undefined cover
undefined cover
L’écologie, science, politique ou idéologie ? (1/2) cover
L’écologie, science, politique ou idéologie ? (1/2) cover
Hérétiques

L’écologie, science, politique ou idéologie ? (1/2)

L’écologie, science, politique ou idéologie ? (1/2)

47min |01/12/2023
Play
undefined cover
undefined cover
L’écologie, science, politique ou idéologie ? (1/2) cover
L’écologie, science, politique ou idéologie ? (1/2) cover
Hérétiques

L’écologie, science, politique ou idéologie ? (1/2)

L’écologie, science, politique ou idéologie ? (1/2)

47min |01/12/2023
Play

Description

L’écologie est avant tout une science, née au XIXe siècle, qui étudie les interactions des systèmes biologiques au sein d’un milieu. C’est une branche de la biologie avec laboratoires, crédits et chercheurs, au carrefour de la physique-chimie et de la géographie.


Mais l’écologie est aussi une idéologie, qui a émergée dans la seconde moitié du XXe siècle, considérant les milieux naturels comme vierges et sains que l’Homme ne peut que perturber ou détruire au risque de catastrophes voire d’Apocalypse.


Enfin, l’écologie est également une politique, apparue plus tardivement, mêlant conservation des écosystèmes, appels à la révolution, contrôle des populations et néo-colonialisme, culpabilisation et disparition de la paysannerie, gestion bureaucratique ou militante.


Ces trois aspects s’entrecroisent dans une grande confusion, que tente de démêler Christian Lévêque, écologue hydrobiologiste, directeur émérite à l’IRD et président honoraire de l’Académie d’Agriculture. Son propos dénonce une science dévoyée mise au service d’une idéologie délirante sacralisant la « Nature » au profit d’intérêts politiques et économiques et qui nous éloigne des réelles problématiques écologiques.


https://heretiques.fr/

Description

L’écologie est avant tout une science, née au XIXe siècle, qui étudie les interactions des systèmes biologiques au sein d’un milieu. C’est une branche de la biologie avec laboratoires, crédits et chercheurs, au carrefour de la physique-chimie et de la géographie.


Mais l’écologie est aussi une idéologie, qui a émergée dans la seconde moitié du XXe siècle, considérant les milieux naturels comme vierges et sains que l’Homme ne peut que perturber ou détruire au risque de catastrophes voire d’Apocalypse.


Enfin, l’écologie est également une politique, apparue plus tardivement, mêlant conservation des écosystèmes, appels à la révolution, contrôle des populations et néo-colonialisme, culpabilisation et disparition de la paysannerie, gestion bureaucratique ou militante.


Ces trois aspects s’entrecroisent dans une grande confusion, que tente de démêler Christian Lévêque, écologue hydrobiologiste, directeur émérite à l’IRD et président honoraire de l’Académie d’Agriculture. Son propos dénonce une science dévoyée mise au service d’une idéologie délirante sacralisant la « Nature » au profit d’intérêts politiques et économiques et qui nous éloigne des réelles problématiques écologiques.


https://heretiques.fr/

Share

Embed

You may also like

Description

L’écologie est avant tout une science, née au XIXe siècle, qui étudie les interactions des systèmes biologiques au sein d’un milieu. C’est une branche de la biologie avec laboratoires, crédits et chercheurs, au carrefour de la physique-chimie et de la géographie.


Mais l’écologie est aussi une idéologie, qui a émergée dans la seconde moitié du XXe siècle, considérant les milieux naturels comme vierges et sains que l’Homme ne peut que perturber ou détruire au risque de catastrophes voire d’Apocalypse.


Enfin, l’écologie est également une politique, apparue plus tardivement, mêlant conservation des écosystèmes, appels à la révolution, contrôle des populations et néo-colonialisme, culpabilisation et disparition de la paysannerie, gestion bureaucratique ou militante.


Ces trois aspects s’entrecroisent dans une grande confusion, que tente de démêler Christian Lévêque, écologue hydrobiologiste, directeur émérite à l’IRD et président honoraire de l’Académie d’Agriculture. Son propos dénonce une science dévoyée mise au service d’une idéologie délirante sacralisant la « Nature » au profit d’intérêts politiques et économiques et qui nous éloigne des réelles problématiques écologiques.


https://heretiques.fr/

Description

L’écologie est avant tout une science, née au XIXe siècle, qui étudie les interactions des systèmes biologiques au sein d’un milieu. C’est une branche de la biologie avec laboratoires, crédits et chercheurs, au carrefour de la physique-chimie et de la géographie.


Mais l’écologie est aussi une idéologie, qui a émergée dans la seconde moitié du XXe siècle, considérant les milieux naturels comme vierges et sains que l’Homme ne peut que perturber ou détruire au risque de catastrophes voire d’Apocalypse.


Enfin, l’écologie est également une politique, apparue plus tardivement, mêlant conservation des écosystèmes, appels à la révolution, contrôle des populations et néo-colonialisme, culpabilisation et disparition de la paysannerie, gestion bureaucratique ou militante.


Ces trois aspects s’entrecroisent dans une grande confusion, que tente de démêler Christian Lévêque, écologue hydrobiologiste, directeur émérite à l’IRD et président honoraire de l’Académie d’Agriculture. Son propos dénonce une science dévoyée mise au service d’une idéologie délirante sacralisant la « Nature » au profit d’intérêts politiques et économiques et qui nous éloigne des réelles problématiques écologiques.


https://heretiques.fr/

Share

Embed

You may also like