#10 Anousha, la jeune mariée aidante témoigne du combat contre le cancer cover
#10 Anousha, la jeune mariée aidante témoigne du combat contre le cancer cover
Plan Aidants le podcast des Aidants

#10 Anousha, la jeune mariée aidante témoigne du combat contre le cancer

#10 Anousha, la jeune mariée aidante témoigne du combat contre le cancer

21min |05/05/2021
Play
#10 Anousha, la jeune mariée aidante témoigne du combat contre le cancer cover
#10 Anousha, la jeune mariée aidante témoigne du combat contre le cancer cover
Plan Aidants le podcast des Aidants

#10 Anousha, la jeune mariée aidante témoigne du combat contre le cancer

#10 Anousha, la jeune mariée aidante témoigne du combat contre le cancer

21min |05/05/2021
Play

Description

En octobre 2019, on a diagnostiqué un cancer du côlon au mari d’Anousha. Il avait 33 ans, Anousha 26. 

Leurs vies ont basculé du jour au lendemain. 

Nous nous sommes découvertes grâce à Instagram, car elle suit mon compte Plan Aidants. 

Elle m’a contacté pour me parler de son compte « ma vie d’aidante » et du livre qu’elle a écrit sur son expérience. Elle témoigne dans son livre de leur expérience et de tout ce qui les a bousculés. Ecrire pour ne pas oublier et témoigner. 

Dans cet épisode rempli de pudeur, nous avons échangé sur l’amour, la dépression et ce qui nous rend plus fort dans l’adversité. 

J’ai ressenti combien l’amour entre eux est fort et combien ils ont été un soutien indéfectible l’un pour l’autre, à différents moments de leur combat. 

Anousha a accompagné son mari pendant ses rendez vous médicaux, à la clinique pour son opération et pendant sa chimiothérapie. 

De manière factuelle, elle était garante du respect de la prise de son traitement et de la traduction de ce qui se passait. 

Je lui ai demandé comment s’est comporté le corps médical envers elle. Comment l’ont-ils considéré : uniquement comme  l’aidante de son mari ou prenait il en compte sa personne, son inquiétude face à des informations difficiles à entendre quand on est jeune ? 

Nous avons parlé d’amour, de ce que la maladie a changé dans leurs relations, de la différence entre les hommes et les femmes dans le ressenti, dans la demande d’aide vers l’extérieur. 

Anousha a éprouvé le besoin de se faire accompagner par un psychologue car elle a sombré dans la dépression. Elle a aussi culpabilisé d’avoir besoin d’aide. 

Dès le début de leur parcours de soin, Anousha a écrit un journal pour extérioriser ses émotions,  témoigner de ce qu’elle a vécu pour que son expérience serve à d’autres personnes dans sa situation. 

Elle nous raconte pourquoi et comment son journal d’une aidante est devenu un témoignage de sa vie d’aidante et a contribué à sa thérapie et à un immense travail d’introspection. 

Je vous souhaite une très belle écoute ! 

Vous avez aimé cet épisode ? Mettez 5 étoiles ou commentez ! 

Vous vous retrouvez dans ce témoignage d’aidant ? 

Rejoignez la communauté Plan Aidants sur Facebook  https://www.facebook.com/plan.aidants.podcast/   

Instagram https://www.instagram.com/podcast_plan_aidants/

Montage : Les pieds dans le pod 

Description

En octobre 2019, on a diagnostiqué un cancer du côlon au mari d’Anousha. Il avait 33 ans, Anousha 26. 

Leurs vies ont basculé du jour au lendemain. 

Nous nous sommes découvertes grâce à Instagram, car elle suit mon compte Plan Aidants. 

Elle m’a contacté pour me parler de son compte « ma vie d’aidante » et du livre qu’elle a écrit sur son expérience. Elle témoigne dans son livre de leur expérience et de tout ce qui les a bousculés. Ecrire pour ne pas oublier et témoigner. 

Dans cet épisode rempli de pudeur, nous avons échangé sur l’amour, la dépression et ce qui nous rend plus fort dans l’adversité. 

J’ai ressenti combien l’amour entre eux est fort et combien ils ont été un soutien indéfectible l’un pour l’autre, à différents moments de leur combat. 

Anousha a accompagné son mari pendant ses rendez vous médicaux, à la clinique pour son opération et pendant sa chimiothérapie. 

De manière factuelle, elle était garante du respect de la prise de son traitement et de la traduction de ce qui se passait. 

Je lui ai demandé comment s’est comporté le corps médical envers elle. Comment l’ont-ils considéré : uniquement comme  l’aidante de son mari ou prenait il en compte sa personne, son inquiétude face à des informations difficiles à entendre quand on est jeune ? 

Nous avons parlé d’amour, de ce que la maladie a changé dans leurs relations, de la différence entre les hommes et les femmes dans le ressenti, dans la demande d’aide vers l’extérieur. 

Anousha a éprouvé le besoin de se faire accompagner par un psychologue car elle a sombré dans la dépression. Elle a aussi culpabilisé d’avoir besoin d’aide. 

Dès le début de leur parcours de soin, Anousha a écrit un journal pour extérioriser ses émotions,  témoigner de ce qu’elle a vécu pour que son expérience serve à d’autres personnes dans sa situation. 

Elle nous raconte pourquoi et comment son journal d’une aidante est devenu un témoignage de sa vie d’aidante et a contribué à sa thérapie et à un immense travail d’introspection. 

Je vous souhaite une très belle écoute ! 

Vous avez aimé cet épisode ? Mettez 5 étoiles ou commentez ! 

Vous vous retrouvez dans ce témoignage d’aidant ? 

Rejoignez la communauté Plan Aidants sur Facebook  https://www.facebook.com/plan.aidants.podcast/   

Instagram https://www.instagram.com/podcast_plan_aidants/

Montage : Les pieds dans le pod 

Share

Embed

You may also like

Description

En octobre 2019, on a diagnostiqué un cancer du côlon au mari d’Anousha. Il avait 33 ans, Anousha 26. 

Leurs vies ont basculé du jour au lendemain. 

Nous nous sommes découvertes grâce à Instagram, car elle suit mon compte Plan Aidants. 

Elle m’a contacté pour me parler de son compte « ma vie d’aidante » et du livre qu’elle a écrit sur son expérience. Elle témoigne dans son livre de leur expérience et de tout ce qui les a bousculés. Ecrire pour ne pas oublier et témoigner. 

Dans cet épisode rempli de pudeur, nous avons échangé sur l’amour, la dépression et ce qui nous rend plus fort dans l’adversité. 

J’ai ressenti combien l’amour entre eux est fort et combien ils ont été un soutien indéfectible l’un pour l’autre, à différents moments de leur combat. 

Anousha a accompagné son mari pendant ses rendez vous médicaux, à la clinique pour son opération et pendant sa chimiothérapie. 

De manière factuelle, elle était garante du respect de la prise de son traitement et de la traduction de ce qui se passait. 

Je lui ai demandé comment s’est comporté le corps médical envers elle. Comment l’ont-ils considéré : uniquement comme  l’aidante de son mari ou prenait il en compte sa personne, son inquiétude face à des informations difficiles à entendre quand on est jeune ? 

Nous avons parlé d’amour, de ce que la maladie a changé dans leurs relations, de la différence entre les hommes et les femmes dans le ressenti, dans la demande d’aide vers l’extérieur. 

Anousha a éprouvé le besoin de se faire accompagner par un psychologue car elle a sombré dans la dépression. Elle a aussi culpabilisé d’avoir besoin d’aide. 

Dès le début de leur parcours de soin, Anousha a écrit un journal pour extérioriser ses émotions,  témoigner de ce qu’elle a vécu pour que son expérience serve à d’autres personnes dans sa situation. 

Elle nous raconte pourquoi et comment son journal d’une aidante est devenu un témoignage de sa vie d’aidante et a contribué à sa thérapie et à un immense travail d’introspection. 

Je vous souhaite une très belle écoute ! 

Vous avez aimé cet épisode ? Mettez 5 étoiles ou commentez ! 

Vous vous retrouvez dans ce témoignage d’aidant ? 

Rejoignez la communauté Plan Aidants sur Facebook  https://www.facebook.com/plan.aidants.podcast/   

Instagram https://www.instagram.com/podcast_plan_aidants/

Montage : Les pieds dans le pod 

Description

En octobre 2019, on a diagnostiqué un cancer du côlon au mari d’Anousha. Il avait 33 ans, Anousha 26. 

Leurs vies ont basculé du jour au lendemain. 

Nous nous sommes découvertes grâce à Instagram, car elle suit mon compte Plan Aidants. 

Elle m’a contacté pour me parler de son compte « ma vie d’aidante » et du livre qu’elle a écrit sur son expérience. Elle témoigne dans son livre de leur expérience et de tout ce qui les a bousculés. Ecrire pour ne pas oublier et témoigner. 

Dans cet épisode rempli de pudeur, nous avons échangé sur l’amour, la dépression et ce qui nous rend plus fort dans l’adversité. 

J’ai ressenti combien l’amour entre eux est fort et combien ils ont été un soutien indéfectible l’un pour l’autre, à différents moments de leur combat. 

Anousha a accompagné son mari pendant ses rendez vous médicaux, à la clinique pour son opération et pendant sa chimiothérapie. 

De manière factuelle, elle était garante du respect de la prise de son traitement et de la traduction de ce qui se passait. 

Je lui ai demandé comment s’est comporté le corps médical envers elle. Comment l’ont-ils considéré : uniquement comme  l’aidante de son mari ou prenait il en compte sa personne, son inquiétude face à des informations difficiles à entendre quand on est jeune ? 

Nous avons parlé d’amour, de ce que la maladie a changé dans leurs relations, de la différence entre les hommes et les femmes dans le ressenti, dans la demande d’aide vers l’extérieur. 

Anousha a éprouvé le besoin de se faire accompagner par un psychologue car elle a sombré dans la dépression. Elle a aussi culpabilisé d’avoir besoin d’aide. 

Dès le début de leur parcours de soin, Anousha a écrit un journal pour extérioriser ses émotions,  témoigner de ce qu’elle a vécu pour que son expérience serve à d’autres personnes dans sa situation. 

Elle nous raconte pourquoi et comment son journal d’une aidante est devenu un témoignage de sa vie d’aidante et a contribué à sa thérapie et à un immense travail d’introspection. 

Je vous souhaite une très belle écoute ! 

Vous avez aimé cet épisode ? Mettez 5 étoiles ou commentez ! 

Vous vous retrouvez dans ce témoignage d’aidant ? 

Rejoignez la communauté Plan Aidants sur Facebook  https://www.facebook.com/plan.aidants.podcast/   

Instagram https://www.instagram.com/podcast_plan_aidants/

Montage : Les pieds dans le pod 

Share

Embed

You may also like