#23 Taivini Teai - Recherche et Curiosité cover
#23 Taivini Teai - Recherche et Curiosité cover
Tahitian Talk

#23 Taivini Teai - Recherche et Curiosité

#23 Taivini Teai - Recherche et Curiosité

1h32 |01/07/2021
Listen
#23 Taivini Teai - Recherche et Curiosité cover
#23 Taivini Teai - Recherche et Curiosité cover
Tahitian Talk

#23 Taivini Teai - Recherche et Curiosité

#23 Taivini Teai - Recherche et Curiosité

1h32 |01/07/2021
Listen

Description

Bonjour à tous, Ia Orana, 


Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir un universitaire sur le podcast, le troisième après Mareva Leu et Titaua  Porcher. Il ne sera pa s question de littérature ou de théâtre cette fois-ci car nous allons nous orienter vers la recherche qui pourrait changer certain aspect de notre quotidien avec Taivini Teai .

Taivini est maître de conférence et habilité à diriger des recherches en chimie analytique et moléculaire, substances naturelles, plantes endémiques et activités biologiques à l’université de Polynésie française . 


Auditeur, n’aie crainte, l’objet de cette conversation n’est pas de te perdre mais plutôt de te démontrer que la recherche, c’est plutôt cool.


Il y a quelques années, avec Patrick Kaiha,  et Teiva Huck, Taivini a travaillé sur la vanilla tahitensis, et une technique agricole a été imaginée afin de réduire le délai de récolte de la précieuse épice dont le parfum et le goût sont reconnue à travers le monde.
Voilà un premier exemple de recherche permettant d’améliorer la productuvité d’un secteur.

Il y a  quelques année encore, Taivini avait mis au point un test de détection des toxines par lesquelles le poisson transmet à l’homme la ciguatera.


Plus récemment, vu aux doctoriales de L’UPF , Taivini encadre les thèses de doctorants dont l’objet est la recherche d’une variété de canne à sucre pour en faire du Rhum, ou la valorisation des piperacées, autrement appelé « ‘avaa maohi », dont la culture est prohibée depuis l’arrivée des premiers missionnaires, mais dont l’utilisation permettrait de produire une boisson « bien-être » et la redecouverte des traditions culturelles d’antan.


Description

Bonjour à tous, Ia Orana, 


Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir un universitaire sur le podcast, le troisième après Mareva Leu et Titaua  Porcher. Il ne sera pa s question de littérature ou de théâtre cette fois-ci car nous allons nous orienter vers la recherche qui pourrait changer certain aspect de notre quotidien avec Taivini Teai .

Taivini est maître de conférence et habilité à diriger des recherches en chimie analytique et moléculaire, substances naturelles, plantes endémiques et activités biologiques à l’université de Polynésie française . 


Auditeur, n’aie crainte, l’objet de cette conversation n’est pas de te perdre mais plutôt de te démontrer que la recherche, c’est plutôt cool.


Il y a quelques années, avec Patrick Kaiha,  et Teiva Huck, Taivini a travaillé sur la vanilla tahitensis, et une technique agricole a été imaginée afin de réduire le délai de récolte de la précieuse épice dont le parfum et le goût sont reconnue à travers le monde.
Voilà un premier exemple de recherche permettant d’améliorer la productuvité d’un secteur.

Il y a  quelques année encore, Taivini avait mis au point un test de détection des toxines par lesquelles le poisson transmet à l’homme la ciguatera.


Plus récemment, vu aux doctoriales de L’UPF , Taivini encadre les thèses de doctorants dont l’objet est la recherche d’une variété de canne à sucre pour en faire du Rhum, ou la valorisation des piperacées, autrement appelé « ‘avaa maohi », dont la culture est prohibée depuis l’arrivée des premiers missionnaires, mais dont l’utilisation permettrait de produire une boisson « bien-être » et la redecouverte des traditions culturelles d’antan.


Share

Embed

You may also like

Description

Bonjour à tous, Ia Orana, 


Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir un universitaire sur le podcast, le troisième après Mareva Leu et Titaua  Porcher. Il ne sera pa s question de littérature ou de théâtre cette fois-ci car nous allons nous orienter vers la recherche qui pourrait changer certain aspect de notre quotidien avec Taivini Teai .

Taivini est maître de conférence et habilité à diriger des recherches en chimie analytique et moléculaire, substances naturelles, plantes endémiques et activités biologiques à l’université de Polynésie française . 


Auditeur, n’aie crainte, l’objet de cette conversation n’est pas de te perdre mais plutôt de te démontrer que la recherche, c’est plutôt cool.


Il y a quelques années, avec Patrick Kaiha,  et Teiva Huck, Taivini a travaillé sur la vanilla tahitensis, et une technique agricole a été imaginée afin de réduire le délai de récolte de la précieuse épice dont le parfum et le goût sont reconnue à travers le monde.
Voilà un premier exemple de recherche permettant d’améliorer la productuvité d’un secteur.

Il y a  quelques année encore, Taivini avait mis au point un test de détection des toxines par lesquelles le poisson transmet à l’homme la ciguatera.


Plus récemment, vu aux doctoriales de L’UPF , Taivini encadre les thèses de doctorants dont l’objet est la recherche d’une variété de canne à sucre pour en faire du Rhum, ou la valorisation des piperacées, autrement appelé « ‘avaa maohi », dont la culture est prohibée depuis l’arrivée des premiers missionnaires, mais dont l’utilisation permettrait de produire une boisson « bien-être » et la redecouverte des traditions culturelles d’antan.


Description

Bonjour à tous, Ia Orana, 


Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir un universitaire sur le podcast, le troisième après Mareva Leu et Titaua  Porcher. Il ne sera pa s question de littérature ou de théâtre cette fois-ci car nous allons nous orienter vers la recherche qui pourrait changer certain aspect de notre quotidien avec Taivini Teai .

Taivini est maître de conférence et habilité à diriger des recherches en chimie analytique et moléculaire, substances naturelles, plantes endémiques et activités biologiques à l’université de Polynésie française . 


Auditeur, n’aie crainte, l’objet de cette conversation n’est pas de te perdre mais plutôt de te démontrer que la recherche, c’est plutôt cool.


Il y a quelques années, avec Patrick Kaiha,  et Teiva Huck, Taivini a travaillé sur la vanilla tahitensis, et une technique agricole a été imaginée afin de réduire le délai de récolte de la précieuse épice dont le parfum et le goût sont reconnue à travers le monde.
Voilà un premier exemple de recherche permettant d’améliorer la productuvité d’un secteur.

Il y a  quelques année encore, Taivini avait mis au point un test de détection des toxines par lesquelles le poisson transmet à l’homme la ciguatera.


Plus récemment, vu aux doctoriales de L’UPF , Taivini encadre les thèses de doctorants dont l’objet est la recherche d’une variété de canne à sucre pour en faire du Rhum, ou la valorisation des piperacées, autrement appelé « ‘avaa maohi », dont la culture est prohibée depuis l’arrivée des premiers missionnaires, mais dont l’utilisation permettrait de produire une boisson « bien-être » et la redecouverte des traditions culturelles d’antan.


Share

Embed

You may also like