undefined cover
undefined cover
Heidegger et sa postérité militante (1/2) cover
Heidegger et sa postérité militante (1/2) cover
Hérétiques

Heidegger et sa postérité militante (1/2)

Heidegger et sa postérité militante (1/2)

48min |01/05/2023
Play
undefined cover
undefined cover
Heidegger et sa postérité militante (1/2) cover
Heidegger et sa postérité militante (1/2) cover
Hérétiques

Heidegger et sa postérité militante (1/2)

Heidegger et sa postérité militante (1/2)

48min |01/05/2023
Play

Description

Quel point commun entre le suprémaciste russe Alexandre Douguine, le Comité Invisible, le New Age, le racialiste Kémi Séba, le leader iranien Ahmadinedjab, la Théologie de la Libération, le penseur Bruno Latour, les complotistes que Qanon et l’anthroposophie de Rudolf Steiner ? Ils se placent tous, explicitement ou non, dans le sillage du philosophe allemand Martin Heidegger. La pensée de celui-ci, qui a transité chez Michel Foucault ou Jacques Derrida, a engendré le mouvement de déconstruction (Destruktion en Allemenad) de la modernité, ouvrant les portes des discours irrationnels qui prennent aujourd’hui toutes les formes du wokisme dans le domaine du féminisme, de l’indigénisme, de l’écologie ou du racialisme.

Le linguiste François Rastier vient nous présenter le vaste et complexe panorama de ce déferlement qui sape les acquis de Lumières, déjà esquissé dans son livre « Heidegger, Messie antisémite » et qu’il appelle à contrer sur son site la reconstruction ( https://lareconstruction.fr/ )

heretiques.fr


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Quel point commun entre le suprémaciste russe Alexandre Douguine, le Comité Invisible, le New Age, le racialiste Kémi Séba, le leader iranien Ahmadinedjab, la Théologie de la Libération, le penseur Bruno Latour, les complotistes que Qanon et l’anthroposophie de Rudolf Steiner ? Ils se placent tous, explicitement ou non, dans le sillage du philosophe allemand Martin Heidegger. La pensée de celui-ci, qui a transité chez Michel Foucault ou Jacques Derrida, a engendré le mouvement de déconstruction (Destruktion en Allemenad) de la modernité, ouvrant les portes des discours irrationnels qui prennent aujourd’hui toutes les formes du wokisme dans le domaine du féminisme, de l’indigénisme, de l’écologie ou du racialisme.

Le linguiste François Rastier vient nous présenter le vaste et complexe panorama de ce déferlement qui sape les acquis de Lumières, déjà esquissé dans son livre « Heidegger, Messie antisémite » et qu’il appelle à contrer sur son site la reconstruction ( https://lareconstruction.fr/ )

heretiques.fr


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like

Description

Quel point commun entre le suprémaciste russe Alexandre Douguine, le Comité Invisible, le New Age, le racialiste Kémi Séba, le leader iranien Ahmadinedjab, la Théologie de la Libération, le penseur Bruno Latour, les complotistes que Qanon et l’anthroposophie de Rudolf Steiner ? Ils se placent tous, explicitement ou non, dans le sillage du philosophe allemand Martin Heidegger. La pensée de celui-ci, qui a transité chez Michel Foucault ou Jacques Derrida, a engendré le mouvement de déconstruction (Destruktion en Allemenad) de la modernité, ouvrant les portes des discours irrationnels qui prennent aujourd’hui toutes les formes du wokisme dans le domaine du féminisme, de l’indigénisme, de l’écologie ou du racialisme.

Le linguiste François Rastier vient nous présenter le vaste et complexe panorama de ce déferlement qui sape les acquis de Lumières, déjà esquissé dans son livre « Heidegger, Messie antisémite » et qu’il appelle à contrer sur son site la reconstruction ( https://lareconstruction.fr/ )

heretiques.fr


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Quel point commun entre le suprémaciste russe Alexandre Douguine, le Comité Invisible, le New Age, le racialiste Kémi Séba, le leader iranien Ahmadinedjab, la Théologie de la Libération, le penseur Bruno Latour, les complotistes que Qanon et l’anthroposophie de Rudolf Steiner ? Ils se placent tous, explicitement ou non, dans le sillage du philosophe allemand Martin Heidegger. La pensée de celui-ci, qui a transité chez Michel Foucault ou Jacques Derrida, a engendré le mouvement de déconstruction (Destruktion en Allemenad) de la modernité, ouvrant les portes des discours irrationnels qui prennent aujourd’hui toutes les formes du wokisme dans le domaine du féminisme, de l’indigénisme, de l’écologie ou du racialisme.

Le linguiste François Rastier vient nous présenter le vaste et complexe panorama de ce déferlement qui sape les acquis de Lumières, déjà esquissé dans son livre « Heidegger, Messie antisémite » et qu’il appelle à contrer sur son site la reconstruction ( https://lareconstruction.fr/ )

heretiques.fr


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like