undefined cover
undefined cover
#36 - Femmes dealeuses : de l’ombre à la lumière ! - Sarah Perrin cover
#36 - Femmes dealeuses : de l’ombre à la lumière ! - Sarah Perrin cover
Terrain Social

#36 - Femmes dealeuses : de l’ombre à la lumière ! - Sarah Perrin

#36 - Femmes dealeuses : de l’ombre à la lumière ! - Sarah Perrin

17min |01/04/2021
Listen
undefined cover
undefined cover
#36 - Femmes dealeuses : de l’ombre à la lumière ! - Sarah Perrin cover
#36 - Femmes dealeuses : de l’ombre à la lumière ! - Sarah Perrin cover
Terrain Social

#36 - Femmes dealeuses : de l’ombre à la lumière ! - Sarah Perrin

#36 - Femmes dealeuses : de l’ombre à la lumière ! - Sarah Perrin

17min |01/04/2021
Listen

Description

En France, 92% des interpellés pour des Infractions à la Législation sur les Stupéfiants (ILS) sont des hommes selon les statistiques policières. Ces chiffres cachent une réalité partiellement étudiée : la place des femmes dans cet univers.

Quels profils de femmes y rencontre-t-on ? Mules, nourrices et évidemment complices, des rôles souvent subalternes. Toutefois, l’approche par le genre dans la recherche en sciences sociales permet l’émergence d’une figure invisible : les femmes dealeuses, insérées socialement.

Aujourd’hui, Terrain Social, éclaire cette zone d’ombre et s’interroge sur la nature de cette invisibilité.

Pour cela, nous recevons Sarah Perrin, doctorante en sociologie à l’Université de Bordeaux. Ses recherches portent sur les trajectoires des femmes insérées socialement dans les mondes de la drogue, à Bordeaux et Montréal. Sa thèse, "Les mondes cachés de la drogue. L'invisibilité des femmes insérées socialement", est codirigée par Emmanuel Langlois et Karine Bertrand.

Elle est également  Coordinatrice du dispositif TREND/SINTES Nouvelle Aquitaine de l'Observatoire Français des Drogues et Toxicomanies.

Description

En France, 92% des interpellés pour des Infractions à la Législation sur les Stupéfiants (ILS) sont des hommes selon les statistiques policières. Ces chiffres cachent une réalité partiellement étudiée : la place des femmes dans cet univers.

Quels profils de femmes y rencontre-t-on ? Mules, nourrices et évidemment complices, des rôles souvent subalternes. Toutefois, l’approche par le genre dans la recherche en sciences sociales permet l’émergence d’une figure invisible : les femmes dealeuses, insérées socialement.

Aujourd’hui, Terrain Social, éclaire cette zone d’ombre et s’interroge sur la nature de cette invisibilité.

Pour cela, nous recevons Sarah Perrin, doctorante en sociologie à l’Université de Bordeaux. Ses recherches portent sur les trajectoires des femmes insérées socialement dans les mondes de la drogue, à Bordeaux et Montréal. Sa thèse, "Les mondes cachés de la drogue. L'invisibilité des femmes insérées socialement", est codirigée par Emmanuel Langlois et Karine Bertrand.

Elle est également  Coordinatrice du dispositif TREND/SINTES Nouvelle Aquitaine de l'Observatoire Français des Drogues et Toxicomanies.

Share

Embed

You may also like

Description

En France, 92% des interpellés pour des Infractions à la Législation sur les Stupéfiants (ILS) sont des hommes selon les statistiques policières. Ces chiffres cachent une réalité partiellement étudiée : la place des femmes dans cet univers.

Quels profils de femmes y rencontre-t-on ? Mules, nourrices et évidemment complices, des rôles souvent subalternes. Toutefois, l’approche par le genre dans la recherche en sciences sociales permet l’émergence d’une figure invisible : les femmes dealeuses, insérées socialement.

Aujourd’hui, Terrain Social, éclaire cette zone d’ombre et s’interroge sur la nature de cette invisibilité.

Pour cela, nous recevons Sarah Perrin, doctorante en sociologie à l’Université de Bordeaux. Ses recherches portent sur les trajectoires des femmes insérées socialement dans les mondes de la drogue, à Bordeaux et Montréal. Sa thèse, "Les mondes cachés de la drogue. L'invisibilité des femmes insérées socialement", est codirigée par Emmanuel Langlois et Karine Bertrand.

Elle est également  Coordinatrice du dispositif TREND/SINTES Nouvelle Aquitaine de l'Observatoire Français des Drogues et Toxicomanies.

Description

En France, 92% des interpellés pour des Infractions à la Législation sur les Stupéfiants (ILS) sont des hommes selon les statistiques policières. Ces chiffres cachent une réalité partiellement étudiée : la place des femmes dans cet univers.

Quels profils de femmes y rencontre-t-on ? Mules, nourrices et évidemment complices, des rôles souvent subalternes. Toutefois, l’approche par le genre dans la recherche en sciences sociales permet l’émergence d’une figure invisible : les femmes dealeuses, insérées socialement.

Aujourd’hui, Terrain Social, éclaire cette zone d’ombre et s’interroge sur la nature de cette invisibilité.

Pour cela, nous recevons Sarah Perrin, doctorante en sociologie à l’Université de Bordeaux. Ses recherches portent sur les trajectoires des femmes insérées socialement dans les mondes de la drogue, à Bordeaux et Montréal. Sa thèse, "Les mondes cachés de la drogue. L'invisibilité des femmes insérées socialement", est codirigée par Emmanuel Langlois et Karine Bertrand.

Elle est également  Coordinatrice du dispositif TREND/SINTES Nouvelle Aquitaine de l'Observatoire Français des Drogues et Toxicomanies.

Share

Embed

You may also like