#06-Pascale Laborier: Les 1001 facettes de la liberté académique cover
#06-Pascale Laborier: Les 1001 facettes de la liberté académique cover
Politistes dans la Cité

#06-Pascale Laborier: Les 1001 facettes de la liberté académique

#06-Pascale Laborier: Les 1001 facettes de la liberté académique

37min |12/05/2021
Listen
#06-Pascale Laborier: Les 1001 facettes de la liberté académique cover
#06-Pascale Laborier: Les 1001 facettes de la liberté académique cover
Politistes dans la Cité

#06-Pascale Laborier: Les 1001 facettes de la liberté académique

#06-Pascale Laborier: Les 1001 facettes de la liberté académique

37min |12/05/2021
Listen

Description

Dans cet épisode de Politistes dans la Cité, nous tendons le micro à Pascale Laborier, professeure de science politique à l’Université Paris 10 Nanterre, pour évoquer ses recherches et multiples engagements dans l’espace public, notamment depuis qu’elle a été conseillère au sein du Cabinet de Thierry Mandon entre 2015 et 2017. Depuis, elle a continué son engagement scientifique et politique sous d’autres formes, en étant notamment commissaire de l’exposition Poser pour la liberté, lancée à la Cité du Design de Saint Étienne. Cette exposition va démarrer un circuit international à partir de septembre 2021, et en cette période confinée et culturellement restreinte, nous vous recommandons chaudement d’y jeter un oeil!  

Dans cet épisode, il est question de culture, d’engagement, de temporalité de l’action publique, mais aussi de liberté académique, de ce que signifie être un chercheur en danger et d’être contraint à l’exil… et de la difficulté à mobiliser autour de ces enjeux. Nous vous souhaitons une bonne écoute !

Pour aller plus loin

Pascale Laborier, Leyla Dakhli et Frank Wolff (ed.), Scholars at Risk, Rescue Politics and Institutional Opportunities in Comparative and Long Term Perspective, Springer, Migrations Societies, 2021 (à paraître).

Pascale Laborier, « Être un chercheur en danger, entre entreprises de sauvetage et dispositifs d’accueilspécifiques », dans Vanessa Frangville, Aude Merlin, Jihane Sfeir, Pierre-Etienne Vandamme (dir.), La liberté académique : principes enjeux et menaces, Bruxelles, Presses Universitaires de Bruxelles, 2021, p. 221-231. 

Pascale Laborier (dir.) Hommes & Migrations, Hors Série, « Poser pour la liberté. Portrait de scientifiques en exil », Automne 2020. 

Pascale Laborier, « La responsabilité de la solidarité, ici et là-bas », dans Favarel  G. & Colonomos A. (dir.) Pour Fariba Adelkhah et Roland Marchal, chercheurs en périls, Paris Presses de Science po, 2020, p. 73-79.

Pascale Laborier et Sophie Wauquier, « Les libertés académiques, une affaire d’État ? L’exemple de la création d’un programme dédié en France », dans Mélanie Duclos et Anders Fjeld (dir.) Liberté de la recherche. Conflits, pratiques, horizons, Paris, Kimé, 2019, p.71-84. 

Pascale Laborier et Denis Bocquet, Sociologie de Berlin, Paris, La Découverte, 2016. 

Pascale Laborier, « Les sciences camérales, prolégomènes à toute bureaucratie future ou parades pour gibiers de potence ? », dans P. Laborier et al. (dir.), Les sciences camérales : activités pratiques et histoire des dispositifs publics,  Paris, PUF, 2011, p. 11-30.

Description

Dans cet épisode de Politistes dans la Cité, nous tendons le micro à Pascale Laborier, professeure de science politique à l’Université Paris 10 Nanterre, pour évoquer ses recherches et multiples engagements dans l’espace public, notamment depuis qu’elle a été conseillère au sein du Cabinet de Thierry Mandon entre 2015 et 2017. Depuis, elle a continué son engagement scientifique et politique sous d’autres formes, en étant notamment commissaire de l’exposition Poser pour la liberté, lancée à la Cité du Design de Saint Étienne. Cette exposition va démarrer un circuit international à partir de septembre 2021, et en cette période confinée et culturellement restreinte, nous vous recommandons chaudement d’y jeter un oeil!  

Dans cet épisode, il est question de culture, d’engagement, de temporalité de l’action publique, mais aussi de liberté académique, de ce que signifie être un chercheur en danger et d’être contraint à l’exil… et de la difficulté à mobiliser autour de ces enjeux. Nous vous souhaitons une bonne écoute !

Pour aller plus loin

Pascale Laborier, Leyla Dakhli et Frank Wolff (ed.), Scholars at Risk, Rescue Politics and Institutional Opportunities in Comparative and Long Term Perspective, Springer, Migrations Societies, 2021 (à paraître).

Pascale Laborier, « Être un chercheur en danger, entre entreprises de sauvetage et dispositifs d’accueilspécifiques », dans Vanessa Frangville, Aude Merlin, Jihane Sfeir, Pierre-Etienne Vandamme (dir.), La liberté académique : principes enjeux et menaces, Bruxelles, Presses Universitaires de Bruxelles, 2021, p. 221-231. 

Pascale Laborier (dir.) Hommes & Migrations, Hors Série, « Poser pour la liberté. Portrait de scientifiques en exil », Automne 2020. 

Pascale Laborier, « La responsabilité de la solidarité, ici et là-bas », dans Favarel  G. & Colonomos A. (dir.) Pour Fariba Adelkhah et Roland Marchal, chercheurs en périls, Paris Presses de Science po, 2020, p. 73-79.

Pascale Laborier et Sophie Wauquier, « Les libertés académiques, une affaire d’État ? L’exemple de la création d’un programme dédié en France », dans Mélanie Duclos et Anders Fjeld (dir.) Liberté de la recherche. Conflits, pratiques, horizons, Paris, Kimé, 2019, p.71-84. 

Pascale Laborier et Denis Bocquet, Sociologie de Berlin, Paris, La Découverte, 2016. 

Pascale Laborier, « Les sciences camérales, prolégomènes à toute bureaucratie future ou parades pour gibiers de potence ? », dans P. Laborier et al. (dir.), Les sciences camérales : activités pratiques et histoire des dispositifs publics,  Paris, PUF, 2011, p. 11-30.

Share

Embed

You may also like

Description

Dans cet épisode de Politistes dans la Cité, nous tendons le micro à Pascale Laborier, professeure de science politique à l’Université Paris 10 Nanterre, pour évoquer ses recherches et multiples engagements dans l’espace public, notamment depuis qu’elle a été conseillère au sein du Cabinet de Thierry Mandon entre 2015 et 2017. Depuis, elle a continué son engagement scientifique et politique sous d’autres formes, en étant notamment commissaire de l’exposition Poser pour la liberté, lancée à la Cité du Design de Saint Étienne. Cette exposition va démarrer un circuit international à partir de septembre 2021, et en cette période confinée et culturellement restreinte, nous vous recommandons chaudement d’y jeter un oeil!  

Dans cet épisode, il est question de culture, d’engagement, de temporalité de l’action publique, mais aussi de liberté académique, de ce que signifie être un chercheur en danger et d’être contraint à l’exil… et de la difficulté à mobiliser autour de ces enjeux. Nous vous souhaitons une bonne écoute !

Pour aller plus loin

Pascale Laborier, Leyla Dakhli et Frank Wolff (ed.), Scholars at Risk, Rescue Politics and Institutional Opportunities in Comparative and Long Term Perspective, Springer, Migrations Societies, 2021 (à paraître).

Pascale Laborier, « Être un chercheur en danger, entre entreprises de sauvetage et dispositifs d’accueilspécifiques », dans Vanessa Frangville, Aude Merlin, Jihane Sfeir, Pierre-Etienne Vandamme (dir.), La liberté académique : principes enjeux et menaces, Bruxelles, Presses Universitaires de Bruxelles, 2021, p. 221-231. 

Pascale Laborier (dir.) Hommes & Migrations, Hors Série, « Poser pour la liberté. Portrait de scientifiques en exil », Automne 2020. 

Pascale Laborier, « La responsabilité de la solidarité, ici et là-bas », dans Favarel  G. & Colonomos A. (dir.) Pour Fariba Adelkhah et Roland Marchal, chercheurs en périls, Paris Presses de Science po, 2020, p. 73-79.

Pascale Laborier et Sophie Wauquier, « Les libertés académiques, une affaire d’État ? L’exemple de la création d’un programme dédié en France », dans Mélanie Duclos et Anders Fjeld (dir.) Liberté de la recherche. Conflits, pratiques, horizons, Paris, Kimé, 2019, p.71-84. 

Pascale Laborier et Denis Bocquet, Sociologie de Berlin, Paris, La Découverte, 2016. 

Pascale Laborier, « Les sciences camérales, prolégomènes à toute bureaucratie future ou parades pour gibiers de potence ? », dans P. Laborier et al. (dir.), Les sciences camérales : activités pratiques et histoire des dispositifs publics,  Paris, PUF, 2011, p. 11-30.

Description

Dans cet épisode de Politistes dans la Cité, nous tendons le micro à Pascale Laborier, professeure de science politique à l’Université Paris 10 Nanterre, pour évoquer ses recherches et multiples engagements dans l’espace public, notamment depuis qu’elle a été conseillère au sein du Cabinet de Thierry Mandon entre 2015 et 2017. Depuis, elle a continué son engagement scientifique et politique sous d’autres formes, en étant notamment commissaire de l’exposition Poser pour la liberté, lancée à la Cité du Design de Saint Étienne. Cette exposition va démarrer un circuit international à partir de septembre 2021, et en cette période confinée et culturellement restreinte, nous vous recommandons chaudement d’y jeter un oeil!  

Dans cet épisode, il est question de culture, d’engagement, de temporalité de l’action publique, mais aussi de liberté académique, de ce que signifie être un chercheur en danger et d’être contraint à l’exil… et de la difficulté à mobiliser autour de ces enjeux. Nous vous souhaitons une bonne écoute !

Pour aller plus loin

Pascale Laborier, Leyla Dakhli et Frank Wolff (ed.), Scholars at Risk, Rescue Politics and Institutional Opportunities in Comparative and Long Term Perspective, Springer, Migrations Societies, 2021 (à paraître).

Pascale Laborier, « Être un chercheur en danger, entre entreprises de sauvetage et dispositifs d’accueilspécifiques », dans Vanessa Frangville, Aude Merlin, Jihane Sfeir, Pierre-Etienne Vandamme (dir.), La liberté académique : principes enjeux et menaces, Bruxelles, Presses Universitaires de Bruxelles, 2021, p. 221-231. 

Pascale Laborier (dir.) Hommes & Migrations, Hors Série, « Poser pour la liberté. Portrait de scientifiques en exil », Automne 2020. 

Pascale Laborier, « La responsabilité de la solidarité, ici et là-bas », dans Favarel  G. & Colonomos A. (dir.) Pour Fariba Adelkhah et Roland Marchal, chercheurs en périls, Paris Presses de Science po, 2020, p. 73-79.

Pascale Laborier et Sophie Wauquier, « Les libertés académiques, une affaire d’État ? L’exemple de la création d’un programme dédié en France », dans Mélanie Duclos et Anders Fjeld (dir.) Liberté de la recherche. Conflits, pratiques, horizons, Paris, Kimé, 2019, p.71-84. 

Pascale Laborier et Denis Bocquet, Sociologie de Berlin, Paris, La Découverte, 2016. 

Pascale Laborier, « Les sciences camérales, prolégomènes à toute bureaucratie future ou parades pour gibiers de potence ? », dans P. Laborier et al. (dir.), Les sciences camérales : activités pratiques et histoire des dispositifs publics,  Paris, PUF, 2011, p. 11-30.

Share

Embed

You may also like