undefined cover
undefined cover
#27-Claire Sécail: A vos écrans ! Ou du danger politique de certaines émissions de "divertissement"... cover
#27-Claire Sécail: A vos écrans ! Ou du danger politique de certaines émissions de "divertissement"... cover
Politistes dans la Cité

#27-Claire Sécail: A vos écrans ! Ou du danger politique de certaines émissions de "divertissement"...

#27-Claire Sécail: A vos écrans ! Ou du danger politique de certaines émissions de "divertissement"...

55min |11/05/2023
Play
undefined cover
undefined cover
#27-Claire Sécail: A vos écrans ! Ou du danger politique de certaines émissions de "divertissement"... cover
#27-Claire Sécail: A vos écrans ! Ou du danger politique de certaines émissions de "divertissement"... cover
Politistes dans la Cité

#27-Claire Sécail: A vos écrans ! Ou du danger politique de certaines émissions de "divertissement"...

#27-Claire Sécail: A vos écrans ! Ou du danger politique de certaines émissions de "divertissement"...

55min |11/05/2023
Play

Description

Dans ce nouvel épisode de Politistes dans la Cité, nous tendons le micro à Claire Sécail, chargée de recherche au CERLIS/CNRS, spécialiste des médias et de communication politique.

Dans cet entretien, nous sommes revenues sur son parcours marqué par une forte interdisciplinarité, entre l'histoire, sa discipline d'origine, mais aussi les études de communication et la science politique. Bien que vantée et mise en avant par les institutions, et "évidente" du point de vue des objets qui sont les siens, cette interdisciplinarité a aussi constitué un défi pour la chercheuse dans son parcours de recrutement sur lequel elle est revenue dans la première partie de cette émission.


Dans la seconde partie de l'entretien, nous sommes longuement revenues sur l'étude qu'elle a publiée sur la campagne présidentielle de 2022 vue par Cyril Hanouna, l'animateur de Touche pas à mon Poste (TPMP) sur C8, et qui a valu à Claire Sécail de faire l'objet d'une forte attention médiatique mais aussi de discours de haine pour avoir montré en quoi TPMP participait d'une extrême-droitisation du débat public. Comment travaille-t-on sur une telle émission ? Comment la construit-on comme un objet de science politique ? Comment gère-t-on la réception de son travail ? Quelle mission s'assigne-t-on en tant que chercheuse lorsqu'il est question de démocratie et de débat public ?


Une conversation à nouveau très riche, qui se conclut comme toujours par une question insolite, cette fois-ci sur les émissions "du bon vieux temps". 


Pour aller plus loin


Claire Sécail, Emmanuelle Fantin, Valérie Schafer, « L’animal médiatique, au croisement des études animales et de l’histoire culturelle », Le Temps des médias, n° 40, printemps 2023. 


Claire Sécail, « L’élection présidentielle 2022 vue par Cyril Hanouna.  2.2 La campagne (janvier-avril 2022) », 9 novembre 2022. 


Claire Sécail, « L’élection présidentielle 2022 vue par Cyril Hanouna.  1.2 La pré-campagne
(septembre-décembre 2021) », 26 janvier 2022. 


Claire Sécail, Les meetings électoraux. Scènes et coulisses de la présidentielle de 2017, Presses universitaires du Septentrion, 2020. 


Claire Sécail, Le Crime à l’écran. Le fait divers à la télévision française (1950-2010), INA/ Nouveau monde Editions, 2010.   

Description

Dans ce nouvel épisode de Politistes dans la Cité, nous tendons le micro à Claire Sécail, chargée de recherche au CERLIS/CNRS, spécialiste des médias et de communication politique.

Dans cet entretien, nous sommes revenues sur son parcours marqué par une forte interdisciplinarité, entre l'histoire, sa discipline d'origine, mais aussi les études de communication et la science politique. Bien que vantée et mise en avant par les institutions, et "évidente" du point de vue des objets qui sont les siens, cette interdisciplinarité a aussi constitué un défi pour la chercheuse dans son parcours de recrutement sur lequel elle est revenue dans la première partie de cette émission.


Dans la seconde partie de l'entretien, nous sommes longuement revenues sur l'étude qu'elle a publiée sur la campagne présidentielle de 2022 vue par Cyril Hanouna, l'animateur de Touche pas à mon Poste (TPMP) sur C8, et qui a valu à Claire Sécail de faire l'objet d'une forte attention médiatique mais aussi de discours de haine pour avoir montré en quoi TPMP participait d'une extrême-droitisation du débat public. Comment travaille-t-on sur une telle émission ? Comment la construit-on comme un objet de science politique ? Comment gère-t-on la réception de son travail ? Quelle mission s'assigne-t-on en tant que chercheuse lorsqu'il est question de démocratie et de débat public ?


Une conversation à nouveau très riche, qui se conclut comme toujours par une question insolite, cette fois-ci sur les émissions "du bon vieux temps". 


Pour aller plus loin


Claire Sécail, Emmanuelle Fantin, Valérie Schafer, « L’animal médiatique, au croisement des études animales et de l’histoire culturelle », Le Temps des médias, n° 40, printemps 2023. 


Claire Sécail, « L’élection présidentielle 2022 vue par Cyril Hanouna.  2.2 La campagne (janvier-avril 2022) », 9 novembre 2022. 


Claire Sécail, « L’élection présidentielle 2022 vue par Cyril Hanouna.  1.2 La pré-campagne
(septembre-décembre 2021) », 26 janvier 2022. 


Claire Sécail, Les meetings électoraux. Scènes et coulisses de la présidentielle de 2017, Presses universitaires du Septentrion, 2020. 


Claire Sécail, Le Crime à l’écran. Le fait divers à la télévision française (1950-2010), INA/ Nouveau monde Editions, 2010.   

Share

Embed

You may also like

Description

Dans ce nouvel épisode de Politistes dans la Cité, nous tendons le micro à Claire Sécail, chargée de recherche au CERLIS/CNRS, spécialiste des médias et de communication politique.

Dans cet entretien, nous sommes revenues sur son parcours marqué par une forte interdisciplinarité, entre l'histoire, sa discipline d'origine, mais aussi les études de communication et la science politique. Bien que vantée et mise en avant par les institutions, et "évidente" du point de vue des objets qui sont les siens, cette interdisciplinarité a aussi constitué un défi pour la chercheuse dans son parcours de recrutement sur lequel elle est revenue dans la première partie de cette émission.


Dans la seconde partie de l'entretien, nous sommes longuement revenues sur l'étude qu'elle a publiée sur la campagne présidentielle de 2022 vue par Cyril Hanouna, l'animateur de Touche pas à mon Poste (TPMP) sur C8, et qui a valu à Claire Sécail de faire l'objet d'une forte attention médiatique mais aussi de discours de haine pour avoir montré en quoi TPMP participait d'une extrême-droitisation du débat public. Comment travaille-t-on sur une telle émission ? Comment la construit-on comme un objet de science politique ? Comment gère-t-on la réception de son travail ? Quelle mission s'assigne-t-on en tant que chercheuse lorsqu'il est question de démocratie et de débat public ?


Une conversation à nouveau très riche, qui se conclut comme toujours par une question insolite, cette fois-ci sur les émissions "du bon vieux temps". 


Pour aller plus loin


Claire Sécail, Emmanuelle Fantin, Valérie Schafer, « L’animal médiatique, au croisement des études animales et de l’histoire culturelle », Le Temps des médias, n° 40, printemps 2023. 


Claire Sécail, « L’élection présidentielle 2022 vue par Cyril Hanouna.  2.2 La campagne (janvier-avril 2022) », 9 novembre 2022. 


Claire Sécail, « L’élection présidentielle 2022 vue par Cyril Hanouna.  1.2 La pré-campagne
(septembre-décembre 2021) », 26 janvier 2022. 


Claire Sécail, Les meetings électoraux. Scènes et coulisses de la présidentielle de 2017, Presses universitaires du Septentrion, 2020. 


Claire Sécail, Le Crime à l’écran. Le fait divers à la télévision française (1950-2010), INA/ Nouveau monde Editions, 2010.   

Description

Dans ce nouvel épisode de Politistes dans la Cité, nous tendons le micro à Claire Sécail, chargée de recherche au CERLIS/CNRS, spécialiste des médias et de communication politique.

Dans cet entretien, nous sommes revenues sur son parcours marqué par une forte interdisciplinarité, entre l'histoire, sa discipline d'origine, mais aussi les études de communication et la science politique. Bien que vantée et mise en avant par les institutions, et "évidente" du point de vue des objets qui sont les siens, cette interdisciplinarité a aussi constitué un défi pour la chercheuse dans son parcours de recrutement sur lequel elle est revenue dans la première partie de cette émission.


Dans la seconde partie de l'entretien, nous sommes longuement revenues sur l'étude qu'elle a publiée sur la campagne présidentielle de 2022 vue par Cyril Hanouna, l'animateur de Touche pas à mon Poste (TPMP) sur C8, et qui a valu à Claire Sécail de faire l'objet d'une forte attention médiatique mais aussi de discours de haine pour avoir montré en quoi TPMP participait d'une extrême-droitisation du débat public. Comment travaille-t-on sur une telle émission ? Comment la construit-on comme un objet de science politique ? Comment gère-t-on la réception de son travail ? Quelle mission s'assigne-t-on en tant que chercheuse lorsqu'il est question de démocratie et de débat public ?


Une conversation à nouveau très riche, qui se conclut comme toujours par une question insolite, cette fois-ci sur les émissions "du bon vieux temps". 


Pour aller plus loin


Claire Sécail, Emmanuelle Fantin, Valérie Schafer, « L’animal médiatique, au croisement des études animales et de l’histoire culturelle », Le Temps des médias, n° 40, printemps 2023. 


Claire Sécail, « L’élection présidentielle 2022 vue par Cyril Hanouna.  2.2 La campagne (janvier-avril 2022) », 9 novembre 2022. 


Claire Sécail, « L’élection présidentielle 2022 vue par Cyril Hanouna.  1.2 La pré-campagne
(septembre-décembre 2021) », 26 janvier 2022. 


Claire Sécail, Les meetings électoraux. Scènes et coulisses de la présidentielle de 2017, Presses universitaires du Septentrion, 2020. 


Claire Sécail, Le Crime à l’écran. Le fait divers à la télévision française (1950-2010), INA/ Nouveau monde Editions, 2010.   

Share

Embed

You may also like