undefined cover
undefined cover
#21 Loïck Peyron ou l'inextinguible passion des bateaux - 1ère partie cover
#21 Loïck Peyron ou l'inextinguible passion des bateaux - 1ère partie cover
Into The Wind

#21 Loïck Peyron ou l'inextinguible passion des bateaux - 1ère partie

#21 Loïck Peyron ou l'inextinguible passion des bateaux - 1ère partie

1h36 |02/10/2020
Listen
undefined cover
undefined cover
#21 Loïck Peyron ou l'inextinguible passion des bateaux - 1ère partie cover
#21 Loïck Peyron ou l'inextinguible passion des bateaux - 1ère partie cover
Into The Wind

#21 Loïck Peyron ou l'inextinguible passion des bateaux - 1ère partie

#21 Loïck Peyron ou l'inextinguible passion des bateaux - 1ère partie

1h36 |02/10/2020
Listen

Description

Faut-il vraiment présenter Loïck Peyron ? L'un des marins les plus populaires et les plus connus des Français, il compte plus de quatre décennies de courses à la voile au compteur, sur les supports les plus variés. Ce fou de bateaux, qui dessine depuis toujours son embarcation idéale, a touché à toutes, absolument toutes les machines de course - même s'il a longtemps montré une préférence pour les multicoques.

L'un des rares marins à avoir participé à la Mini-Transat ET à la Coupe de l'America, il affiche un palmarès hors normes : triple vainqueur de la Transat anglaise, double vainqueur de la Transat Jacques Vabre, vainqueur de la Route du Rhum et de la Barcelona World Race, détenteur du Trophée Jules Verne, plusieurs fois champion du monde Orma, il était aussi de la première édition du Vendée Globe, où il se classe 2e derrière Titouan Lamazou.

A 60 ans,  il se définit comme "comme un planneur qui descend tranquillement", enchaînant les navs plaisirs et les piges ça et là. Formidable conteur, pédagogue au regard précis, il a toujours considéré qu'il ne pouvait pas se plaindre, cachant une grande efficacité derrière une apparente facilité.

Au cours de ces 3 heures de conversation (en 2 parties, rassurez-vous !), nous retraversons avec lui les grandes heures de la course au large, depuis son départ de la maison familiale à 18 ans, sans le sou, jusqu'à la Solitaire du Figaro 2019, courue plus de 40 ans après.

Ce premier épisode nous emmène de l'enfance de Loïck au Pouliguen jusqu'à The Race, en 2001, à la veille de la fameuse Route du Rhum.

2e partie diffusée le 9 octobre.


Diffusé le 02 octobre 2020
Générique : In Closing – Days Past
Post-production : Clovis Tisserand
Photo : Yvan Zedda

Description

Faut-il vraiment présenter Loïck Peyron ? L'un des marins les plus populaires et les plus connus des Français, il compte plus de quatre décennies de courses à la voile au compteur, sur les supports les plus variés. Ce fou de bateaux, qui dessine depuis toujours son embarcation idéale, a touché à toutes, absolument toutes les machines de course - même s'il a longtemps montré une préférence pour les multicoques.

L'un des rares marins à avoir participé à la Mini-Transat ET à la Coupe de l'America, il affiche un palmarès hors normes : triple vainqueur de la Transat anglaise, double vainqueur de la Transat Jacques Vabre, vainqueur de la Route du Rhum et de la Barcelona World Race, détenteur du Trophée Jules Verne, plusieurs fois champion du monde Orma, il était aussi de la première édition du Vendée Globe, où il se classe 2e derrière Titouan Lamazou.

A 60 ans,  il se définit comme "comme un planneur qui descend tranquillement", enchaînant les navs plaisirs et les piges ça et là. Formidable conteur, pédagogue au regard précis, il a toujours considéré qu'il ne pouvait pas se plaindre, cachant une grande efficacité derrière une apparente facilité.

Au cours de ces 3 heures de conversation (en 2 parties, rassurez-vous !), nous retraversons avec lui les grandes heures de la course au large, depuis son départ de la maison familiale à 18 ans, sans le sou, jusqu'à la Solitaire du Figaro 2019, courue plus de 40 ans après.

Ce premier épisode nous emmène de l'enfance de Loïck au Pouliguen jusqu'à The Race, en 2001, à la veille de la fameuse Route du Rhum.

2e partie diffusée le 9 octobre.


Diffusé le 02 octobre 2020
Générique : In Closing – Days Past
Post-production : Clovis Tisserand
Photo : Yvan Zedda

Share

Embed

To listen also

Description

Faut-il vraiment présenter Loïck Peyron ? L'un des marins les plus populaires et les plus connus des Français, il compte plus de quatre décennies de courses à la voile au compteur, sur les supports les plus variés. Ce fou de bateaux, qui dessine depuis toujours son embarcation idéale, a touché à toutes, absolument toutes les machines de course - même s'il a longtemps montré une préférence pour les multicoques.

L'un des rares marins à avoir participé à la Mini-Transat ET à la Coupe de l'America, il affiche un palmarès hors normes : triple vainqueur de la Transat anglaise, double vainqueur de la Transat Jacques Vabre, vainqueur de la Route du Rhum et de la Barcelona World Race, détenteur du Trophée Jules Verne, plusieurs fois champion du monde Orma, il était aussi de la première édition du Vendée Globe, où il se classe 2e derrière Titouan Lamazou.

A 60 ans,  il se définit comme "comme un planneur qui descend tranquillement", enchaînant les navs plaisirs et les piges ça et là. Formidable conteur, pédagogue au regard précis, il a toujours considéré qu'il ne pouvait pas se plaindre, cachant une grande efficacité derrière une apparente facilité.

Au cours de ces 3 heures de conversation (en 2 parties, rassurez-vous !), nous retraversons avec lui les grandes heures de la course au large, depuis son départ de la maison familiale à 18 ans, sans le sou, jusqu'à la Solitaire du Figaro 2019, courue plus de 40 ans après.

Ce premier épisode nous emmène de l'enfance de Loïck au Pouliguen jusqu'à The Race, en 2001, à la veille de la fameuse Route du Rhum.

2e partie diffusée le 9 octobre.


Diffusé le 02 octobre 2020
Générique : In Closing – Days Past
Post-production : Clovis Tisserand
Photo : Yvan Zedda

Description

Faut-il vraiment présenter Loïck Peyron ? L'un des marins les plus populaires et les plus connus des Français, il compte plus de quatre décennies de courses à la voile au compteur, sur les supports les plus variés. Ce fou de bateaux, qui dessine depuis toujours son embarcation idéale, a touché à toutes, absolument toutes les machines de course - même s'il a longtemps montré une préférence pour les multicoques.

L'un des rares marins à avoir participé à la Mini-Transat ET à la Coupe de l'America, il affiche un palmarès hors normes : triple vainqueur de la Transat anglaise, double vainqueur de la Transat Jacques Vabre, vainqueur de la Route du Rhum et de la Barcelona World Race, détenteur du Trophée Jules Verne, plusieurs fois champion du monde Orma, il était aussi de la première édition du Vendée Globe, où il se classe 2e derrière Titouan Lamazou.

A 60 ans,  il se définit comme "comme un planneur qui descend tranquillement", enchaînant les navs plaisirs et les piges ça et là. Formidable conteur, pédagogue au regard précis, il a toujours considéré qu'il ne pouvait pas se plaindre, cachant une grande efficacité derrière une apparente facilité.

Au cours de ces 3 heures de conversation (en 2 parties, rassurez-vous !), nous retraversons avec lui les grandes heures de la course au large, depuis son départ de la maison familiale à 18 ans, sans le sou, jusqu'à la Solitaire du Figaro 2019, courue plus de 40 ans après.

Ce premier épisode nous emmène de l'enfance de Loïck au Pouliguen jusqu'à The Race, en 2001, à la veille de la fameuse Route du Rhum.

2e partie diffusée le 9 octobre.


Diffusé le 02 octobre 2020
Générique : In Closing – Days Past
Post-production : Clovis Tisserand
Photo : Yvan Zedda

Share

Embed

To listen also