S03E06 Le Corbeau freux, un sacré récolteur-vendangeur ! cover
S03E06 Le Corbeau freux, un sacré récolteur-vendangeur ! cover
Nomen (Baleine sous Grav... Étymologie)

S03E06 Le Corbeau freux, un sacré récolteur-vendangeur !

S03E06 Le Corbeau freux, un sacré récolteur-vendangeur !

04min |08/10/2023
Play
S03E06 Le Corbeau freux, un sacré récolteur-vendangeur ! cover
S03E06 Le Corbeau freux, un sacré récolteur-vendangeur ! cover
Nomen (Baleine sous Grav... Étymologie)

S03E06 Le Corbeau freux, un sacré récolteur-vendangeur !

S03E06 Le Corbeau freux, un sacré récolteur-vendangeur !

04min |08/10/2023
Play

Description

Le Renard de la fable ne nous a pas abusé, le plumage noir aux reflets violets métallisés du Corbeau freux est somptueux. En revanche, son ramage, le croassement, est peu mélodieux, caractérisé par un “raaarrh” râpeux, avec une tonalité nasale.

D’une espérance de vie de 20 ans, ces oiseaux grégaires (regroupés en colonies) passent toute leur vie en couple. Aptes à la reproduction dès la 2ème année, les femelles pondent en mars 3 à 5 œufs.

Pour différencier le Corbeau freux de la Corneille noire, il suffit de regarder la couleur de leur bec. Celui de la Corneille est noir et plus court, alors que le Corbeau se distingue par un bec gris avec une zone de peau nue à sa base.

Alors que le Corbeau marche et plane, la Corneille en est incapable. Cette dernière appuie amplement et énergiquement sur l’air en vol et se déplace à terre en sautillant.

D’une intelligence élevée, rivalisant avec celle des Primates. Ils sont capables de se servir d’outils et, plus surprenant, de les fabriquer.

Sa couleur noire et son croassement “lugubre” ont nourri bien des légendes. Au Moyen-Âge il devient un emblème de malheur et on le cloue sur les portes afin de conjurer le mauvais sort. Omnivores, leur goût pour la charogne a certainement contribué à ces légendes. Cette répugnance pour les charognards est pourtant infondée. Au contraire, ces animaux jouent le rôle d'équarrisseur.

Le 4 août dernier, le Corbeau Freux a une nouvelle fois été placé sur la liste des animaux dits “nuisibles”, laissant libre court à sa chasse. Ils ont pourtant un rôle essentiel à jouer dans la chaîne de la biodiversité.

Notice et article rédigés par Samuel Pasqualon

________


Découvrir tout l'univers Baleine sous Gravillon, et Mécaniques du Vivant sur France Culture :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2


Soutenir notre travail, bénévole et sans pub :

https://bit.ly/helloasso_donsUR_BSG


Nous contacter : contact@baleinesousgravillon.com

_______


Montage / programmation : Zeynab Tamoukh et Albane Couterot

Description

Le Renard de la fable ne nous a pas abusé, le plumage noir aux reflets violets métallisés du Corbeau freux est somptueux. En revanche, son ramage, le croassement, est peu mélodieux, caractérisé par un “raaarrh” râpeux, avec une tonalité nasale.

D’une espérance de vie de 20 ans, ces oiseaux grégaires (regroupés en colonies) passent toute leur vie en couple. Aptes à la reproduction dès la 2ème année, les femelles pondent en mars 3 à 5 œufs.

Pour différencier le Corbeau freux de la Corneille noire, il suffit de regarder la couleur de leur bec. Celui de la Corneille est noir et plus court, alors que le Corbeau se distingue par un bec gris avec une zone de peau nue à sa base.

Alors que le Corbeau marche et plane, la Corneille en est incapable. Cette dernière appuie amplement et énergiquement sur l’air en vol et se déplace à terre en sautillant.

D’une intelligence élevée, rivalisant avec celle des Primates. Ils sont capables de se servir d’outils et, plus surprenant, de les fabriquer.

Sa couleur noire et son croassement “lugubre” ont nourri bien des légendes. Au Moyen-Âge il devient un emblème de malheur et on le cloue sur les portes afin de conjurer le mauvais sort. Omnivores, leur goût pour la charogne a certainement contribué à ces légendes. Cette répugnance pour les charognards est pourtant infondée. Au contraire, ces animaux jouent le rôle d'équarrisseur.

Le 4 août dernier, le Corbeau Freux a une nouvelle fois été placé sur la liste des animaux dits “nuisibles”, laissant libre court à sa chasse. Ils ont pourtant un rôle essentiel à jouer dans la chaîne de la biodiversité.

Notice et article rédigés par Samuel Pasqualon

________


Découvrir tout l'univers Baleine sous Gravillon, et Mécaniques du Vivant sur France Culture :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2


Soutenir notre travail, bénévole et sans pub :

https://bit.ly/helloasso_donsUR_BSG


Nous contacter : contact@baleinesousgravillon.com

_______


Montage / programmation : Zeynab Tamoukh et Albane Couterot

Share

Embed

You may also like

Description

Le Renard de la fable ne nous a pas abusé, le plumage noir aux reflets violets métallisés du Corbeau freux est somptueux. En revanche, son ramage, le croassement, est peu mélodieux, caractérisé par un “raaarrh” râpeux, avec une tonalité nasale.

D’une espérance de vie de 20 ans, ces oiseaux grégaires (regroupés en colonies) passent toute leur vie en couple. Aptes à la reproduction dès la 2ème année, les femelles pondent en mars 3 à 5 œufs.

Pour différencier le Corbeau freux de la Corneille noire, il suffit de regarder la couleur de leur bec. Celui de la Corneille est noir et plus court, alors que le Corbeau se distingue par un bec gris avec une zone de peau nue à sa base.

Alors que le Corbeau marche et plane, la Corneille en est incapable. Cette dernière appuie amplement et énergiquement sur l’air en vol et se déplace à terre en sautillant.

D’une intelligence élevée, rivalisant avec celle des Primates. Ils sont capables de se servir d’outils et, plus surprenant, de les fabriquer.

Sa couleur noire et son croassement “lugubre” ont nourri bien des légendes. Au Moyen-Âge il devient un emblème de malheur et on le cloue sur les portes afin de conjurer le mauvais sort. Omnivores, leur goût pour la charogne a certainement contribué à ces légendes. Cette répugnance pour les charognards est pourtant infondée. Au contraire, ces animaux jouent le rôle d'équarrisseur.

Le 4 août dernier, le Corbeau Freux a une nouvelle fois été placé sur la liste des animaux dits “nuisibles”, laissant libre court à sa chasse. Ils ont pourtant un rôle essentiel à jouer dans la chaîne de la biodiversité.

Notice et article rédigés par Samuel Pasqualon

________


Découvrir tout l'univers Baleine sous Gravillon, et Mécaniques du Vivant sur France Culture :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2


Soutenir notre travail, bénévole et sans pub :

https://bit.ly/helloasso_donsUR_BSG


Nous contacter : contact@baleinesousgravillon.com

_______


Montage / programmation : Zeynab Tamoukh et Albane Couterot

Description

Le Renard de la fable ne nous a pas abusé, le plumage noir aux reflets violets métallisés du Corbeau freux est somptueux. En revanche, son ramage, le croassement, est peu mélodieux, caractérisé par un “raaarrh” râpeux, avec une tonalité nasale.

D’une espérance de vie de 20 ans, ces oiseaux grégaires (regroupés en colonies) passent toute leur vie en couple. Aptes à la reproduction dès la 2ème année, les femelles pondent en mars 3 à 5 œufs.

Pour différencier le Corbeau freux de la Corneille noire, il suffit de regarder la couleur de leur bec. Celui de la Corneille est noir et plus court, alors que le Corbeau se distingue par un bec gris avec une zone de peau nue à sa base.

Alors que le Corbeau marche et plane, la Corneille en est incapable. Cette dernière appuie amplement et énergiquement sur l’air en vol et se déplace à terre en sautillant.

D’une intelligence élevée, rivalisant avec celle des Primates. Ils sont capables de se servir d’outils et, plus surprenant, de les fabriquer.

Sa couleur noire et son croassement “lugubre” ont nourri bien des légendes. Au Moyen-Âge il devient un emblème de malheur et on le cloue sur les portes afin de conjurer le mauvais sort. Omnivores, leur goût pour la charogne a certainement contribué à ces légendes. Cette répugnance pour les charognards est pourtant infondée. Au contraire, ces animaux jouent le rôle d'équarrisseur.

Le 4 août dernier, le Corbeau Freux a une nouvelle fois été placé sur la liste des animaux dits “nuisibles”, laissant libre court à sa chasse. Ils ont pourtant un rôle essentiel à jouer dans la chaîne de la biodiversité.

Notice et article rédigés par Samuel Pasqualon

________


Découvrir tout l'univers Baleine sous Gravillon, et Mécaniques du Vivant sur France Culture :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2


Soutenir notre travail, bénévole et sans pub :

https://bit.ly/helloasso_donsUR_BSG


Nous contacter : contact@baleinesousgravillon.com

_______


Montage / programmation : Zeynab Tamoukh et Albane Couterot

Share

Embed

You may also like