Maïwenn Mollet : « Le compostage de couches, c’est possible ! » cover
Maïwenn Mollet : « Le compostage de couches, c’est possible ! » cover
Radio REcyclerie

Maïwenn Mollet : « Le compostage de couches, c’est possible ! »

Maïwenn Mollet : « Le compostage de couches, c’est possible ! »

23min |04/08/2020|

909

Listen
Maïwenn Mollet : « Le compostage de couches, c’est possible ! » cover
Maïwenn Mollet : « Le compostage de couches, c’est possible ! » cover
Radio REcyclerie

Maïwenn Mollet : « Le compostage de couches, c’est possible ! »

Maïwenn Mollet : « Le compostage de couches, c’est possible ! »

23min |04/08/2020|

909

Listen

Description

Maïwenn Mollet est directrice du projet « Les couches fertiles » initié par Les Alchimistes. Cette Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale travaille, depuis 2016, à la valorisation des déchets en ville par le compostage électromécanique. Les Alchimistes collectent les biodéchets de La REcyclerie.

Du compost de proximité au compost industriel

Si le compost de proximité – réalisé dans les jardins ou sur les balcons – reste la pratique à privilégier dans la mesure du possible, Les Alchimistes proposent de passer à la vitesse supérieure avec le compostage urbain, local, sur sites micro-industriels. Car aujourd’hui, plus de 90 % des déchets alimentaires en France finissent encore à l’incinération ou l’enfouissement. 

Vers la couche fertile

Après une première vie dans le marketing et l’industrie, Maïwenn Mollet consacre désormais son énergie à un projet expérimental de couches fertiles. « La couche est un déchet véritablement problématique : 3,5 milliards de couches sont jetées chaque année en France. Or, 75 % de la matière d’une couche est biodégradable (urines, excréments, cellulose). […] Nous étudions donc le compostage de couche sous toutes ses coutures sur le site de Lil’Ô, avec un petit composteur industriel. Et on le voit déjà : le compostage de couches, c’est possible ! Un seul défaut : on retrouve encore du plastique [issu des couches]… »


Pour aller plus loin

Petit manuel de résistance contemporaine, Cyril Dion, 2019, Actes Sud.


L'équipe

Programmation : Les Filles sur le Pont.

Interview & mise en ondes : Simon Beyrand.

Sound design : JFF.

Illustration : Belen Fernandez – Olelala.

Description

Maïwenn Mollet est directrice du projet « Les couches fertiles » initié par Les Alchimistes. Cette Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale travaille, depuis 2016, à la valorisation des déchets en ville par le compostage électromécanique. Les Alchimistes collectent les biodéchets de La REcyclerie.

Du compost de proximité au compost industriel

Si le compost de proximité – réalisé dans les jardins ou sur les balcons – reste la pratique à privilégier dans la mesure du possible, Les Alchimistes proposent de passer à la vitesse supérieure avec le compostage urbain, local, sur sites micro-industriels. Car aujourd’hui, plus de 90 % des déchets alimentaires en France finissent encore à l’incinération ou l’enfouissement. 

Vers la couche fertile

Après une première vie dans le marketing et l’industrie, Maïwenn Mollet consacre désormais son énergie à un projet expérimental de couches fertiles. « La couche est un déchet véritablement problématique : 3,5 milliards de couches sont jetées chaque année en France. Or, 75 % de la matière d’une couche est biodégradable (urines, excréments, cellulose). […] Nous étudions donc le compostage de couche sous toutes ses coutures sur le site de Lil’Ô, avec un petit composteur industriel. Et on le voit déjà : le compostage de couches, c’est possible ! Un seul défaut : on retrouve encore du plastique [issu des couches]… »


Pour aller plus loin

Petit manuel de résistance contemporaine, Cyril Dion, 2019, Actes Sud.


L'équipe

Programmation : Les Filles sur le Pont.

Interview & mise en ondes : Simon Beyrand.

Sound design : JFF.

Illustration : Belen Fernandez – Olelala.

Share

Embed

You may also like

Description

Maïwenn Mollet est directrice du projet « Les couches fertiles » initié par Les Alchimistes. Cette Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale travaille, depuis 2016, à la valorisation des déchets en ville par le compostage électromécanique. Les Alchimistes collectent les biodéchets de La REcyclerie.

Du compost de proximité au compost industriel

Si le compost de proximité – réalisé dans les jardins ou sur les balcons – reste la pratique à privilégier dans la mesure du possible, Les Alchimistes proposent de passer à la vitesse supérieure avec le compostage urbain, local, sur sites micro-industriels. Car aujourd’hui, plus de 90 % des déchets alimentaires en France finissent encore à l’incinération ou l’enfouissement. 

Vers la couche fertile

Après une première vie dans le marketing et l’industrie, Maïwenn Mollet consacre désormais son énergie à un projet expérimental de couches fertiles. « La couche est un déchet véritablement problématique : 3,5 milliards de couches sont jetées chaque année en France. Or, 75 % de la matière d’une couche est biodégradable (urines, excréments, cellulose). […] Nous étudions donc le compostage de couche sous toutes ses coutures sur le site de Lil’Ô, avec un petit composteur industriel. Et on le voit déjà : le compostage de couches, c’est possible ! Un seul défaut : on retrouve encore du plastique [issu des couches]… »


Pour aller plus loin

Petit manuel de résistance contemporaine, Cyril Dion, 2019, Actes Sud.


L'équipe

Programmation : Les Filles sur le Pont.

Interview & mise en ondes : Simon Beyrand.

Sound design : JFF.

Illustration : Belen Fernandez – Olelala.

Description

Maïwenn Mollet est directrice du projet « Les couches fertiles » initié par Les Alchimistes. Cette Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale travaille, depuis 2016, à la valorisation des déchets en ville par le compostage électromécanique. Les Alchimistes collectent les biodéchets de La REcyclerie.

Du compost de proximité au compost industriel

Si le compost de proximité – réalisé dans les jardins ou sur les balcons – reste la pratique à privilégier dans la mesure du possible, Les Alchimistes proposent de passer à la vitesse supérieure avec le compostage urbain, local, sur sites micro-industriels. Car aujourd’hui, plus de 90 % des déchets alimentaires en France finissent encore à l’incinération ou l’enfouissement. 

Vers la couche fertile

Après une première vie dans le marketing et l’industrie, Maïwenn Mollet consacre désormais son énergie à un projet expérimental de couches fertiles. « La couche est un déchet véritablement problématique : 3,5 milliards de couches sont jetées chaque année en France. Or, 75 % de la matière d’une couche est biodégradable (urines, excréments, cellulose). […] Nous étudions donc le compostage de couche sous toutes ses coutures sur le site de Lil’Ô, avec un petit composteur industriel. Et on le voit déjà : le compostage de couches, c’est possible ! Un seul défaut : on retrouve encore du plastique [issu des couches]… »


Pour aller plus loin

Petit manuel de résistance contemporaine, Cyril Dion, 2019, Actes Sud.


L'équipe

Programmation : Les Filles sur le Pont.

Interview & mise en ondes : Simon Beyrand.

Sound design : JFF.

Illustration : Belen Fernandez – Olelala.

Share

Embed

You may also like