#43 - Redirection écologique : à quoi faut-il renoncer ? - Jérôme Cuny cover
#43 - Redirection écologique : à quoi faut-il renoncer ? - Jérôme Cuny cover
Off we go ! - Le changement positif

#43 - Redirection écologique : à quoi faut-il renoncer ? - Jérôme Cuny

#43 - Redirection écologique : à quoi faut-il renoncer ? - Jérôme Cuny

1h08 |11/01/2023
Play
#43 - Redirection écologique : à quoi faut-il renoncer ? - Jérôme Cuny cover
#43 - Redirection écologique : à quoi faut-il renoncer ? - Jérôme Cuny cover
Off we go ! - Le changement positif

#43 - Redirection écologique : à quoi faut-il renoncer ? - Jérôme Cuny

#43 - Redirection écologique : à quoi faut-il renoncer ? - Jérôme Cuny

1h08 |11/01/2023
Play

Description

Depuis les 30 Glorieuses, nos niveaux de consommation ont augmenté dans des proportions déraisonnables. Et cela concerne tous les postes : Textile, énergie, transports, nourriture, … Nos rythmes de vie sont calés sur ce mode de consommation et la production nécessaire pour l’alimenter. Cela semble encore « normal » à bon nombre de personnes. Commander un article depuis son canapé et l’avoir dans l’heure est devenu habituel. Pourtant, nous le savons, ce rythme n’est pas tenable. Car pour ce confort, la facture sociale et environnementale est salée mais nous ne l’avons pas encore payée ; elle est en train d’arriver. Les ressources ne sont pas infinies et nous devons réduire les inégalités si nous souhaitons un monde durable.  Inévitablement, nous allons devoir changer nos habitudes. 


Nous devons dès aujourd’hui engager un processus de résilience. Nous allons devoir faire des choix impactants tous autant que nous sommes : particuliers, entrepreneurs,  gouvernements. Les avancées technologiques ne suffisent pas car elles adressent les moyens et non les finalités. Et c’est bien de cela qu’il s’agit : repenser les finalités pour redessiner les moyens. 

  

Aujourd’hui je reçois Jérôme Cuny. Jerôme est océanographe physicien de formation. Il est chercheur indépendant, enseignant, consultant et est spécialisé sur la reindustrialisation dans le cadre des limites planétaires. Il est également l'auteur du livre "Relocaliser" dans la collection "Fake Or Not Fake des éditions Tana". Avec Jérôme nous analysons comment nous en sommes arrivés là, nous abordons le principe de la redirection écologique.


Ressources, références et crédits

   

Chapters

  • Intro

    00:00

  • Présentation

    00:44

  • Discussion

    02:19

  • Outro

    01:07:46

Description

Depuis les 30 Glorieuses, nos niveaux de consommation ont augmenté dans des proportions déraisonnables. Et cela concerne tous les postes : Textile, énergie, transports, nourriture, … Nos rythmes de vie sont calés sur ce mode de consommation et la production nécessaire pour l’alimenter. Cela semble encore « normal » à bon nombre de personnes. Commander un article depuis son canapé et l’avoir dans l’heure est devenu habituel. Pourtant, nous le savons, ce rythme n’est pas tenable. Car pour ce confort, la facture sociale et environnementale est salée mais nous ne l’avons pas encore payée ; elle est en train d’arriver. Les ressources ne sont pas infinies et nous devons réduire les inégalités si nous souhaitons un monde durable.  Inévitablement, nous allons devoir changer nos habitudes. 


Nous devons dès aujourd’hui engager un processus de résilience. Nous allons devoir faire des choix impactants tous autant que nous sommes : particuliers, entrepreneurs,  gouvernements. Les avancées technologiques ne suffisent pas car elles adressent les moyens et non les finalités. Et c’est bien de cela qu’il s’agit : repenser les finalités pour redessiner les moyens. 

  

Aujourd’hui je reçois Jérôme Cuny. Jerôme est océanographe physicien de formation. Il est chercheur indépendant, enseignant, consultant et est spécialisé sur la reindustrialisation dans le cadre des limites planétaires. Il est également l'auteur du livre "Relocaliser" dans la collection "Fake Or Not Fake des éditions Tana". Avec Jérôme nous analysons comment nous en sommes arrivés là, nous abordons le principe de la redirection écologique.


Ressources, références et crédits

   

Chapters

  • Intro

    00:00

  • Présentation

    00:44

  • Discussion

    02:19

  • Outro

    01:07:46

Share

Embed

You may also like

Description

Depuis les 30 Glorieuses, nos niveaux de consommation ont augmenté dans des proportions déraisonnables. Et cela concerne tous les postes : Textile, énergie, transports, nourriture, … Nos rythmes de vie sont calés sur ce mode de consommation et la production nécessaire pour l’alimenter. Cela semble encore « normal » à bon nombre de personnes. Commander un article depuis son canapé et l’avoir dans l’heure est devenu habituel. Pourtant, nous le savons, ce rythme n’est pas tenable. Car pour ce confort, la facture sociale et environnementale est salée mais nous ne l’avons pas encore payée ; elle est en train d’arriver. Les ressources ne sont pas infinies et nous devons réduire les inégalités si nous souhaitons un monde durable.  Inévitablement, nous allons devoir changer nos habitudes. 


Nous devons dès aujourd’hui engager un processus de résilience. Nous allons devoir faire des choix impactants tous autant que nous sommes : particuliers, entrepreneurs,  gouvernements. Les avancées technologiques ne suffisent pas car elles adressent les moyens et non les finalités. Et c’est bien de cela qu’il s’agit : repenser les finalités pour redessiner les moyens. 

  

Aujourd’hui je reçois Jérôme Cuny. Jerôme est océanographe physicien de formation. Il est chercheur indépendant, enseignant, consultant et est spécialisé sur la reindustrialisation dans le cadre des limites planétaires. Il est également l'auteur du livre "Relocaliser" dans la collection "Fake Or Not Fake des éditions Tana". Avec Jérôme nous analysons comment nous en sommes arrivés là, nous abordons le principe de la redirection écologique.


Ressources, références et crédits

   

Chapters

  • Intro

    00:00

  • Présentation

    00:44

  • Discussion

    02:19

  • Outro

    01:07:46

Description

Depuis les 30 Glorieuses, nos niveaux de consommation ont augmenté dans des proportions déraisonnables. Et cela concerne tous les postes : Textile, énergie, transports, nourriture, … Nos rythmes de vie sont calés sur ce mode de consommation et la production nécessaire pour l’alimenter. Cela semble encore « normal » à bon nombre de personnes. Commander un article depuis son canapé et l’avoir dans l’heure est devenu habituel. Pourtant, nous le savons, ce rythme n’est pas tenable. Car pour ce confort, la facture sociale et environnementale est salée mais nous ne l’avons pas encore payée ; elle est en train d’arriver. Les ressources ne sont pas infinies et nous devons réduire les inégalités si nous souhaitons un monde durable.  Inévitablement, nous allons devoir changer nos habitudes. 


Nous devons dès aujourd’hui engager un processus de résilience. Nous allons devoir faire des choix impactants tous autant que nous sommes : particuliers, entrepreneurs,  gouvernements. Les avancées technologiques ne suffisent pas car elles adressent les moyens et non les finalités. Et c’est bien de cela qu’il s’agit : repenser les finalités pour redessiner les moyens. 

  

Aujourd’hui je reçois Jérôme Cuny. Jerôme est océanographe physicien de formation. Il est chercheur indépendant, enseignant, consultant et est spécialisé sur la reindustrialisation dans le cadre des limites planétaires. Il est également l'auteur du livre "Relocaliser" dans la collection "Fake Or Not Fake des éditions Tana". Avec Jérôme nous analysons comment nous en sommes arrivés là, nous abordons le principe de la redirection écologique.


Ressources, références et crédits

   

Chapters

  • Intro

    00:00

  • Présentation

    00:44

  • Discussion

    02:19

  • Outro

    01:07:46

Share

Embed

You may also like