#90 – Martin Ohannessian – Fondateur du Petit Ballon. Le bon vivant du Web cover
#90 – Martin Ohannessian – Fondateur du Petit Ballon. Le bon vivant du Web cover
La Combinaison

#90 – Martin Ohannessian – Fondateur du Petit Ballon. Le bon vivant du Web

#90 – Martin Ohannessian – Fondateur du Petit Ballon. Le bon vivant du Web

1h59 |07/01/2022|

1058

Play
#90 – Martin Ohannessian – Fondateur du Petit Ballon. Le bon vivant du Web cover
#90 – Martin Ohannessian – Fondateur du Petit Ballon. Le bon vivant du Web cover
La Combinaison

#90 – Martin Ohannessian – Fondateur du Petit Ballon. Le bon vivant du Web

#90 – Martin Ohannessian – Fondateur du Petit Ballon. Le bon vivant du Web

1h59 |07/01/2022|

1058

Play

Description

Bonnard, c’est que qui caractérise mon invité du jour : Martin Ohannessian, le fondateur du Petit Ballon, le leader de l’abonnement de vin en ligne.


Martin est fils et petit-fils de musicien. Chaque réunion en famille est l’occasion de faire un bœuf qui anime leurs soirées.

C’est en grandissant dance cette atmosphère, que Martin s’est lancé dans la musique, plus précisément dans la Brit’Pop. Martin et son groupe ont publié un album, ont fiat plusieurs tournées en France, mais également aux US.

Parallèlement à cette musique, cette convivialité, Martin et ses amis se réunissaient les dimanches pour organiser des repas, où tout le monde cuisinait, goûté, et dégusté de bons vins.

Mais après quelques années, Martin s’est rendu compte qu’il choisissait un peu le vin par hasard, et qu’il ne connaissait pas les règles des accords, comment choisir le vin, quel cépage…


Perfectionniste, Martin a tenté de se former, mais sans trouver de bons livres, simples…


Martin a l’idée de créer le Petit Ballon, en s’associant avec Jean-Michel Deluc, l’ancien sommelier du Ritz….

L’idée est de proposer des vins de petits producteurs sélectionnés, avec abonnement.


Vous me direz, il y avait à l’époque Vinatis, ventealapropriete.com, Millesima, Chateauonline…que pouvaient proposer Martin et Jean-Luc de plus que ses concurrents.


Je vous la fais courte… Mais vous verrez, en écoutant l’épisode, que Martin a débuté le Petit Ballon avec des apéros découverte tous les vendredis à l’image exacte de ses dimanches entre potes.

Le succès du Petit Ballon s’explique entre autres choses, par cette proximité avec les clients, bien plus que le simple concept : Customer Centrics.


Je n’en dis pas plus, je ne vous parle pas non plus de la revente à Veepee (Vente Privée), ou COGIP… Je vous laisse le soin de déguster cet épisode sans modération.


Bonne écoute 😎


Nous citons les épisodes : 



Description

Bonnard, c’est que qui caractérise mon invité du jour : Martin Ohannessian, le fondateur du Petit Ballon, le leader de l’abonnement de vin en ligne.


Martin est fils et petit-fils de musicien. Chaque réunion en famille est l’occasion de faire un bœuf qui anime leurs soirées.

C’est en grandissant dance cette atmosphère, que Martin s’est lancé dans la musique, plus précisément dans la Brit’Pop. Martin et son groupe ont publié un album, ont fiat plusieurs tournées en France, mais également aux US.

Parallèlement à cette musique, cette convivialité, Martin et ses amis se réunissaient les dimanches pour organiser des repas, où tout le monde cuisinait, goûté, et dégusté de bons vins.

Mais après quelques années, Martin s’est rendu compte qu’il choisissait un peu le vin par hasard, et qu’il ne connaissait pas les règles des accords, comment choisir le vin, quel cépage…


Perfectionniste, Martin a tenté de se former, mais sans trouver de bons livres, simples…


Martin a l’idée de créer le Petit Ballon, en s’associant avec Jean-Michel Deluc, l’ancien sommelier du Ritz….

L’idée est de proposer des vins de petits producteurs sélectionnés, avec abonnement.


Vous me direz, il y avait à l’époque Vinatis, ventealapropriete.com, Millesima, Chateauonline…que pouvaient proposer Martin et Jean-Luc de plus que ses concurrents.


Je vous la fais courte… Mais vous verrez, en écoutant l’épisode, que Martin a débuté le Petit Ballon avec des apéros découverte tous les vendredis à l’image exacte de ses dimanches entre potes.

Le succès du Petit Ballon s’explique entre autres choses, par cette proximité avec les clients, bien plus que le simple concept : Customer Centrics.


Je n’en dis pas plus, je ne vous parle pas non plus de la revente à Veepee (Vente Privée), ou COGIP… Je vous laisse le soin de déguster cet épisode sans modération.


Bonne écoute 😎


Nous citons les épisodes : 



Share

Embed

You may also like

Description

Bonnard, c’est que qui caractérise mon invité du jour : Martin Ohannessian, le fondateur du Petit Ballon, le leader de l’abonnement de vin en ligne.


Martin est fils et petit-fils de musicien. Chaque réunion en famille est l’occasion de faire un bœuf qui anime leurs soirées.

C’est en grandissant dance cette atmosphère, que Martin s’est lancé dans la musique, plus précisément dans la Brit’Pop. Martin et son groupe ont publié un album, ont fiat plusieurs tournées en France, mais également aux US.

Parallèlement à cette musique, cette convivialité, Martin et ses amis se réunissaient les dimanches pour organiser des repas, où tout le monde cuisinait, goûté, et dégusté de bons vins.

Mais après quelques années, Martin s’est rendu compte qu’il choisissait un peu le vin par hasard, et qu’il ne connaissait pas les règles des accords, comment choisir le vin, quel cépage…


Perfectionniste, Martin a tenté de se former, mais sans trouver de bons livres, simples…


Martin a l’idée de créer le Petit Ballon, en s’associant avec Jean-Michel Deluc, l’ancien sommelier du Ritz….

L’idée est de proposer des vins de petits producteurs sélectionnés, avec abonnement.


Vous me direz, il y avait à l’époque Vinatis, ventealapropriete.com, Millesima, Chateauonline…que pouvaient proposer Martin et Jean-Luc de plus que ses concurrents.


Je vous la fais courte… Mais vous verrez, en écoutant l’épisode, que Martin a débuté le Petit Ballon avec des apéros découverte tous les vendredis à l’image exacte de ses dimanches entre potes.

Le succès du Petit Ballon s’explique entre autres choses, par cette proximité avec les clients, bien plus que le simple concept : Customer Centrics.


Je n’en dis pas plus, je ne vous parle pas non plus de la revente à Veepee (Vente Privée), ou COGIP… Je vous laisse le soin de déguster cet épisode sans modération.


Bonne écoute 😎


Nous citons les épisodes : 



Description

Bonnard, c’est que qui caractérise mon invité du jour : Martin Ohannessian, le fondateur du Petit Ballon, le leader de l’abonnement de vin en ligne.


Martin est fils et petit-fils de musicien. Chaque réunion en famille est l’occasion de faire un bœuf qui anime leurs soirées.

C’est en grandissant dance cette atmosphère, que Martin s’est lancé dans la musique, plus précisément dans la Brit’Pop. Martin et son groupe ont publié un album, ont fiat plusieurs tournées en France, mais également aux US.

Parallèlement à cette musique, cette convivialité, Martin et ses amis se réunissaient les dimanches pour organiser des repas, où tout le monde cuisinait, goûté, et dégusté de bons vins.

Mais après quelques années, Martin s’est rendu compte qu’il choisissait un peu le vin par hasard, et qu’il ne connaissait pas les règles des accords, comment choisir le vin, quel cépage…


Perfectionniste, Martin a tenté de se former, mais sans trouver de bons livres, simples…


Martin a l’idée de créer le Petit Ballon, en s’associant avec Jean-Michel Deluc, l’ancien sommelier du Ritz….

L’idée est de proposer des vins de petits producteurs sélectionnés, avec abonnement.


Vous me direz, il y avait à l’époque Vinatis, ventealapropriete.com, Millesima, Chateauonline…que pouvaient proposer Martin et Jean-Luc de plus que ses concurrents.


Je vous la fais courte… Mais vous verrez, en écoutant l’épisode, que Martin a débuté le Petit Ballon avec des apéros découverte tous les vendredis à l’image exacte de ses dimanches entre potes.

Le succès du Petit Ballon s’explique entre autres choses, par cette proximité avec les clients, bien plus que le simple concept : Customer Centrics.


Je n’en dis pas plus, je ne vous parle pas non plus de la revente à Veepee (Vente Privée), ou COGIP… Je vous laisse le soin de déguster cet épisode sans modération.


Bonne écoute 😎


Nous citons les épisodes : 



Share

Embed

You may also like