undefined cover
undefined cover
Violences policières, généalogie d’une violence d’État avec Michel Kokoreff cover
Violences policières, généalogie d’une violence d’État avec Michel Kokoreff cover
Les causeries urbaines dans le poste

Violences policières, généalogie d’une violence d’État avec Michel Kokoreff

Violences policières, généalogie d’une violence d’État avec Michel Kokoreff

47min |04/12/2020
Listen
undefined cover
undefined cover
Violences policières, généalogie d’une violence d’État avec Michel Kokoreff cover
Violences policières, généalogie d’une violence d’État avec Michel Kokoreff cover
Les causeries urbaines dans le poste

Violences policières, généalogie d’une violence d’État avec Michel Kokoreff

Violences policières, généalogie d’une violence d’État avec Michel Kokoreff

47min |04/12/2020
Listen

Description

Un entretien avec Michel Kokoreff autour de son livre : Violences policières, généalogie d’une violence d’État, chez Textuel

Présentation de l'éditeur :  Michel Kokoreff propose dans cet ouvrage une généalogie des violences  policières qui s'inscrivent dans l'héritage colonial, se prolongent en  68 et dans la gestion policière des quartiers populaires, pour perdurer  aujourd'hui. Il montre comment ces violences sont ancrées au coeur de  l'État français. De la guerre d'Algérie aux Gilets jaunes, elles n'ont  jamais cessé. Il analyse les logiques qui les sous-tendent :  militarisation de la police, volonté politique de neutraliser toute  forme de contestation, mutation du syndicalisme policier, autonomie de  la base policière qui impose ses pratiques à la hiérarchie. Jamais  depuis un demi-siècle la France n'a connu une telle escalade de  violences des forces de l'ordre alors que les dirigeants politiques  s'enferment dans le déni. Michel Kokoreff montre qu'on ne peut pas la  comprendre sans la relier à une violence plus structurelle, celle des  inégalités sociales et raciales. 

Description

Un entretien avec Michel Kokoreff autour de son livre : Violences policières, généalogie d’une violence d’État, chez Textuel

Présentation de l'éditeur :  Michel Kokoreff propose dans cet ouvrage une généalogie des violences  policières qui s'inscrivent dans l'héritage colonial, se prolongent en  68 et dans la gestion policière des quartiers populaires, pour perdurer  aujourd'hui. Il montre comment ces violences sont ancrées au coeur de  l'État français. De la guerre d'Algérie aux Gilets jaunes, elles n'ont  jamais cessé. Il analyse les logiques qui les sous-tendent :  militarisation de la police, volonté politique de neutraliser toute  forme de contestation, mutation du syndicalisme policier, autonomie de  la base policière qui impose ses pratiques à la hiérarchie. Jamais  depuis un demi-siècle la France n'a connu une telle escalade de  violences des forces de l'ordre alors que les dirigeants politiques  s'enferment dans le déni. Michel Kokoreff montre qu'on ne peut pas la  comprendre sans la relier à une violence plus structurelle, celle des  inégalités sociales et raciales. 

Share

Embed

You may also like

Description

Un entretien avec Michel Kokoreff autour de son livre : Violences policières, généalogie d’une violence d’État, chez Textuel

Présentation de l'éditeur :  Michel Kokoreff propose dans cet ouvrage une généalogie des violences  policières qui s'inscrivent dans l'héritage colonial, se prolongent en  68 et dans la gestion policière des quartiers populaires, pour perdurer  aujourd'hui. Il montre comment ces violences sont ancrées au coeur de  l'État français. De la guerre d'Algérie aux Gilets jaunes, elles n'ont  jamais cessé. Il analyse les logiques qui les sous-tendent :  militarisation de la police, volonté politique de neutraliser toute  forme de contestation, mutation du syndicalisme policier, autonomie de  la base policière qui impose ses pratiques à la hiérarchie. Jamais  depuis un demi-siècle la France n'a connu une telle escalade de  violences des forces de l'ordre alors que les dirigeants politiques  s'enferment dans le déni. Michel Kokoreff montre qu'on ne peut pas la  comprendre sans la relier à une violence plus structurelle, celle des  inégalités sociales et raciales. 

Description

Un entretien avec Michel Kokoreff autour de son livre : Violences policières, généalogie d’une violence d’État, chez Textuel

Présentation de l'éditeur :  Michel Kokoreff propose dans cet ouvrage une généalogie des violences  policières qui s'inscrivent dans l'héritage colonial, se prolongent en  68 et dans la gestion policière des quartiers populaires, pour perdurer  aujourd'hui. Il montre comment ces violences sont ancrées au coeur de  l'État français. De la guerre d'Algérie aux Gilets jaunes, elles n'ont  jamais cessé. Il analyse les logiques qui les sous-tendent :  militarisation de la police, volonté politique de neutraliser toute  forme de contestation, mutation du syndicalisme policier, autonomie de  la base policière qui impose ses pratiques à la hiérarchie. Jamais  depuis un demi-siècle la France n'a connu une telle escalade de  violences des forces de l'ordre alors que les dirigeants politiques  s'enferment dans le déni. Michel Kokoreff montre qu'on ne peut pas la  comprendre sans la relier à une violence plus structurelle, celle des  inégalités sociales et raciales. 

Share

Embed

You may also like