undefined cover
undefined cover
Sophie Germain et Carl Friedrich Gauss - Correspondance  (5/8) cover
Sophie Germain et Carl Friedrich Gauss - Correspondance  (5/8) cover
Sciences lues

Sophie Germain et Carl Friedrich Gauss - Correspondance  (5/8)

Sophie Germain et Carl Friedrich Gauss - Correspondance  (5/8)

25min |26/10/2022
Play
undefined cover
undefined cover
Sophie Germain et Carl Friedrich Gauss - Correspondance  (5/8) cover
Sophie Germain et Carl Friedrich Gauss - Correspondance  (5/8) cover
Sciences lues

Sophie Germain et Carl Friedrich Gauss - Correspondance  (5/8)

Sophie Germain et Carl Friedrich Gauss - Correspondance  (5/8)

25min |26/10/2022
Play

Description

Carl Friedrich Gauss, jeune mathématicien, jouit d’une reconnaissance internationale dans son domaine après la publication de son livre très pointu sur la théorie des nombres. Suite à cela, Sophie Germain, jeune femme appartenant à la bourgeoisie parisienne et autodidacte, entame avec lui une correspondance mathématique. Afin de s’épargner le ridicule qu’attirait alors le titre de femme savante, Sophie Germain cache sa véritable identité sous un nom d’emprunt masculin, celui de Maurice Leblanc. 


Laure Cornu, notre médiatrice en mathématiques, nous partage la lecture d’extraits de cette correspondance, qui date de 1807, et qui a fait naître des liens aussi bien arithmétiques qu'amicaux entre ces deux mathématiciens de génie.  

Description

Carl Friedrich Gauss, jeune mathématicien, jouit d’une reconnaissance internationale dans son domaine après la publication de son livre très pointu sur la théorie des nombres. Suite à cela, Sophie Germain, jeune femme appartenant à la bourgeoisie parisienne et autodidacte, entame avec lui une correspondance mathématique. Afin de s’épargner le ridicule qu’attirait alors le titre de femme savante, Sophie Germain cache sa véritable identité sous un nom d’emprunt masculin, celui de Maurice Leblanc. 


Laure Cornu, notre médiatrice en mathématiques, nous partage la lecture d’extraits de cette correspondance, qui date de 1807, et qui a fait naître des liens aussi bien arithmétiques qu'amicaux entre ces deux mathématiciens de génie.  

Share

Embed

You may also like

Description

Carl Friedrich Gauss, jeune mathématicien, jouit d’une reconnaissance internationale dans son domaine après la publication de son livre très pointu sur la théorie des nombres. Suite à cela, Sophie Germain, jeune femme appartenant à la bourgeoisie parisienne et autodidacte, entame avec lui une correspondance mathématique. Afin de s’épargner le ridicule qu’attirait alors le titre de femme savante, Sophie Germain cache sa véritable identité sous un nom d’emprunt masculin, celui de Maurice Leblanc. 


Laure Cornu, notre médiatrice en mathématiques, nous partage la lecture d’extraits de cette correspondance, qui date de 1807, et qui a fait naître des liens aussi bien arithmétiques qu'amicaux entre ces deux mathématiciens de génie.  

Description

Carl Friedrich Gauss, jeune mathématicien, jouit d’une reconnaissance internationale dans son domaine après la publication de son livre très pointu sur la théorie des nombres. Suite à cela, Sophie Germain, jeune femme appartenant à la bourgeoisie parisienne et autodidacte, entame avec lui une correspondance mathématique. Afin de s’épargner le ridicule qu’attirait alors le titre de femme savante, Sophie Germain cache sa véritable identité sous un nom d’emprunt masculin, celui de Maurice Leblanc. 


Laure Cornu, notre médiatrice en mathématiques, nous partage la lecture d’extraits de cette correspondance, qui date de 1807, et qui a fait naître des liens aussi bien arithmétiques qu'amicaux entre ces deux mathématiciens de génie.  

Share

Embed

You may also like

undefined cover
undefined cover