undefined cover
undefined cover
27 - Cas Clinique N°27 - Détresse Respiratoire et Traumatismes Post-Chute chez une Personne Âgée cover
27 - Cas Clinique N°27 - Détresse Respiratoire et Traumatismes Post-Chute chez une Personne Âgée cover
L'Urgentiste masqué

27 - Cas Clinique N°27 - Détresse Respiratoire et Traumatismes Post-Chute chez une Personne Âgée

27 - Cas Clinique N°27 - Détresse Respiratoire et Traumatismes Post-Chute chez une Personne Âgée

04min |25/04/2024|

231

Play
undefined cover
undefined cover
27 - Cas Clinique N°27 - Détresse Respiratoire et Traumatismes Post-Chute chez une Personne Âgée cover
27 - Cas Clinique N°27 - Détresse Respiratoire et Traumatismes Post-Chute chez une Personne Âgée cover
L'Urgentiste masqué

27 - Cas Clinique N°27 - Détresse Respiratoire et Traumatismes Post-Chute chez une Personne Âgée

27 - Cas Clinique N°27 - Détresse Respiratoire et Traumatismes Post-Chute chez une Personne Âgée

04min |25/04/2024|

231

Play

Description

Merci pour vos analyses et discussions sur ce cas complexe. Après une chute de son lit, notre patiente de 75 ans a présenté un œdème de la langue et des difficultés respiratoires, nécessitant une intervention urgente et approfondie pour identifier l'étiologie de ses symptômes.

🔍 Investigations Étiologiques : Dès son arrivée aux urgences, la patiente a été prise en charge pour un œdème ORL manifeste. Les premières interventions, incluant l'administration d'adrénaline IM et des aérosols anti-allergiques, n'ont pas montré l'efficacité escomptée, suggérant une pathologie plus complexe que la simple réaction allergique.

🚨 Consultation Spécialisée et Traitement Spécifique : Face à la persistance de l'œdème malgré les traitements standards, nous avons contacté le CREAK, un centre de référence pour les œdèmes de Quincke. Leurs recommandations ont conduit à l'introduction du Firazyr à 30mg, un traitement spécifique pour les crises d'angioedème, surtout dans les cas où l'origine est suspectée être non-allergique.

🩺 Évaluation des Risques et Mesures d'Urgence : L'intubation, souvent risquée dans les cas d'œdème laryngé sévère, a été jugée contre-indiquée pour la patiente. Au lieu de cela, une préparation à la cricotomie a été mise en place, une procédure d'urgence pour sécuriser les voies respiratoires en cas de détérioration de l'état de la patiente. Cette décision souligne l'importance de choisir une approche adaptée à la pathologie et à l'état du patient.

🏥 Hospitalisation en Réanimation : Vu la gravité potentielle de son état, la patiente a été transférée en réanimation pour une surveillance continue et intensive. Ce niveau de soins permet une gestion optimale des complications et une adaptation rapide des traitements.

💡 Réflexion sur la Cause Sous-Jacente : Il est essentiel de rappeler que certains médicaments, tels que les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IEC), peuvent induire des angioedèmes. La patiente étant traitée par Enalapril, un IEC, cette médication pourrait être une étiologie probable de son œdème ORL. Une réévaluation de son traitement hypertenseur sera nécessaire pour prévenir de futures occurrences.

🙏 Conclusion : Ce cas souligne la nécessité d'une évaluation rapide et approfondie des symptômes atypiques et sévères, et l'importance de l'adaptabilité des plans de traitement aux urgences. La collaboration avec des centres spécialisés comme le CREAK peut être déterminante pour le succès des interventions.

Nous vous remercions de votre participation à ce cas, qui met en lumière les défis de la médecine d'urgence et la complexité des décisions cliniques.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Merci pour vos analyses et discussions sur ce cas complexe. Après une chute de son lit, notre patiente de 75 ans a présenté un œdème de la langue et des difficultés respiratoires, nécessitant une intervention urgente et approfondie pour identifier l'étiologie de ses symptômes.

🔍 Investigations Étiologiques : Dès son arrivée aux urgences, la patiente a été prise en charge pour un œdème ORL manifeste. Les premières interventions, incluant l'administration d'adrénaline IM et des aérosols anti-allergiques, n'ont pas montré l'efficacité escomptée, suggérant une pathologie plus complexe que la simple réaction allergique.

🚨 Consultation Spécialisée et Traitement Spécifique : Face à la persistance de l'œdème malgré les traitements standards, nous avons contacté le CREAK, un centre de référence pour les œdèmes de Quincke. Leurs recommandations ont conduit à l'introduction du Firazyr à 30mg, un traitement spécifique pour les crises d'angioedème, surtout dans les cas où l'origine est suspectée être non-allergique.

🩺 Évaluation des Risques et Mesures d'Urgence : L'intubation, souvent risquée dans les cas d'œdème laryngé sévère, a été jugée contre-indiquée pour la patiente. Au lieu de cela, une préparation à la cricotomie a été mise en place, une procédure d'urgence pour sécuriser les voies respiratoires en cas de détérioration de l'état de la patiente. Cette décision souligne l'importance de choisir une approche adaptée à la pathologie et à l'état du patient.

🏥 Hospitalisation en Réanimation : Vu la gravité potentielle de son état, la patiente a été transférée en réanimation pour une surveillance continue et intensive. Ce niveau de soins permet une gestion optimale des complications et une adaptation rapide des traitements.

💡 Réflexion sur la Cause Sous-Jacente : Il est essentiel de rappeler que certains médicaments, tels que les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IEC), peuvent induire des angioedèmes. La patiente étant traitée par Enalapril, un IEC, cette médication pourrait être une étiologie probable de son œdème ORL. Une réévaluation de son traitement hypertenseur sera nécessaire pour prévenir de futures occurrences.

🙏 Conclusion : Ce cas souligne la nécessité d'une évaluation rapide et approfondie des symptômes atypiques et sévères, et l'importance de l'adaptabilité des plans de traitement aux urgences. La collaboration avec des centres spécialisés comme le CREAK peut être déterminante pour le succès des interventions.

Nous vous remercions de votre participation à ce cas, qui met en lumière les défis de la médecine d'urgence et la complexité des décisions cliniques.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like

Description

Merci pour vos analyses et discussions sur ce cas complexe. Après une chute de son lit, notre patiente de 75 ans a présenté un œdème de la langue et des difficultés respiratoires, nécessitant une intervention urgente et approfondie pour identifier l'étiologie de ses symptômes.

🔍 Investigations Étiologiques : Dès son arrivée aux urgences, la patiente a été prise en charge pour un œdème ORL manifeste. Les premières interventions, incluant l'administration d'adrénaline IM et des aérosols anti-allergiques, n'ont pas montré l'efficacité escomptée, suggérant une pathologie plus complexe que la simple réaction allergique.

🚨 Consultation Spécialisée et Traitement Spécifique : Face à la persistance de l'œdème malgré les traitements standards, nous avons contacté le CREAK, un centre de référence pour les œdèmes de Quincke. Leurs recommandations ont conduit à l'introduction du Firazyr à 30mg, un traitement spécifique pour les crises d'angioedème, surtout dans les cas où l'origine est suspectée être non-allergique.

🩺 Évaluation des Risques et Mesures d'Urgence : L'intubation, souvent risquée dans les cas d'œdème laryngé sévère, a été jugée contre-indiquée pour la patiente. Au lieu de cela, une préparation à la cricotomie a été mise en place, une procédure d'urgence pour sécuriser les voies respiratoires en cas de détérioration de l'état de la patiente. Cette décision souligne l'importance de choisir une approche adaptée à la pathologie et à l'état du patient.

🏥 Hospitalisation en Réanimation : Vu la gravité potentielle de son état, la patiente a été transférée en réanimation pour une surveillance continue et intensive. Ce niveau de soins permet une gestion optimale des complications et une adaptation rapide des traitements.

💡 Réflexion sur la Cause Sous-Jacente : Il est essentiel de rappeler que certains médicaments, tels que les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IEC), peuvent induire des angioedèmes. La patiente étant traitée par Enalapril, un IEC, cette médication pourrait être une étiologie probable de son œdème ORL. Une réévaluation de son traitement hypertenseur sera nécessaire pour prévenir de futures occurrences.

🙏 Conclusion : Ce cas souligne la nécessité d'une évaluation rapide et approfondie des symptômes atypiques et sévères, et l'importance de l'adaptabilité des plans de traitement aux urgences. La collaboration avec des centres spécialisés comme le CREAK peut être déterminante pour le succès des interventions.

Nous vous remercions de votre participation à ce cas, qui met en lumière les défis de la médecine d'urgence et la complexité des décisions cliniques.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Merci pour vos analyses et discussions sur ce cas complexe. Après une chute de son lit, notre patiente de 75 ans a présenté un œdème de la langue et des difficultés respiratoires, nécessitant une intervention urgente et approfondie pour identifier l'étiologie de ses symptômes.

🔍 Investigations Étiologiques : Dès son arrivée aux urgences, la patiente a été prise en charge pour un œdème ORL manifeste. Les premières interventions, incluant l'administration d'adrénaline IM et des aérosols anti-allergiques, n'ont pas montré l'efficacité escomptée, suggérant une pathologie plus complexe que la simple réaction allergique.

🚨 Consultation Spécialisée et Traitement Spécifique : Face à la persistance de l'œdème malgré les traitements standards, nous avons contacté le CREAK, un centre de référence pour les œdèmes de Quincke. Leurs recommandations ont conduit à l'introduction du Firazyr à 30mg, un traitement spécifique pour les crises d'angioedème, surtout dans les cas où l'origine est suspectée être non-allergique.

🩺 Évaluation des Risques et Mesures d'Urgence : L'intubation, souvent risquée dans les cas d'œdème laryngé sévère, a été jugée contre-indiquée pour la patiente. Au lieu de cela, une préparation à la cricotomie a été mise en place, une procédure d'urgence pour sécuriser les voies respiratoires en cas de détérioration de l'état de la patiente. Cette décision souligne l'importance de choisir une approche adaptée à la pathologie et à l'état du patient.

🏥 Hospitalisation en Réanimation : Vu la gravité potentielle de son état, la patiente a été transférée en réanimation pour une surveillance continue et intensive. Ce niveau de soins permet une gestion optimale des complications et une adaptation rapide des traitements.

💡 Réflexion sur la Cause Sous-Jacente : Il est essentiel de rappeler que certains médicaments, tels que les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IEC), peuvent induire des angioedèmes. La patiente étant traitée par Enalapril, un IEC, cette médication pourrait être une étiologie probable de son œdème ORL. Une réévaluation de son traitement hypertenseur sera nécessaire pour prévenir de futures occurrences.

🙏 Conclusion : Ce cas souligne la nécessité d'une évaluation rapide et approfondie des symptômes atypiques et sévères, et l'importance de l'adaptabilité des plans de traitement aux urgences. La collaboration avec des centres spécialisés comme le CREAK peut être déterminante pour le succès des interventions.

Nous vous remercions de votre participation à ce cas, qui met en lumière les défis de la médecine d'urgence et la complexité des décisions cliniques.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like