extraordinaires.

Abdallah fourmille d’idées, de projets. Il participe à une association tenue par des enfants. Leur dernier projet en date : une appli contre le harcèlement scolaire portée par sa soeur, qu’on retrouvera dans le prochain épisode de Followsophy.

Si Abdallah est jeune, qu’il souhaite que sa parole soit entendue des plus grands, il laisse à son tour la parole aux plus jeunes. Son association organisera l’exposition des dessins de son petit frère de 5 ans qui en rêvait.

Il a tant à dire, qu’on aurait beaucoup à écrire pour reproduire ici tout ce qu’il partage au micro de Followsophy.

Avec ses compères et le surnommé « Cisco » qui sait comment trouver les mails de n’importe quelle personne sur la planète, à l’exception de Barack Obama, ils manient Instagram, Twitter et autres réseaux pour rencontrer celles et ceux qui les passionnent et qui peuvent les accompagner dans leurs projets : Streetart, concours Lépine, art oratoire.

Spoiler alert : ce n’est que le début !


On vous donne rendez-vous sur https://smartlink.ausha.co/followsophy

Description

Les adultes ont-ils tendance à oublier que leurs enfants sont capables de grandes choses ? 

Abdallah, 13 ans, a depuis son plus jeune âge exprimé l’envie de prendre la parole et d’adresser son message, sa pensée, sa philosophie aux adultes.

Le jour où il le fera, à 12 ans, ce sera sur la scène d’un TedX. Son sujet ? Montrer que les enfants, tout comme les adultes sont capables de réaliser des choses extraordinaires.

Abdallah fourmille d’idées, de projets. Il participe à une association tenue par des enfants. Leur dernier projet en date : une appli contre le harcèlement scolaire portée par sa soeur, qu’on retrouvera dans le prochain épisode de Followsophy.

Si Abdallah est jeune, qu’il souhaite que sa parole soit entendue des plus grands, il laisse à son tour la parole aux plus jeunes. Son association organisera l’exposition des dessins de son petit frère de 5 ans qui en rêvait.

Il a tant à dire, qu’on aurait beaucoup à écrire pour reproduire ici tout ce qu’il partage au micro de Followsophy.

Avec ses compères et le surnommé « Cisco » qui sait comment trouver les mails de n’importe quelle personne sur la planète, à l’exception de Barack Obama, ils manient Instagram, Twitter et autres réseaux pour rencontrer celles et ceux qui les passionnent et qui peuvent les accompagner dans leurs projets : Streetart, concours Lépine, art oratoire.

Spoiler alert : ce n’est que le début !


On vous donne rendez-vous sur https://smartlink.ausha.co/followsophy

Share

Embed

You may also like