undefined cover
undefined cover
EP3 - le reportage : Pour l'IVG, les luttes encore à mener cover
EP3 - le reportage : Pour l'IVG, les luttes encore à mener cover
Penser les luttes - Radio Parleur

EP3 - le reportage : Pour l'IVG, les luttes encore à mener

EP3 - le reportage : Pour l'IVG, les luttes encore à mener

13min |22/04/2024|

614

Play
undefined cover
undefined cover
EP3 - le reportage : Pour l'IVG, les luttes encore à mener cover
EP3 - le reportage : Pour l'IVG, les luttes encore à mener cover
Penser les luttes - Radio Parleur

EP3 - le reportage : Pour l'IVG, les luttes encore à mener

EP3 - le reportage : Pour l'IVG, les luttes encore à mener

13min |22/04/2024|

614

Play

Description

L’inscription dans la Constitution de la liberté d’accéder à l’IVG, change-t-elle concrètement quelque chose sur le terrain ?


La France est le premier pays du monde à inscrire l’avortement dans sa Constitution. Il y a environ un mois, le Président de la République inaugurait la cérémonie de scellement de la loi constitutionnelle portant sur la liberté de recourir à l’interruption volontaire de grossesse.

Nous sommes allé·es dans un des centres du Planning Familial, à Paris et avons parlé avec les deux animatrices de prévention en santé sexuelle, Vaena et Camille, qui se battent au sein de l’association pour un accès facilité à l’IVG et sa détabouisation. C’est aussi le but du réseau REVHO, le premier réseau de santé intervenant dans le domaine de l’IVG. Selon sa présidente Sophie Gaudu, que vous entendrez dans ce reportage, il existe beaucoup des professionnel·les de santé souhaitent s'investir dans la pratique de l’avortement mais qu’il n’y a pas assez de postes, surtout dans les hôpitaux. 

Nous avons rencontré deux jeunes femmes qui ont récemment avorté et qui nous racontent leur expérience par rapport à la stigmatisation et la complexification de ce sujet dans notre société.

Un reportage réalisé et monté par Clarissa Hofmann. Mixage par Arthur Faraldi.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

L’inscription dans la Constitution de la liberté d’accéder à l’IVG, change-t-elle concrètement quelque chose sur le terrain ?


La France est le premier pays du monde à inscrire l’avortement dans sa Constitution. Il y a environ un mois, le Président de la République inaugurait la cérémonie de scellement de la loi constitutionnelle portant sur la liberté de recourir à l’interruption volontaire de grossesse.

Nous sommes allé·es dans un des centres du Planning Familial, à Paris et avons parlé avec les deux animatrices de prévention en santé sexuelle, Vaena et Camille, qui se battent au sein de l’association pour un accès facilité à l’IVG et sa détabouisation. C’est aussi le but du réseau REVHO, le premier réseau de santé intervenant dans le domaine de l’IVG. Selon sa présidente Sophie Gaudu, que vous entendrez dans ce reportage, il existe beaucoup des professionnel·les de santé souhaitent s'investir dans la pratique de l’avortement mais qu’il n’y a pas assez de postes, surtout dans les hôpitaux. 

Nous avons rencontré deux jeunes femmes qui ont récemment avorté et qui nous racontent leur expérience par rapport à la stigmatisation et la complexification de ce sujet dans notre société.

Un reportage réalisé et monté par Clarissa Hofmann. Mixage par Arthur Faraldi.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like

Description

L’inscription dans la Constitution de la liberté d’accéder à l’IVG, change-t-elle concrètement quelque chose sur le terrain ?


La France est le premier pays du monde à inscrire l’avortement dans sa Constitution. Il y a environ un mois, le Président de la République inaugurait la cérémonie de scellement de la loi constitutionnelle portant sur la liberté de recourir à l’interruption volontaire de grossesse.

Nous sommes allé·es dans un des centres du Planning Familial, à Paris et avons parlé avec les deux animatrices de prévention en santé sexuelle, Vaena et Camille, qui se battent au sein de l’association pour un accès facilité à l’IVG et sa détabouisation. C’est aussi le but du réseau REVHO, le premier réseau de santé intervenant dans le domaine de l’IVG. Selon sa présidente Sophie Gaudu, que vous entendrez dans ce reportage, il existe beaucoup des professionnel·les de santé souhaitent s'investir dans la pratique de l’avortement mais qu’il n’y a pas assez de postes, surtout dans les hôpitaux. 

Nous avons rencontré deux jeunes femmes qui ont récemment avorté et qui nous racontent leur expérience par rapport à la stigmatisation et la complexification de ce sujet dans notre société.

Un reportage réalisé et monté par Clarissa Hofmann. Mixage par Arthur Faraldi.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

L’inscription dans la Constitution de la liberté d’accéder à l’IVG, change-t-elle concrètement quelque chose sur le terrain ?


La France est le premier pays du monde à inscrire l’avortement dans sa Constitution. Il y a environ un mois, le Président de la République inaugurait la cérémonie de scellement de la loi constitutionnelle portant sur la liberté de recourir à l’interruption volontaire de grossesse.

Nous sommes allé·es dans un des centres du Planning Familial, à Paris et avons parlé avec les deux animatrices de prévention en santé sexuelle, Vaena et Camille, qui se battent au sein de l’association pour un accès facilité à l’IVG et sa détabouisation. C’est aussi le but du réseau REVHO, le premier réseau de santé intervenant dans le domaine de l’IVG. Selon sa présidente Sophie Gaudu, que vous entendrez dans ce reportage, il existe beaucoup des professionnel·les de santé souhaitent s'investir dans la pratique de l’avortement mais qu’il n’y a pas assez de postes, surtout dans les hôpitaux. 

Nous avons rencontré deux jeunes femmes qui ont récemment avorté et qui nous racontent leur expérience par rapport à la stigmatisation et la complexification de ce sujet dans notre société.

Un reportage réalisé et monté par Clarissa Hofmann. Mixage par Arthur Faraldi.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like