undefined cover
undefined cover
[Épisode 5] Violences sexuelles : prévenir par le jeu cover
[Épisode 5] Violences sexuelles : prévenir par le jeu cover
Les Voix du Social

[Épisode 5] Violences sexuelles : prévenir par le jeu

[Épisode 5] Violences sexuelles : prévenir par le jeu

14min |15/04/2022|

1868

Play
undefined cover
undefined cover
[Épisode 5] Violences sexuelles : prévenir par le jeu cover
[Épisode 5] Violences sexuelles : prévenir par le jeu cover
Les Voix du Social

[Épisode 5] Violences sexuelles : prévenir par le jeu

[Épisode 5] Violences sexuelles : prévenir par le jeu

14min |15/04/2022|

1868

Play

Description

Être travailleur social, c’est se sentir, parfois, malgré toute sa bonne volonté, son engagement, voire sa révolte, impuissant face aux problématiques des personnes qu’on accompagne.  

  

Jeune éducatrice spécialisée, Alixe Moujeard a été frappée, dès ses débuts, par la
violence sexuelle agie et subie par les jeunes des établissements où elle exerçait.  

  

Confrontée à l’inefficacité des réponses existantes, elle a choisi de partir en quête de nouvelles solutions. En reprenant ses études, d’abord, puis en créant son propre outil : SéduQ, un jeu de sensibilisation, de prévention, voire de réduction des violences sexuelles, dont les travailleurs sociaux peuvent se saisir auprès des jeunes qu’ils accompagnent. 


Un outil de médiation ludique pour libérer la parole sur toutes les questions liées au sexe, des plus légères aux plus graves.  

  

L'aventure  a emporté Alixe bien plus loin que prévu : sa start-up, Désclics, édite aujourd'hui plusieurs jeux et propose animations et formations aux travailleurs sociaux, grâce à un réseau de professionnels de terrain.

   

   

Description

Être travailleur social, c’est se sentir, parfois, malgré toute sa bonne volonté, son engagement, voire sa révolte, impuissant face aux problématiques des personnes qu’on accompagne.  

  

Jeune éducatrice spécialisée, Alixe Moujeard a été frappée, dès ses débuts, par la
violence sexuelle agie et subie par les jeunes des établissements où elle exerçait.  

  

Confrontée à l’inefficacité des réponses existantes, elle a choisi de partir en quête de nouvelles solutions. En reprenant ses études, d’abord, puis en créant son propre outil : SéduQ, un jeu de sensibilisation, de prévention, voire de réduction des violences sexuelles, dont les travailleurs sociaux peuvent se saisir auprès des jeunes qu’ils accompagnent. 


Un outil de médiation ludique pour libérer la parole sur toutes les questions liées au sexe, des plus légères aux plus graves.  

  

L'aventure  a emporté Alixe bien plus loin que prévu : sa start-up, Désclics, édite aujourd'hui plusieurs jeux et propose animations et formations aux travailleurs sociaux, grâce à un réseau de professionnels de terrain.

   

   

Share

Embed

You may also like

Description

Être travailleur social, c’est se sentir, parfois, malgré toute sa bonne volonté, son engagement, voire sa révolte, impuissant face aux problématiques des personnes qu’on accompagne.  

  

Jeune éducatrice spécialisée, Alixe Moujeard a été frappée, dès ses débuts, par la
violence sexuelle agie et subie par les jeunes des établissements où elle exerçait.  

  

Confrontée à l’inefficacité des réponses existantes, elle a choisi de partir en quête de nouvelles solutions. En reprenant ses études, d’abord, puis en créant son propre outil : SéduQ, un jeu de sensibilisation, de prévention, voire de réduction des violences sexuelles, dont les travailleurs sociaux peuvent se saisir auprès des jeunes qu’ils accompagnent. 


Un outil de médiation ludique pour libérer la parole sur toutes les questions liées au sexe, des plus légères aux plus graves.  

  

L'aventure  a emporté Alixe bien plus loin que prévu : sa start-up, Désclics, édite aujourd'hui plusieurs jeux et propose animations et formations aux travailleurs sociaux, grâce à un réseau de professionnels de terrain.

   

   

Description

Être travailleur social, c’est se sentir, parfois, malgré toute sa bonne volonté, son engagement, voire sa révolte, impuissant face aux problématiques des personnes qu’on accompagne.  

  

Jeune éducatrice spécialisée, Alixe Moujeard a été frappée, dès ses débuts, par la
violence sexuelle agie et subie par les jeunes des établissements où elle exerçait.  

  

Confrontée à l’inefficacité des réponses existantes, elle a choisi de partir en quête de nouvelles solutions. En reprenant ses études, d’abord, puis en créant son propre outil : SéduQ, un jeu de sensibilisation, de prévention, voire de réduction des violences sexuelles, dont les travailleurs sociaux peuvent se saisir auprès des jeunes qu’ils accompagnent. 


Un outil de médiation ludique pour libérer la parole sur toutes les questions liées au sexe, des plus légères aux plus graves.  

  

L'aventure  a emporté Alixe bien plus loin que prévu : sa start-up, Désclics, édite aujourd'hui plusieurs jeux et propose animations et formations aux travailleurs sociaux, grâce à un réseau de professionnels de terrain.

   

   

Share

Embed

You may also like