#28 - Anne-Claire Meret : « J’ai l’impression d’être une mangue qui a poussé dans un pommier » cover
#28 - Anne-Claire Meret : « J’ai l’impression d’être une mangue qui a poussé dans un pommier » cover
Joyeux Bazar

#28 - Anne-Claire Meret : « J’ai l’impression d’être une mangue qui a poussé dans un pommier »

#28 - Anne-Claire Meret : « J’ai l’impression d’être une mangue qui a poussé dans un pommier »

17min |21/04/2021
Listen
#28 - Anne-Claire Meret : « J’ai l’impression d’être une mangue qui a poussé dans un pommier » cover
#28 - Anne-Claire Meret : « J’ai l’impression d’être une mangue qui a poussé dans un pommier » cover
Joyeux Bazar

#28 - Anne-Claire Meret : « J’ai l’impression d’être une mangue qui a poussé dans un pommier »

#28 - Anne-Claire Meret : « J’ai l’impression d’être une mangue qui a poussé dans un pommier »

17min |21/04/2021
Listen

Description

Anne-Claire Meret est « un quart marocaine », mais ce quart-là ne lui a jamais été transmis. Pas la moindre allusion aux origines de son père, pas la moindre réponse quand elle a questionné sa famille. Encombrée par une histoire dont elle ne savait pourtant rien, elle a dû entamer un long travail de libération des mémoires familiales pour « récupérer des bouts de soi » et être enfin en paix.

Nous avons parlé de Berlin où elle s’est installée à la fois « par amour et par défaut » (1’19), des racines marocaines totalement absentes de son enfance (3’27), de ses premiers voyages au Maroc, seule (5’50), de la thérapie qui l’a aidée à se délester du silence (7’48), de son rapport à la question « tu viens d’où ? » (11’03), de comment créer sa tribu pour s’ancrer quand on se sent flottant.e (12’07), de ce qu’elle voudrait transmettre, elle, pour ne pas répéter le schéma (15’03). Un épisode très intéressant, pour quelqu’un qui pensait ne pas avoir grand-chose à partager !

Rendez-vous sur joyeuxbazarpodcast.com pour retrouver toutes les notes de l’épisode !

Description

Anne-Claire Meret est « un quart marocaine », mais ce quart-là ne lui a jamais été transmis. Pas la moindre allusion aux origines de son père, pas la moindre réponse quand elle a questionné sa famille. Encombrée par une histoire dont elle ne savait pourtant rien, elle a dû entamer un long travail de libération des mémoires familiales pour « récupérer des bouts de soi » et être enfin en paix.

Nous avons parlé de Berlin où elle s’est installée à la fois « par amour et par défaut » (1’19), des racines marocaines totalement absentes de son enfance (3’27), de ses premiers voyages au Maroc, seule (5’50), de la thérapie qui l’a aidée à se délester du silence (7’48), de son rapport à la question « tu viens d’où ? » (11’03), de comment créer sa tribu pour s’ancrer quand on se sent flottant.e (12’07), de ce qu’elle voudrait transmettre, elle, pour ne pas répéter le schéma (15’03). Un épisode très intéressant, pour quelqu’un qui pensait ne pas avoir grand-chose à partager !

Rendez-vous sur joyeuxbazarpodcast.com pour retrouver toutes les notes de l’épisode !

Share

Embed

You may also like

Description

Anne-Claire Meret est « un quart marocaine », mais ce quart-là ne lui a jamais été transmis. Pas la moindre allusion aux origines de son père, pas la moindre réponse quand elle a questionné sa famille. Encombrée par une histoire dont elle ne savait pourtant rien, elle a dû entamer un long travail de libération des mémoires familiales pour « récupérer des bouts de soi » et être enfin en paix.

Nous avons parlé de Berlin où elle s’est installée à la fois « par amour et par défaut » (1’19), des racines marocaines totalement absentes de son enfance (3’27), de ses premiers voyages au Maroc, seule (5’50), de la thérapie qui l’a aidée à se délester du silence (7’48), de son rapport à la question « tu viens d’où ? » (11’03), de comment créer sa tribu pour s’ancrer quand on se sent flottant.e (12’07), de ce qu’elle voudrait transmettre, elle, pour ne pas répéter le schéma (15’03). Un épisode très intéressant, pour quelqu’un qui pensait ne pas avoir grand-chose à partager !

Rendez-vous sur joyeuxbazarpodcast.com pour retrouver toutes les notes de l’épisode !

Description

Anne-Claire Meret est « un quart marocaine », mais ce quart-là ne lui a jamais été transmis. Pas la moindre allusion aux origines de son père, pas la moindre réponse quand elle a questionné sa famille. Encombrée par une histoire dont elle ne savait pourtant rien, elle a dû entamer un long travail de libération des mémoires familiales pour « récupérer des bouts de soi » et être enfin en paix.

Nous avons parlé de Berlin où elle s’est installée à la fois « par amour et par défaut » (1’19), des racines marocaines totalement absentes de son enfance (3’27), de ses premiers voyages au Maroc, seule (5’50), de la thérapie qui l’a aidée à se délester du silence (7’48), de son rapport à la question « tu viens d’où ? » (11’03), de comment créer sa tribu pour s’ancrer quand on se sent flottant.e (12’07), de ce qu’elle voudrait transmettre, elle, pour ne pas répéter le schéma (15’03). Un épisode très intéressant, pour quelqu’un qui pensait ne pas avoir grand-chose à partager !

Rendez-vous sur joyeuxbazarpodcast.com pour retrouver toutes les notes de l’épisode !

Share

Embed

You may also like