undefined cover
undefined cover
#29 - Yann Jaubert - Prédire pour prévenir : les coulisses de la maintenance prédictive cover
#29 - Yann Jaubert - Prédire pour prévenir : les coulisses de la maintenance prédictive cover
Les Carnets de l'IA

#29 - Yann Jaubert - Prédire pour prévenir : les coulisses de la maintenance prédictive

#29 - Yann Jaubert - Prédire pour prévenir : les coulisses de la maintenance prédictive

15min |28/11/2023
Play
undefined cover
undefined cover
#29 - Yann Jaubert - Prédire pour prévenir : les coulisses de la maintenance prédictive cover
#29 - Yann Jaubert - Prédire pour prévenir : les coulisses de la maintenance prédictive cover
Les Carnets de l'IA

#29 - Yann Jaubert - Prédire pour prévenir : les coulisses de la maintenance prédictive

#29 - Yann Jaubert - Prédire pour prévenir : les coulisses de la maintenance prédictive

15min |28/11/2023
Play

Description

Yann Jaubert, Président d’ALFI Technologies, nous parle du déploiement de l’IA dans les chaines de production industrielles.


Depuis 50 ans, ALFI Technologies offre des solutions de production et de manutention pour améliorer les lignes de production de l’industrie lourde.


Yann Jaubert revient sur la façon dont il a entamé en 2017 son processus de collecte de données pour améliorer les performances de ses machines. « On a démarré de manière assez pragmatique. Nos automates remontaient déjà de la donnée, donc avant de faire de l’intelligence artificielle, on a travaillé sur notre capacité à remonter ces données, de manière à pouvoir faire de l’analyse de dérive de qualité de production, faire de la maintenance planifiée ou préventive. Ça se gère avec des algorithmes assez simples. »


Ce premier pas a donné à ALFI Technologies l’envie de travailler sur des outils prédictifs, avec un ciblage sur les process les plus impactants sur le plan économique. « Dans les lignes de production d’isolants en fibre de verre, régulièrement il y a des explosions et des incendies, donc tout s’arrête alors que le cubilot continue à fonctionner avec du verre en fusion. Quand il y a un accident, il faut attendre que le verre refroidisse, tout casser et tout recommencer. Ça coûte extrêmement cher, donc ça vaut le coup de mobiliser du jus de cerveau pour comprendre quelles sont les conditions qui amènent à une explosion industrielle. » Un raisonnement qui a poussé les équipes de Yann à s’intéresser au Machine learning et à l’intelligence artificielle.


Yann conclut cet épisode en parlant des économies d’énergie rendues possibles par l’IA. « On réussit aujourd’hui à économiser 30% d’énergie carbonée consommée dans une étuve. Il y a des gisements très importants d’économies d’énergie dans l’industrie, et l’IA peut être au service d’une industrie plus respectueuse de l’environnement. C’est dans cette direction que nous souhaitons aller avec nos clients industriels. »

Bonne écoute !

Description

Yann Jaubert, Président d’ALFI Technologies, nous parle du déploiement de l’IA dans les chaines de production industrielles.


Depuis 50 ans, ALFI Technologies offre des solutions de production et de manutention pour améliorer les lignes de production de l’industrie lourde.


Yann Jaubert revient sur la façon dont il a entamé en 2017 son processus de collecte de données pour améliorer les performances de ses machines. « On a démarré de manière assez pragmatique. Nos automates remontaient déjà de la donnée, donc avant de faire de l’intelligence artificielle, on a travaillé sur notre capacité à remonter ces données, de manière à pouvoir faire de l’analyse de dérive de qualité de production, faire de la maintenance planifiée ou préventive. Ça se gère avec des algorithmes assez simples. »


Ce premier pas a donné à ALFI Technologies l’envie de travailler sur des outils prédictifs, avec un ciblage sur les process les plus impactants sur le plan économique. « Dans les lignes de production d’isolants en fibre de verre, régulièrement il y a des explosions et des incendies, donc tout s’arrête alors que le cubilot continue à fonctionner avec du verre en fusion. Quand il y a un accident, il faut attendre que le verre refroidisse, tout casser et tout recommencer. Ça coûte extrêmement cher, donc ça vaut le coup de mobiliser du jus de cerveau pour comprendre quelles sont les conditions qui amènent à une explosion industrielle. » Un raisonnement qui a poussé les équipes de Yann à s’intéresser au Machine learning et à l’intelligence artificielle.


Yann conclut cet épisode en parlant des économies d’énergie rendues possibles par l’IA. « On réussit aujourd’hui à économiser 30% d’énergie carbonée consommée dans une étuve. Il y a des gisements très importants d’économies d’énergie dans l’industrie, et l’IA peut être au service d’une industrie plus respectueuse de l’environnement. C’est dans cette direction que nous souhaitons aller avec nos clients industriels. »

Bonne écoute !

Share

Embed

You may also like

Description

Yann Jaubert, Président d’ALFI Technologies, nous parle du déploiement de l’IA dans les chaines de production industrielles.


Depuis 50 ans, ALFI Technologies offre des solutions de production et de manutention pour améliorer les lignes de production de l’industrie lourde.


Yann Jaubert revient sur la façon dont il a entamé en 2017 son processus de collecte de données pour améliorer les performances de ses machines. « On a démarré de manière assez pragmatique. Nos automates remontaient déjà de la donnée, donc avant de faire de l’intelligence artificielle, on a travaillé sur notre capacité à remonter ces données, de manière à pouvoir faire de l’analyse de dérive de qualité de production, faire de la maintenance planifiée ou préventive. Ça se gère avec des algorithmes assez simples. »


Ce premier pas a donné à ALFI Technologies l’envie de travailler sur des outils prédictifs, avec un ciblage sur les process les plus impactants sur le plan économique. « Dans les lignes de production d’isolants en fibre de verre, régulièrement il y a des explosions et des incendies, donc tout s’arrête alors que le cubilot continue à fonctionner avec du verre en fusion. Quand il y a un accident, il faut attendre que le verre refroidisse, tout casser et tout recommencer. Ça coûte extrêmement cher, donc ça vaut le coup de mobiliser du jus de cerveau pour comprendre quelles sont les conditions qui amènent à une explosion industrielle. » Un raisonnement qui a poussé les équipes de Yann à s’intéresser au Machine learning et à l’intelligence artificielle.


Yann conclut cet épisode en parlant des économies d’énergie rendues possibles par l’IA. « On réussit aujourd’hui à économiser 30% d’énergie carbonée consommée dans une étuve. Il y a des gisements très importants d’économies d’énergie dans l’industrie, et l’IA peut être au service d’une industrie plus respectueuse de l’environnement. C’est dans cette direction que nous souhaitons aller avec nos clients industriels. »

Bonne écoute !

Description

Yann Jaubert, Président d’ALFI Technologies, nous parle du déploiement de l’IA dans les chaines de production industrielles.


Depuis 50 ans, ALFI Technologies offre des solutions de production et de manutention pour améliorer les lignes de production de l’industrie lourde.


Yann Jaubert revient sur la façon dont il a entamé en 2017 son processus de collecte de données pour améliorer les performances de ses machines. « On a démarré de manière assez pragmatique. Nos automates remontaient déjà de la donnée, donc avant de faire de l’intelligence artificielle, on a travaillé sur notre capacité à remonter ces données, de manière à pouvoir faire de l’analyse de dérive de qualité de production, faire de la maintenance planifiée ou préventive. Ça se gère avec des algorithmes assez simples. »


Ce premier pas a donné à ALFI Technologies l’envie de travailler sur des outils prédictifs, avec un ciblage sur les process les plus impactants sur le plan économique. « Dans les lignes de production d’isolants en fibre de verre, régulièrement il y a des explosions et des incendies, donc tout s’arrête alors que le cubilot continue à fonctionner avec du verre en fusion. Quand il y a un accident, il faut attendre que le verre refroidisse, tout casser et tout recommencer. Ça coûte extrêmement cher, donc ça vaut le coup de mobiliser du jus de cerveau pour comprendre quelles sont les conditions qui amènent à une explosion industrielle. » Un raisonnement qui a poussé les équipes de Yann à s’intéresser au Machine learning et à l’intelligence artificielle.


Yann conclut cet épisode en parlant des économies d’énergie rendues possibles par l’IA. « On réussit aujourd’hui à économiser 30% d’énergie carbonée consommée dans une étuve. Il y a des gisements très importants d’économies d’énergie dans l’industrie, et l’IA peut être au service d’une industrie plus respectueuse de l’environnement. C’est dans cette direction que nous souhaitons aller avec nos clients industriels. »

Bonne écoute !

Share

Embed

You may also like