EP 30 - LUCILE - LANCER SA MARQUE DE BALANCE BOARDS cover
EP 30 - LUCILE - LANCER SA MARQUE DE BALANCE BOARDS cover
Les Locomotives

EP 30 - LUCILE - LANCER SA MARQUE DE BALANCE BOARDS

EP 30 - LUCILE - LANCER SA MARQUE DE BALANCE BOARDS

42min |26/04/2021
Listen
EP 30 - LUCILE - LANCER SA MARQUE DE BALANCE BOARDS cover
EP 30 - LUCILE - LANCER SA MARQUE DE BALANCE BOARDS cover
Les Locomotives

EP 30 - LUCILE - LANCER SA MARQUE DE BALANCE BOARDS

EP 30 - LUCILE - LANCER SA MARQUE DE BALANCE BOARDS

42min |26/04/2021
Listen

Description

Lucile fait malheureusement partie de ces personnes qui ont perdu leur travail à cause du Coronavirus.

Elle était directrice de production dans l’événementiel.

Elle a organisé des événements grandioses aux quatres coins du monde. Sommet international à New York, Le Red Bull Cliff diving à La Rochelle, la course caritative Wings for life World run qui rassemble des millions de coureurs partout dans le monde… 

Un rythme effréné de 80 à 90 heures par semaine. Palpitant mais épuisant. 

Il est alors temps de réorganiser sa vie autrement et de retrouver une vie personnelle. 

Elle décide de ralentir et souhaite se mettre à son compte, pour pouvoir gérer son planning comme elle l’entend. 

Suite à cela elle décide aussi de s’octroyer 12 jours de vacances pour faire un vrai break.

Elle part direction le Maroc, à Imsouane, un spot de surf.

Au programme : Surf, yoga et lâcher prise.

Un voyage qui changera la suite de sa vie. 

Dans une surf house, elle découvre la balance board. Un morceau de bois posé sur un cylindre rustique. 

Une planche qui permet de travailler sa mobilité, son équilibre et son agilité.

Elle observe les surfeurs enchaîner des figures.

Intriguée, elle tente mais se vautre totalement. 

Elle réessaie pendant plusieurs jours, souhaitant relever le challenge de cette fameuse board. 

Lucile tente de trouver une balance board pour en ramener une en France mais c’est mission impossible ! 

Arrivée en France, elle ne trouve que des boards en plastique, de faible qualité et très chères. 

Lucile décide alors de prendre un cours de menuiserie, qui durera 3h et à la fin elle repart avec sa balance board.

Puis petit à petit, ses amis commencent à lui demander des balance boards donc elle comprend qu’il y a clairement une opportunité à saisir !

Elle décide alors d’aller plus loin et de créer des balance boards avec du bois propre, de la peinture écoresponsable à base d’algues et le cylindre avec des cartons recyclés.

Sa marque voit alors le jour : Bloom Board, la balance board écoresponsable.

Je vous souhaite donc la bienvenue dans l’univers des bloomeuses et des bloomeurs ! 

Description

Lucile fait malheureusement partie de ces personnes qui ont perdu leur travail à cause du Coronavirus.

Elle était directrice de production dans l’événementiel.

Elle a organisé des événements grandioses aux quatres coins du monde. Sommet international à New York, Le Red Bull Cliff diving à La Rochelle, la course caritative Wings for life World run qui rassemble des millions de coureurs partout dans le monde… 

Un rythme effréné de 80 à 90 heures par semaine. Palpitant mais épuisant. 

Il est alors temps de réorganiser sa vie autrement et de retrouver une vie personnelle. 

Elle décide de ralentir et souhaite se mettre à son compte, pour pouvoir gérer son planning comme elle l’entend. 

Suite à cela elle décide aussi de s’octroyer 12 jours de vacances pour faire un vrai break.

Elle part direction le Maroc, à Imsouane, un spot de surf.

Au programme : Surf, yoga et lâcher prise.

Un voyage qui changera la suite de sa vie. 

Dans une surf house, elle découvre la balance board. Un morceau de bois posé sur un cylindre rustique. 

Une planche qui permet de travailler sa mobilité, son équilibre et son agilité.

Elle observe les surfeurs enchaîner des figures.

Intriguée, elle tente mais se vautre totalement. 

Elle réessaie pendant plusieurs jours, souhaitant relever le challenge de cette fameuse board. 

Lucile tente de trouver une balance board pour en ramener une en France mais c’est mission impossible ! 

Arrivée en France, elle ne trouve que des boards en plastique, de faible qualité et très chères. 

Lucile décide alors de prendre un cours de menuiserie, qui durera 3h et à la fin elle repart avec sa balance board.

Puis petit à petit, ses amis commencent à lui demander des balance boards donc elle comprend qu’il y a clairement une opportunité à saisir !

Elle décide alors d’aller plus loin et de créer des balance boards avec du bois propre, de la peinture écoresponsable à base d’algues et le cylindre avec des cartons recyclés.

Sa marque voit alors le jour : Bloom Board, la balance board écoresponsable.

Je vous souhaite donc la bienvenue dans l’univers des bloomeuses et des bloomeurs ! 

Share

Embed

You may also like

Description

Lucile fait malheureusement partie de ces personnes qui ont perdu leur travail à cause du Coronavirus.

Elle était directrice de production dans l’événementiel.

Elle a organisé des événements grandioses aux quatres coins du monde. Sommet international à New York, Le Red Bull Cliff diving à La Rochelle, la course caritative Wings for life World run qui rassemble des millions de coureurs partout dans le monde… 

Un rythme effréné de 80 à 90 heures par semaine. Palpitant mais épuisant. 

Il est alors temps de réorganiser sa vie autrement et de retrouver une vie personnelle. 

Elle décide de ralentir et souhaite se mettre à son compte, pour pouvoir gérer son planning comme elle l’entend. 

Suite à cela elle décide aussi de s’octroyer 12 jours de vacances pour faire un vrai break.

Elle part direction le Maroc, à Imsouane, un spot de surf.

Au programme : Surf, yoga et lâcher prise.

Un voyage qui changera la suite de sa vie. 

Dans une surf house, elle découvre la balance board. Un morceau de bois posé sur un cylindre rustique. 

Une planche qui permet de travailler sa mobilité, son équilibre et son agilité.

Elle observe les surfeurs enchaîner des figures.

Intriguée, elle tente mais se vautre totalement. 

Elle réessaie pendant plusieurs jours, souhaitant relever le challenge de cette fameuse board. 

Lucile tente de trouver une balance board pour en ramener une en France mais c’est mission impossible ! 

Arrivée en France, elle ne trouve que des boards en plastique, de faible qualité et très chères. 

Lucile décide alors de prendre un cours de menuiserie, qui durera 3h et à la fin elle repart avec sa balance board.

Puis petit à petit, ses amis commencent à lui demander des balance boards donc elle comprend qu’il y a clairement une opportunité à saisir !

Elle décide alors d’aller plus loin et de créer des balance boards avec du bois propre, de la peinture écoresponsable à base d’algues et le cylindre avec des cartons recyclés.

Sa marque voit alors le jour : Bloom Board, la balance board écoresponsable.

Je vous souhaite donc la bienvenue dans l’univers des bloomeuses et des bloomeurs ! 

Description

Lucile fait malheureusement partie de ces personnes qui ont perdu leur travail à cause du Coronavirus.

Elle était directrice de production dans l’événementiel.

Elle a organisé des événements grandioses aux quatres coins du monde. Sommet international à New York, Le Red Bull Cliff diving à La Rochelle, la course caritative Wings for life World run qui rassemble des millions de coureurs partout dans le monde… 

Un rythme effréné de 80 à 90 heures par semaine. Palpitant mais épuisant. 

Il est alors temps de réorganiser sa vie autrement et de retrouver une vie personnelle. 

Elle décide de ralentir et souhaite se mettre à son compte, pour pouvoir gérer son planning comme elle l’entend. 

Suite à cela elle décide aussi de s’octroyer 12 jours de vacances pour faire un vrai break.

Elle part direction le Maroc, à Imsouane, un spot de surf.

Au programme : Surf, yoga et lâcher prise.

Un voyage qui changera la suite de sa vie. 

Dans une surf house, elle découvre la balance board. Un morceau de bois posé sur un cylindre rustique. 

Une planche qui permet de travailler sa mobilité, son équilibre et son agilité.

Elle observe les surfeurs enchaîner des figures.

Intriguée, elle tente mais se vautre totalement. 

Elle réessaie pendant plusieurs jours, souhaitant relever le challenge de cette fameuse board. 

Lucile tente de trouver une balance board pour en ramener une en France mais c’est mission impossible ! 

Arrivée en France, elle ne trouve que des boards en plastique, de faible qualité et très chères. 

Lucile décide alors de prendre un cours de menuiserie, qui durera 3h et à la fin elle repart avec sa balance board.

Puis petit à petit, ses amis commencent à lui demander des balance boards donc elle comprend qu’il y a clairement une opportunité à saisir !

Elle décide alors d’aller plus loin et de créer des balance boards avec du bois propre, de la peinture écoresponsable à base d’algues et le cylindre avec des cartons recyclés.

Sa marque voit alors le jour : Bloom Board, la balance board écoresponsable.

Je vous souhaite donc la bienvenue dans l’univers des bloomeuses et des bloomeurs ! 

Share

Embed

You may also like