[LES ENQUÊTES] Rencontre avec Samuel Le Berre, fondateur d'Aezeo cover
[LES ENQUÊTES] Rencontre avec Samuel Le Berre, fondateur d'Aezeo cover
Les Podcasts du Low-tech Lab

[LES ENQUÊTES] Rencontre avec Samuel Le Berre, fondateur d'Aezeo

[LES ENQUÊTES] Rencontre avec Samuel Le Berre, fondateur d'Aezeo

55min |16/12/2021|

1290

Play
[LES ENQUÊTES] Rencontre avec Samuel Le Berre, fondateur d'Aezeo cover
[LES ENQUÊTES] Rencontre avec Samuel Le Berre, fondateur d'Aezeo cover
Les Podcasts du Low-tech Lab

[LES ENQUÊTES] Rencontre avec Samuel Le Berre, fondateur d'Aezeo

[LES ENQUÊTES] Rencontre avec Samuel Le Berre, fondateur d'Aezeo

55min |16/12/2021|

1290

Play

Description

Dans le cadre de la cinquième enquête du Low-tech Lab, nous échangeons avec Samuel Le Berre, thermicien de formation, qui a fondé en 2010 l’entreprise Aezeo près de Lorient.

Au travers de ce modèle atypique d’activité associant expertise, recherche et développement, et surtout formations très générales et adaptées à l’autonomie énergétique, Samuel souhaite redonner du pouvoir à tout un chacun.

Les systèmes de chauffage qu’Aezeo a développés, par exemple ses panneaux solaires thermiques et ses poêles bouilleur (à la croisée d’un poêle à bois-bûche et d’une petit chaudière bois), peuvent être rapprochés d’une “démarche low-tech” : simples, économes ou passifs, assemblables sans gros outillage, à partir de sous-ensembles fabriqués par des entreprises sociales, ou de matières premières pré-découpées localement.

Mais le cœur de leur activité consiste surtout à transmettre cette démarche, à faciliter l’appropriation de ces technologies, la montée en compétence, et l’autonomisation énergétique, par la formation théorique et pratique ou l’accompagnement au dimensionnement, à l’auto-construction et à l’installation. Il s’adresse à ce titre aux particuliers, aux professionnels et aux techniciens de collectivités.

Pendant cet entretien libre, Samuel nous parle de ce qui l’a initialement poussé à s’inscrire dans cette démarche, de la génèse d’Aezeo, de sa vision de l’autonomie, de l’apprentissage, ou de l’auto-construction, de ce qui se joue dans une formation Aezeo et de ses espoirs pour le futur.

Bonne écoute !

***

Pour en savoir plus sur les enjeux techniques, économiques, écologiques et politiques actuels de la transition énergétique du bâtiment, et sur l’intérêt dans ce contexte de favoriser une autonomisation énergétique des ménages, retrouvez :

l’article détaillé de l’enquête directement sur le site du Low-tech Lab :

📒 https://lowtechlab.org/fr/actualites-blog/enquete-5-aezeo 

la vidéo au coeur du quotidien d’Aezeo :

▶️ https://youtu.be/PNtqRSACcag

le reportage photo réalisé dans les locaux de l’entreprise à Larmor-Plage (56) :

📷 http://photo.lowtechlab.org/index.php?/category/50 


Les enquêtes du Low-tech Lab, kesako ? Pour accompagner la professionnalisation et identifier les enjeux d’une plus large implémentation des low-tech à l’échelle du collectif, le Low-tech Lab part à la rencontre des premiers acteurs professionnels de la low-tech : une série d’enquêtes de terrain auprès d’initiatives françaises qui incarnent et diffusent localement une démarche low-tech. 

👉 En savoir plus :

https://lowtechlab.org/fr/le-low-tech-lab/les-actions/les-enquetes-du-low-tech-lab 


P.S. Les propos tenus dans cet entretien sont ceux des interviewé.es et ne reflètent pas nécessairement les idées, le discours du Low-tech Lab (et de ses partenaires).

Chapters

  • Passer l'introduction

    01:19

  • Ce que propose AEZEO (et réflexions sur l'autonomie)

    02:10

  • Parcours de Samuel Le Berre

    15:45

  • Les spécificités d'AEZEO

    24:48

  • Quelques chiffres

    34:55

  • Performances systèmes, modèle économique

    36:20

  • Essaimage, Formations de formateurs

    46:20

  • Inspiration

    51:40

Description

Dans le cadre de la cinquième enquête du Low-tech Lab, nous échangeons avec Samuel Le Berre, thermicien de formation, qui a fondé en 2010 l’entreprise Aezeo près de Lorient.

Au travers de ce modèle atypique d’activité associant expertise, recherche et développement, et surtout formations très générales et adaptées à l’autonomie énergétique, Samuel souhaite redonner du pouvoir à tout un chacun.

Les systèmes de chauffage qu’Aezeo a développés, par exemple ses panneaux solaires thermiques et ses poêles bouilleur (à la croisée d’un poêle à bois-bûche et d’une petit chaudière bois), peuvent être rapprochés d’une “démarche low-tech” : simples, économes ou passifs, assemblables sans gros outillage, à partir de sous-ensembles fabriqués par des entreprises sociales, ou de matières premières pré-découpées localement.

Mais le cœur de leur activité consiste surtout à transmettre cette démarche, à faciliter l’appropriation de ces technologies, la montée en compétence, et l’autonomisation énergétique, par la formation théorique et pratique ou l’accompagnement au dimensionnement, à l’auto-construction et à l’installation. Il s’adresse à ce titre aux particuliers, aux professionnels et aux techniciens de collectivités.

Pendant cet entretien libre, Samuel nous parle de ce qui l’a initialement poussé à s’inscrire dans cette démarche, de la génèse d’Aezeo, de sa vision de l’autonomie, de l’apprentissage, ou de l’auto-construction, de ce qui se joue dans une formation Aezeo et de ses espoirs pour le futur.

Bonne écoute !

***

Pour en savoir plus sur les enjeux techniques, économiques, écologiques et politiques actuels de la transition énergétique du bâtiment, et sur l’intérêt dans ce contexte de favoriser une autonomisation énergétique des ménages, retrouvez :

l’article détaillé de l’enquête directement sur le site du Low-tech Lab :

📒 https://lowtechlab.org/fr/actualites-blog/enquete-5-aezeo 

la vidéo au coeur du quotidien d’Aezeo :

▶️ https://youtu.be/PNtqRSACcag

le reportage photo réalisé dans les locaux de l’entreprise à Larmor-Plage (56) :

📷 http://photo.lowtechlab.org/index.php?/category/50 


Les enquêtes du Low-tech Lab, kesako ? Pour accompagner la professionnalisation et identifier les enjeux d’une plus large implémentation des low-tech à l’échelle du collectif, le Low-tech Lab part à la rencontre des premiers acteurs professionnels de la low-tech : une série d’enquêtes de terrain auprès d’initiatives françaises qui incarnent et diffusent localement une démarche low-tech. 

👉 En savoir plus :

https://lowtechlab.org/fr/le-low-tech-lab/les-actions/les-enquetes-du-low-tech-lab 


P.S. Les propos tenus dans cet entretien sont ceux des interviewé.es et ne reflètent pas nécessairement les idées, le discours du Low-tech Lab (et de ses partenaires).

Chapters

  • Passer l'introduction

    01:19

  • Ce que propose AEZEO (et réflexions sur l'autonomie)

    02:10

  • Parcours de Samuel Le Berre

    15:45

  • Les spécificités d'AEZEO

    24:48

  • Quelques chiffres

    34:55

  • Performances systèmes, modèle économique

    36:20

  • Essaimage, Formations de formateurs

    46:20

  • Inspiration

    51:40

Share

Embed

You may also like

Description

Dans le cadre de la cinquième enquête du Low-tech Lab, nous échangeons avec Samuel Le Berre, thermicien de formation, qui a fondé en 2010 l’entreprise Aezeo près de Lorient.

Au travers de ce modèle atypique d’activité associant expertise, recherche et développement, et surtout formations très générales et adaptées à l’autonomie énergétique, Samuel souhaite redonner du pouvoir à tout un chacun.

Les systèmes de chauffage qu’Aezeo a développés, par exemple ses panneaux solaires thermiques et ses poêles bouilleur (à la croisée d’un poêle à bois-bûche et d’une petit chaudière bois), peuvent être rapprochés d’une “démarche low-tech” : simples, économes ou passifs, assemblables sans gros outillage, à partir de sous-ensembles fabriqués par des entreprises sociales, ou de matières premières pré-découpées localement.

Mais le cœur de leur activité consiste surtout à transmettre cette démarche, à faciliter l’appropriation de ces technologies, la montée en compétence, et l’autonomisation énergétique, par la formation théorique et pratique ou l’accompagnement au dimensionnement, à l’auto-construction et à l’installation. Il s’adresse à ce titre aux particuliers, aux professionnels et aux techniciens de collectivités.

Pendant cet entretien libre, Samuel nous parle de ce qui l’a initialement poussé à s’inscrire dans cette démarche, de la génèse d’Aezeo, de sa vision de l’autonomie, de l’apprentissage, ou de l’auto-construction, de ce qui se joue dans une formation Aezeo et de ses espoirs pour le futur.

Bonne écoute !

***

Pour en savoir plus sur les enjeux techniques, économiques, écologiques et politiques actuels de la transition énergétique du bâtiment, et sur l’intérêt dans ce contexte de favoriser une autonomisation énergétique des ménages, retrouvez :

l’article détaillé de l’enquête directement sur le site du Low-tech Lab :

📒 https://lowtechlab.org/fr/actualites-blog/enquete-5-aezeo 

la vidéo au coeur du quotidien d’Aezeo :

▶️ https://youtu.be/PNtqRSACcag

le reportage photo réalisé dans les locaux de l’entreprise à Larmor-Plage (56) :

📷 http://photo.lowtechlab.org/index.php?/category/50 


Les enquêtes du Low-tech Lab, kesako ? Pour accompagner la professionnalisation et identifier les enjeux d’une plus large implémentation des low-tech à l’échelle du collectif, le Low-tech Lab part à la rencontre des premiers acteurs professionnels de la low-tech : une série d’enquêtes de terrain auprès d’initiatives françaises qui incarnent et diffusent localement une démarche low-tech. 

👉 En savoir plus :

https://lowtechlab.org/fr/le-low-tech-lab/les-actions/les-enquetes-du-low-tech-lab 


P.S. Les propos tenus dans cet entretien sont ceux des interviewé.es et ne reflètent pas nécessairement les idées, le discours du Low-tech Lab (et de ses partenaires).

Chapters

  • Passer l'introduction

    01:19

  • Ce que propose AEZEO (et réflexions sur l'autonomie)

    02:10

  • Parcours de Samuel Le Berre

    15:45

  • Les spécificités d'AEZEO

    24:48

  • Quelques chiffres

    34:55

  • Performances systèmes, modèle économique

    36:20

  • Essaimage, Formations de formateurs

    46:20

  • Inspiration

    51:40

Description

Dans le cadre de la cinquième enquête du Low-tech Lab, nous échangeons avec Samuel Le Berre, thermicien de formation, qui a fondé en 2010 l’entreprise Aezeo près de Lorient.

Au travers de ce modèle atypique d’activité associant expertise, recherche et développement, et surtout formations très générales et adaptées à l’autonomie énergétique, Samuel souhaite redonner du pouvoir à tout un chacun.

Les systèmes de chauffage qu’Aezeo a développés, par exemple ses panneaux solaires thermiques et ses poêles bouilleur (à la croisée d’un poêle à bois-bûche et d’une petit chaudière bois), peuvent être rapprochés d’une “démarche low-tech” : simples, économes ou passifs, assemblables sans gros outillage, à partir de sous-ensembles fabriqués par des entreprises sociales, ou de matières premières pré-découpées localement.

Mais le cœur de leur activité consiste surtout à transmettre cette démarche, à faciliter l’appropriation de ces technologies, la montée en compétence, et l’autonomisation énergétique, par la formation théorique et pratique ou l’accompagnement au dimensionnement, à l’auto-construction et à l’installation. Il s’adresse à ce titre aux particuliers, aux professionnels et aux techniciens de collectivités.

Pendant cet entretien libre, Samuel nous parle de ce qui l’a initialement poussé à s’inscrire dans cette démarche, de la génèse d’Aezeo, de sa vision de l’autonomie, de l’apprentissage, ou de l’auto-construction, de ce qui se joue dans une formation Aezeo et de ses espoirs pour le futur.

Bonne écoute !

***

Pour en savoir plus sur les enjeux techniques, économiques, écologiques et politiques actuels de la transition énergétique du bâtiment, et sur l’intérêt dans ce contexte de favoriser une autonomisation énergétique des ménages, retrouvez :

l’article détaillé de l’enquête directement sur le site du Low-tech Lab :

📒 https://lowtechlab.org/fr/actualites-blog/enquete-5-aezeo 

la vidéo au coeur du quotidien d’Aezeo :

▶️ https://youtu.be/PNtqRSACcag

le reportage photo réalisé dans les locaux de l’entreprise à Larmor-Plage (56) :

📷 http://photo.lowtechlab.org/index.php?/category/50 


Les enquêtes du Low-tech Lab, kesako ? Pour accompagner la professionnalisation et identifier les enjeux d’une plus large implémentation des low-tech à l’échelle du collectif, le Low-tech Lab part à la rencontre des premiers acteurs professionnels de la low-tech : une série d’enquêtes de terrain auprès d’initiatives françaises qui incarnent et diffusent localement une démarche low-tech. 

👉 En savoir plus :

https://lowtechlab.org/fr/le-low-tech-lab/les-actions/les-enquetes-du-low-tech-lab 


P.S. Les propos tenus dans cet entretien sont ceux des interviewé.es et ne reflètent pas nécessairement les idées, le discours du Low-tech Lab (et de ses partenaires).

Chapters

  • Passer l'introduction

    01:19

  • Ce que propose AEZEO (et réflexions sur l'autonomie)

    02:10

  • Parcours de Samuel Le Berre

    15:45

  • Les spécificités d'AEZEO

    24:48

  • Quelques chiffres

    34:55

  • Performances systèmes, modèle économique

    36:20

  • Essaimage, Formations de formateurs

    46:20

  • Inspiration

    51:40

Share

Embed

You may also like