Les Controverses Ecologiques / les jeunes et l'urgence climatique: avec, contre ou hors du système ? cover
Les Controverses Ecologiques / les jeunes et l'urgence climatique: avec, contre ou hors du système ? cover
La Fabrique Ecologique

Les Controverses Ecologiques / les jeunes et l'urgence climatique: avec, contre ou hors du système ?

Les Controverses Ecologiques / les jeunes et l'urgence climatique: avec, contre ou hors du système ?

1h54 |25/03/2021|

307

Play
Les Controverses Ecologiques / les jeunes et l'urgence climatique: avec, contre ou hors du système ? cover
Les Controverses Ecologiques / les jeunes et l'urgence climatique: avec, contre ou hors du système ? cover
La Fabrique Ecologique

Les Controverses Ecologiques / les jeunes et l'urgence climatique: avec, contre ou hors du système ?

Les Controverses Ecologiques / les jeunes et l'urgence climatique: avec, contre ou hors du système ?

1h54 |25/03/2021|

307

Play

Description

Comme citoyens de demain, les jeunes sont des acteurs clé de la transition écologique. Des mouvements comme « Extinction rébellion », « Pour un réveil écologique, « Youth for climate » ou la Conférence des jeunes sur le changement climatique (COY), en témoignent. Cet engagement privilégie souvent la conversion individuelle, la créativité, l’ancrage local, l’inscription sur les réseaux sociaux et le changement des pratiques de consommation au quotidien plutôt que dans des organisations.

Le décalage avec les institutions se nourrit du sentiment d’urgence écologique. Il existe vis-vis des représentants politiques mais aussi à l’égard plus généralement de ceux qui représentent le pouvoir ou l’autorité, dans les lieux de savoirs et de formation (système éducatif et universitaire) ou au sein des entreprises.

Cette controverse permettra de s’interroger sur les relations des jeunes aux institutions et aux manières de faire changer la société. Elle embrassera la période qui va de l’adolescence à celle des responsabilités professionnelles. A quel point des initiatives individuelles ou construites autour de petites communautés permettent-elles un passage à une échelle plus globale? L’activisme est-il efficace? Peut-il être compatible avec la transformation de l’intérieur? Y a -t-il des étapes dans l’engagement écologique? Peut-on passer du contre au avec?

Description

Comme citoyens de demain, les jeunes sont des acteurs clé de la transition écologique. Des mouvements comme « Extinction rébellion », « Pour un réveil écologique, « Youth for climate » ou la Conférence des jeunes sur le changement climatique (COY), en témoignent. Cet engagement privilégie souvent la conversion individuelle, la créativité, l’ancrage local, l’inscription sur les réseaux sociaux et le changement des pratiques de consommation au quotidien plutôt que dans des organisations.

Le décalage avec les institutions se nourrit du sentiment d’urgence écologique. Il existe vis-vis des représentants politiques mais aussi à l’égard plus généralement de ceux qui représentent le pouvoir ou l’autorité, dans les lieux de savoirs et de formation (système éducatif et universitaire) ou au sein des entreprises.

Cette controverse permettra de s’interroger sur les relations des jeunes aux institutions et aux manières de faire changer la société. Elle embrassera la période qui va de l’adolescence à celle des responsabilités professionnelles. A quel point des initiatives individuelles ou construites autour de petites communautés permettent-elles un passage à une échelle plus globale? L’activisme est-il efficace? Peut-il être compatible avec la transformation de l’intérieur? Y a -t-il des étapes dans l’engagement écologique? Peut-on passer du contre au avec?

Share

Embed

You may also like

Description

Comme citoyens de demain, les jeunes sont des acteurs clé de la transition écologique. Des mouvements comme « Extinction rébellion », « Pour un réveil écologique, « Youth for climate » ou la Conférence des jeunes sur le changement climatique (COY), en témoignent. Cet engagement privilégie souvent la conversion individuelle, la créativité, l’ancrage local, l’inscription sur les réseaux sociaux et le changement des pratiques de consommation au quotidien plutôt que dans des organisations.

Le décalage avec les institutions se nourrit du sentiment d’urgence écologique. Il existe vis-vis des représentants politiques mais aussi à l’égard plus généralement de ceux qui représentent le pouvoir ou l’autorité, dans les lieux de savoirs et de formation (système éducatif et universitaire) ou au sein des entreprises.

Cette controverse permettra de s’interroger sur les relations des jeunes aux institutions et aux manières de faire changer la société. Elle embrassera la période qui va de l’adolescence à celle des responsabilités professionnelles. A quel point des initiatives individuelles ou construites autour de petites communautés permettent-elles un passage à une échelle plus globale? L’activisme est-il efficace? Peut-il être compatible avec la transformation de l’intérieur? Y a -t-il des étapes dans l’engagement écologique? Peut-on passer du contre au avec?

Description

Comme citoyens de demain, les jeunes sont des acteurs clé de la transition écologique. Des mouvements comme « Extinction rébellion », « Pour un réveil écologique, « Youth for climate » ou la Conférence des jeunes sur le changement climatique (COY), en témoignent. Cet engagement privilégie souvent la conversion individuelle, la créativité, l’ancrage local, l’inscription sur les réseaux sociaux et le changement des pratiques de consommation au quotidien plutôt que dans des organisations.

Le décalage avec les institutions se nourrit du sentiment d’urgence écologique. Il existe vis-vis des représentants politiques mais aussi à l’égard plus généralement de ceux qui représentent le pouvoir ou l’autorité, dans les lieux de savoirs et de formation (système éducatif et universitaire) ou au sein des entreprises.

Cette controverse permettra de s’interroger sur les relations des jeunes aux institutions et aux manières de faire changer la société. Elle embrassera la période qui va de l’adolescence à celle des responsabilités professionnelles. A quel point des initiatives individuelles ou construites autour de petites communautés permettent-elles un passage à une échelle plus globale? L’activisme est-il efficace? Peut-il être compatible avec la transformation de l’intérieur? Y a -t-il des étapes dans l’engagement écologique? Peut-on passer du contre au avec?

Share

Embed

You may also like