undefined cover
undefined cover
#24 Sébastien Josse, de la baie des Anges aux tours du monde cover
#24 Sébastien Josse, de la baie des Anges aux tours du monde cover
Into The Wind

#24 Sébastien Josse, de la baie des Anges aux tours du monde

#24 Sébastien Josse, de la baie des Anges aux tours du monde

2h06 |21/11/2020
Listen
undefined cover
undefined cover
#24 Sébastien Josse, de la baie des Anges aux tours du monde cover
#24 Sébastien Josse, de la baie des Anges aux tours du monde cover
Into The Wind

#24 Sébastien Josse, de la baie des Anges aux tours du monde

#24 Sébastien Josse, de la baie des Anges aux tours du monde

2h06 |21/11/2020
Listen

Description

C'est l'histoire d'un petit Niçois, grandi loin de la Bretagne et des pros de la course au large, qui commence par le J24 et les grandes classiques méditerranéennes. Et monte, presque par hasard, à peine majeur, dans ce qui n'est pas encore la Sailing Valley, tenter sa chance à Port-la-Forêt.

C'était il y a 25 ans, et Sébastien Josse, coureur solide et discret, a construit depuis une carrière dense, en solitaire comme en équipage, en monocoque comme en multicoque. Des débuts en Figaro avec une incartade - chose rare à l'époque - sur la Mini-Transat, et puis, très vite, à moins de 30 ans, la cour des grands : le Trophée Jules Verne sur Orange avec Bruno Peyron (2002), un premier Vendée Globe sur VMI (2004-2005) qui s'enchaîne avec une expérience fondatrice de skipper de  l'équipage jeune d'ABN Amro sur la Volvo Ocean Race (2005-2006).

Devenu un marin recherché, Sébastien Josse navigue avec Vincent Riou, est recruté par Offshore Challenges, l'écurie d'Ellen MacArthur et Mark Turner, enchaîne les transats, prend le départ d'un deuxième Vendée Globe... En 2010, il est chef de quart sur Groupama avec Franck Cammas pour préparer la Volvo Ocean Race quand Gitana l'appelle.

C'est le début d'une quasi décennie au sein de l'écurie de la famille Rothschild où Jojo, comme beaucoup l'appellent, va découvrir le multicoque, prendre le départ d'un troisième Vendée Globe et entrer, à partir de 2017, dans le cercle fermé des marins qui découvrent le vol à haute vitesse. L'aventure Gitana s'arrête début 2019 après une Route du Rhum avortée dans le golfe de Gascogne suite à la perte d'une partie du flotteur tribord du maxi trimaran Edmond de Rothschild.

Actuellement conseiller météo de la direction de course du Vendée Globe, après avoir aidé Nicolas Troussel sur le projet Corum L'Epargne, Sébastien Josse ne cache pas son envie de revenir sur le tour du monde en solitaire qui s'est refusé à lui deux fois sur trois.

Homme de peu de mots, Jojo se raconte avec simplicité et sincérité au cours de ces deux heures d'entretien. Une conversation rare pour apprendre à connaître ce marin aux yeux clairs, qui rappelle, comme une évidence, qu'il est "bien en mer".

Générique : In Closing – Days Past
Post-production : Clovis Tisserand

Description

C'est l'histoire d'un petit Niçois, grandi loin de la Bretagne et des pros de la course au large, qui commence par le J24 et les grandes classiques méditerranéennes. Et monte, presque par hasard, à peine majeur, dans ce qui n'est pas encore la Sailing Valley, tenter sa chance à Port-la-Forêt.

C'était il y a 25 ans, et Sébastien Josse, coureur solide et discret, a construit depuis une carrière dense, en solitaire comme en équipage, en monocoque comme en multicoque. Des débuts en Figaro avec une incartade - chose rare à l'époque - sur la Mini-Transat, et puis, très vite, à moins de 30 ans, la cour des grands : le Trophée Jules Verne sur Orange avec Bruno Peyron (2002), un premier Vendée Globe sur VMI (2004-2005) qui s'enchaîne avec une expérience fondatrice de skipper de  l'équipage jeune d'ABN Amro sur la Volvo Ocean Race (2005-2006).

Devenu un marin recherché, Sébastien Josse navigue avec Vincent Riou, est recruté par Offshore Challenges, l'écurie d'Ellen MacArthur et Mark Turner, enchaîne les transats, prend le départ d'un deuxième Vendée Globe... En 2010, il est chef de quart sur Groupama avec Franck Cammas pour préparer la Volvo Ocean Race quand Gitana l'appelle.

C'est le début d'une quasi décennie au sein de l'écurie de la famille Rothschild où Jojo, comme beaucoup l'appellent, va découvrir le multicoque, prendre le départ d'un troisième Vendée Globe et entrer, à partir de 2017, dans le cercle fermé des marins qui découvrent le vol à haute vitesse. L'aventure Gitana s'arrête début 2019 après une Route du Rhum avortée dans le golfe de Gascogne suite à la perte d'une partie du flotteur tribord du maxi trimaran Edmond de Rothschild.

Actuellement conseiller météo de la direction de course du Vendée Globe, après avoir aidé Nicolas Troussel sur le projet Corum L'Epargne, Sébastien Josse ne cache pas son envie de revenir sur le tour du monde en solitaire qui s'est refusé à lui deux fois sur trois.

Homme de peu de mots, Jojo se raconte avec simplicité et sincérité au cours de ces deux heures d'entretien. Une conversation rare pour apprendre à connaître ce marin aux yeux clairs, qui rappelle, comme une évidence, qu'il est "bien en mer".

Générique : In Closing – Days Past
Post-production : Clovis Tisserand

Share

Embed

To listen also

Description

C'est l'histoire d'un petit Niçois, grandi loin de la Bretagne et des pros de la course au large, qui commence par le J24 et les grandes classiques méditerranéennes. Et monte, presque par hasard, à peine majeur, dans ce qui n'est pas encore la Sailing Valley, tenter sa chance à Port-la-Forêt.

C'était il y a 25 ans, et Sébastien Josse, coureur solide et discret, a construit depuis une carrière dense, en solitaire comme en équipage, en monocoque comme en multicoque. Des débuts en Figaro avec une incartade - chose rare à l'époque - sur la Mini-Transat, et puis, très vite, à moins de 30 ans, la cour des grands : le Trophée Jules Verne sur Orange avec Bruno Peyron (2002), un premier Vendée Globe sur VMI (2004-2005) qui s'enchaîne avec une expérience fondatrice de skipper de  l'équipage jeune d'ABN Amro sur la Volvo Ocean Race (2005-2006).

Devenu un marin recherché, Sébastien Josse navigue avec Vincent Riou, est recruté par Offshore Challenges, l'écurie d'Ellen MacArthur et Mark Turner, enchaîne les transats, prend le départ d'un deuxième Vendée Globe... En 2010, il est chef de quart sur Groupama avec Franck Cammas pour préparer la Volvo Ocean Race quand Gitana l'appelle.

C'est le début d'une quasi décennie au sein de l'écurie de la famille Rothschild où Jojo, comme beaucoup l'appellent, va découvrir le multicoque, prendre le départ d'un troisième Vendée Globe et entrer, à partir de 2017, dans le cercle fermé des marins qui découvrent le vol à haute vitesse. L'aventure Gitana s'arrête début 2019 après une Route du Rhum avortée dans le golfe de Gascogne suite à la perte d'une partie du flotteur tribord du maxi trimaran Edmond de Rothschild.

Actuellement conseiller météo de la direction de course du Vendée Globe, après avoir aidé Nicolas Troussel sur le projet Corum L'Epargne, Sébastien Josse ne cache pas son envie de revenir sur le tour du monde en solitaire qui s'est refusé à lui deux fois sur trois.

Homme de peu de mots, Jojo se raconte avec simplicité et sincérité au cours de ces deux heures d'entretien. Une conversation rare pour apprendre à connaître ce marin aux yeux clairs, qui rappelle, comme une évidence, qu'il est "bien en mer".

Générique : In Closing – Days Past
Post-production : Clovis Tisserand

Description

C'est l'histoire d'un petit Niçois, grandi loin de la Bretagne et des pros de la course au large, qui commence par le J24 et les grandes classiques méditerranéennes. Et monte, presque par hasard, à peine majeur, dans ce qui n'est pas encore la Sailing Valley, tenter sa chance à Port-la-Forêt.

C'était il y a 25 ans, et Sébastien Josse, coureur solide et discret, a construit depuis une carrière dense, en solitaire comme en équipage, en monocoque comme en multicoque. Des débuts en Figaro avec une incartade - chose rare à l'époque - sur la Mini-Transat, et puis, très vite, à moins de 30 ans, la cour des grands : le Trophée Jules Verne sur Orange avec Bruno Peyron (2002), un premier Vendée Globe sur VMI (2004-2005) qui s'enchaîne avec une expérience fondatrice de skipper de  l'équipage jeune d'ABN Amro sur la Volvo Ocean Race (2005-2006).

Devenu un marin recherché, Sébastien Josse navigue avec Vincent Riou, est recruté par Offshore Challenges, l'écurie d'Ellen MacArthur et Mark Turner, enchaîne les transats, prend le départ d'un deuxième Vendée Globe... En 2010, il est chef de quart sur Groupama avec Franck Cammas pour préparer la Volvo Ocean Race quand Gitana l'appelle.

C'est le début d'une quasi décennie au sein de l'écurie de la famille Rothschild où Jojo, comme beaucoup l'appellent, va découvrir le multicoque, prendre le départ d'un troisième Vendée Globe et entrer, à partir de 2017, dans le cercle fermé des marins qui découvrent le vol à haute vitesse. L'aventure Gitana s'arrête début 2019 après une Route du Rhum avortée dans le golfe de Gascogne suite à la perte d'une partie du flotteur tribord du maxi trimaran Edmond de Rothschild.

Actuellement conseiller météo de la direction de course du Vendée Globe, après avoir aidé Nicolas Troussel sur le projet Corum L'Epargne, Sébastien Josse ne cache pas son envie de revenir sur le tour du monde en solitaire qui s'est refusé à lui deux fois sur trois.

Homme de peu de mots, Jojo se raconte avec simplicité et sincérité au cours de ces deux heures d'entretien. Une conversation rare pour apprendre à connaître ce marin aux yeux clairs, qui rappelle, comme une évidence, qu'il est "bien en mer".

Générique : In Closing – Days Past
Post-production : Clovis Tisserand

Share

Embed

To listen also