undefined cover
undefined cover
EDF accuse un plongeon historique cover
EDF accuse un plongeon historique cover
Radio Monaco - La Tendance des Marchés

EDF accuse un plongeon historique

EDF accuse un plongeon historique

01min |19/01/2022
Play
undefined cover
undefined cover
EDF accuse un plongeon historique cover
EDF accuse un plongeon historique cover
Radio Monaco - La Tendance des Marchés

EDF accuse un plongeon historique

EDF accuse un plongeon historique

01min |19/01/2022
Play

Description

Après une baisse de près d’un quart de sa valeur en séance, l’action EDF a finalement chuté de près de 15% vendredi.

Pour cause, d’une part les décisions prises par le gouvernement Français visant à limiter la hausse des prix de l’électricité cette année.

Et d’autres part, le groupe a annoncé avoir révisé en baisse son estimation de production nucléaire en 2022.

 

Deux éléments qui vont donc coûter très cher au groupe, détenu à près de 84% par l’Etat,

Et qui n’a pas échappé aux opérateurs de marché la semaine dernière ! 

Description

Après une baisse de près d’un quart de sa valeur en séance, l’action EDF a finalement chuté de près de 15% vendredi.

Pour cause, d’une part les décisions prises par le gouvernement Français visant à limiter la hausse des prix de l’électricité cette année.

Et d’autres part, le groupe a annoncé avoir révisé en baisse son estimation de production nucléaire en 2022.

 

Deux éléments qui vont donc coûter très cher au groupe, détenu à près de 84% par l’Etat,

Et qui n’a pas échappé aux opérateurs de marché la semaine dernière ! 

Share

Embed

You may also like

Description

Après une baisse de près d’un quart de sa valeur en séance, l’action EDF a finalement chuté de près de 15% vendredi.

Pour cause, d’une part les décisions prises par le gouvernement Français visant à limiter la hausse des prix de l’électricité cette année.

Et d’autres part, le groupe a annoncé avoir révisé en baisse son estimation de production nucléaire en 2022.

 

Deux éléments qui vont donc coûter très cher au groupe, détenu à près de 84% par l’Etat,

Et qui n’a pas échappé aux opérateurs de marché la semaine dernière ! 

Description

Après une baisse de près d’un quart de sa valeur en séance, l’action EDF a finalement chuté de près de 15% vendredi.

Pour cause, d’une part les décisions prises par le gouvernement Français visant à limiter la hausse des prix de l’électricité cette année.

Et d’autres part, le groupe a annoncé avoir révisé en baisse son estimation de production nucléaire en 2022.

 

Deux éléments qui vont donc coûter très cher au groupe, détenu à près de 84% par l’Etat,

Et qui n’a pas échappé aux opérateurs de marché la semaine dernière ! 

Share

Embed

You may also like