undefined cover
undefined cover
EPISODE 23 - Séverine Martin - "On n'a qu'une vie. Il faut la vivre pleinement" cover
EPISODE 23 - Séverine Martin - "On n'a qu'une vie. Il faut la vivre pleinement" cover
Sans pluie pas d'arc-en-ciel par Sarah Pébereau

EPISODE 23 - Séverine Martin - "On n'a qu'une vie. Il faut la vivre pleinement"

EPISODE 23 - Séverine Martin - "On n'a qu'une vie. Il faut la vivre pleinement"

35min |16/10/2023
Play
undefined cover
undefined cover
EPISODE 23 - Séverine Martin - "On n'a qu'une vie. Il faut la vivre pleinement" cover
EPISODE 23 - Séverine Martin - "On n'a qu'une vie. Il faut la vivre pleinement" cover
Sans pluie pas d'arc-en-ciel par Sarah Pébereau

EPISODE 23 - Séverine Martin - "On n'a qu'une vie. Il faut la vivre pleinement"

EPISODE 23 - Séverine Martin - "On n'a qu'une vie. Il faut la vivre pleinement"

35min |16/10/2023
Play

Description

🌈 Aujourd’hui je reçois Séverine Martin. Séverine a 46 ans, elle habite la région lyonnaise et est maman de 2 enfants. Elle est community manager et accompagne des entrepreneuses pour créer une communication qui leur ressemble sur les réseaux sociaux. 


Séverine vient nous parler de sa tempête, un cancer du sein diagnostiqué fin 2016 après avoir découvert une boule en s’auto-palpant les seins. Ça a été un gros bouleversement sur sa façon de voir la vie. Elle le dit, elle a eu la totale : chimiothérapie, radiothérapie, mastectomie, reconstruction, immunothérapie et hormonothérapie. 

Son phare dans la tempête : Lili Sohn et sa BD “La guerre des tétons” dans laquelle elle partage son expérience du cancer sans filtre et avec humour. “Je me suis dit elle en a fait quelque chose et je vais faire pareil, je sais que je vais en chier mais je vais en sortir quelque chose”, nous dit-elle. 


Son arc-en-ciel est arrivé en plusieurs étapes avec pour fil conducteur : en faire quelque chose de positif. “ la 1ère a été son association Degomcrab pour récolter des fonds pour la recherche puis la création du Salon des K fighteuses pour lequel elle réunit des femmes découvertes sur les réseaux qui sont passées par l’étape du cancer et en ont fait quelque chose de positif. La 2ème étape a été l'entrepreneuriat. Ayant expérimenté comment les réseaux permettent de créer une communauté et de passer des messages, elle se forme au métier de community manager, ne se sentant pas de reprendre son travail d'assistante sociale. Elle s’est lancée en freelance il y a 2 ans. 


Ses conseils : ne pas rester seul, s’entourer de personnes qui vivent la même chose, avoir un exutoire pour déverser tout ça, prendre plus de temps pour soi. Sa vision du bonheur : être soi-même, oser faire les choses qu’on a envie”. 


Séverine Martin “On n’a qu’une vie. Il faut la vivre pleinement”


Merci Séverine pour ton généreux témoignage qui va résonner en beaucoup de soeurs et frères de combat et sans aucun doute aussi auprès de personnes traversant d'autres tempêtes - et transmettre beaucoup d'espoir à tous 🫶


Si vous aimez le podcast : prenez 1 minute pour me soutenir, mettez une super note - 5/5 - sur les plateformes d'écoute et parlez-en autour de vous sur vos réseaux et dans la vraie vie! Merci à tous 🙏 ✨🌈

Description

🌈 Aujourd’hui je reçois Séverine Martin. Séverine a 46 ans, elle habite la région lyonnaise et est maman de 2 enfants. Elle est community manager et accompagne des entrepreneuses pour créer une communication qui leur ressemble sur les réseaux sociaux. 


Séverine vient nous parler de sa tempête, un cancer du sein diagnostiqué fin 2016 après avoir découvert une boule en s’auto-palpant les seins. Ça a été un gros bouleversement sur sa façon de voir la vie. Elle le dit, elle a eu la totale : chimiothérapie, radiothérapie, mastectomie, reconstruction, immunothérapie et hormonothérapie. 

Son phare dans la tempête : Lili Sohn et sa BD “La guerre des tétons” dans laquelle elle partage son expérience du cancer sans filtre et avec humour. “Je me suis dit elle en a fait quelque chose et je vais faire pareil, je sais que je vais en chier mais je vais en sortir quelque chose”, nous dit-elle. 


Son arc-en-ciel est arrivé en plusieurs étapes avec pour fil conducteur : en faire quelque chose de positif. “ la 1ère a été son association Degomcrab pour récolter des fonds pour la recherche puis la création du Salon des K fighteuses pour lequel elle réunit des femmes découvertes sur les réseaux qui sont passées par l’étape du cancer et en ont fait quelque chose de positif. La 2ème étape a été l'entrepreneuriat. Ayant expérimenté comment les réseaux permettent de créer une communauté et de passer des messages, elle se forme au métier de community manager, ne se sentant pas de reprendre son travail d'assistante sociale. Elle s’est lancée en freelance il y a 2 ans. 


Ses conseils : ne pas rester seul, s’entourer de personnes qui vivent la même chose, avoir un exutoire pour déverser tout ça, prendre plus de temps pour soi. Sa vision du bonheur : être soi-même, oser faire les choses qu’on a envie”. 


Séverine Martin “On n’a qu’une vie. Il faut la vivre pleinement”


Merci Séverine pour ton généreux témoignage qui va résonner en beaucoup de soeurs et frères de combat et sans aucun doute aussi auprès de personnes traversant d'autres tempêtes - et transmettre beaucoup d'espoir à tous 🫶


Si vous aimez le podcast : prenez 1 minute pour me soutenir, mettez une super note - 5/5 - sur les plateformes d'écoute et parlez-en autour de vous sur vos réseaux et dans la vraie vie! Merci à tous 🙏 ✨🌈

Share

Embed

You may also like

Description

🌈 Aujourd’hui je reçois Séverine Martin. Séverine a 46 ans, elle habite la région lyonnaise et est maman de 2 enfants. Elle est community manager et accompagne des entrepreneuses pour créer une communication qui leur ressemble sur les réseaux sociaux. 


Séverine vient nous parler de sa tempête, un cancer du sein diagnostiqué fin 2016 après avoir découvert une boule en s’auto-palpant les seins. Ça a été un gros bouleversement sur sa façon de voir la vie. Elle le dit, elle a eu la totale : chimiothérapie, radiothérapie, mastectomie, reconstruction, immunothérapie et hormonothérapie. 

Son phare dans la tempête : Lili Sohn et sa BD “La guerre des tétons” dans laquelle elle partage son expérience du cancer sans filtre et avec humour. “Je me suis dit elle en a fait quelque chose et je vais faire pareil, je sais que je vais en chier mais je vais en sortir quelque chose”, nous dit-elle. 


Son arc-en-ciel est arrivé en plusieurs étapes avec pour fil conducteur : en faire quelque chose de positif. “ la 1ère a été son association Degomcrab pour récolter des fonds pour la recherche puis la création du Salon des K fighteuses pour lequel elle réunit des femmes découvertes sur les réseaux qui sont passées par l’étape du cancer et en ont fait quelque chose de positif. La 2ème étape a été l'entrepreneuriat. Ayant expérimenté comment les réseaux permettent de créer une communauté et de passer des messages, elle se forme au métier de community manager, ne se sentant pas de reprendre son travail d'assistante sociale. Elle s’est lancée en freelance il y a 2 ans. 


Ses conseils : ne pas rester seul, s’entourer de personnes qui vivent la même chose, avoir un exutoire pour déverser tout ça, prendre plus de temps pour soi. Sa vision du bonheur : être soi-même, oser faire les choses qu’on a envie”. 


Séverine Martin “On n’a qu’une vie. Il faut la vivre pleinement”


Merci Séverine pour ton généreux témoignage qui va résonner en beaucoup de soeurs et frères de combat et sans aucun doute aussi auprès de personnes traversant d'autres tempêtes - et transmettre beaucoup d'espoir à tous 🫶


Si vous aimez le podcast : prenez 1 minute pour me soutenir, mettez une super note - 5/5 - sur les plateformes d'écoute et parlez-en autour de vous sur vos réseaux et dans la vraie vie! Merci à tous 🙏 ✨🌈

Description

🌈 Aujourd’hui je reçois Séverine Martin. Séverine a 46 ans, elle habite la région lyonnaise et est maman de 2 enfants. Elle est community manager et accompagne des entrepreneuses pour créer une communication qui leur ressemble sur les réseaux sociaux. 


Séverine vient nous parler de sa tempête, un cancer du sein diagnostiqué fin 2016 après avoir découvert une boule en s’auto-palpant les seins. Ça a été un gros bouleversement sur sa façon de voir la vie. Elle le dit, elle a eu la totale : chimiothérapie, radiothérapie, mastectomie, reconstruction, immunothérapie et hormonothérapie. 

Son phare dans la tempête : Lili Sohn et sa BD “La guerre des tétons” dans laquelle elle partage son expérience du cancer sans filtre et avec humour. “Je me suis dit elle en a fait quelque chose et je vais faire pareil, je sais que je vais en chier mais je vais en sortir quelque chose”, nous dit-elle. 


Son arc-en-ciel est arrivé en plusieurs étapes avec pour fil conducteur : en faire quelque chose de positif. “ la 1ère a été son association Degomcrab pour récolter des fonds pour la recherche puis la création du Salon des K fighteuses pour lequel elle réunit des femmes découvertes sur les réseaux qui sont passées par l’étape du cancer et en ont fait quelque chose de positif. La 2ème étape a été l'entrepreneuriat. Ayant expérimenté comment les réseaux permettent de créer une communauté et de passer des messages, elle se forme au métier de community manager, ne se sentant pas de reprendre son travail d'assistante sociale. Elle s’est lancée en freelance il y a 2 ans. 


Ses conseils : ne pas rester seul, s’entourer de personnes qui vivent la même chose, avoir un exutoire pour déverser tout ça, prendre plus de temps pour soi. Sa vision du bonheur : être soi-même, oser faire les choses qu’on a envie”. 


Séverine Martin “On n’a qu’une vie. Il faut la vivre pleinement”


Merci Séverine pour ton généreux témoignage qui va résonner en beaucoup de soeurs et frères de combat et sans aucun doute aussi auprès de personnes traversant d'autres tempêtes - et transmettre beaucoup d'espoir à tous 🫶


Si vous aimez le podcast : prenez 1 minute pour me soutenir, mettez une super note - 5/5 - sur les plateformes d'écoute et parlez-en autour de vous sur vos réseaux et dans la vraie vie! Merci à tous 🙏 ✨🌈

Share

Embed

You may also like