#12 - Fanny Cohen Moreau : Maroc, mon amour cover
#12 - Fanny Cohen Moreau : Maroc, mon amour cover
Joyeux Bazar

#12 - Fanny Cohen Moreau : Maroc, mon amour

#12 - Fanny Cohen Moreau : Maroc, mon amour

19min |22/07/2020
Listen
#12 - Fanny Cohen Moreau : Maroc, mon amour cover
#12 - Fanny Cohen Moreau : Maroc, mon amour cover
Joyeux Bazar

#12 - Fanny Cohen Moreau : Maroc, mon amour

#12 - Fanny Cohen Moreau : Maroc, mon amour

19min |22/07/2020
Listen

Description

Fanny Cohen Moreau est « un quart marocaine », mais ça ne se voit pas, elle est blanche. Comme elle dit, elle a un corps de Bretonne et un cœur de Marocaine. Un de ses deux noms est juif, par son grand-père marocain, mais elle est athée. Son « chez soi », c’est cette maison où elle a grandi, au Maroc, mais qui va bientôt être vendue.

Entre les commentaires antisémites, sa marocanité souvent remise en question, le privilège blanc et le sentiment d’imposture, un père « marocain mais qui n’assume pas », le mystère de l’autre grand-père, disparu en mer… on se demande comment elle porte cette histoire complexe. Mais elle y est attachée ! Comme les fantômes soutiennent Harry Potter dans son combat contre Voldemort, toutes ces histoires entremêlées, toute cette lignée compliquée, veillent sur Fanny.

Ce récit clôt la saison 1 de Joyeux Bazar. En attendant la saison 2 qui débutera en septembre, il y aura deux épisode hors-série au mois d’août. Restez à l’écoute !

Description

Fanny Cohen Moreau est « un quart marocaine », mais ça ne se voit pas, elle est blanche. Comme elle dit, elle a un corps de Bretonne et un cœur de Marocaine. Un de ses deux noms est juif, par son grand-père marocain, mais elle est athée. Son « chez soi », c’est cette maison où elle a grandi, au Maroc, mais qui va bientôt être vendue.

Entre les commentaires antisémites, sa marocanité souvent remise en question, le privilège blanc et le sentiment d’imposture, un père « marocain mais qui n’assume pas », le mystère de l’autre grand-père, disparu en mer… on se demande comment elle porte cette histoire complexe. Mais elle y est attachée ! Comme les fantômes soutiennent Harry Potter dans son combat contre Voldemort, toutes ces histoires entremêlées, toute cette lignée compliquée, veillent sur Fanny.

Ce récit clôt la saison 1 de Joyeux Bazar. En attendant la saison 2 qui débutera en septembre, il y aura deux épisode hors-série au mois d’août. Restez à l’écoute !

Share

Embed

To listen also

Description

Fanny Cohen Moreau est « un quart marocaine », mais ça ne se voit pas, elle est blanche. Comme elle dit, elle a un corps de Bretonne et un cœur de Marocaine. Un de ses deux noms est juif, par son grand-père marocain, mais elle est athée. Son « chez soi », c’est cette maison où elle a grandi, au Maroc, mais qui va bientôt être vendue.

Entre les commentaires antisémites, sa marocanité souvent remise en question, le privilège blanc et le sentiment d’imposture, un père « marocain mais qui n’assume pas », le mystère de l’autre grand-père, disparu en mer… on se demande comment elle porte cette histoire complexe. Mais elle y est attachée ! Comme les fantômes soutiennent Harry Potter dans son combat contre Voldemort, toutes ces histoires entremêlées, toute cette lignée compliquée, veillent sur Fanny.

Ce récit clôt la saison 1 de Joyeux Bazar. En attendant la saison 2 qui débutera en septembre, il y aura deux épisode hors-série au mois d’août. Restez à l’écoute !

Description

Fanny Cohen Moreau est « un quart marocaine », mais ça ne se voit pas, elle est blanche. Comme elle dit, elle a un corps de Bretonne et un cœur de Marocaine. Un de ses deux noms est juif, par son grand-père marocain, mais elle est athée. Son « chez soi », c’est cette maison où elle a grandi, au Maroc, mais qui va bientôt être vendue.

Entre les commentaires antisémites, sa marocanité souvent remise en question, le privilège blanc et le sentiment d’imposture, un père « marocain mais qui n’assume pas », le mystère de l’autre grand-père, disparu en mer… on se demande comment elle porte cette histoire complexe. Mais elle y est attachée ! Comme les fantômes soutiennent Harry Potter dans son combat contre Voldemort, toutes ces histoires entremêlées, toute cette lignée compliquée, veillent sur Fanny.

Ce récit clôt la saison 1 de Joyeux Bazar. En attendant la saison 2 qui débutera en septembre, il y aura deux épisode hors-série au mois d’août. Restez à l’écoute !

Share

Embed

To listen also