undefined cover
undefined cover
[Episode 3] Protéger "à distance" cover
[Episode 3] Protéger "à distance" cover
Les Voix du Social

[Episode 3] Protéger "à distance"

[Episode 3] Protéger "à distance"

11min |30/09/2021|

658

Play
undefined cover
undefined cover
[Episode 3] Protéger "à distance" cover
[Episode 3] Protéger "à distance" cover
Les Voix du Social

[Episode 3] Protéger "à distance"

[Episode 3] Protéger "à distance"

11min |30/09/2021|

658

Play

Description

Avant d'y être obligé par la crise sanitaire, quel travailleur social aurait imaginé devoir un jour exercer son métier à distance, par écran ou par téléphone interposé ? 


Pourtant, c'est ce à quoi à dû se résoudre une partie des professionnels du secteur, en particulier pendant le confinement - y compris certains dont le coeur d'intervention se situait au domicile même des familles.


Il leur a fallu réinventer leurs pratiques, dans l'urgence, sans protocole clair bien souvent. 


Un sacré défi, qu'a dû relever Mathilde, jeune assistante sociale au sein d'un service d'aide éducative en milieu ouvert (AEMO), à Paris. Elle a bien voulu nous raconter son expérience, et analyser ce que cette période hors normes et éprouvante a pu faire émerger dans sa pratique. 


Description

Avant d'y être obligé par la crise sanitaire, quel travailleur social aurait imaginé devoir un jour exercer son métier à distance, par écran ou par téléphone interposé ? 


Pourtant, c'est ce à quoi à dû se résoudre une partie des professionnels du secteur, en particulier pendant le confinement - y compris certains dont le coeur d'intervention se situait au domicile même des familles.


Il leur a fallu réinventer leurs pratiques, dans l'urgence, sans protocole clair bien souvent. 


Un sacré défi, qu'a dû relever Mathilde, jeune assistante sociale au sein d'un service d'aide éducative en milieu ouvert (AEMO), à Paris. Elle a bien voulu nous raconter son expérience, et analyser ce que cette période hors normes et éprouvante a pu faire émerger dans sa pratique. 


Share

Embed

You may also like

Description

Avant d'y être obligé par la crise sanitaire, quel travailleur social aurait imaginé devoir un jour exercer son métier à distance, par écran ou par téléphone interposé ? 


Pourtant, c'est ce à quoi à dû se résoudre une partie des professionnels du secteur, en particulier pendant le confinement - y compris certains dont le coeur d'intervention se situait au domicile même des familles.


Il leur a fallu réinventer leurs pratiques, dans l'urgence, sans protocole clair bien souvent. 


Un sacré défi, qu'a dû relever Mathilde, jeune assistante sociale au sein d'un service d'aide éducative en milieu ouvert (AEMO), à Paris. Elle a bien voulu nous raconter son expérience, et analyser ce que cette période hors normes et éprouvante a pu faire émerger dans sa pratique. 


Description

Avant d'y être obligé par la crise sanitaire, quel travailleur social aurait imaginé devoir un jour exercer son métier à distance, par écran ou par téléphone interposé ? 


Pourtant, c'est ce à quoi à dû se résoudre une partie des professionnels du secteur, en particulier pendant le confinement - y compris certains dont le coeur d'intervention se situait au domicile même des familles.


Il leur a fallu réinventer leurs pratiques, dans l'urgence, sans protocole clair bien souvent. 


Un sacré défi, qu'a dû relever Mathilde, jeune assistante sociale au sein d'un service d'aide éducative en milieu ouvert (AEMO), à Paris. Elle a bien voulu nous raconter son expérience, et analyser ce que cette période hors normes et éprouvante a pu faire émerger dans sa pratique. 


Share

Embed

You may also like