undefined cover
undefined cover
Géopolitique, l’humanité en « stand by », comment réinventer l’ordre mondial ? - Par Taoufiq BOUDCHICH cover
Géopolitique, l’humanité en « stand by », comment réinventer l’ordre mondial ? - Par Taoufiq BOUDCHICH cover
Le 8ème jour

Géopolitique, l’humanité en « stand by », comment réinventer l’ordre mondial ? - Par Taoufiq BOUDCHICH

Géopolitique, l’humanité en « stand by », comment réinventer l’ordre mondial ? - Par Taoufiq BOUDCHICH

06min |17/08/2022
Play
undefined cover
undefined cover
Géopolitique, l’humanité en « stand by », comment réinventer l’ordre mondial ? - Par Taoufiq BOUDCHICH cover
Géopolitique, l’humanité en « stand by », comment réinventer l’ordre mondial ? - Par Taoufiq BOUDCHICH cover
Le 8ème jour

Géopolitique, l’humanité en « stand by », comment réinventer l’ordre mondial ? - Par Taoufiq BOUDCHICH

Géopolitique, l’humanité en « stand by », comment réinventer l’ordre mondial ? - Par Taoufiq BOUDCHICH

06min |17/08/2022
Play

Description

L’humanité et la planète sont en souffrance. Il suffit de regarder autour de soi. Les crises s’entremêlent entre effets du réchauffement climatique, pandémies mondiales, guerre et tensions de basse et haute intensité, crise alimentaire et énergétique….Et, pour reprendre une célèbre expression « Notre maison brûle » et nous ne savons plus comment la sauver.


Le Monde est en rapide mutation ainsi que l’histoire qui s’accélère entraînés par des rapports de force sur le terrain devenues incontrôlables. Parallèlement, le sentiment d’un désordre mondial accompagné d’un vide idéologique et culturel s’installe et semble encore plus menaçant pour notre avenir commun.  La Pax Americana et ensuite le consensus de Washington qui avaient contribué à structurer l’ordre international de l’après seconde guerre mondiale sont ébranlés, entraînant l’effritement du leadership américain. On assiste plutôt à une   «tectonique» dangereuse  des visions du monde sans savoir dans quelle direction l’humanité se dirige.

Dans ce monde multipolaire, plusieurs visions du monde se disputent la scène internationale. Il y a d’un côté, le libéralisme occidental autrefois triomphant semble de plus en plus vaincu auquel se greffe un libéralisme social  plus revendicatif que structurant (wokisme, LGBT, …).


Mais d’autres visions culturelles ont émergé. L’islamisme par exemple qui se veut un rempart antioccidental en cultivant une singularité ambiguë entre libéralisme occidental et autoritarisme oriental dont « l’erdoghanisme » en offre une version aboutie. Mais l’islamisme tant qu’il est miné de l’intérieur par les mouvements radicaux et  violents restera à l’état de mouvement identitaire sans grand avenir.

Lire la suite 

Description

L’humanité et la planète sont en souffrance. Il suffit de regarder autour de soi. Les crises s’entremêlent entre effets du réchauffement climatique, pandémies mondiales, guerre et tensions de basse et haute intensité, crise alimentaire et énergétique….Et, pour reprendre une célèbre expression « Notre maison brûle » et nous ne savons plus comment la sauver.


Le Monde est en rapide mutation ainsi que l’histoire qui s’accélère entraînés par des rapports de force sur le terrain devenues incontrôlables. Parallèlement, le sentiment d’un désordre mondial accompagné d’un vide idéologique et culturel s’installe et semble encore plus menaçant pour notre avenir commun.  La Pax Americana et ensuite le consensus de Washington qui avaient contribué à structurer l’ordre international de l’après seconde guerre mondiale sont ébranlés, entraînant l’effritement du leadership américain. On assiste plutôt à une   «tectonique» dangereuse  des visions du monde sans savoir dans quelle direction l’humanité se dirige.

Dans ce monde multipolaire, plusieurs visions du monde se disputent la scène internationale. Il y a d’un côté, le libéralisme occidental autrefois triomphant semble de plus en plus vaincu auquel se greffe un libéralisme social  plus revendicatif que structurant (wokisme, LGBT, …).


Mais d’autres visions culturelles ont émergé. L’islamisme par exemple qui se veut un rempart antioccidental en cultivant une singularité ambiguë entre libéralisme occidental et autoritarisme oriental dont « l’erdoghanisme » en offre une version aboutie. Mais l’islamisme tant qu’il est miné de l’intérieur par les mouvements radicaux et  violents restera à l’état de mouvement identitaire sans grand avenir.

Lire la suite 

Share

Embed

You may also like

Description

L’humanité et la planète sont en souffrance. Il suffit de regarder autour de soi. Les crises s’entremêlent entre effets du réchauffement climatique, pandémies mondiales, guerre et tensions de basse et haute intensité, crise alimentaire et énergétique….Et, pour reprendre une célèbre expression « Notre maison brûle » et nous ne savons plus comment la sauver.


Le Monde est en rapide mutation ainsi que l’histoire qui s’accélère entraînés par des rapports de force sur le terrain devenues incontrôlables. Parallèlement, le sentiment d’un désordre mondial accompagné d’un vide idéologique et culturel s’installe et semble encore plus menaçant pour notre avenir commun.  La Pax Americana et ensuite le consensus de Washington qui avaient contribué à structurer l’ordre international de l’après seconde guerre mondiale sont ébranlés, entraînant l’effritement du leadership américain. On assiste plutôt à une   «tectonique» dangereuse  des visions du monde sans savoir dans quelle direction l’humanité se dirige.

Dans ce monde multipolaire, plusieurs visions du monde se disputent la scène internationale. Il y a d’un côté, le libéralisme occidental autrefois triomphant semble de plus en plus vaincu auquel se greffe un libéralisme social  plus revendicatif que structurant (wokisme, LGBT, …).


Mais d’autres visions culturelles ont émergé. L’islamisme par exemple qui se veut un rempart antioccidental en cultivant une singularité ambiguë entre libéralisme occidental et autoritarisme oriental dont « l’erdoghanisme » en offre une version aboutie. Mais l’islamisme tant qu’il est miné de l’intérieur par les mouvements radicaux et  violents restera à l’état de mouvement identitaire sans grand avenir.

Lire la suite 

Description

L’humanité et la planète sont en souffrance. Il suffit de regarder autour de soi. Les crises s’entremêlent entre effets du réchauffement climatique, pandémies mondiales, guerre et tensions de basse et haute intensité, crise alimentaire et énergétique….Et, pour reprendre une célèbre expression « Notre maison brûle » et nous ne savons plus comment la sauver.


Le Monde est en rapide mutation ainsi que l’histoire qui s’accélère entraînés par des rapports de force sur le terrain devenues incontrôlables. Parallèlement, le sentiment d’un désordre mondial accompagné d’un vide idéologique et culturel s’installe et semble encore plus menaçant pour notre avenir commun.  La Pax Americana et ensuite le consensus de Washington qui avaient contribué à structurer l’ordre international de l’après seconde guerre mondiale sont ébranlés, entraînant l’effritement du leadership américain. On assiste plutôt à une   «tectonique» dangereuse  des visions du monde sans savoir dans quelle direction l’humanité se dirige.

Dans ce monde multipolaire, plusieurs visions du monde se disputent la scène internationale. Il y a d’un côté, le libéralisme occidental autrefois triomphant semble de plus en plus vaincu auquel se greffe un libéralisme social  plus revendicatif que structurant (wokisme, LGBT, …).


Mais d’autres visions culturelles ont émergé. L’islamisme par exemple qui se veut un rempart antioccidental en cultivant une singularité ambiguë entre libéralisme occidental et autoritarisme oriental dont « l’erdoghanisme » en offre une version aboutie. Mais l’islamisme tant qu’il est miné de l’intérieur par les mouvements radicaux et  violents restera à l’état de mouvement identitaire sans grand avenir.

Lire la suite 

Share

Embed

You may also like