undefined cover
undefined cover
#13 – Damien Destremau, PDG de Reefer Group cover
#13 – Damien Destremau, PDG de Reefer Group cover
Histoires d'Entreprises

#13 – Damien Destremau, PDG de Reefer Group

#13 – Damien Destremau, PDG de Reefer Group

1h12 |09/06/2022
Play
undefined cover
undefined cover
#13 – Damien Destremau, PDG de Reefer Group cover
#13 – Damien Destremau, PDG de Reefer Group cover
Histoires d'Entreprises

#13 – Damien Destremau, PDG de Reefer Group

#13 – Damien Destremau, PDG de Reefer Group

1h12 |09/06/2022
Play

Description

Aujourd’hui, je suis reçu par Damien Destremau, PDG de Reefer Group représenté en France par la société Chereau. Damien dirige la société depuis 2016. Il est en actionnaire avec une trentaine de managers, 9 fonds d’investissement et ouvre en ce moment le capital aux salariés. Même si comme moi vous avez été fan de camions quand vous jouiez jeune garçon avec vos frères et sœurs, il est peu probable que vous connaissiez Chereau qui pourtant est leader français du camion frigorifique. Vous croisez tous les jours ou presque les camions de Chereau. Ils en produisent 4 000 par an. Ils alimentent restaurants, hôtels, marchés, bref, tous ces lieux qui abritent ce qui finira dans votre assiette. Comme pour beaucoup des sociétés dont nous racontons l’histoire, Chereau a été créée après-guerre. Jean Chereau, le fondateur, comprit vite qu’il faudrait transporter en masse fruits, légumes et viandes depuis la Normandie vers Paris.

Il comprit aussi que dans la durée, la robustesse de ses camions ferait la différence. Tout cela reste toujours vrai.  

Je suis aujourd’hui à Ducey à deux pas du Mont Saint Michel que je suis allé saluer avant de repartir de ma rencontre avec Damien. La région est sublime, le village comme nous les aimons et j’ai été reçu avec le sourire. Que demander de plus ?  

Parler de l’histoire de Chereau, ce n’est pas seulement se demander comment transporter des produits périssables sur de longues distances dans le froid. C’est aussi savoir qu’une société peut être placée sous redressement judiciaire et s’en remettre.C’est de voir comment des fonds d’investissement peuvent contribuer au développement d’une entreprise. C’est aussi s’apercevoir que la région elle-même peut investir dans un actif industriel et dans l’emploi. Et comme à chaque fois que j’interviewe un PDG d’ETI, c’est évoquer l’avance de l’Allemagne dans ce segment des ETI industrielles. Il faut regorger de créativité pour maintenir et développer un positionnement du « sur mesure » du camion quand les concurrents standardisent autant qu’ils le peuvent offre de produits et process de fabrication. C’est le pari réussi de Chereau. Écoutez l’histoire de Damien, de Chereau et un peu de cette Normandie que nous aimons tous.


Si cette nouvelle interview vous a plu, parlez-en autour de vous, notez 5 ⭐ le podcast (Spotify, Deezer, ApplePodcast) et rédigez un avis. 


N’hésitez pas à m’écrire sur LinkedIn si vous avez envie de passer sur le podcast ➡️ LinkedIn/MartinVidelaine 


Toutes les Histoires d’Entreprises sont également disponibles sur le site de bluebirds.partners, site de la communauté d’indépendants que j’anime et qui conseille ou remplace des dirigeants. 


Un podcast co-réalisé avec Agnès Guillard

Description

Aujourd’hui, je suis reçu par Damien Destremau, PDG de Reefer Group représenté en France par la société Chereau. Damien dirige la société depuis 2016. Il est en actionnaire avec une trentaine de managers, 9 fonds d’investissement et ouvre en ce moment le capital aux salariés. Même si comme moi vous avez été fan de camions quand vous jouiez jeune garçon avec vos frères et sœurs, il est peu probable que vous connaissiez Chereau qui pourtant est leader français du camion frigorifique. Vous croisez tous les jours ou presque les camions de Chereau. Ils en produisent 4 000 par an. Ils alimentent restaurants, hôtels, marchés, bref, tous ces lieux qui abritent ce qui finira dans votre assiette. Comme pour beaucoup des sociétés dont nous racontons l’histoire, Chereau a été créée après-guerre. Jean Chereau, le fondateur, comprit vite qu’il faudrait transporter en masse fruits, légumes et viandes depuis la Normandie vers Paris.

Il comprit aussi que dans la durée, la robustesse de ses camions ferait la différence. Tout cela reste toujours vrai.  

Je suis aujourd’hui à Ducey à deux pas du Mont Saint Michel que je suis allé saluer avant de repartir de ma rencontre avec Damien. La région est sublime, le village comme nous les aimons et j’ai été reçu avec le sourire. Que demander de plus ?  

Parler de l’histoire de Chereau, ce n’est pas seulement se demander comment transporter des produits périssables sur de longues distances dans le froid. C’est aussi savoir qu’une société peut être placée sous redressement judiciaire et s’en remettre.C’est de voir comment des fonds d’investissement peuvent contribuer au développement d’une entreprise. C’est aussi s’apercevoir que la région elle-même peut investir dans un actif industriel et dans l’emploi. Et comme à chaque fois que j’interviewe un PDG d’ETI, c’est évoquer l’avance de l’Allemagne dans ce segment des ETI industrielles. Il faut regorger de créativité pour maintenir et développer un positionnement du « sur mesure » du camion quand les concurrents standardisent autant qu’ils le peuvent offre de produits et process de fabrication. C’est le pari réussi de Chereau. Écoutez l’histoire de Damien, de Chereau et un peu de cette Normandie que nous aimons tous.


Si cette nouvelle interview vous a plu, parlez-en autour de vous, notez 5 ⭐ le podcast (Spotify, Deezer, ApplePodcast) et rédigez un avis. 


N’hésitez pas à m’écrire sur LinkedIn si vous avez envie de passer sur le podcast ➡️ LinkedIn/MartinVidelaine 


Toutes les Histoires d’Entreprises sont également disponibles sur le site de bluebirds.partners, site de la communauté d’indépendants que j’anime et qui conseille ou remplace des dirigeants. 


Un podcast co-réalisé avec Agnès Guillard

Share

Embed

You may also like

Description

Aujourd’hui, je suis reçu par Damien Destremau, PDG de Reefer Group représenté en France par la société Chereau. Damien dirige la société depuis 2016. Il est en actionnaire avec une trentaine de managers, 9 fonds d’investissement et ouvre en ce moment le capital aux salariés. Même si comme moi vous avez été fan de camions quand vous jouiez jeune garçon avec vos frères et sœurs, il est peu probable que vous connaissiez Chereau qui pourtant est leader français du camion frigorifique. Vous croisez tous les jours ou presque les camions de Chereau. Ils en produisent 4 000 par an. Ils alimentent restaurants, hôtels, marchés, bref, tous ces lieux qui abritent ce qui finira dans votre assiette. Comme pour beaucoup des sociétés dont nous racontons l’histoire, Chereau a été créée après-guerre. Jean Chereau, le fondateur, comprit vite qu’il faudrait transporter en masse fruits, légumes et viandes depuis la Normandie vers Paris.

Il comprit aussi que dans la durée, la robustesse de ses camions ferait la différence. Tout cela reste toujours vrai.  

Je suis aujourd’hui à Ducey à deux pas du Mont Saint Michel que je suis allé saluer avant de repartir de ma rencontre avec Damien. La région est sublime, le village comme nous les aimons et j’ai été reçu avec le sourire. Que demander de plus ?  

Parler de l’histoire de Chereau, ce n’est pas seulement se demander comment transporter des produits périssables sur de longues distances dans le froid. C’est aussi savoir qu’une société peut être placée sous redressement judiciaire et s’en remettre.C’est de voir comment des fonds d’investissement peuvent contribuer au développement d’une entreprise. C’est aussi s’apercevoir que la région elle-même peut investir dans un actif industriel et dans l’emploi. Et comme à chaque fois que j’interviewe un PDG d’ETI, c’est évoquer l’avance de l’Allemagne dans ce segment des ETI industrielles. Il faut regorger de créativité pour maintenir et développer un positionnement du « sur mesure » du camion quand les concurrents standardisent autant qu’ils le peuvent offre de produits et process de fabrication. C’est le pari réussi de Chereau. Écoutez l’histoire de Damien, de Chereau et un peu de cette Normandie que nous aimons tous.


Si cette nouvelle interview vous a plu, parlez-en autour de vous, notez 5 ⭐ le podcast (Spotify, Deezer, ApplePodcast) et rédigez un avis. 


N’hésitez pas à m’écrire sur LinkedIn si vous avez envie de passer sur le podcast ➡️ LinkedIn/MartinVidelaine 


Toutes les Histoires d’Entreprises sont également disponibles sur le site de bluebirds.partners, site de la communauté d’indépendants que j’anime et qui conseille ou remplace des dirigeants. 


Un podcast co-réalisé avec Agnès Guillard

Description

Aujourd’hui, je suis reçu par Damien Destremau, PDG de Reefer Group représenté en France par la société Chereau. Damien dirige la société depuis 2016. Il est en actionnaire avec une trentaine de managers, 9 fonds d’investissement et ouvre en ce moment le capital aux salariés. Même si comme moi vous avez été fan de camions quand vous jouiez jeune garçon avec vos frères et sœurs, il est peu probable que vous connaissiez Chereau qui pourtant est leader français du camion frigorifique. Vous croisez tous les jours ou presque les camions de Chereau. Ils en produisent 4 000 par an. Ils alimentent restaurants, hôtels, marchés, bref, tous ces lieux qui abritent ce qui finira dans votre assiette. Comme pour beaucoup des sociétés dont nous racontons l’histoire, Chereau a été créée après-guerre. Jean Chereau, le fondateur, comprit vite qu’il faudrait transporter en masse fruits, légumes et viandes depuis la Normandie vers Paris.

Il comprit aussi que dans la durée, la robustesse de ses camions ferait la différence. Tout cela reste toujours vrai.  

Je suis aujourd’hui à Ducey à deux pas du Mont Saint Michel que je suis allé saluer avant de repartir de ma rencontre avec Damien. La région est sublime, le village comme nous les aimons et j’ai été reçu avec le sourire. Que demander de plus ?  

Parler de l’histoire de Chereau, ce n’est pas seulement se demander comment transporter des produits périssables sur de longues distances dans le froid. C’est aussi savoir qu’une société peut être placée sous redressement judiciaire et s’en remettre.C’est de voir comment des fonds d’investissement peuvent contribuer au développement d’une entreprise. C’est aussi s’apercevoir que la région elle-même peut investir dans un actif industriel et dans l’emploi. Et comme à chaque fois que j’interviewe un PDG d’ETI, c’est évoquer l’avance de l’Allemagne dans ce segment des ETI industrielles. Il faut regorger de créativité pour maintenir et développer un positionnement du « sur mesure » du camion quand les concurrents standardisent autant qu’ils le peuvent offre de produits et process de fabrication. C’est le pari réussi de Chereau. Écoutez l’histoire de Damien, de Chereau et un peu de cette Normandie que nous aimons tous.


Si cette nouvelle interview vous a plu, parlez-en autour de vous, notez 5 ⭐ le podcast (Spotify, Deezer, ApplePodcast) et rédigez un avis. 


N’hésitez pas à m’écrire sur LinkedIn si vous avez envie de passer sur le podcast ➡️ LinkedIn/MartinVidelaine 


Toutes les Histoires d’Entreprises sont également disponibles sur le site de bluebirds.partners, site de la communauté d’indépendants que j’anime et qui conseille ou remplace des dirigeants. 


Un podcast co-réalisé avec Agnès Guillard

Share

Embed

You may also like